A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 16 Oct 2018 5:36

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 78 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: L'homme de Flores
Message Publié : 08 Mai 2009 17:28 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 31 Jan 2009 19:31
Message(s) : 39
Ce qui confirme que les sites de fouilles en Asie ne sont pas assez nombreux par rapport aux potientielles découvertes que le sous-sol renferme, vu comme l'homme de florès cadre mal avec les théories sur l'expension humaine dans le monde.

_________________
"à Lascaux, 88.7 % des sandwichs étaient au Renne" Y.Coppens.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'homme de Flores
Message Publié : 09 Sep 2009 15:46 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Homo floresiensis serait apparu au début du pléistocène

Citer :
L'origine d'Homo floresiensis, cet humain dont les ossements ont été découverts en 2004 sur l'île de Florès en Indonésie, reste controversée. Considéré par certains anthropologues comme étant une nouvelle espèce, H. floresiensis serait plutôt pour d'autres spécialistes un humain moderne maladif ou nain (nanisme insulaire).

Des anthropologistes australiens de l'Université Nationale Australienne, de l'Université de Wollongong et indonésiens ont comparé les caractéristiques des os de H. Floresiensis avec ceux d'espèces d'hominines précoces. Les résultats de l'analyse cladistique suggèrent que H. floresiensis aurait divergé de la ligne évolutive d'Homo sapiens au début du pléistocène, ou même au pliocène, il y a presque 2 millions d'années, et qu'il ne possèderait donc pas d'ancêtres directs communs avec les humains modernes. Homo Floresiensis aurait émergé plus ou moins à la même époque que les premiers membres de la famille des Homo, après Homo rudolfensis (1.86 Ma) mais avant H. habilis (1.66 ou 1.9 Ma dépendant de l'âge retenu). Homo Floresiensis serait donc une nouvelle espèce d'hominine, un cousin très éloigné de l'homme moderne.

La présence de cette espèce primitive sur l'île de Florès suggère que les hominines ont quitté l'Afrique bien plus tôt qu'on ne le pensait. Selon les chercheurs, H. Sapiens n'était peut-être pas le seul hominine après l'extinction de H. Erectus et des néanderthaliens.


http://www.anu.edu.au/index.html

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'homme de Flores
Message Publié : 11 Août 2014 23:23 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 24 Mars 2008 15:04
Message(s) : 58
http://www.lemonde.fr/sciences/article/ ... 50684.html

Selon une étude américaine les ossements de "l'homme de Flores" ne seraient pas le représentant d'une espèce d'hominidé particulière mais un hominidé (sans doute homo érectus je suppose) atteint de trisomie 21.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'homme de Flores
Message Publié : 13 Août 2014 14:24 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3386
Calliclès a écrit :
http://www.lemonde.fr/sciences/article/2014/08/05/l-homme-de-flores-aurait-ete-trisomique-et-non-une-espece-a-part-entiere_4466784_1650684.html

Selon une étude américaine les ossements de "l'homme de Flores" ne seraient pas le représentant d'une espèce d'hominidé particulière mais un hominidé (sans doute homo érectus je suppose) atteint de trisomie 21.

Il me semblait que cette hypothèse avait rapidement été balayée ?

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'homme de Flores
Message Publié : 13 Août 2014 21:21 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Déc 2011 10:16
Message(s) : 370
Non. Une étude récente l'a réactualisée.Après la question qui se pose c'est : les individus atteints de trisomie 21 sont-ils féconds ?
Il semble que oui.

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum sonatur


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'homme de Flores
Message Publié : 14 Août 2014 5:04 
furtif a écrit :
Non. Une étude récente l'a réactualisée.Après la question qui se pose c'est : les individus atteints de trisomie 21 sont-ils féconds ?
Il semble que oui.
L'étude récente ne porte que sur un individu, il me semble. Alors qu'il y en a au moins 9 sur des millénaires.

Parce qu'il contrarie les paradigmes actuels, H floresiensis est très attaqué.

à+


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'homme de Flores
Message Publié : 02 Déc 2015 19:40 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Le nanisme de l'Homme de Florès serait du au contexte insulaire :

L'Obs Sciences a écrit :
On les a surnommés "Hobbits" simplement parce qu'ils mesuraient moins d'un mètre. On ne les connaît que depuis une dizaine d'années, par des ossements découverts sur l'île de Florès, en Indonésie. Parmi leurs caractéristiques, un cerveau très petit qui intrigue les spécialistes, et qui pose quelques questions sur sa place dans l'arbre généalogique des différentes espèces du genre Homo.

Ces "Hobbits", isolés sur leur île, y auraient vécu depuis 95.000 ans, et jusqu'à une époque relativement récente, 17.000 ans... soit bien après que même les Néandertaliens aient disparu. Cela ferait de ces "Hobbits" des contemporains de nos ancêtres Homo Sapiens, même si l'on n'a trouvé aucun élément permettant d'affirmer que les deux se soient jamais rencontrés, à plus forte raison qu'il y ait eu des croisements entre les deux.

Homo Floresiensis, c'est le nom officiel de l'espèce, a fait l'objet de contestations, certains scientifiques pensant qu'il s'agissait d'un rameau dégénéré d'Homo Sapiens atteint d'une maladie provoquant la petite taille de leur corps et de leur boîte crânienne. Une théorie qui prend aujourd'hui du plomb dans l'aile : une étude qui vient de paraître dans la revue "Plos One" décrit en effet les résultats de l'analyse des dents retrouvées dans la "caverne aux Hobbits". Et conclut qu'Homo Floresiensis est bien une espèce parente d'Homo Sapiens mais distincte, et qu'ils ne sont pas non plus une version miniature d'hominidés précédemment connus. Selon cette étude :
Les résultats sont en accord avec l'hypothèse que Homo Floresiensis dérive d'une population asiatique d'Homo Erectus et a connu un nanisme substantiel de son corps et de la taille de son cerveau dans un contexte insulaire isolé."

On ne les appellera pas pour autant "Homo Hobbitensis"...


http://tempsreel.nouvelobs.com/sciences/20151127.OBS0280/les-hobbits-ont-existe-la-preuve-on-a-retrouve-leurs-dents.html?xtor=RSS-26

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'homme de Flores
Message Publié : 24 Jan 2016 7:32 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
On a découvert des outils dans une île relativement proche à Sulawesi et l'une des hypothèses est que ce pourraient être des hommes de Florès, ou apparentés qui les auraient taillés : A Sulawesi, de mystérieux parents de l’homme de Florès

Citer :
Sulawesi avait déjà livré des outils mais impossibles à dater car retrouvés en surface. Les nouvelles excavations, menées entre 2007 et 2012, ont confirmé une occupation ancienne, entre – 118 000 et - 194 000 ans. "Le plus vieil Homo floresiensis date de 95 000 ans, donc ceux de Sulawesi taillaient la roche peu de temps avant que les hobbits en fassent autant à Flores", soulignent les chercheurs. Malheureusement, les seuls ossements trouvés sont ceux de gibiers, buffles, éléphants ou cochons. Impossible donc de relier une espèce d’Homo à ces couteaux et "écrasoirs" sommaires. Pour les chercheurs, il y a quatre artisans possibles: des Homo sapiens, tout droit arrivés d’Afrique et au galop (on trouve leur trace au Levant vers – 120 000 ans). Des Homo erectus installés dans la région depuis plus d’un million d’années, et dont on trouve également des outils datés de – 800 000 ans à - 1 million d'années sur l’ile de Florès, même si la continuité entre l'industrie lithique des H.erectus et celle des H.floresiensis n'est pas encore démontrée. Des Homo floresiensis qui auraient colonisé plusieurs îles alentours. Et enfin des denisoviens, une espèce sibérienne dont les gènes persistent chez une partie de la population mélanésienne non loin de Sulawesi.

Le mystère des origines du hobbit de Florès ne fait donc que se compliquer pour le moment… même si Gerrit van den Berghen voit la parenté entre les Homo erectus et les Homo floresiensis comme la meilleure hypothèse. "Nous avons la preuve qu’un homme archaïque vivait à Sulawesi, il y a 100000 à 200000 ans", commente l’anthropologue américain Russel Ciochon dans le magazine Science. "Cette découverte rend le hobbit plus plausible en tant qu’espèce à part entière. Elle montre que des ancêtres sont passés d’ile en ile plus souvent qu’on ne le pensait ". C’est la seule certitude: Homo sapiens n’était pas le seul homme préhistorique capable de franchir de grandes étendues liquides. Le pied marin est semble-t-il une aptitude ancienne et très largement partagée.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'homme de Flores
Message Publié : 16 Fév 2016 15:04 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Une étude supplémentaire qui démontrerait que l'homme de Florès n'est pas un Sapiens souffreteux.

Citer :
Depuis sa découverte, la controverse fait rage entre scientifiques, les uns y voyant une nouvelle espèce s’étant adaptée au mode de vie insulaire tandis que d’autres spécialistes ont tour à tour attribué sa petite taille à différentes pathologies, présentes chez les humains modernes, telles que la microcéphalie, le syndrome de Down ou le crétinisme (déficit en iode). Pour y voir plus clair, le préhistorien Antoine Balzeau (CNRS /Musée de l'Homme), connu pour avoir étudié le recroquevillement du cerveau de Cro-Magnon, mais aussi le paléopathologiste Philippe Charlier, alias @doctroptard, de l’université de Paris-Descartes, célèbre pour avoir avoir notamment reconstitué le face d'Henri IV, ont étudié plus en détail le crâne le mieux conservé parmi les fossiles retrouvés et livrent une première étude de sa structure.

Publié dans le Journal of Human Evolution, leur travail a porté sur des données micro-tomographiques à haute résolution, les seules à même d’observer et d’interpréter des caractères anatomiques de petites dimensions. Selon leurs résultats, le crâne de l’homme de Florès n’appartient pas à celui d’un Homo sapiens car il ne possède " aucun des caractères dérivés qui permettent de définir notre espèce " écrivent-ils dans un communiqué. Ils n’ont pas retrouvé non plus de signes pathologiques, du moins pour ce qui concerne les maladies de l’homme moderne. En clair, le petit homme de Flores n'était un H. sapiens souffreteux. En fait, la structure et la forme de son crâne suggèrent une parenté avec l’Homo erectus sans qu’il soit pour autant possible d’affirmer qu’il en est un descendant direct. "Il faudra regarder dans le détail la forme de son cerveau pour proposer des hypothèses concernant l’espèce fossile dont ce petit Homme a hérité ses caractéristiques" expliquent les scientifiques.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'homme de Flores
Message Publié : 30 Mars 2016 19:23 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Juin 2012 17:37
Message(s) : 97
L'homme de Florès serait plus vieux d'environ 50 000 ans plus tôt que prévu.

http://www.lemonde.fr/paleontologie/article/2016/03/30/l-homme-de-flores-alias-le-hobbit-aurait-disparu-bien-plus-tot-qu-on-ne-le-pensait_4892680_1650762.html

_________________
TBPLTNT Chic à Cyr!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'homme de Flores
Message Publié : 13 Avr 2016 21:39 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Août 2007 11:04
Message(s) : 544
Localisation : Göbekli Tepe
Ça change beaucoup de choses. Une autre humanité, certes, mais datée d 'une époque où d'autres homo coexistaient déjà avec l'homo sapiens.
Et puis l'hypothèse de l'arrivée de Sapiens comme cause de la disparition de certains animaux de l'île et l'homo florensis rappelle celle qui est émise pour la disparition des grands mammifères vers 10000 av Jc, en Amérique notamment, mais aussi pour celle de Néanderthal en Europe.

_________________
"Passa corselet d'or Et luisant haubert, Mit heaume sur sa tête En main prit une épée. Se jeta sur l'épée, Et s'écroula, blessée."
« Je parle espagnol à Dieu, italien aux femmes, français aux hommes et allemand à mon cheval. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'homme de Flores
Message Publié : 10 Juin 2016 13:38 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Jan 2009 22:17
Message(s) : 207
Découverte de dents et d'une mandibule datant de 700 000 ans. La taille des fossiles correspond déjà à celle des fossiles plus récents donc l'homme de Florès était déjà nain dès 700 000 ans.

Photos des fossiles


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'homme de Flores
Message Publié : 10 Juin 2016 16:36 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Voilà un article très détaillé sur la question : ASP : L'ancêtre du Hobbit est un Hobbit

Citer :
Au-delà de l’âge —700 000 ans— des nouveaux restes dévoilés mercredi dans deux articles parus dans Nature, c’est en effet qu’il s’agisse d’un autre humain de petite taille (vraisemblablement 1 mètre) qui surprend. Car l’âge ne bouleverse pas les chasseurs d’ossements : on sait depuis longtemps que des Homo erectus sont arrivés en Asie il y a plus d’un million d’années, et l’une des théories dominantes veut que ces «Hobbits» (Homo floriensis de leur vrai nom) aient été de lointains descendants d’une poignée d’erectus qui, après avoir été naufragés sur l’île de Florès, auraient évolué vers une forme de nanisme. Une évolution par ailleurs observée chez quelques animaux : les biologistes appellent cela du nanisme insulaire.

Or, si ces pré-humains ou Hobbits étaient déjà des nains il y a 700 000 ans, qui étaient-ils et quand étaient-ils arrivés sur cette île de l’archipel indonésien ? Qui plus est, les chercheurs dirigés par Gerrit van den Bergh, de l’Universté de Wollongong, en Australie, prennent bien soin de souligner qu’on ne peut pas être sûr que ces six dents, cette mâchoire et ces 149 outils de pierre, appartiennent à la même branche que les Homo floriensis d’il y a 13 ans. Tout tend dans cette direction —c’est la même île, seuls 74 km séparent les deux sites— mais les indices sont encore trop partiels.


Cette nouvelle découverte, comme presque chaque nouvelle découverte, pose plus de question qu'elle n'en résous.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'homme de Flores
Message Publié : 11 Juin 2016 15:27 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2006 21:21
Message(s) : 1407
Localisation : Blois
Esther a écrit :
Ça change beaucoup de choses. Une autre humanité, certes, mais datée d 'une époque où d'autres homo coexistaient déjà avec l'homo sapiens.
Et puis l'hypothèse de l'arrivée de Sapiens comme cause de la disparition de certains animaux de l'île et l'homo florensis rappelle celle qui est émise pour la disparition des grands mammifères vers 10000 av Jc, en Amérique notamment, mais aussi pour celle de Néanderthal en Europe.


Et en Australie, autour de 60 000 ans, pour la forêt primaire et la mégafaune préhistorique... et à l'île Maurice durant l'Ancien Régime avec les dodos... on pourrait en conclure un peu rapidement que partout où Sapiens pose le pied s'ensuit une catastrophe écologique... voire humaine... :'(


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'homme de Flores
Message Publié : 12 Juin 2016 7:50 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3648
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Atlante a écrit :
Esther a écrit :
Ça change beaucoup de choses. Une autre humanité, certes, mais datée d 'une époque où d'autres homo coexistaient déjà avec l'homo sapiens.
Et puis l'hypothèse de l'arrivée de Sapiens comme cause de la disparition de certains animaux de l'île et l'homo florensis rappelle celle qui est émise pour la disparition des grands mammifères vers 10000 av Jc, en Amérique notamment, mais aussi pour celle de Néanderthal en Europe.


Et en Australie, autour de 60 000 ans, pour la forêt primaire et la mégafaune préhistorique... et à l'île Maurice durant l'Ancien Régime avec les dodos... on pourrait en conclure un peu rapidement que partout où Sapiens pose le pied s'ensuit une catastrophe écologique... voire humaine... :'(


Avant d'accuser ce pauvre sapiens, que pensez tous de la théorie de l'éruption explosive du supervolcan Toba , volcan de Sumatra ? Cette éruption serait intervenue il y a environ 73 000 ans. Selon cette théorie, une gigantesque éruption volcanique a modifié le cours de l'évolution humaine par la disparition des différentes espèces d'hominidés qui existaient alors, ne laissant subsister qu'une population résiduelle de quelques milliers d'individus en Afrique orientale. Cela aurait entraîné une chute de la moyenne des températures d'environ 3 à 3,5 °C sur plusieurs années. Une chute globale de 3 à 3,5 °C peut conduire à une baisse de plus de 15 °C dans les régions tempérées. Ce changement brutal de l'environnement serait à l'origine de ce qui a été appelé un « goulot d'étranglement » (bottleneck) de population chez les hominidés.
73 000 ans ! Cela ne répondrait il pas à certaines questions ?

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 78 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB