A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 24 Juin 2018 10:08

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 15 Avr 2015 17:30 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
D'après une étude récente menée par quelques généticiens, l'homme aurait acquis la couleur de peau blanche, il y a seulement 8000 ans à la faveur d'une mutation génétique. Il faudrait donc recolorer quelques mannequins dans les diverses expositions préhistoriques.

Citer :
Les chercheurs ont comparé les génomes de 83 individus issus de différents sites archéologiques européens, notamment en Espagne, au Luxembourg et en Hongrie. La même équipe avait révélé en février que les Européens modernes avaient principalement pour ancêtres trois populations du Néolithique : des chasseurs-cueilleurs présents depuis le Paléolithique, des fermiers arrivés du Proche-Orient il y a 7.800 ans, et un peuple d'éleveurs de troupeaux, les Yamnaya, arrivé depuis les steppes du nord de la mer Noire il y a 4.500 ans.

La dépigmentation de la peau est une adaptation génétique qui favorise la synthèse de la vitamine D en milieu faiblement ensoleillé : elle s'explique par un taux de mélanine plus bas, qui permet une pénétration plus profonde des rayons du soleil dans l'épiderme.

Les scientifiques ont identifié que cette mutation était due à l'absence de seulement deux gènes, explique "Science Magazine" : le SLC24A5 et le SLC45A2. Mais la rapidité avec laquelle ces caractères génétiques se sont répandus sur le continent était jusqu'ici sous-estimée par les chercheurs.

Sur le site archéologique de Motala, dans le sud de la Suède, de telles variations génétiques ont été observées chez des chasseurs-cueilleurs qui y vivaient il y a 7.700 ans. Ce qui tend à indiquer que ceux-ci possédaient alors déjà une peau pâle et des yeux bleus.


L'Obs : L'homme "blanc" n'existe en Europe que depuis 8.000 ans

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Avr 2015 22:34 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Avr 2013 14:38
Message(s) : 304
(La photo d'illustration de l'article est quand même un peu déplacée...)

Mais sinon, n'y connaissant rien en génétique, je me pose quelques questions. L'article scientifique dit-il exactement ce que l'article de l'Obs rapporte (parce que je méfie parfois des découvertes présentées comme "spectaculaires" par certains médias qui ont tout compris de travers ou isolé un fait insignifiant d'une étude plus large) ? Cette découverte est-elle importante ? Si oui, que change t-elle de l'état de nos connaissances (c'est à dire : y a-t-il autre chose à tirer de cela que le simple fait que l'homme blanc est apparu il y a 8000 ans) ?

J'espère que quelqu’un a les capacités pour répondre aux questions que je me pose, pauvre néophyte :mrgreen:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Avr 2015 23:09 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Premièrement, et parce que les mots ont leur importance : l'article dit que l'homme blanc est apparu en Europe, il y a 8 000 ans. Mais, il y a des hommes à la peau claire autre part d'en Europe.

Deuxièmement, ce que l'article ne dit pas, mais qui découle de la date : les hommes à la peau claire de la plupart des régions du monde ne peuvent pas avoir une seule origine. En 8 000 ans, ils n'auraient pas pu se répandre en aussi grand nombre.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Avr 2015 6:18 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 01 Jan 2012 11:57
Message(s) : 557
8 000 ans.... jusqu'à ce qu'on découvre un ancien paléolithique portant les deux mutations...
Il y a très peu de paléolithiques qui ont été étudiés, faire des conclusions aussi hatives me paraît pas très sérieux.

D'ailleurs, si j'en crois cette page:
(AG2) Afontova Gora 2 ayant vécut il y a 17 000 ans en Sibérie avait déjà la mutation SLC24A5...

https://genetiker.wordpress.com/2014/05 ... va-gora-2/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Avr 2015 12:38 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2006 21:21
Message(s) : 1382
Localisation : Blois
Ça me rappelle un très joli texte d'Yves Paccalet que j'ai lu il y a une vingtaine d'année dans Terre Sauvage... il concluait très poétiquement que le blanc est le comble de la mixité, le résultat de l'addition de toutes les couleurs.

En tout cas, cette découverte me rappelle un autre fil de cette catégorie sur l'origine des yeux bleus. Ils sont apparus peu ou prou à la même époque, non ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Avr 2015 13:00 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2594
Une petite remarque, Narduccio : avant l'époque coloniale, les hommes "à la peau claire" n'étaient pas vraiment répandus dans presque tous les pays du monde, et singulièrement ni en Asie ni en Afrique. Quant à leur vitesse de reproduction, l'effectif humain global il y a 8 000 ans permettait justement que se répandent très vite des variations génétiques (comme les yeux bleus, apparus il y a 10 000 ans).

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Avr 2015 13:53 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
jibe a écrit :
Une petite remarque, Narduccio : avant l'époque coloniale, les hommes "à la peau claire" n'étaient pas vraiment répandus dans presque tous les pays du monde, et singulièrement ni en Asie ni en Afrique.


Une petite remarque, avez-vous vu la couleur de peau sans bronzage d'un San (que l'on nomme aussi un bochiman) ? C'est très clair pour un africain. De même, il y a des asiatiques qui ont une peau très, très claire et çà ne date pas d'hier.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Avr 2015 14:15 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2594
Les Chinois du nord sont grands et franchement blancs, d'accord.
Par ailleurs, c'est certain que l'on devrait réviser nos représentations (films, TV dessins etc.) Je verrais bien des hommes et des femmes ressemblant aux Erythréens ou aux Touaregs actuels être les peintres des grottes de Lascaux ou d'Altamira.

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Mai 2015 19:07 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 23 Nov 2008 17:17
Message(s) : 227
Bon, c'est dans l'air du temps, mais tout de même!
Les touaregs sont souvent d'ADN-y R1b, donc ont des racines eurasiennes ou de la région montagneuse bordant l'eurasie au sud. Les peintres de Lascaux et d'Altamira, nous connaissons au moins leur culture et il faut laisser un tout petit peu d'espace aux occidentaux d'Europe, qui n'ont jamais ressemblé aux érythréens!
Pour moi, je suis blond et je supporte très bien le soleil, jusqu'à avoir la peau assez foncée.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Juin 2015 0:07 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Jan 2008 16:29
Message(s) : 2084
Localisation : France
Bonsoir Narduccio !

C'est si sujet à sous-entendus idéologiques et politiques contemporains, que j'aimerais bien avoir une source plus précise et a priori sérieuse que l'Obs.

Si elle est sérieusement étayée, cette étude me fait penser à l'excellent et roboratif bouquin de Hublin.

http://www.amazon.fr/Quand-dautres-homm ... hrome08-21

_________________
Les facultés de conceptualisation de l'empereur Constantin paraissent avoir été très limitées ; malgré de longues séances, les évêques ne semblent pas avoir réussi à lui faire bien comprendre la différence qui séparait l'orthodoxie de l'arianisme. (Y. Le Bohec)

Bref, un homme "au front étroit mais à la forte mâchoire" (J.P. Callu)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Juin 2015 14:27 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Huyustus a écrit :
Bonsoir Narduccio !

C'est si sujet à sous-entendus idéologiques et politiques contemporains, que j'aimerais bien avoir une source plus précise et a priori sérieuse que l'Obs.

Si elle est sérieusement étayée, cette étude me fait penser à l'excellent et roboratif bouquin de Hublin.


Quand j'ai mis cet article en ligne, j'ai mis le lien de L'Obs, mais j'aurais pu mettre Le Figaro, Le Monde, L'Express, Le Point, ... J'ai en fait mis le premier lien donné par mon agrégateur de RSS qui ne soit pas verrouillé par un nombre maximal d'articles mensuels ou par un message indiquant que le reste de l'article est réservé aux abonnés. Dans les divers articles que j'ai pu lire, les sources étaient toujours les mêmes. L'article "originel" en Français est un article de Slate.fr : http://www.slate.fr/story/100087/europeen-blanc-depuis-8000-ans
Mais Slate reprenait un article d'une revue de langue anglaise nommée "Science Magazine" et dont voici les liens :
http://news.sciencemag.org/archaeology/2015/04/how-europeans-evolved-white-skin et http://news.sciencemag.org/archaeology/2015/02/mysterious-indo-european-homeland-may-have-been-steppes-ukraine-and-russia
En suivant les liens internes à ces articles, on arrive sur une publication scientifique http://biorxiv.org/content/early/2015/03/13/016477

Article signé par : Iain Mathieson, Iosif Lazaridis, Nadin Rohland, Swapan Mallick, Bastien Llamas, Joseph Pickrell, Harald Meller, Manuel A. Rojo Guerra, Johannes Krause, David Anthony, Dorcas Brown, Carles Lalueza Fox, Alan Cooper, Kurt W. Alt, Wolfgang Haak, Nick Patterson, David Reich. On peut lire la longue liste de leurs titres scientifiques lorsqu'on passe la souris sur leurs noms sur le site qui affiche la publication.

Dernier détail, le fait de survoler les 400 ou 500 articles émis par un certain nombre de médias permet de voir que dans de nombreux cas ils reprennent des informations déjà parues ailleurs. Dans certains cas, il est étonnant de constater que 2 médias d'opinions différentes publient le même article provenant du même communiqué de presse sans en changer la moindre ligne. Ce qui est plus étonnant, c'est de lire les commentaires des lecteurs. Telle information peut être dénoncée comme étant démagogiquement de gauche sur un journal de droite (par les lecteurs de ce média), tandis que les lecteurs du journal de gauche vont dénoncer une atteinte irrésponsable de la démocratie citoyenne ... ;)

J'ai l'impression que l'esprit critique ai disparu chez bons nombres de nos concitoyens.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Juin 2015 14:35 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2594
Narduccio a écrit :
J'ai l'impression que l'esprit critique a disparu chez bon nombre de nos concitoyens.

C'est bien mon impression aussi !

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Déc 2017 17:10 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
La véritable histoire des couleurs de la peau

Citer :
Des mutations génétiques impliquées dans la pigmentation de la peau sont antérieures à Homo sapiens, révèle une étude génomique de grande ampleur sur des populations africaines.

Les paléoanthropologues s’accordent à dire que nos ancêtres australopithèques avaient probablement la peau claire sous les poils. Ils privilégiaient jusqu'ici le scénario suivant : il y a plus de deux millions d’années, leurs descendants avaient perdu la plupart de leurs poils ; leur peau a alors évolué rapidement en s’assombrissant, ce qui les protégeait des effets néfastes des rayons ultraviolets ; puis, quand les humains ont migré hors d’Afrique vers des latitudes plus élevées, moins ensoleillées, leur peau aurait évolué vers une couleur plus claire. La nouvelle étude révèle un scénario bien plus compliqué.

Réalisée par une équipe internationale conduite par Sarah Tishkoff, de l’université de Pennsylvanie, à Philadelphie, cette étude a permis de rassembler la plus grande base de données associées à la couleur de la peau. Les chercheurs ont séquencé les génomes de 2 092 africains d’origine variée, vivant en Éthiopie, Tanzanie et au Botswana, et les ont comparés à des génomes de populations ouest-africaines, eurasiennes et australo-mélanésiennes.

...

Ces travaux ont ainsi montré qu’une grande partie des mutations associées aux couleurs de peau sont apparues avant même l’émergence d’Homo sapiens (il y a quelque 300 000 ans). Notamment, ils suggèrent que des variants de deux gènes connus pour être associés à des yeux, une peau et des cheveux clairs chez les Européens seraient en fait apparus il y a un million d’années… en Afrique. Ils se seraient ensuite répandus en Europe et en Asie, où on les retrouve aussi. « Certaines mutations responsables de la diversité des couleurs sont apparues rapidement après la perte des poils et font donc partie de la boîte à outils génétique depuis longtemps. Elles se seraient transmises différemment dans les différentes populations sous l’effet de sélections diverses ou du hasard », pointe Paul Verdu.

Les biologistes ont aussi confirmé des hypothèses déjà proposées, comme les migrations « back to Africa ». En effet, un variant de « dépigmentation » du gène SLC24A5, lié à une peau pâle et connu pour s’être répandu en Europe, s’est révélé fréquent en Afrique de l’Est, même chez des individus à la peau sombre (signe que ce variant n’agit pas seul pour donner une peau claire). Ce variant serait apparu en Eurasie assez récemment, il y a environ 29 000 ans, s’y serait totalement répandu il y a 6 000 ans, et aurait migré en retour depuis le Moyen-Orient vers l’Afrique de l’Est.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Jan 2018 10:25 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2006 21:21
Message(s) : 1382
Localisation : Blois
Comme quoi, la recherche par la seule couleur de la peau comme seul critère est totalement biaisée et fallacieuse. La génétique est beaucoup plus complexe que les apparences ne le laissent supposer.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  
cron





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB