A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 19 Oct 2018 16:49

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 395 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 06 Mai 2018 10:30 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Tolan a écrit :
Mais bon, au lieu d'avoir horreur des races, vous devriez les aimer!


On se contente d'aimer les humains, tous les humains, sans chercher à les catégoriser, car on sait où même cette catégorisation. Je tiens tout e suite à dire que je n'est pas en tête les horreurs de la SGM, mais les faits banaux et habituels de la ségrégation qui a sévi, et qui sévit encore dans beaucoup de pays. Cela commence par le fait de dire que "ceux-là" ne sont pas tout à fait comme nous et on finit par considérer qu'ils ne sont pas tout à fait humains et qu'on peut prendre leurs terres, car on va leur apporter la civilisation ... De la catégorisation nait la discrimination.

Si vous considérez qu'il n'existe pas de races, ce qui est vrai, et scientifiquement démontré, vous ne pouvez pas faire de discrimination envers des catégories que vous ne reconnaissez pas.

Je sais que vous vous intéressez beaucoup à la génétique, ce qui rend d'autant plus incompréhensible, pour moi, votre position vis à vis du fait racial. Car après de nombreux autres sciences, la génétique a aussi démontré que les races n'existaient pas. Il me semble que vous n'arrivez pas à le comprendre quand je l'écrit. Voilà la même chose écrite dans un article du National Geographic : Quand la génétique a mis fin au concept de races humaines

Vous noterez le titre de l'article : "Quand la génétique a mis fin au concept de races humaines" Ce n'est pas : "la génétique met fin", mais "a mis fin" ... Mais, en fait, les preuves se sont accumulées depuis 150 ans. La science à démontré depuis la fin du XIXème siècle que les races n'existent pas. Vous vivez au XXIème siècle et vous n'arrivez pas à l'admettre ... Plutôt que de seriner quelque chose de faux, faites l'effort d'arriver dans le présent

Voici une photo qui explique bien ce qu'écris Atlante :
Image

Ce sont 2 sœurs jumelles... La génétique a démontré, et continue de le faire, que nous sommes tous des métis et cela depuis la nuit des temps

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Mai 2018 19:13 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 01 Jan 2012 11:57
Message(s) : 596
Narduccio a écrit :
Tolan a écrit :
Mais bon, au lieu d'avoir horreur des races, vous devriez les aimer!


On se contente d'aimer les humains, tous les humains, sans chercher à les catégoriser, car on sait où même cette catégorisation. Je tiens tout e suite à dire que je n'est pas en tête les horreurs de la SGM, mais les faits banaux et habituels de la ségrégation qui a sévi, et qui sévit encore dans beaucoup de pays. Cela commence par le fait de dire que "ceux-là" ne sont pas tout à fait comme nous et on finit par considérer qu'ils ne sont pas tout à fait humains et qu'on peut prendre leurs terres, car on va leur apporter la civilisation ... De la catégorisation nait la discrimination.

Si vous considérez qu'il n'existe pas de races, ce qui est vrai, et scientifiquement démontré, vous ne pouvez pas faire de discrimination envers des catégories que vous ne reconnaissez pas.

Je sais que vous vous intéressez beaucoup à la génétique, ce qui rend d'autant plus incompréhensible, pour moi, votre position vis à vis du fait racial. Car après de nombreux autres sciences, la génétique a aussi démontré que les races n'existaient pas. Il me semble que vous n'arrivez pas à le comprendre quand je l'écrit. Voilà la même chose écrite dans un article du National Geographic : Quand la génétique a mis fin au concept de races humaines

Vous noterez le titre de l'article : "Quand la génétique a mis fin au concept de races humaines" Ce n'est pas : "la génétique met fin", mais "a mis fin" ... Mais, en fait, les preuves se sont accumulées depuis 150 ans. La science à démontré depuis la fin du XIXème siècle que les races n'existent pas. Vous vivez au XXIème siècle et vous n'arrivez pas à l'admettre ... Plutôt que de seriner quelque chose de faux, faites l'effort d'arriver dans le présent

Voici une photo qui explique bien ce qu'écris Atlante :
Image

Ce sont 2 sœurs jumelles... La génétique a démontré, et continue de le faire, que nous sommes tous des métis et cela depuis la nuit des temps


Je donne l'explication dans mon message précédent, qui tient en une phrase tellement c'est simple!
Soeurs jumelles? Ce sont forcément des fausses jumelles.
Je joue peut-être sur les mots, mais la précision est toujours importante!

Vous savez, j'adore la science, mais pas de la façon dont cela ce fait!
Aujourd'hui, la science n'est plus libre! Elle doit donner des résultats conforment au politiquement correct.
Sinon, pas de crédit! Et puis quand on voit toutes ces études scientifiques qui sont publiées dans des revues de renoms, et qui sont complètement ou en partie erronée...

Utilisez plutôt votre cerveau!

C'est tellement évident qu'il existe plusieurs races humaines.
Pourquoi? Le simple fait que vous puissiez déterminer la provenance d'un individu non-métis est bien la preuve de leurs existences.
Vous pouvez les ignorer, mais vous ne pouvez pas les nier!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Mai 2018 20:01 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Juil 2007 13:23
Message(s) : 379
Localisation : Tours
Tolan a écrit :
C'est tellement évident qu'il existe plusieurs races humaines.
Pourquoi? Le simple fait que vous puissiez déterminer la provenance d'un individu non-métis est bien la preuve de leurs existences.
Vous pouvez les ignorer, mais vous ne pouvez pas les nier!


Bonjour

S'il existe des races humaines. Quelles sont elles ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Mai 2018 20:16 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Tolan a écrit :
Je donne l'explication dans mon message précédent, qui tient en une phrase tellement c'est simple!
Soeurs jumelles? Ce sont forcément des fausses jumelles.
Je joue peut-être sur les mots, mais la précision est toujours importante!

Il suffit de lire le commentaire sous la photo pour savoir que ce sont des fausses jumelles ... Mais, vous vous attachez aux détails, alors que sur le fond, cela prouve bien ce qu'il faut penser des races et de la pureté génétiques des fratries.

Tolan a écrit :
Vous savez, j'adore la science, mais pas de la façon dont cela ce fait!
Aujourd'hui, la science n'est plus libre! Elle doit donner des résultats conforment au politiquement correct.
Sinon, pas de crédit! Et puis quand on voit toutes ces études scientifiques qui sont publiées dans des revues de renoms, et qui sont complètement ou en partie erronée...

Désolé, mais j'allais vous donner un conseil :


Tolan a écrit :
Utilisez plutôt votre cerveau!

Celui-là justement. Savez-vous que les neurones sont les seuls éléments du corps humains qui s'usent si on ne s'en sert pas. Je me sers de mon cerveau, et c'est justement un raisonnement appuyé sur des faits scientifiques avérés depuis 150 ans qui me permettent de dire que les races n'existent pas.

Tolan a écrit :
C'est tellement évident qu'il existe plusieurs races humaines.
Pourquoi? Le simple fait que vous puissiez déterminer la provenance d'un individu non-métis est bien la preuve de leurs existences.
Vous pouvez les ignorer, mais vous ne pouvez pas les nier!

Trouez donc un seul humain non-métis ... On sait qu'il n'en existe pas. Nous, européens, descendons de métis de sapiens africains mâtinés de néandertaliens palestiniens. Ces métis se sont mélangés avec les "néolithiques" arrivés en plusieurs vagues de l'Anatolie et du Moyen-Orient. Là-dessus, nous aurions des signatures génétiques provenant de la Sibérie (peut-être les pseudos-indo-européens). Sans compter tout le reste. Vous aimez une certaine vision de la génétique, or sur les analyses ADN que vous faites suivre, on voit que les gens sont 10% de ceci, 16% de cela, 38% de tel autre ethnie. Vos propres analyses montrent bien qu'il n'existe pas de races pures et que nous sommes des métis descendant de métis. Vous, qui conseillez d'utiliser notre cerveau, faites donc le même effort, regardez donc les résultats des analyses qui prouveraient l'existence des races. Ces analyses ne montrent que des hybridations

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Mai 2018 19:53 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2006 21:21
Message(s) : 1407
Localisation : Blois
Et surtout cessez de vous en tenir à la couleur de la peau ! Même si les jumelles présentées ci-dessus sont dizigotes, elles sont issues de la même mère et du même père, et elles sont bien jumelles, avec le même patrimoine génétique : du blanc, du noir, et sans doute une foultitude d'autres origines.

Au passage, vous n'êtes pas sans ignorer, tout de même, que l'homme blanc est relativement récent et descend des agriculteurs du Proche-Orient dont la peau a muté vers cette teinte en raison d'un changement profond d'alimentation ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Mai 2018 4:44 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 01 Jan 2012 11:57
Message(s) : 596
Narduccio a écrit :
Tolan a écrit :
Je donne l'explication dans mon message précédent, qui tient en une phrase tellement c'est simple!
Soeurs jumelles? Ce sont forcément des fausses jumelles.
Je joue peut-être sur les mots, mais la précision est toujours importante!

Il suffit de lire le commentaire sous la photo pour savoir que ce sont des fausses jumelles ... Mais, vous vous attachez aux détails, alors que sur le fond, cela prouve bien ce qu'il faut penser des races et de la pureté génétiques des fratries.


Bon, je répète:
Le père est forcément métis, c'est à dire qu'il doit avoir des ancêtres Européens récents.
Car s'il était 100% africain, cela ne pourrait pas arrivé.

Je peux rajouter que dans ce cas de figure, ces parents-là ne pourrait pas avoir d'enfant noir car la mère est 100% Européennes et n'a pas d'ancêtres noirs.
Pour avoir des caractéristiques 100% Européen ou 100% Africain, il faut avoir une certaines quantités de marqueurs avec des allèles identiques: donc venant du père et de la mère en même temps.
Pour vous, la fillette de droite est noire, mais elle n'est pas plus noire que blanche.

Bon, je vais arrêter là mes explications, qui de toute manière ne servent à rien.
Surtout que ce n'est pas forcément ce qui m'intéresse le plus!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Mai 2018 8:16 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2006 21:21
Message(s) : 1407
Localisation : Blois
100% Européen et 100% Africain ? Non, mais vous plaisantez ! Qui peut être 100% quoique ce soit vu que l'homme n'a cessé de migrer depuis l'aube des commencements ? Et qui vous dit que c'est le père de ces deux gamines qui est noir (ou métis) ?

Par ailleurs, petit rappel utile : un Égyptien, un Libyen, un Algérien, un Marocain ou un Tunisien, à la peau blanche (quoique bronzée), sont autant africains q'un Mauritanien, un Malien, un Éthiopien ou un Soudanais !

D'ailleurs, cette conversation oiseuse me rappelle un autre fil où quelqu'un expliquait que les premiers hommes avaient de toute façon une teinte plus claire que les actuels habitants de l'Afrique noire (je précise), dans la mesure où la couleur de la peau (en plus de l'alimentation) est étroitement corrélée à l'ensoleillement.

D'autre part, vous n'êtes sans doute pas sans avoir vu cette découverte, il y a quelques temps, de la reconstitution faciale de l'Homme de Cheddar, chasseur-cueilleur du Paléolithique vivant dans le nord de l'actuelle Angleterre, qui se révèle être noir aux yeux bleus avec de longs cheveux châtains bouclés. Vous en faites un 100% quoi, de celui-là, et de ses congénères du continent ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Mai 2018 12:41 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Juil 2007 13:23
Message(s) : 379
Localisation : Tours
René Fonck a écrit :
Tolan a écrit :
C'est tellement évident qu'il existe plusieurs races humaines.
Pourquoi? Le simple fait que vous puissiez déterminer la provenance d'un individu non-métis est bien la preuve de leurs existences.
Vous pouvez les ignorer, mais vous ne pouvez pas les nier!


Bonjour

S'il existe des races humaines. Quelles sont elles ?


J'ai un ami qui, comme vous, pense que les races existent. Quand je lui demande de définir une race et de me en citer quelques unes, il ne répond pas.
Il pense comme vous que c'est le politiquement correct qui fait dire aux scientifiques qu'elles n'existent pas.

Je pense que c'est le contraire. Ce sont les recherches sur les origines des hommes qui ont prouvées que les races n'existent pas alors que pendant des siècles cela a semblé logique qu'elles existent.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Mai 2018 14:07 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2006 21:21
Message(s) : 1407
Localisation : Blois
René Fonck a écrit :
René Fonck a écrit :
Tolan a écrit :
C'est tellement évident qu'il existe plusieurs races humaines.
Pourquoi? Le simple fait que vous puissiez déterminer la provenance d'un individu non-métis est bien la preuve de leurs existences.
Vous pouvez les ignorer, mais vous ne pouvez pas les nier!


Bonjour

S'il existe des races humaines. Quelles sont elles ?


J'ai un ami qui, comme vous, pense que les races existent. Quand je lui demande de définir une race et de me en citer quelques unes, il ne répond pas.
Il pense comme vous que c'est le politiquement correct qui fait dire aux scientifiques qu'elles n'existent pas.

Je pense que c'est le contraire. Ce sont les recherches sur les origines des hommes qui ont prouvées que les races n'existent pas alors que pendant des siècles cela a semblé logique qu'elles existent.


Plus exactement, il y a eu des races humaines à des époques lointaines. dont il ne reste plus qu'une seule. Qui porte en elle certains gènes de celles qui les ont précédées d'où, probablement, certaines différences morphologiques et physiques (et encore) d'un continent à l'autre, que certains estiment "caractéristiques". La couleur de la peau, des cheveux et des yeux, elle, n'a rien à voir avec tout ça.

Il est même probable que nous croisions un homme de Neandertal dans la rue, nous ne verrions même pas la différence avec nous (alors que, pour le coup, il s'agit bien d'une autre "race" humaine).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Mai 2018 14:39 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Atlante a écrit :
Plus exactement, il y a eu des races humaines à des époques lointaines. dont il ne reste plus qu'une seule.


En fait, d'après les dernières découvertes génétiques et archéologiques, il n'y a pas eu plusieurs "races" humaines, mais plusieurs espèces. Les races étant identifiées au sous-espèces. En fait, la différenciation était assez prononcée pour que l'on puisse parler d'espèces. Mais, à certaines périodes, pas assez pour interdire les mélanges interféconds.

En quoi est-ce différent ? Dans le cas des dénisoviens, certains des membres de certains peuples actuels portent la trace de 2 ancêtres dénisoviens. Pas 10 000, 100 ou 50. Non, juste 2. A cela il pourrait y avoir 2 explications. La première serait que les contacts entre les 2 populations furent rares, même si la différentiation génétique était faible (explication liée à la notion de "races"). La seconde est que les contacts furent peut-être courants, mais que seuls certains d'entre eux furent féconds sur le long terme, et çà c'est lié à la notion d'espèces distinctes en voie de différentiation.

Mais, il y a une troisième explication : les études génétiques complètes ont bien vu leurs coûts se démocratiser, mais elles restent chères. Par exemple, l'étude qui liste les 2 ancêtres dénisoviens a comparé l'ADN de 5639 génomes d'asiatiques vivant actuellement. Pour donner un ordre d'idée, il y a 4 342 255 000 personnes qui vivent actuellement sur le continent asiatique, soit 59,9% de la population mondiale (https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mographie_de_l%27Asie). Donc, on a pris le génome d'environ 1 personne sur 1 million. Si on trouve l'argent pour refaire une étude sur 5000 autres génomes, on peut trouver des résultats qui confirmeront ces résultats. On des résultats qui montreront qu'il y a plus d’ancêtres denisoviens que cela...

Les couples mixtes des cavernes

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Mai 2018 19:50 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 23 Mai 2015 14:22
Message(s) : 106
René Fonck a écrit :
J'ai un ami qui, comme vous, pense que les races existent. Quand je lui demande de définir une race et de me en citer quelques unes, il ne répond pas.
Il pense comme vous que c'est le politiquement correct qui fait dire aux scientifiques qu'elles n'existent pas.

Je pense que c'est le contraire. Ce sont les recherches sur les origines des hommes qui ont prouvées que les races n'existent pas alors que pendant des siècles cela a semblé logique qu'elles existent.

Le mot race n'a jamais fait l'objet d'une définition donc c'est pour cela qu'il n'est pas utilisé. D'ailleurs on voit bien dans la littérature ancienne que ce mot était employé à toutes les sauces, pour désigner une espèce, un groupe social comme la noblesse, une population régionale, un groupe religieux...

C'est pour cela que plus haut je comparais les races à dieu, dans les deux cas on ne sait pas de quoi il s'agit. Du coup, le mot race devient un concept relatif à une définition qui n'est pas la même selon les personnes car chacun a son approche socio-culturelle,
En science, il est préférable d'utiliser des mots ayant un sens absolu.

Pour ceux qui sont dans une démarche de progrès des connaissances, il est donc mieux de ne pas employer ce mot qui a trop de définitions différentes.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mai 2018 8:22 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2006 21:21
Message(s) : 1407
Localisation : Blois
Quintero a écrit :
Pour ceux qui sont dans une démarche de progrès des connaissances, il est donc mieux de ne pas employer ce mot qui a trop de définitions différentes.


Différentes et majoritairement inscrites dans une échelle de valeurs péjoratives.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mai 2018 16:23 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 01 Jan 2012 11:57
Message(s) : 596
Atlante a écrit :
100% Européen et 100% Africain ? Non, mais vous plaisantez ! Qui peut être 100% quoique ce soit vu que l'homme n'a cessé de migrer depuis l'aube des commencements ? Et qui vous dit que c'est le père de ces deux gamines qui est noir (ou métis) ?

Par ailleurs, petit rappel utile : un Égyptien, un Libyen, un Algérien, un Marocain ou un Tunisien, à la peau blanche (quoique bronzée), sont autant africains q'un Mauritanien, un Malien, un Éthiopien ou un Soudanais !

D'ailleurs, cette conversation oiseuse me rappelle un autre fil où quelqu'un expliquait que les premiers hommes avaient de toute façon une teinte plus claire que les actuels habitants de l'Afrique noire (je précise), dans la mesure où la couleur de la peau (en plus de l'alimentation) est étroitement corrélée à l'ensoleillement.

D'autre part, vous n'êtes sans doute pas sans avoir vu cette découverte, il y a quelques temps, de la reconstitution faciale de l'Homme de Cheddar, chasseur-cueilleur du Paléolithique vivant dans le nord de l'actuelle Angleterre, qui se révèle être noir aux yeux bleus avec de longs cheveux châtains bouclés. Vous en faites un 100% quoi, de celui-là, et de ses congénères du continent ?



Vous faîtes sans doute partie de ceux qui croient que depuis que l'homme est sortie d'Afrique, les migrations n'ont cesser de se passer dans tous les sens?
Si vous êtes 100% européens, , alors vous n'avez probablement aucun ancêtre africain sub-saharian depuis la sortie de notre espèce d'Afrique. Vous n'avez pas non plus d'ancêtres aborigènes d'Australie depuis cette époque, ni d'Asiatique de l'Est.
Cela fait donc des dizaines de milliers d'années d'évolution séparés. Assez pour parler de races différentes.
Mais pas assez pour parler d'espèces différentes.
Et oui, un africain avec une européenne ne peuvent pas avoir un enfant qui ressemblera à 100% à l'un ou à 100% à l'autre.
Un enfant héritera toujours de 50% de son père et de 50% de sa mère.
Mais la part de ses grands-parents peut être variable. Il est possible d'hériter de 50% de l'un, et de 0% de l'autre.
C'est évidement très rare, mais pas impossible. Donc avec des parents métis, tout devient possible.
Sauf pour des métis de beaucoup générations. Parce que les segments hérités des anciens ancêtres non métis deviennent de plus en plus petits (et fait baisser les chances d'avoir des allèles identiques). Les descendants deviendront de plus en plus uniforme. Comme les noirs Américains où il devient de plus en plus impossible que l'un d'eux ressemble à un africain de l'Ouest. Les noirs américains sont un mélange de Sub-saharien, d'Européen et d'indien.

On peut définir des races humaines, mais une bonne partie de l'humanité n'en fera pas parti car ayant des caractéristiques pouvant appartenir à différentes races.
Ainsi, on peut grosso-modo définir comme principales races: l'Européenne, la Sub-saharienne, l'Asiatique et l'Océanienne.
Ce sont les 4 "coins" sur une carte, car les races sont bien sûr liées à la géographie.

Les populations de l'Afrique du Nord jusqu'à l'Asie occidentale pourront avoir des caractéristiques de plusieurs de ces principales races.
Par exemple, l'africain du Nord a en commun avec l'Européen, la population du néolithique venue d'Anatolie ou d'Europe du SE, mais aussi aura en commun une partie avec l'Afrique sub-saharienne.
On sait que la conquête Arabe n'a pas eu beaucoup d'impact en Europe, car sinon on retrouverait cette part sub-saharienne chez eux, ce qui n'est pas le cas.

De même que l'invasion Mongol n'a pas beaucoup d'impact en Europe. Contrairement pour les Turcs, où on trouve une part non négligeable d'Asiatique de l'Est.

Je trouve toutes ces études génétiques très intéressantes. Cela permet de connaître les histoires migratoires du passé.
Et la génétique nous apprend qu'il y a bien eu des migrations importantes, mais elles sont restés limitées et bien spécifiques!

Notre époque est du jamais vu en matière de migration!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mai 2018 17:33 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2006 21:21
Message(s) : 1407
Localisation : Blois
Tolan a écrit :
Vous faîtes sans doute partie de ceux qui croient que depuis que l'homme est sortie d'Afrique, les migrations n'ont cesser de se passer dans tous les sens?


Exactement. Les grandes routes migratoires existent depuis l'aube des temps et n'ont cessé d'être empruntées, dans les deux sens, depuis aussi longtemps. D'où les momies caucasiennes du Tarim datant d'il y a plus de deux mille ans et qui, vraisemblablement, ont pourtant bien le jour en Chine, loin de la terre de leurs ancêtres. Et d'où les questions qui planent encore sur les origines des Amérindiens qui ne descendent pas uniquement des Béringiens.

Certes, les migrations n'ont pas toujours été massives et beaucoup ont procédé de la simple circulation des hommes et de leurs marchandises, mais elles ont été, de toutes les époques, et pas si minimes que vous semblez le penser. Prenez une armée comme celle d'Hannibal, déjà constituée d'hommes aux origines bien diverses, elle ne se compose pas uniquement de cavaliers et de nombreux piétons armés, mais également de toute une logistique composée d'hommes, de femmes et d'enfants afin d'assurer la subsistance des combattants, bien plus importante que l'armée en elle-même. De Carthage à Rome, après avoir traversé les Pyrénées, tout le sud de la France, les Alpes et une bonne moitié de l'Italie, une troupe aussi colossale a dû laisser d'incontestables traces génétiques partout où elle est passée. De même que la Grande Armée lors de la désastreuse campagne de Russie, dont les prisonniers ont été éparpillés un peu partout à travers l'empire des tsars, de sorte qu'à Saratov, une ville de 800 000 habitants, à 800 km au sud de Moscou, il existe un "Parc des Français"... et d'autres monuments relatifs à ces gens qui ne sont jamais rentrés chez eux. Des exemples comme ça, il y en a à la pelle, et c'est exactement pareil pour l'histoire avant l'histoire des guerres qui n'ont pas laissé de traces écrites.

Et ça ne concerne pas uniquement les guerres, mais tous les mouvements de population.

Tolan a écrit :
Si vous êtes 100% européens, , alors vous n'avez probablement aucun ancêtre africain sub-saharian depuis la sortie de notre espèce d'Afrique. Vous n'avez pas non plus d'ancêtres aborigènes d'Australie depuis cette époque, ni d'Asiatique de l'Est.
Cela fait donc des dizaines de milliers d'années d'évolution séparés. Assez pour parler de races différentes.


Non. Comment pourrais-je savoir (ou vous) si je suis 100% Européenne ? Je connais la majeure partie de mes ancêtres sur 400 ans, ils sont déjà éparpillés à travers tout l'hexagone (et pas en dehors, à mon grand désespoir), et c'est une période de temps ridicule à l'échelle de l'histoire humaine. Vous savez, il y a une légende qui court dans mon département, à savoir que tous les porteurs du patronyme CAZIN, tous concentrés au sud de la Loire, descendraient d'ouvrier italiens, des CASINI, venus travailler lors de la construction de Chambord (dont le chantier a démarré en 1519). Comme les registres paroissiaux ne remontent pas jusque là (la paroisse de Chambord n'a été créée que fin 1666 et les communes des alentours n'ont pas de registres aussi anciens), cette légende est impossible à vérifier. Seulement, il apparaît que les plus anciens porteurs du patronyme, au XVIIe siècle, vivent dans un bled juste à côté de Chambord, de sorte que la légende, à défaut d'être prouvée, a peut-être un fond de vérité. Et si ces ouvriers ont existé, ils ne sont certainement pas venus tout seuls et ne s'en sont pas retournés benoîtement dans leur Toscane natale une fois leur tâche accomplie. Vous allez m'objecter que l'Italie, c'est l'Europe aussi. A ceci près que, comme la France, elle a connu une histoire mouvementée et des vagues migratoires presque aussi hautes que des tsunamis qui incluent quasiment tous les peuples du pourtour méditerranéen, les Wisigoths, les Ostrogoths, les armées hétéroclites d'Attila (bien asiatique celui-là), et j'en oublie sûrement.

Si j'étais 100% Européenne, je serais néandertalienne. Ou noire aux yeux bleus comme les chasseurs-cueilleurs du Paléolithique finissant. Or, ce n'est pas le cas. Preuve que mes ancêtres se sont métissés bien longtemps après la sortie d'Afrique et pas qu'une fois. Mes chances d'avoir un ancêtre aborigène ou Amérindien ou d'un peuple du Pacifique sont en effet extrêmement faibles (quoique pas complètement nulles). Celles d'avoir un ou des ancêtres asiatiques, africains, sémites, méditerranéens ou peu importe, nettement plus élevées. Quant à réduire les Turcs aux descendants des Mongols, c'est vraiment...

Tiens, vous devriez vous pencher sur le peuplement de la Russie depuis l'époque médiévale, entre les Russes blancs plus ou moins issus des peuples scandinaves, les Khazars de la Mer Noire, les peuples asiatiques de Sibérie et la mosaïque de peuples qui constituent aujourd'hui encore cet immense pays.

Tolan a écrit :
Mais pas assez pour parler d'espèces différentes.
Et oui, un africain avec une européenne ne peuvent pas avoir un enfant qui ressemblera à 100% à l'un ou à 100% à l'autre.
Un enfant héritera toujours de 50% de son père et de 50% de sa mère.
Mais la part de ses grands-parents peut être variable. Il est possible d'hériter de 50% de l'un, et de 0% de l'autre.
C'est évidement très rare, mais pas impossible. Donc avec des parents métis, tout devient possible.
Sauf pour des métis de beaucoup générations. Parce que les segments hérités des anciens ancêtres non métis deviennent de plus en plus petits (et fait baisser les chances d'avoir des allèles identiques). Les descendants deviendront de plus en plus uniforme. Comme les noirs Américains où il devient de plus en plus impossible que l'un d'eux ressemble à un africain de l'Ouest. Les noirs américains sont un mélange de Sub-saharien, d'Européen et d'indien.


Je pense que les Noirs américains seraient furieux de lire un tissu de sottises pareilles.

Par ailleurs, les lointains ancêtres "non métis"... comme on vous le répète depuis des pages, ça n'existe pas. Les lointains ancêtres dont vous parlez, même ceux qui ont atteint l'Australie il y a 70 000 ans, étaient déjà des métis... et ce d'autant plus qu'à longer les côtes avant d'atteindre ce continent, ils n'ont pas été sans faire de rencontres.

Tolan a écrit :
On peut définir des races humaines, mais une bonne partie de l'humanité n'en fera pas parti car ayant des caractéristiques pouvant appartenir à différentes races.
Ainsi, on peut grosso-modo définir comme principales races: l'Européenne, la Sub-saharienne, l'Asiatique et l'Océanienne.
Ce sont les 4 "coins" sur une carte, car les races sont bien sûr liées à la géographie.

Les populations de l'Afrique du Nord jusqu'à l'Asie occidentale pourront avoir des caractéristiques de plusieurs de ces principales races.
Par exemple, l'africain du Nord a en commun avec l'Européen, la population du néolithique venue d'Anatolie ou d'Europe du SE, mais aussi aura en commun une partie avec l'Afrique sub-saharienne.
On sait que la conquête Arabe n'a pas eu beaucoup d'impact en Europe, car sinon on retrouverait cette part sub-saharienne chez eux, ce qui n'est pas le cas.


Ah, vous avez l'étude génétique des combattants de la conquête arabe ? Vous savez, quand même, que c'est eux qui ont pris la tête du commerce transsaharien au VIIe siècle, commerce de marchandises précieuses à travers tout le continent noir mais également d'esclaves, et que c'est précisément pour cette raison qu'au XVe et surtout au XVIe siècle, les Européens, incapables de progresser en Afrique continentale et de prendre la tête de ce commerce, ont fondé le tristement célèbre commerce triangulaire, à partir des ports de l'Afrique occidentale ? Il y a eu de tels trafics humains au cours du temps (depuis l'aube des temps aussi, c'est à craindre) que les mélanges et les métissages sont sans doute bien au-delà de ce qu'on le suppose. Vous savez aussi que les empereurs romains intégraient à leurs armées des combattants venus "de l'étranger", et pas seulement des Européens, mais aussi des Asiatiques, des Nubiens, des Africains et tout ce que vous pouvez imaginer.

Tolan a écrit :
Je trouve toutes ces études génétiques très intéressantes. Cela permet de connaître les histoires migratoires du passé.
Et la génétique nous apprend qu'il y a bien eu des migrations importantes, mais elles sont restés limitées et bien spécifiques!


La génétique nous apprend qu'il y a eu des migrations constantes, d'envergures et de natures très différentes, de quantités très différentes aussi. Et qu'elles sont, pour l'essentiel, à mettre étroitement en corrélation avec l'augmentation démographique.

Tolan a écrit :
JNotre époque est du jamais vu en matière de migration!


Elle est également du jamais-vu en matière de peuplement. 7 milliards (et plus d'humains) sur Terre, dont la majorité dans des pays défavorisés, qui descendent TOUS des quelques milliers d'humains ayant réchappé du goulot d'étranglement démographique d'il y a 90 000 ans, c'est pire qu'une invasion de termites ou de cafards ! Comment s'étonner que les plus nombreux, et les plus misérables, choisissent de partir sous des cieux qu'ils croient, à tort ou à raison, plus favorables ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Mai 2018 7:06 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 01 Jan 2012 11:57
Message(s) : 596
Je ne vais pas reprendre tout votre message point par point, ,parce que sinon j'en aurais pour la journée!

Le bassin de Tarim est tout proche de la Sibérie méridionale où on trouve les sites des cultures Afanasievo, Sintashta et Andronovo. Les études génétique ont montré qu'ils étaient 100% européens.
C'est l’extension vers l'Est des Indo-Européens. Ils viennent donc des Steppes Russes.

Citer :
Je connais la majeure partie de mes ancêtres sur 400 ans, ils sont déjà éparpillés à travers tout l'hexagone (et pas en dehors, à mon grand désespoir)


Voilà, c'est dit: vous n'êtes pas neutre: Vous voulez que le monde soit métissé.
Moi, je m'intéresse aux faits!


Autrement, en vous lisant, je pense que vous ne savez pas ce que c'est qu'une race.


Citer :
Elle est également du jamais-vu en matière de peuplement. 7 milliards (et plus d'humains) sur Terre, dont la majorité dans des pays défavorisés, qui descendent TOUS des quelques milliers d'humains ayant réchappé du goulot d'étranglement démographique d'il y a 90 000 ans, c'est pire qu'une invasion de termites ou de cafards ! Comment s'étonner que les plus nombreux, et les plus misérables, choisissent de partir sous des cieux qu'ils croient, à tort ou à raison, plus favorables ?


Je crois que là, on n'est vraiment pas sur la même longueur d'onde!
Lorsque j'écris que c'est du jamais vu en matière de migration: je ne juge pas!

C'est pour cela que je ne débattrait plus avec vous, car vous n'avez pas du tout l'esprit scientifique.
Vos croyances vous empêche d'aller chercher la vérité historique.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 395 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB