A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 12 Déc 2018 19:54

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 395 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22 ... 27  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 05 Mars 2018 12:48 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3413
Atlante a écrit :
Skipp a écrit :
Ils ne répondent pas vraiment à la question... Sauf à démontrer que le calcul statistique du nombre d'ancêtre est purement imaginaire et n'aide pas à répondre à la question sur les descendants de Charlemagne

Cela ne restera que statistique... sauf pour les descendants en lignée mâle directe de Charlemagne via l'ADN du chromosome Y... et encore celui ci peut varier légèrement au fil des siècles.

Non, pas forcément. On peut y arriver, parfois, il suffit d'accrocher "la" bonne ancêtre (je dis "la" parce que c'est toujours par les femmes, les descendants directs en lignée masculine s'étant éteints avec Louis V). Dans toutes mes recherches, je n'y suis arrivée qu'une fois, par hasard d'ailleurs parce que ce n'était pas du tout ce que j'avais en tête et je ne m'y attendais vraiment pas). Une fille issue d'un cadet de famille expatrié en Guyanne qui meurt jeune, mais qui appartient à une famille un peu connue qui remonte au XIIe siècle en Poitou. Et il se trouve que dans les collatéraux, on accroche deux filles, à des degrés divers, issues d'ascendances carolingiennes. A partir de là, c'est l'autoroute, et sans péage ! Bien sûr, il s'agit d'ascendances sur le papier. Pour la génétique... là, c'est autre chose.[/quote]
Nous sommes d'accord... sur le papier. J'ai également pu de mon côté remonter assez loin dans mon arbre généalogique. Jusqu'à un "capitaine en chef de l'arquebuse" au XVIIe siècle... mais c'est effectivement sur le papier. Dans la réalité, une part des enfants considérés comme légitimes ne le sont pas toujours. Certains avancent des chiffres allant de 13% à 53%. D'après une récente étude (Bellis, Mark A., et al. « Measuring paternal discrepancy and its public health consequences. » Journal of Epidemiology and Community Health 59.9 (2005): 749-754.) l'on serait en fait entre 1% et 2%.

Atlante a écrit :
Skipp a écrit :
Pour le reste, je suis assez d'accord avec l'article, plus l'on remonte loin et plus l'on pourrait y voir des ancêtres de différentes origines: gaulois, romains, francs, mais aussi ancêtres venus du maghreb ou d'Afrique noire, des steppes avec des scythes, sarmates, huns, des vikings, etc... Tout n'est qu'une histoire d'échelle. Et puis l'on a également retrouvé des tombes antiques d'individus vraisemblablement chinois en plein Londres... ceux ci ont pu se mêler à la population et avoir des descendants.

Il est certain que nous avons des ancêtres de diverses origines. Mais il n'en reste pas moins que, plus nous remontons dans le temps, plus nous sommes issus d'un échantillon restreint de population et de moins en moins diversifié, non pas d'un point de vue des origines géographiques, mais d'un point de vue purement "nombre". En gros, peu d'individus préhistoriques ont des descendants à l'heure actuelle mais nous en descendons tous. Ces statistiques ne mentent pas dans la mesure où elles épousent une réalité démographique flagrante.

Nous sommes d'accord. Mais avec des populations d'ancêtres qui peuvent se retrouver en différents endroits de la planète. Les rares populations qui se sont retrouvées complètement isolées on finie par disparaitre... et ceux pratiquant soit-disant l'endogamie ne le font jamais d'une manière stricte (exemple avec les juifs ashkénazes de type européen, les juifs sépharades de type maghrébens, les juifs d'Afrique noire qui sont noirs, les juifs éthiopiens qui sont de type éthiopiens, les juifs chinois qui étaient (ou sont ?) jaunes aux yeux bridés, etc...).

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Mars 2018 20:25 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2006 21:21
Message(s) : 1412
Localisation : Blois
Skipp a écrit :
(exemple avec les juifs ashkénazes de type européen, les juifs sépharades de type maghrébens, les juifs d'Afrique noire qui sont noirs, les juifs éthiopiens qui sont de type éthiopiens, les juifs chinois qui étaient (ou sont ?) jaunes aux yeux bridés, etc...).


Ouh là, ça, c'est beaucoup plus tendancieux ! Les juifs chinois, par exemple, n'ont pas le moindre ancêtre sémite, selon les études génétiques, et pareil pour les Ethiopiens. C'est par acculturation, donc, et on peut en déduire qu'il y a eu des échanges à un moment donné entre deux peuples. "Juif" (ou chrétien, ou musulman, ou bouddhiste, ou peu importe quoi) ne répond ni à des critères géographiques (même s'il y a un point culturel d'origine), ni à des critères ethniques spécifiques.

Quant aux populations endogames qui ont finit par disparaître, ce n'est pas tout à fait vrai. J'éviterai le sujet des Amérindiens, parce que plus la recherche avance, plus l'archéologie prouve que c'est plus complexe que ça en a l'air. Mais il y a des îles, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, par exemple, où les populations sont restées isolées pendant des milliers et des milliers d'années et ont donc été contraintes de pratiquer l'endogamie avec un fort taux de consanguinité. Pourtant, ces populations ont survécu jusqu'à nos jours et elles ne sont pas plus dégénérées que le reste du monde. En fait, la consanguinité n'est pas un problème, une fois que la nature a fait le ménage et éliminé tous les individus porteurs de gènes défectueux (ce qui peut prendre un certain temps).

Effectivement, la généalogie, c'est sur le papier uniquement. Et même sur le papier, on tombe parfois sur des choses... en fouinant dans les papiers d'une cour de justice, j'ai mis la main sur une sombre histoire de nouveau-né probablement tué à la naissance en 1650. Toute la population locale s'est empressée de dénoncer une veuve du village qui menait une vie... hum... pas très rangée, enceinte jusqu'aux dents, et qui a précisément disparu des environs le jour de la découverte. Sauf que... sauf qu'à cinquante kilomètres de là, j'ai retrouvé le baptême de son enfant, bel et bien vivant, qu'elle a déclaré être issu de son défunt mari... mort deux ans et demi plus tôt. Et la petite fille, qui a vécu, a porté toute sa vie un patronyme qui ne pouvait pas être le sien aux yeux de tous. Ce qui prouve une chose : les curés qui baptisent ne vérifient strictement rien, pas même le sexe du nouveau-né. Dans un autre bled, j'en ai trouvé un qui a baptisé un petit garçon... il a dû se rattraper quelques jours plus tard parce qu'en fait c'était une fille !

Mais la généalogie par l'ADN s'étend de plus en plus et épouse les grandes statistiques énoncées un peu plus haut. On se raccroche tous à de grands ancêtres et à de grandes ancêtres en nombre très réduit dont on ne saura jamais rien, des voyageurs ou ancêtres de voyageurs. Et de toute façon... eh, nous sortons tous d'Afrique !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Mars 2018 12:52 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3413
Atlante a écrit :
Skipp a écrit :
(exemple avec les juifs ashkénazes de type européen, les juifs sépharades de type maghrébens, les juifs d'Afrique noire qui sont noirs, les juifs éthiopiens qui sont de type éthiopiens, les juifs chinois qui étaient (ou sont ?) jaunes aux yeux bridés, etc...).

Ouh là, ça, c'est beaucoup plus tendancieux ! Les juifs chinois, par exemple, n'ont pas le moindre ancêtre sémite, selon les études génétiques, et pareil pour les Ethiopiens.

Je pense que les milieux israélites d'extrême droite cherchent surtout à réfuter le fait que ces juifs noirs et jaunes aient pu avoir des ancêtres sémites... Sinon, je pense que l'on pourrait voir la même chose chez les ashkénazes et sépharades où le prosélytisme a réellement existé à une époque (conversions chez les khazars et populations berbères).

Atlante a écrit :
Quant aux populations endogames qui ont finit par disparaître, ce n'est pas tout à fait vrai. J'éviterai le sujet des Amérindiens, parce que plus la recherche avance, plus l'archéologie prouve que c'est plus complexe que ça en a l'air.

Nous sommes d'accord, surtout qu'il semblerait bien qu'il y'ai eu plusieurs vagues de populations arrivés d'Asie du nord-est (dont la dernière provient des inuits) et une de polynésie qui soient arrivées en Amérique.

Atlante a écrit :
Mais il y a des îles, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, par exemple, où les populations sont restées isolées pendant des milliers et des milliers d'années et ont donc été contraintes de pratiquer l'endogamie avec un fort taux de consanguinité. Pourtant, ces populations ont survécu jusqu'à nos jours et elles ne sont pas plus dégénérées que le reste du monde. En fait, la consanguinité n'est pas un problème, une fois que la nature a fait le ménage et éliminé tous les individus porteurs de gènes défectueux (ce qui peut prendre un certain temps).

Nous sommes d'accord, mais après tout est également une question du nombre d'individu d'origine et du degré d'endogamie précédent pour ce ménage d'individus de gènes défectueux. Il est beaucoup moins risquer d'avoir de l'endogamie consanguine dans une population limitée en nombre et en échanges de contacts depuis des siècles qu'avec un petit groupe d'individus provenant d'un grand groupe de population humain qui se retrouverait soudainement isolé.

Atlante a écrit :
Dans un autre bled, j'en ai trouvé un qui a baptisé un petit garçon... il a dû se rattraper quelques jours plus tard parce qu'en fait c'était une fille !

Il faut dire qu'il y'a aussi le cas d'individu "hermaphrodite" ou avec des caractères sexuels pas évident ce qui fait qu'actuellement il y'a encore des cas litigieux. Exemple de cette "skieuse" autrichienne qui s'est avérée être un homme...

Atlante a écrit :
Mais la généalogie par l'ADN s'étend de plus en plus et épouse les grandes statistiques énoncées un peu plus haut. On se raccroche tous à de grands ancêtres et à de grandes ancêtres en nombre très réduit dont on ne saura jamais rien, des voyageurs ou ancêtres de voyageurs. Et de toute façon... eh, nous sortons tous d'Afrique !

Nous sommes d'accord.

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Mars 2018 21:04 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2006 21:21
Message(s) : 1412
Localisation : Blois
Skipp a écrit :
[
Atlante a écrit :
Dans un autre bled, j'en ai trouvé un qui a baptisé un petit garçon... il a dû se rattraper quelques jours plus tard parce qu'en fait c'était une fille !

Il faut dire qu'il y'a aussi le cas d'individu "hermaphrodite" ou avec des caractères sexuels pas évident ce qui fait qu'actuellement il y'a encore des cas litigieux. Exemple de cette "skieuse" autrichienne qui s'est avérée être un homme...


Les hermaphrodites, comme les jumeaux siamois, ça reste de l'ordre du cas marginal (et généralement, les curés ne se privent pas d'en faire tout un plat, d'autant plus que les pauvres mômes ne font pas long feu). Là, ce n'était pas du ça. Cet exemple-là et le coup de la femme qui a accouché (exprès) à cinquante bornes de son domicile en déclarant son enfant de son mari mort deux ans et demi plus tôt m'ont convaincue qu'il n'y avait strictement aucun contrôle. Les gens disent bien ce qu'ils veulent. Ce qui est vraiment étonnant, c'est qu'il n'y en ait pas davantage qui racontent n'importe quoi !

Bref, pour en revenir à notre sujet, les généalogistes que nous sommes constatent assez vite qu'ils ont plusieurs fois les mêmes ancêtres rien que sur les trois à quatre derniers siècles. Alors pas étonnant que nous soyons neuf sur dix à descendre de Charlemagne (ou qu'en Asie du sud-est, Genghis Khan soit l'ancêtre de 3/4 des Chinois) et qu'arrivé au Néolithique, il n'y ait plus qu'une toute petite poignée d'individus qu'on retrouve au bout de chaque lignée. Je pense même que si nous avions la documentation nécessaire, nous aurions aussi de grandes chances de descendre de Ramsès II, vu le nombre effarant de rejetons qu'il a engendré. J'ai lu un papier il y a quelques mois qui disait en substance que les Européens actuels avaient bien plus de gènes en commun avec les Égyptiens de l'Antiquité que les Égyptiens actuels eux-mêmes. Ça s'appuyait sur une étude génétique concernant des momies retrouvées je ne sais plus où. Il y avait un bouquin sur les descendants de Ramsès II à une époque, mais je ne sais pas s'il existe toujours.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mars 2018 1:21 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 23 Mai 2015 14:22
Message(s) : 106
Skipp a écrit :
Nous sommes d'accord, mais après tout est également une question du nombre d'individu d'origine et du degré d'endogamie précédent pour ce ménage d'individus de gènes défectueux. Il est beaucoup moins risquer d'avoir de l'endogamie consanguine dans une population limitée en nombre et en échanges de contacts depuis des siècles qu'avec un petit groupe d'individus provenant d'un grand groupe de population humain qui se retrouverait soudainement isolé.

En parlant sous le contrôle de ceux qui connaissent mieux le sujet, le résultat et les risques sont les mêmes. La consanguinité dans n'importe quel cas, tend à homogénéiser le pool génétique du groupe après un certain nombre de générations.
La diversité y devient plus rare.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mars 2018 4:57 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 01 Jan 2012 11:57
Message(s) : 605
Quintero a écrit :
Skipp a écrit :
Nous sommes d'accord, mais après tout est également une question du nombre d'individu d'origine et du degré d'endogamie précédent pour ce ménage d'individus de gènes défectueux. Il est beaucoup moins risquer d'avoir de l'endogamie consanguine dans une population limitée en nombre et en échanges de contacts depuis des siècles qu'avec un petit groupe d'individus provenant d'un grand groupe de population humain qui se retrouverait soudainement isolé.

En parlant sous le contrôle de ceux qui connaissent mieux le sujet, le résultat et les risques sont les mêmes. La consanguinité dans n'importe quel cas, tend à homogénéiser le pool génétique du groupe après un certain nombre de générations.
La diversité y devient plus rare.



Il y a deux sortes de diversité: celle au niveau de l'individu, et celle au niveau de l'espèce.
Pour les humains, on parle toujours de la première, et pour les animaux, toujours de la seconde...

Des groupes qui seront isolés très longtemps, vont avoir une dérive génétique qui vont les éloignés du groupe principal, et donné ainsi une diversité à l'espèce, avec l'apparition d'une sous-espèce.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mars 2018 8:02 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 23 Mai 2015 14:22
Message(s) : 106
Tolan a écrit :
Il y a deux sortes de diversité: celle au niveau de l'individu, et celle au niveau de l'espèce.
Pour les humains, on parle toujours de la première, et pour les animaux, toujours de la seconde...

Des groupes qui seront isolés très longtemps, vont avoir une dérive génétique qui vont les éloignés du groupe principal, et donné ainsi une diversité à l'espèce, avec l'apparition d'une sous-espèce.

Ça n'a pas de rapport avec ce que je disais. Toutes populations considérées comme consanguines tendent à homogénéiser leur pool génétique. Donc les risques pour la survie de ces groupes sont les mêmes. D'autant plus que ce sont des populations de très très petite taille.
C'est d'ailleurs peut-être l'explication du rejet de l'inceste et la recherche régulière de mariages avec des éléments extérieurs dans beaucoup de cultures à travers les temps et pays : la survie du groupe.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mars 2018 10:48 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 01 Jan 2012 11:57
Message(s) : 605
Quintero a écrit :
Tolan a écrit :
Il y a deux sortes de diversité: celle au niveau de l'individu, et celle au niveau de l'espèce.
Pour les humains, on parle toujours de la première, et pour les animaux, toujours de la seconde...

Des groupes qui seront isolés très longtemps, vont avoir une dérive génétique qui vont les éloignés du groupe principal, et donné ainsi une diversité à l'espèce, avec l'apparition d'une sous-espèce.

Ça n'a pas de rapport avec ce que je disais. Toutes populations considérées comme consanguines tendent à homogénéiser leur pool génétique. Donc les risques pour la survie de ces groupes sont les mêmes. D'autant plus que ce sont des populations de très très petite taille.
C'est d'ailleurs peut-être l'explication du rejet de l'inceste et la recherche régulière de mariages avec des éléments extérieurs dans beaucoup de cultures à travers les temps et pays : la survie du groupe.


Très bien, alors je ne comprends pas du tout ce que vous voulez dire...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mars 2018 14:14 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 23 Mai 2015 14:22
Message(s) : 106
Tolan a écrit :
Très bien, alors je ne comprends pas du tout ce que vous voulez dire...

Vous parlez de diversité génétique au sein d'une espèce, je parle de diversité génétique au sein d'une population consanguine. Ce sont 2 sujets différents.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Mars 2018 20:09 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Déc 2011 12:34
Message(s) : 2694
Localisation : St Valery/Somme
Atlante a écrit :
Alors pas étonnant que nous soyons neuf sur dix à descendre de Charlemagne (ou qu'en Asie du sud-est, Genghis Khan soit l'ancêtre de 3/4 des Chinois) et qu'arrivé au Néolithique, il n'y ait plus qu'une toute petite poignée d'individus qu'on retrouve au bout de chaque lignée. Je pense même que si nous avions la documentation nécessaire, nous aurions aussi de grandes chances de descendre de Ramsès II, vu le nombre effarant de rejetons qu'il a engendré.

Je reviens sur ces fameux autoroutes Carolingien, Gengis Khan ou Ramses. J'ai un doute sur leur réalité car leur bases établie avant l'an 1000 me semble assez douteuses.
A cette époque une nouvelle caste noble remplacé l'ancienne et les nouveaux riches on souvent falsifié leurs genealogie. Pratiquement tout les fondateurs de dynastie on un passè trouble entre 850 et 950.
Mais je ne demande qu'à être convaincu avez vous un exemple d'autoroute validé par une étude dADN ?

_________________
Lietz her heidine man. Obar seo lidan.
Thiot urancono. Manon sundiono.
(Il permit que les païens traversassent la mer, Pour rappeler aux Francs leurs péchés)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Mars 2018 19:54 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2006 21:21
Message(s) : 1412
Localisation : Blois
Almayrac a écrit :
Atlante a écrit :
Alors pas étonnant que nous soyons neuf sur dix à descendre de Charlemagne (ou qu'en Asie du sud-est, Genghis Khan soit l'ancêtre de 3/4 des Chinois) et qu'arrivé au Néolithique, il n'y ait plus qu'une toute petite poignée d'individus qu'on retrouve au bout de chaque lignée. Je pense même que si nous avions la documentation nécessaire, nous aurions aussi de grandes chances de descendre de Ramsès II, vu le nombre effarant de rejetons qu'il a engendré.

Je reviens sur ces fameux autoroutes Carolingien, Gengis Khan ou Ramses. J'ai un doute sur leur réalité car leur bases établie avant l'an 1000 me semble assez douteuses.
A cette époque une nouvelle caste noble remplacé l'ancienne et les nouveaux riches on souvent falsifié leurs genealogie. Pratiquement tout les fondateurs de dynastie on un passè trouble entre 850 et 950.
Mais je ne demande qu'à être convaincu avez vous un exemple d'autoroute validé par une étude dADN ?


Bien sûr que non. Je n'ai que des sources documentaires et je n'ai aucun doute que certaines soient plus ou moins douteuses, hélas.

Mais, comme quelqu'un le disait au début de ce fil, il est logique que les "chefs" (certains, pas tous, évidemment) se retrouvent au bout de pratiquement toutes les lignées actuelles, étant donné que ce sont eux qui ont la possibilité la meilleure qui soit de nourrir leurs rejetons, ce qui est un facteur clé dans la survie des enfants à des époques où la mortalité infantile est trois fois plus élevée que dans les pires pays du Tiers-Monde à l'heure actuelle. Tout comme il est logique que ceux qui ont engendré un grand nombre d'enfants (je pensais à Ramsès II) aient des chance d'avoir une vaste descendance qui est exponentielle au fil des siècles.

Quant aux études ADN, elles seraient intéressantes, justement, pour corroborer (ou infirmer) tout ou partie du raisonnement. Si elles étaient seulement autorisées dans ce pays...

Seulement vous devez bien vous rendre compte que s'il y avait (à la louche) 8 millions d'habitants en France alors qu'il y en a plus de 60 millions aujourd'hui, ce n'est pas seulement du fait des migrations extérieures mais bien parce que le "croissez et multipliez" des castes les mieux pourvues a plutôt bien fonctionné. Les pauvres s'éteignent vite, les riches survivent beaucoup mieux, ça n'a rien d'une sélection naturelle, mais... c"est une constante jusqu'à une époque récente. Ce n'est pas pour autant que les riches restent riches (sinon, nous n'aurions aucune chance de remonter jusqu'à ces fameuses "autoroutes"), eux aussi connaissent, dans certaines conditions, la décadence et le déclassement social. Mais vous n'êtes pas sans savoir qu'à certaines époques, pas très éloignées, les familles nobles désargentées n'hésitaient pas à marier une fille "indotable" à un riche bourgeois qui rêvait de porter un titre.

Je ne sais pas si on a retrouvé les ossements de notre célèbre empereur à Aix-la-Chapelle mais des paléoanthropologues en mal de scoop auraient tout intérêt à se pencher sur la question. En extraire un peu d'ADN pourrait s'avérer fort instructif.

En tout cas, en ce qui concerne Genghis Khan, il me semble qu'une étude sérieuse a été menée sur le sujet, même en l'absence des restes du fameux conquérant.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Mars 2018 6:24 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Août 2007 11:04
Message(s) : 544
Localisation : Göbekli Tepe
Je ne comprends pas trop pourquoi on evoque cette theorie d hommes a la peau blanche apparus il y a 8000 ans (tres etonnante d ailleurs :rool: )
Un fait indeniable qui s est produit notamment en Europe a cette epoque, c est la diffusion du neolithique. La mortalite infantile des chasseurs cueilleurs etait sans doute bien pire que celle des hommes du neolithique. De fait on sait qu il y a eu une croissance exponentielle de la population depuis le neolithique.
Bryan Sykes evoque un sujet proche dans La malediction d Adam.

L etude a t elle ete realisee sur des hommes du monde entier ?
Qu en est il des Africains ?

_________________
"Passa corselet d'or Et luisant haubert, Mit heaume sur sa tête En main prit une épée. Se jeta sur l'épée, Et s'écroula, blessée."
« Je parle espagnol à Dieu, italien aux femmes, français aux hommes et allemand à mon cheval. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Mars 2018 13:29 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3413
Esther a écrit :
La mortalite infantile des chasseurs cueilleurs etait sans doute bien pire que celle des hommes du neolithique. De fait on sait qu il y a eu une croissance exponentielle de la population depuis le neolithique.

Il me semble que les populations néolithiques avaient plutôt globalement plus de problème de santé et famine que les populations de chasseurs-cueilleurs. C'est surtout le taux de natalité qui était plus élevé chez les néolithiques. Les premiers néolithiques ont de plus souffrir de zoonoses bien plus que les chasseurs-cueilleurs (vivant moins en promiscuité avec les animaux que les éleveurs néolithiques) ou que les néolithiques tardifs (déjà en partie habitués aux zoonoses les plus communes).

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Mars 2018 14:30 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 01 Jan 2012 11:57
Message(s) : 605
Atlante a écrit :
Almayrac a écrit :
Atlante a écrit :
ctif.

En tout cas, en ce qui concerne Genghis Khan, il me semble qu'une étude sérieuse a été menée sur le sujet, même en l'absence des restes du fameux conquérant.


Sérieuse, je ne pense pas! C'est par simple analogie qu'on est arrivé à cette conclusion:
8% des Asiatiques de la moité Est de l'Asie, sont porteur du même chromosome y, dont l'origine est estimé à environ 1000 ans.
Ce qui veut dire une forte descendance à partir d'un seul homme d'il y a 1 000 ans.

C'est vrai qu'à part Genghis Khan, on ne voit personne d'autre.
Mais sait-on tout de l'histoire? Certainement pas!
Il y a sans doute des personnages dont l'histoire a oublié, et qui ont eu un destin extra-ordinaire...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Mars 2018 17:35 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2006 21:21
Message(s) : 1412
Localisation : Blois
Tolan a écrit :

Sérieuse, je ne pense pas! C'est par simple analogie qu'on est arrivé à cette conclusion:
8% des Asiatiques de la moité Est de l'Asie, sont porteur du même chromosome y, dont l'origine est estimé à environ 1000 ans.
Ce qui veut dire une forte descendance à partir d'un seul homme d'il y a 1 000 ans.

C'est vrai qu'à part Genghis Khan, on ne voit personne d'autre.
Mais sait-on tout de l'histoire? Certainement pas!
Il y a sans doute des personnages dont l'histoire a oublié, et qui ont eu un destin extra-ordinaire...


Certainement. Mais il s'agit bien moins du destin des individus que du nombre de rejetons qu'ils ont engendré (et qui ont survécu) et qui ont laissé une descendance.

Pour en revenir à de la généalogie purement terre-à-terre, nous avons tous (normalement) huit arrière-grands-parents. Les miens ont tous connu un destin plutôt modeste (la terre, l'agriculture, les deux guerres, rien de folichon). Parmi eux, il y a un couple avec huit enfants (ce ne sont même pas les plus prolifiques des huit AGP, qui plus est) dont aujourd'hui, la descendance se chiffre à presque sept cent personnes. Et pour ma part, je les ai rien que deux fois, déjà, dans mes ascendances proches. Ils ont simplement eu la "chance" de vivre à une époque sans famine (malgré les restrictions dues aux guerres), sans pathologies génétiques plus ou moins héréditaires, et d'avoir certains de leurs enfants qui ont eu eux-aussi pas mal d'enfants (ce qui est beaucoup moins évident à l'heure actuelle).

Donc, pour en revenir à des époques beaucoup plus anciennes, saturées de famines, de guerres, d'épidémies, il faut nécessairement que les "grands ancêtres" communs à une large partie d'entre nous aient bénéficié de conditions de vie supérieures au commun des mortels, ne soient pas morts trop précocement (je pensais aux restes de Richard III, tiens), aient engendré une multitude de moutards dont la grande majorité a survécu (Charlemagne, Ramsès II, Gengis Khan... et d'autres sûrement moins célèbres).

Tiens, juste à titre de boutade : en Loir-et-Cher, là où j'habite, il y a une espèce de compétition entre les généalogistes dont les origines sont dans la région de Blois pour se trouver un "cousinage" avec Thérèse de Lisieux (qui a une origine blésoise). Il n'y a que moi pour différer du lot commun car jusqu'à présent, rien du tout ! Ce qui me fait d'ailleurs bien rire, je n'ai aucune envie de cousiner avec des saints et des mystiques !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 395 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22 ... 27  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB