A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 23 Avr 2018 8:17

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 53 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur Message
Message Publié : 13 Sep 2016 14:40 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 07 Avr 2016 8:06
Message(s) : 95
Tout cela est extrêmement intéressant, même en tenant compte qu'il y a beaucoup d'hypothèses... Mais une interrogation me vient à l'esprit : juqu'à quel point les identifications et attributions d'ADN à tel ou tel peuplement sont-elles fiables ? Comment ces identifications sont-elles établies ? Ou encore plus simplement : en quoi un ADN de néandertal se distingue-t-il d'un ADN de sapiens ? Souvenons-nous que certains savants estiment que les hommes actuels vivent avec quelques pourcents d'ADN également présents chez des grands singes, en raison sans doute d'une certaine communauté d'origine. Qu'est-ce qui permet de les reconnaître, de les identifier ?

_________________
Felix qui potuit rerum cognoscere causas.
Virgile, Géorgiques


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Sep 2016 4:54 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 01 Jan 2012 11:57
Message(s) : 540
Aymont a écrit :
Tout cela est extrêmement intéressant, même en tenant compte qu'il y a beaucoup d'hypothèses... Mais une interrogation me vient à l'esprit : juqu'à quel point les identifications et attributions d'ADN à tel ou tel peuplement sont-elles fiables ? Comment ces identifications sont-elles établies ? Ou encore plus simplement : en quoi un ADN de néandertal se distingue-t-il d'un ADN de sapiens ? Souvenons-nous que certains savants estiment que les hommes actuels vivent avec quelques pourcents d'ADN également présents chez des grands singes, en raison sans doute d'une certaine communauté d'origine. Qu'est-ce qui permet de les reconnaître, de les identifier ?



Il y a certainement plusieurs méthodes pour calculer le taux de neanderthal qu'on a en nous!

J'en connais une, je ne sais pas si elle est fiable ou pas, c'est celle utilisée par 23andMe pour ses clients.

Ils ont comparé deux populations modernes: les Africains et les non-africains, avec Néanderthal.

Puisque tous ce bon monde ont des ancêtres en commun, il est normal de trouver des similitudes entre les trois.
Mais puisque Néanderthal s'est séparé des sapiens bien avant la séparation Africain/non-africain, toutes similitudes entre Néanderthal et Non-Africain mais que les Africains n'auraient pas, serait du aux mélanges Néanderthal/Non-Africain.
Si Sapiens ne se serait pas mélangés avec Néanderthal, Africain et Non-Africain auraient eu le même taux de similitude avec Néanderthal


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Sep 2016 12:15 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3357
Aymont a écrit :
en quoi un ADN de néandertal se distingue-t-il d'un ADN de sapiens ?

Les ADN prélevés et analysés proviennent de restes néandertaliens. Les squelettes sapiens et néandertalien se différencient par de nombreux points. Il suffit alors de rechercher les concordances entre humains modernes européens et africains avec ces ADN néandertaliens pour trouver les différences et les concordances (ce sont ces concordances entre 2 adn que l'on utilise entre autres pour les tests de paternités). Et avec ce que l'on appelle l'horloge moléculaire l'on peut estimer "l'âge" de certaines mutations qui au fil du temps se cumulent. C'est ainsi que l'on a découvert que certains gènes présents chez néandertal et absents des sapiens anciens et des africains récents sont présent chez les européens récents. Certains gènes néandertaliens se sont transmis jusqu'à nous parce que leurs porteurs ont été favorisés par un léger avantage tandis que les gènes qui ont disparus ont pu disparaître parce qu'ils étaient néfastes par leurs porteurs. Les européens auraient la peau blanche parce qu'ils ont reçus certains gènes des néandertaliens.

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Sep 2016 12:28 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Déc 2011 12:34
Message(s) : 2654
Localisation : St Valery/Somme
Skipp a écrit :
Les européens auraient la peau blanche parce qu'ils ont reçus certains gènes des néandertaliens.


euh...!
Surtout aussi parceque c'est un avantage évolutif liès à la vitamine D et que le risque de cancer de la peau est moins fort en zone septentrionale.
Le fait que les habitants du nord du japon aient la peau blanche vient-il aussi des gènes de néanderthals ? pas sur. et puis il y a des africains albinos qui pourrait être sélectionné et se devellopper dans une population si ils habitaient en Finlande.

_________________
Lietz her heidine man. Obar seo lidan.
Thiot urancono. Manon sundiono.
(Il permit que les païens traversassent la mer, Pour rappeler aux Francs leurs péchés)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Sep 2016 14:40 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 07 Avr 2016 8:06
Message(s) : 95
Merci pour ces réponses éclairantes.

Une autre question se pose à propos des croisements qui ont produit notre humanité actuelle. On évoque souvent dans ce forum des croisements entre neandertal et sapiens, parmi d'autres. Mais (et l'on touche de nouveau ici à la question du petit pourcentage d'ADN simiesque chez l'homme), quid des croisements entre Homo et grands singes, actuels ou disparus ? Nous connaissons tous le roman de Vercors, Les animaux dénaturés. Roman, donc fiction. Sans doute. Mais plus récemment, quand les savants se sont posé la question de l'origine du sida, on a montré que le réservoir de virus était le gorille ou le chimpanzé (virus non pathogène pour eux), et qu'une femme africaine avait nécessairement été contaminée par voie sexuelle, puis avait à son tour contaminé son mari, etc., déclenchant l'épidémie humaine. Le viol d'une femelle grand singe par un homme, curieusement, n'a pas été pris en compte... Là nous sommes au-delà de la simple fiction, nous entrons dans le domaine des hypothèses scientifiques. Pourquoi n'évoque-t-on jamais dans ce forum, la possibilité de transferts génétiques par voie sexuelle entre singe et homme ? Tabou religieux ? Tabou "moral" ? Quoi d'autre ?

_________________
Felix qui potuit rerum cognoscere causas.
Virgile, Géorgiques


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Sep 2016 15:41 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Déc 2006 15:45
Message(s) : 253
A ma connaissance, la théorie du passage du VIH du singe à l'homme considère que le vecteur à été le sang. Un singe contaminé à été capturé par des humains, puis celui-ci à mordu un humain (salive vers sang) ou les humain se sont trouvé blessé lors du dépeçage du singe (sang vers sang). Je n'ai jamais entendu parlé du viol.

Pour ce qui est des transfert génétiques entre singe et hommes, les espèces n'étant pas interféconde, cela risque d'être compliqué.

Par contre on a put avoir d'autres transferts génétiques entre homo sapiens et autre homo. Similairement à néanderthal pour les européens, on retrouve des gènes de l'hominidé de dénisova chez les asiatiques. A ma connaissance, c'est l’unique autre cas connu, mais vu les faibles échantillon génétiques dont on dispose sur les autre hominidés, d'autres cas sont possibles.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Sep 2016 12:36 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3357
Almayrac a écrit :
Skipp a écrit :
Les européens auraient la peau blanche parce qu'ils ont reçus certains gènes des néandertaliens.

Surtout aussi parceque c'est un avantage évolutif liès à la vitamine D et que le risque de cancer de la peau est moins fort en zone septentrionale.

c'est effectivement ce que j'explique juste avant :
Skipp a écrit :
Certains gènes néandertaliens se sont transmis jusqu'à nous parce que leurs porteurs ont été favorisés par un léger avantage tandis que les gènes qui ont disparus ont pu disparaître parce qu'ils étaient néfastes par leurs porteurs.

Les gènes de la peau blanche ont bien été retrouvés chez les néandertaliens et les gènes des européens proviennent bien des néandertaliens. Ce sont les mêmes gènes issues des mêmes mutations. Ce n'est pas moi qui avance cette hypothèse ça ressort des dernières études.

Almayrac a écrit :
Le fait que les habitants du nord du japon aient la peau blanche vient-il aussi des gènes de néanderthals ? pas sur.

Le fait qu'un génotype existe par le fait d'un héritage génétique ne signifie pas que tous les porteurs de ce génotype ont les mêmes gènes d'origines.

Exemple: les gènes qui permettent aux adultes de continuer à digérer le lactose que l'on retrouve chez une majorité d'européens se retrouvent également chez de nombreux peuples éleveurs asiatiques et africains. Ils ont la même faculté de continuer à digérer le lactose mais les gènes qui permettent cette faculté ne sont pas nécessairement les mêmes d'un peuple à l'autre.

Il doit probablement en être de même pour les japonais. Une mutation de la peau claire a due apparaitre chez eux et vu les conditions climatiques proches des nôtres cette mutation a due donner un avantage à leurs porteurs (comme vous l'avez écrit pour la synthése de la vitamine D) et elle s'est donc diffusée.

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Sep 2016 15:40 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 01 Jan 2012 11:57
Message(s) : 540
Skipp a écrit :
Les gènes de la peau blanche ont bien été retrouvés chez les néandertaliens et les gènes des européens proviennent bien des néandertaliens. Ce sont les mêmes gènes issues des mêmes mutations. Ce n'est pas moi qui avance cette hypothèse ça ressort des dernières études.


Aurais-tu un lien vers ces études?
J'ai bien trouver une étude de 2014:
"Joshua Akey and Ben Vernot of the University of Washington in Seattle have analysed the Neanderthal DNA in a further 665 humans (Science, DOI: 10.1126/science.1245938). Both their study and the Harvard one found a hotspot of Neanderthal ancestry in genes relating to keratin, a fibrous protein found in our hair, skin and nails.

One of the genes, BNC2, is involved in skin pigmentation. That implies that Eurasians owe their paler skins partly to Neanderthals. Light skin is an advantage at higher latitudes because it is more efficient at generating vitamin D from sunlight, so Neanderthal DNA may have helped modern humans to adapt to life outside Africa.
"

La couleur blanche des Européens est du à deux gènes SLC24A5 et SLC45A2.

Deux gènes absent de néanderthal me semble-t'il.
Alors que BNC2 (trouvé chez neanderthal) n'est présent que chez 70% des Européens.
Le gène POU2F3 (trouvé également chez Néanderthal) est présent que chez 66% des Asiatiques.

Ces gènes ne semblent donc pas avoir un impact majeur sur la couleur de la peau, du moins, moins que SLC24A5 et SLC45A2.
La peau blanche des Européens est probablement apparus après la dernière glaciation en Europe du Nord-Est.
Elle s'est répandu ensuite à toute l'Europe.
Il y a 8 500 ans, les chasseurs-cueilleurs d'Espagne, de Luxembourg et de Hongrie avaient encore la peau foncée

Il y a tellement de gènes qui peuvent jouer sur la couleur de la peau, que cela devient difficile de la connaître pour des population tel que Néanderthal


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 53 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB