A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 18 Jan 2017 6:48

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 100 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : "Nous sommes tous des Arabes !"
Message Publié : 20 Sep 2016 8:07 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 12 Mai 2012 3:13
Message(s) : 874
Un titre accrocheur et anachronique bien sûr, mais une découverte intéressante. :) Je précise que l'article date de 2012.

Citer :

Civilisation : nous sommes tous des Arabes !
Tous les hommes descendraient d'ancêtres communs ayant peuplé la péninsule arabique, selon les généticiens.


Par Frédéric Lewino

Nous sommes tous des Arabes ! Telle est la dernière révélation fracassante des généticiens. Que cela plaise ou non à Marine Le Pen et à Claude Guéant, tous autant que nous sommes, Français, Américains, Esquimaux, Chinois ou Papous, nous descendons d'ancêtres communs ayant peuplé la péninsule arabique ! Après être née en Afrique, l'humanité aurait donc fait une étape dans l'Arabie heureuse, après avoir franchi la mer Rouge. C'est du scoop. En effet, jusque-là, les grands experts des migrations humaines pensaient que la division des troupes s'était plutôt faite au Proche-Orient ou en Afrique du Nord.

Les paléogénéticiens des universités de Leeds et de Porto ont été amenés à faire cette hypothèse à la suite des confidences d'un indic ! Un indic qui se cache par milliers dans chacune de nos cellules : la mitochondrie. Ce minuscule organite, qui officie en tant que centrale énergétique de nos cellules, possède son propre ADN. Comme les chromosomes, il peut muter. Ainsi, quand les généticiens observent exactement la même mutation chez deux peuples différents, ils peuvent en conclure que ceux-ci partagent un passé commun. En comparant l'ADN mitochondrial prélevé sur des centaines d'individus à travers le monde et dans la péninsule arabique, les chercheurs sont parvenus à la conclusion que tous les hommes, hors les Africains, ont tous effectué un passage de plusieurs milliers d'années très certainement, en Arabie. Voilà pourquoi nous sommes tous des Arabes et fiers de l'être. L'étude est parue dans American Journal of Human Genetics.
Éden Arabie

Voilà donc comment il faut réécrire l'histoire de l'humanité : après avoir surgi il y a quelque 200 000 ans en Afrique de l'Est, l'homme moderne (homo sapiens) a commencé par se répandre dans toute l'Afrique, se fragmentant en de nombreuses populations. La vie était belle et la nourriture largement disponible jusqu'au jour où une tribu s'est mise en tête d'aller voir si le soleil ne brillait pas davantage ailleurs. Elle a donc profité d'une baisse des eaux pour franchir la mer Rouge et débarquer sur la péninsule arabique. Jusqu'ici, on pensait que le premier passage avait dû avoir lieu, entre - 70 000 et - 40 000 ans. Mais la découverte d'outils façonnés par l'homme moderne datant de 106 000 ans repousse donc la conquête d'au moins 30 000 ans !

On a même trouvé le lieu de débarquement, dans le sultanat d'Oman. Il faut dire qu'à l'époque le climat arabique était humide : à la place d'un désert les nouveaux arrivants ont trouvé un paradis terrestre constitué de grandes prairies. L'occupation de ce nouvel Éden aurait duré plusieurs millénaires avant que l'homme ne poursuive sa conquête du monde. D'abord en empruntant la route du Sud-Est asiatique s'achevant en Australie, puis celle de l'est jusqu'au Japon, puis enfin la route du Nord, vers le Proche-Orient, puis l'Europe atteinte voilà environ 40 000 ans.
Des Indiens dans l'Altaï

L'Amérique est le dernier continent conquis. Mais là encore, il y a du nouveau. Et du lourd ! Grâce à de nouvelles confidences de l'indic mitochondrial, des chercheurs de l'université de Pennsylvanie ont identifié la terre d'origine des Indiens d'Amérique. Ne cherchez pas, vous ne pourriez pas trouver ! Il s'agit de l'Altaï. C'est une région montagneuse au coeur du continent eurasien, là où se rencontrent la Chine, la Mongolie, la Russie et le Kazakhstan. Le grand départ aurait eu lieu voilà 15 000 à 20 000 ans. Quelques dizaines ou centaines d'individus auraient pris la route du nord-est. Après de nombreuses générations, leurs descendants auraient fini par atteindre le détroit de Béring qu'ils auraient traversé en une ou plusieurs fois lors des glaciations, puis ils auraient descendu tout le continent américain. La découverte récente, par des chercheurs de l'université du Texas, d'objets façonnés par l'homme dans l'État de Washington datant de 13 800 ans conforte cette hypothèse.

Depuis sa venue au monde dans un petit bled africain, l'homme n'a cessé d'avoir la bougeotte. Les migrations font partie de sa nature. L'Europe et encore plus la France, située à son extrémité ouest, n'ont pas arrêté d'être enrichies par des vagues d'immigrants. Il n'y a pas de raison que cela cesse...

http://www.lepoint.fr/actu-science/hist ... or=CS2-238

_________________
"Comment ne me sentirais-je pas solidaire de ceux que l'ordonnance du 7 mars 1944 a appelé "les Français Musulmans" ? [...] aussi longtemps qu'il s'agissait de travailler pour elle dans nos usines et nos chantiers, de combattre ou de mourrir. [...] Sacrifiés pour retarder la retraite de l'été 40..." Henri-Irénée Marou


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Sep 2016 14:51 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 14705
Localisation : Alsace, Colmar
Faudra changer le titre .... Tous les non-africains sont effectivement des "arabes", quoique ce terme ne veuille pas dire grand chose. Mais, très peu d'africains ont fait l'aller-retour vers l'Arabie. ;)

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Sep 2016 17:40 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 26 Fév 2013 15:49
Message(s) : 67
Localisation : Lyon
Sait-on si à leur sortie d'Afrique, les Homo Sapiens étaient plutôt de types "négroïdes" ou "caucasoïdes" ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Sep 2016 21:35 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 14705
Localisation : Alsace, Colmar
Anténor a écrit :
Sait-on si à leur sortie d'Afrique, les Homo Sapiens étaient plutôt de types "négroïdes" ou "caucasoïdes" ?


Et, sérieusement, cela changerait quoi ? On n'a que quelques os, et tous les os sont blancs. La couleur de la peau évolue vite. Certaines peuplades asiatiques seraient des noirs qui "descendent" de blancs. Laissez assez longtemps une population "caucasoïdes" sous les tropiques et vous n'aurez plus que des "négroïdes"....

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Sep 2016 8:55 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 01 Jan 2012 11:57
Message(s) : 441
Saladin a écrit :
Un titre accrocheur et anachronique bien sûr, mais une découverte intéressante. :) Je précise que l'article date de 2012.



Oui, très anachronique: les Arabes n'existaient pas à cette époque!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Sep 2016 12:30 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3241
Anténor a écrit :
Sait-on si à leur sortie d'Afrique, les Homo Sapiens étaient plutôt de types "négroïdes" ou "caucasoïdes" ?

Ni l'un, ni l'autre. Le "type" des premiers homos sapiens seraient proches du "type" physique des bushmens. La couleur de la peau très sombre ou très blanche serait survenu plus tard dans l'Histoire de sapiens. La couleur blanche de la peau pourrait en partie provenir de gènes provenant des néandertaliens via les métissages.

Après, comme l'écrit Narduccio, cela n'apporte pas grand chose à ce fil de discussion.

Concernant ce passage des premiers sapiens par l'Arabie... cela ne fait que confirmer ce que l'on suppose depuis longtemps. En sortant d'Afrique la route la plus facile est bien entendu la péninsule arabique.

Tolan a écrit :
Saladin a écrit :
Un titre accrocheur et anachronique bien sûr, mais une découverte intéressante. :) Je précise que l'article date de 2012.
Citer :
Oui, très anachronique: les Arabes n'existaient pas à cette époque!

Effectivement... le titre de la discussion laisserait supposer que l'on descend tous de populations de cultures arabes. Or l'article parle des migrations des premiers sapiens. Pour ce qui est des arabes, nous, français pouvons bien entendu avoir une fraction d'ancêtres arabes vu que ceux ci sont arrivés jusque dans le sud de la France. Il y'a pu y avoir certains éléments qui s'y seraient fixés et se seraient donc métissés. Il parait même que Paris a eu un "maire" arabe au moyen âge (si mes souvenirs sont bons il me semble avoir déjà lu cela).

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Sep 2016 19:03 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2006 21:21
Message(s) : 1312
Localisation : Blois
Dire que nous descendons tous des Arabes revient à dire que nous, Français, descendons tous des Gaulois... C'est du reste ce qu'on apprenait aux petits Canaques il y a encore une vingtaine d'années. Toutes ces "identités" fixes, qu'il s'agisse de la Préhistoire ou de nous actuellement, n'ont aucun sens. Nous avons tous, n'importe où dans le monde, des ancêtres aux horizons multiples. Plus nous remontons dans le temps, d'ailleurs, moins ils sont nombreux, jusqu'à n'être plus qu'une poignée aux temps les plus reculés. Il y a eu suffisamment de débats sur ces sujets dans ce fil.

La couleur de la peau, des cheveux, du climat n'est que le résultat d'une adaptation à un climat et du mélange de divers pools génétiques. L'homme blanc est d'ailleurs celui qui est "apparu" en dernier. Donc fatalement, l'homme blanc descend... des autres.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Sep 2016 19:45 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 26 Fév 2013 15:49
Message(s) : 67
Localisation : Lyon
Narduccio a écrit :
Et, sérieusement, cela changerait quoi ? On n'a que quelques os, et tous les os sont blancs. La couleur de la peau évolue vite. Certaines peuplades asiatiques seraient des noirs qui "descendent" de blancs. Laissez assez longtemps une population "caucasoïdes" sous les tropiques et vous n'aurez plus que des "négroïdes"....


Cela changerait que la majorité de l'Humanité croit réellement que les races humaines existent (et qu'accessoirement la terre a été créée en sept jours) et que pouvoir expliquer précisément comment les différents "types" humains se sont développés aiderait grandement à lutter contre cela.

Les Amérindiens d'Amazonie ont vécu des dizaines de milliers d'années dans la forêt tropicale et ils ne se sont pas transformés en Congolais pour autant. Il restent proches des Asiatiques. Skipp évoque l'influence néanderthalienne mais les Aborigènes d'Australie ont des gènes néanderthaliens. L'influence du milieu semble agir sur des centaines de milliers d'années, or Homo Sapiens semble sorti d'Afrique depuis beaucoup moins longtemps que cela. Donc à l'heure actuelle, la question reste largement ouverte et pertinente.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Sep 2016 4:10 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 05 Août 2006 20:07
Message(s) : 1986
Anténor a écrit :
Cela changerait que la majorité de l'Humanité croit réellement que les races humaines existent.
Je sais que certains jugent le concept même de race non pertinent au sein de l'humanité. C'est un peu rapide. Pour ne citer que cet exemple, si un médecin a à traiter les organes génitaux d'une Hottentote il vaut mieux, et d'abord pour elle, qu'il sache que leur conformation n'est pas anormale. Je vois mal comment le lui enseigner sans passer par la notion de race ou un équivalent.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Sep 2016 7:03 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 19 Fév 2011 17:03
Message(s) : 281
Anténor a écrit :
Cela changerait que la majorité de l'Humanité croit réellement que les races humaines existent (et qu'accessoirement la terre a été créée en sept jours) et que pouvoir expliquer précisément comment les différents "types" humains se sont développés aiderait grandement à lutter contre cela.

Pourquoi vouloir lutter contre cela? Laissez donc les gens croire ce qu'ils veulent.
Si, d'aventure, cela devient pour quelqu'un une raison d'être belliqueux ou d'avoir des aspirations génocidaires, il est toujours temps à ce moment là de mettre l'importun hors d'état de nuire.

Quant au monde créé en 7 jours, ne soyons pas si méprisant.
:arrow: D'une, fort peu nombreux sont ceux qui croient à cela de manière littérale. Et ils ne menacent personne à ma connaissance.
:arrow: Selon les mêmes textes, le berceau de l'Humanité moderne est entre le Tigre et l'Euphrate... donc tout proche de la fameuse péninsule arabique dont nous discutons lol


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Sep 2016 8:13 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2011 21:37
Message(s) : 741
Il n'en reste pas moins que dire "nous sommes tous des Arabes" est tout à fait impropre. Ce serait comme dire que nous sommes tous des Urkrainiens parce que les indo-européens sont probablement originaires des steppes Kourganes ou que les Amérindiens sont des turco-mongols, voire des Russes, puisque leurs ancêtres venaient de Siberie (je sais que c'est controversé, ce n'est qu'un exemple).

Il n'y avait pas "d'Arabes" cent mille ans avant Jesus-Christ. Arabe est un terme linguistique, culturel, éventuellement religieux depuis Muhammad. Dire "nous sommes tous Africains" a un sens, géographique, "nous sommes tous Arabes" n'en a aucun.

_________________
"Le génie mériterait les chaînes s'il favorisait les crimes des tyrans"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Sep 2016 9:53 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 14705
Localisation : Alsace, Colmar
Jean R a écrit :
Anténor a écrit :
Cela changerait que la majorité de l'Humanité croit réellement que les races humaines existent.
Je sais que certains jugent le concept même de race non pertinent au sein de l'humanité. C'est un peu rapide. Pour ne citer que cet exemple, si un médecin a à traiter les organes génitaux d'une Hottentote il vaut mieux, et d'abord pour elle, qu'il sache que leur conformation n'est pas anormale. Je vois mal comment le lui enseigner sans passer par la notion de race ou un équivalent.


Hé bien, vous avez tout faux... Le concept de race est bien non pertinent. Je sais que certains utilisent le fait qu'il y a des médicaments qui fonctionnement mieux sur certaines populations pour prétendre que le concept à une certaine réalité.... Effectivement, aux USA, il y a eu la diffusion de médicaments réservés à certaines communautés. Sauf que même ces médicaments "spécialisés" ne fonctionnent pas toujours. En fait, il faudrait parler de médicaments ciblés génétiquement et si on veut qu'ils soient pleinement efficace, plutôt que de les distribuer à certaines communautés visibles, il faudrait les distribuer à ceux qui portent les gènes qu'ils ciblent. Les médicaments communautaires pour noirs sont un excellent exemple. Aux USA, les noirs sont majoritairement des descendants d'esclaves qui proviennent des pays de la cote Atlantique du continent africain. Il est vrai que les habitants d'une même région géographique peuvent porter des gènes particuliers. Mais, ces médicaments ne soignent pas tous les noirs, comme toutes les hottentotes ne sont pas porteuses des particularités génétiques que vous évoquez nommées ainsi à partir d'un cas historique. Il y a un certain nombre hottentotes qui ne possèdent pas cette particularité. Et avoir cette particularité ne fait pas automatiquement d'une femme une hottentote.

En fait, quand on désire classer les êtres humains, et de nombreux médecins, scientifiques, anatomistes, ... s'y sont essayés, on se rend vite compte que si on veut que ces classements aient quelques réalités, il faut multiplier les cases. Et pourtant, ce ne sera jamais exact. A la limite, on se retrouve avec 2 cas extrêmes, soit on finit par considérer que chaque humain est le représentant d'une race à lui tout seul. Soit, fort logiquement on en déduit que les races n'ont aucune existence scientifique.

Et donc, et tant pis pour ceux que cela choque, est raciste la personne qui croit à l'existence des races humaines.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Sep 2016 9:57 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 14705
Localisation : Alsace, Colmar
Jefferson a écrit :
Il n'en reste pas moins que dire "nous sommes tous des Arabes" est tout à fait impropre. Ce serait comme dire que nous sommes tous des Urkrainiens parce que les indo-européens sont probablement originaires des steppes Kourganes ou que les Amérindiens sont des turco-mongols, voire des Russes, puisque leurs ancêtres venaient de Siberie (je sais que c'est controversé, ce n'est qu'un exemple).

Il n'y avait pas "d'Arabes" cent mille ans avant Jesus-Christ. Arabe est un terme linguistique, culturel, éventuellement religieux depuis Muhammad. Dire "nous sommes tous Africains" a un sens, géographique, "nous sommes tous Arabes" n'en a aucun.


En fait, puisque nous sommes tous des africains, des arabes, des gaulois, des ukrainiens, des anatoliens (puisqu'il parait que ce serait l'un des foyers des peuples qui ont disséminés l'agriculture), des palestiniens, des romains, des germains, des gaulois, des ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Sep 2016 11:41 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3241
Atlante a écrit :
Toutes ces "identités" fixes, qu'il s'agisse de la Préhistoire ou de nous actuellement, n'ont aucun sens. Nous avons tous, n'importe où dans le monde, des ancêtres aux horizons multiples. Plus nous remontons dans le temps, d'ailleurs, moins ils sont nombreux, jusqu'à n'être plus qu'une poignée aux temps les plus reculés. Il y a eu suffisamment de débats sur ces sujets dans ce fil.

C'est clair... et il n'y a qu'à faire un peu de généalogie pour se rendre compte au final que... l'on retrouve des cousins parmi beaucoup d'amis. J'ai eu le cas il y'a quelques années avec un groupe d'amis originaire du même village que mes grands parents... on s'est rendu compte que l'on était tous cousins (plus ou moins éloignés).

Atlante a écrit :
La couleur de la peau, des cheveux, du climat n'est que le résultat d'une adaptation à un climat et du mélange de divers pools génétiques. L'homme blanc est d'ailleurs celui qui est "apparu" en dernier. Donc fatalement, l'homme blanc descend... des autres.

Pas sûr qu'il soit apparu en dernier... la couleur de la peau noire est également une innovation récente. La couleur noire des africains s'est répendue en bonne partie via l'expansion des bantous au détriment des populations khoïsan (bushmen qui n'ont pas la peau noire mais plutôt cuivrée) que l'on retrouvaient bien plus au nord qu'actuellement il y'a quelques milliers d'années. Il en subsiste quelques îlots linguistiques au Kenya et en Tanzanie.

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Sep 2016 18:07 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 05 Août 2006 20:07
Message(s) : 1986
Narduccio a écrit :
Hé bien, vous avez tout faux... Le concept de race est bien non pertinent. Je sais que certains utilisent le fait qu'il y a des médicaments qui fonctionnement mieux sur certaines populations pour prétendre que le concept à une certaine réalité.
Une réalité "statistique" (avec des exceptions) serait-elle sans aucune pertinence quel que soit le sujet ?

Autre exemple, non systématique mais qui marque une tendance, les Africains tendent à avoir une musculature plus dense, ce qui les rend plus aptes à l'athlétisme et moins aptes à la natation (il suffit de suivre ces disciplines au plus haut niveau pour vérifier). Même s'il y a des exceptions dans tous les sens, est-ce sans intérêt ? Comment en rendre compte ? L'amateur d'opéra que je suis remarque qu'Otello est pratiquement toujours blanc alors que Desdemona est souvent noire, ces deux rôle exigeant le plus haut niveau. Pas par gout du paradoxe, parce qu'autant il y a quantité de formidables sopranos noires, autant on cherche les ténors noirs de haut niveau (quelques excellents barytons par contre). Pourquoi ne pas le dire ?

J'habite une ville où il y a beaucoup d'Arméniens. Je n'ai rien contre eux, mais je les distingue couramment au faciès (je ne prétends pas que c'est infaillible). Pour beaucoup de gens, dire sans autre précision qu'il n'y a pas de races humaines, ça heurte des évidences de bon sens, c'est contre-productif dans la lutte contre le vrai racisme.

D'ailleurs les vrais racistes (ceux qui prétendent voir une hiérarchie morale entre les races) ont aussi leurs exceptions, les antisémites ont leurs bons juifs, etc. La position de Sheridan ("Le seul bon Indien est un Indien mort"... en fait il avait dit : "Les seuls bons Indiens que j'ai connus étaient morts"), c'est... l'exception (et même Hitler, cas extrême, a trouvé son bon Juif, Otto Weininger, suicidé par honte d'être juif). Je maintiens donc, pas si simple. Je sais que les scientifiques qui évacuent le terme "race" (il n'y a pas autant que je sache de consensus là-dessus) tendent à le remplacer par d'autres moins connotés. C'est un politiquement correct au sens premier.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 100 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB