A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 16 Oct 2018 16:15

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 03 Juil 2017 16:05 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 23 Oct 2006 17:09
Message(s) : 29
8-| La taille de l'homme est un sujet que j'ai déjà vu traité 2 fois dans histoire transversale et même la diminution de taille du mode de vie chasseur cueilleur vers le paysan (voir viewtopic.php?f=82&t=664&hilit=taille&start=30)

Mais je préfère créer un nouveau fil ici sur ce sujet vu que je souhaite surtout creuser et discuter de cette forte diminution de la taille lors du passage à une vie sédentaire, dont un archéologue parle de nouveau dans cette émission (qui ne paye pas de mine) : http://www.tv-replay.fr/03-07-17/sur-no ... 71581.html
elle parle d'une chute de la taille moyenne de plus de 1,80m à 1,63m sans préciser s'il s'agit de la même zone géographique (j'imagine que oui, un archéologue est censé être rigoureux) et/ou d'individus proches génétiquement.
Il est aussi mentionné que l'origine de cette diminution est encore débattue mais pourrait être liée aux caries et aux maladies infectieuses (? Comment la grippe rend plus petit? 8-| ).

Connaissez-vous des travaux attestant cette diminution si brutale de taille des populations liées au passage de mode de vie sédentaire?
Est-ce qu'il n'existe pas des causes plus avérées que les caries et maladies infectieuses? L'alimentation encore inadaptée, mal ingérée et peu nourrissante pour un homme habitué à manger de la viande depuis toujours? Manque régulier de nourriture lié à une surpopulation? Quoi d'autre?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Juil 2017 21:08 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2006 21:21
Message(s) : 1407
Localisation : Blois
Moi, je connais le phénomène surtout en sens inverse, sur une période beaucoup plus récente, entre 1850 et maintenant, visible notamment par l'étude des registres matricules.

Et le phénomène majeur expliquant ces variations de taille, ça ne fait pas un pli, c'est l'alimentation, non seulement en quantité mais aussi en qualité. Le nombre de mecs exemptés au XIXe pour "faible complexion" ou "rachitisme" est affolant. Et puis progressivement, ça évolue et il y en a de moins en moins vers la fin du siècle, y compris dans les secteurs favorisés (je pense surtout à un coin que je connais bien : la Sologne). Et la taille des hommes évolue graduellement. Il est clair que manger essentiellement de la soupe épaisse et du pain noir, ça n'aide pas, contrairement à la légende, à grandir, ni à résister aux infections.

Il y a donc de grandes chances pour que du chasseur-cueilleur au sédentaire, ce soit le même phénomène en sens inverse. Ce qui peut sembler paradoxal, vu que la sédentarisation suit de près la découverte de l'agriculture qui, normalement, devait mieux assurer les subsistances de chacun. Sauf que le mode alimentaire du chasseur-cueilleur, viande de chasse grillée et fruits et/ou baies, était bien meilleur que celui du sédentaire, bien trop riche en céréales plus ou moins panifiées, en viandes grasses d'animaux d'élevage et en sucres divers. De plus, dans une société sédentaire, à la population plus nombreuse, les riches mangent à leur faim, les pauvres, plus nombreux, n'ont que les restes... quand ils en ont.

En résumé, les tribus de chasseurs/cueilleurs, dont la population n'excédait guère quelques dizaines de personnes, étaient bien plus égalitaires, sur le plan des subsistances, que les populations sédentarisées.

De plus, comme vous le soulignez, la sédentarisation a vu l'émergence d'affections nouvelles, comme les caries, dues aux sucres, et les maladies infectieuses, transmises par la proximité des animaux domestiqués. Ces affections n'ont pas d'incidence sur la taille, mais compte-tenu d'une promiscuité plus grande, elles se transforment, pour certaines, en épidémies, et entraînent des fragilités.

Par ailleurs, si la vie de chasseur-cueilleur n'était sans doute pas de tout repos, l'activité de chasse, de pêche, de tannage des peaux ou de sculpture de la pierre et du bois étaient des activités physiques très différentes de celles de paysan ou éleveur, physiquement exténuante, qui casse les corps prématurément, à plus forte raison quand ils ne sont pas assez nourris et mal.

Conclusion : la détérioration de la santé des premiers sédentaires n'a rien de surprenant, de même que la diminution de la taille moyenne. La conjugaison alimentation - hygiène - santé est essentielle.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB