A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 21 Mai 2018 23:44

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1015 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 64, 65, 66, 67, 68  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 10 Fév 2018 12:22 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1814
C'est sorti il y a peu

Image

et c'est bien fait.

Sont analysées par exemple les erreurs historiques dans l'oeuvre de Jacques Martin comme ce temple grec, dans "Le Dernier Spartiate", érigé sur un podium

Image

ce qui n'était pas le cas, sachant que les Grecs construisaient à plat.

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Fév 2018 20:25 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 18 Mars 2006 13:33
Message(s) : 43
Localisation : STRASBOURG
Bonsoir,

J'ai commencé aussi un second livre (je lis chaque soir un livre différend) que je vous conseille fortement :Sun Tzu ou l'art de gagner des batailles de BEVIN ALEXANDER. Ce grand spécialiste américain de stratégie démontre, exemples de batailles à l'appui, comment des chefs militaires ont appliqué (sans le savoir) les principes, maximes et conseils de Sun Tsu, sage chinois qu'il les a rédigé il y a 2400 ans . L'art de la guerre est un classique de l'histoire militaire . Je suis au chapitre IV qui explique la bataille de Gettysburg où il est certain que le généralissime des troupes des confédérés : le général LEE n'était pas le grand stratège militaire que d'aucuns semblent souligner ; par contre, j'ai appris que le général Stonewall JACKSON des confédérés en avait l'étoffe mais fut mortellement blessé en mai 1863 lors du passage d'un gué de la Rappahannock . Il est aussi fort dommage que LEE et le président DAVIS, président des confédérés aient peu suivi ses recommandations dans des opérations militaires menées par les confédérés notamment au cours de l'année 1862 .
L'un des autres points évoqués est la bataille de WATERLOO où apparaissent les erreurs de tactique militaire commises par NAPOLEON et le duc de WELLINGTON avant ou au cours de cette bataille .

_________________
"Mais la patrie perd plus que nous deux en perdant un officier distingué autant par ses talents que par son rare courage"-BONAPARTE-1796


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Fév 2018 13:07 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Juin 2012 17:37
Message(s) : 97
L'anatomie de la bataille de Keegan. Un classique qui se lit comme un roman. ;)

_________________
TBPLTNT Chic à Cyr!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Mars 2018 16:00 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1814
Rémy N. a écrit :
L'anatomie de la bataille de Keegan. Un classique qui se lit comme un roman. ;)
Je l'ai mis dans ma liste. Du même auteur je démarre ceci :

Image

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Mars 2018 16:09 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1814
J'ai terminé

Image

Si Camille et Lucile Desmoulins n’apparaissent plus guère dans les manuels scolaires, ils restent bien vivants dans la mémoire collective. L’un est républicain avant la république, défenseur de la liberté de la presse et homme de lettres ; l’autre est citoyenne et diariste. Tous deux ont cru en la Révolution, ont combattu pour la liberté et l’égalité politique, ont aimé, jusqu’à la mort. Lorsqu’ils montent sur l’échafaud, en 1794, Lucile a vingt-quatre ans, dix de moins que son mari.
À l’issue d’une patiente exploration des sources, de la mise au jour de nombreux inédits, Hervé Leuwers brosse un attachant portrait de ce couple, dont l’exigence démocratique est parfois d’une étonnante actualité. Par une histoire sensible, attentive aux émotions et à la culture de la fin du xviiie siècle, l’historien redonne vie à deux enfants des Lumières qui, pour reprendre les mots de Camille Desmoulins, ont « rêvé une république que tout le monde eût adorée ».


Une biographie intéressante sachant qu'il ne doit pas en exister beaucoup concernant cette figure majeure de la Révolution, à la fois avocat et journaliste et, bien sûr, révolutionnaire.

Par contre, plutôt déçu par

Image

J'en suis aux journées de Thermidor et, comme dans les pages précédentes, Barras fait preuve de forfanterie.
C'est un peu ennuyeux, et c'est donc le genre de livre que l'on se force à finir... rapidement.

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Mars 2018 20:00 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Juin 2012 17:37
Message(s) : 97
Robert Spierre a écrit :
Rémy N. a écrit :
L'anatomie de la bataille de Keegan. Un classique qui se lit comme un roman. ;)
Je l'ai mis dans ma liste. Du même auteur je démarre ceci :

Image


Il y a un fil consacré à cet ouvrage dans la partie Grande guerre! N'hésitez pas à nous apporter votre avis. Je viens d'ailleurs de recevoir mon exemplaire ce matin.

Mais pour l'instant j'entame :
Image

L'auteur a l'avantage de s'être intéressé directement aux sources finlandaises, et pas uniquement anglophones.

_________________
TBPLTNT Chic à Cyr!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Mars 2018 21:09 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1814
Rémy N. a écrit :
Robert Spierre a écrit :
Rémy N. a écrit :
L'anatomie de la bataille de Keegan. Un classique qui se lit comme un roman. ;)
Je l'ai mis dans ma liste. Du même auteur je démarre ceci :

Image


Il y a un fil consacré à cet ouvrage dans la partie Grande guerre! N'hésitez pas à nous apporter votre avis. Je viens d'ailleurs de recevoir mon exemplaire ce matin.
Je me régale à sa lecture : ça faisait longtemps que je n'avais autant apprécié un livre d'histoire. L'auteur écrit de manière concise et efficace. Je me consacre nettement plus à l'étude de la IIème GM, et ça faisait un bail quant à ma dernière lecture relative à la Ière GM, mais là, que du bonheur !

Le hic, c'est que le nom Keegan évoque pour moi, d'abord, un footballeur mythique des Reds :

Image

lol

Une période révolue, quand un joueur était lié à un club pendant longtemps (et que ça coûtait pas un bras pour voir un match eud'foot)...

https://www.youtube.com/watch?v=Ikzv8831-C0

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Mars 2018 0:34 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6627
Ah oui, je me souviens bien de Kevin Keegan. Une belle carrière !

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mars 2018 21:04 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1814
Pierma a écrit :
Ah oui, je me souviens bien de Kevin Keegan. Une belle carrière !
Super, Pierma !

Inutile de vous dire l'émotion ressentie à Anfield

Image

lorsque j'y suis allé pour soutenir mon club de coeur !

Wouaaaahhhh, le plus bel hymne du foot avant le match

https://www.youtube.com/watch?v=xx0Ru_1zPVk

Quel pied !!!

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Mars 2018 16:53 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 18 Mars 2006 13:33
Message(s) : 43
Localisation : STRASBOURG
Bonjour,

J'ai commencé la lecture d'un troisième livre : DANTON de Frédéric Bluche qui retrace la destinée de ce révolutionnaire . Les premiers chapitres se situent dans la période avant la nomination du révolutionnaire comme ministre . J'apprends que le champenois a connu une "montée" progressive marquée d'échecs mais qui a su resserrer, au cours de l'hiver 1790-1791, ses liens avec "les puissants de la Révolution" ; cette période fut sans doute le début de son ascension . Il est devenu progressivement le successeur de MIRABEAU . Il peut aussi concrétiser les contradictions de la Révolution .
Je perçois cet ouvrage comme équilibré qui sait montrer que DANTON n'est pas dépourvu de qualités mais qui ne s'est jamais enfermé dans un parti ou une doctrine . Il reste pour moi, avec sa stature de géant et sa laideur, un homme au caractère sanguin devant les événements qui a sa place dans l'Histoire comme l'homme du sursaut national de septembre 1792 avec les paroles suivantes "Le tocsin qu'on va sonner n'est point un signal d'alarme, c'est la charge sur les ennemis de la patrie ! Pour les vaincre, messieurs, il nous faut de l'audace, toujours de l'audace, encore de l'audace, et la France est sauvée !" .

_________________
"Mais la patrie perd plus que nous deux en perdant un officier distingué autant par ses talents que par son rare courage"-BONAPARTE-1796


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Mars 2018 21:44 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Oct 2009 17:55
Message(s) : 1338
Une de mes dernières lectures "coup de coeur"

Image

Résumé :

Citer :
Sur les rives d’un lac glaciaire au cœur de la péninsule de Kenai, en Alaska, Irene et Gary ont construit leur vie, élevé deux enfants aujourd’hui adultes. Mais après trente années d’une vie sans éclat, Gary est déterminé à bâtir sur un îlot désolé la cabane dont il a toujours rêvé. Irene se résout à l’accompagner en dépit des inexplicables maux de tête qui l’assaillent et ne lui laissent aucun répit. Entraînée malgré elle dans l’obsession de son mari, elle le voit peu à peu s’enliser dans ce projet démesuré. Leur fille Rhoda, tout à ses propres rêves de vie de famille, devient le témoin du face-à-face de ses parents, tandis que s’annonce un hiver précoce et violent qui rendra l’îlot encore plus inaccessible.


Un roman exceptionnel, j'ai adoré ce livre. A ne pas lire déprimé cependant.

_________________
[...] Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie
Et l'aimer même si le temps est assassin
Et emporte avec lui les rires des enfants
Et les mistrals gagnants...

Renaud, Mistral gagnant, 1985.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Mars 2018 16:58 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1814
Je note. Merci pour l'info.

Je lis actuellement ceci :

Image

Un recueil d’historiettes fantastiques, contemporaines, allégoriques, angoissantes, cruelles et cyniques.
http://www.planetebd.com/bd/fluide-glac ... 35527.html

Vraiment bien. Et un dessin qui me rappelle un peu celui de François Boucq.


Et je vais démarrer cela :

Image

Bien avant la consécration de son travail par le prix Nobel de littérature en 2002, Imre Kertész a noté – sur une période de trente ans – observations, pensées philosophiques et aphorismes qui l’accompagnaient lors de l’écriture de ses premières oeuvres. A travers un dialogue avec Nietzsche, Freud, Camus, Adorno, Musil, Beckett, Kafka, et bien d’autres encore, Kertész nous fait partager la genèse lente et douloureuse de ses plus grands textes, Etre sans destin et Kaddish pour l’enfant qui ne naîtra pas. Au centre, bien sûr, comme le noyau noir de son existence, l’holocauste. Mais sa pensée, sa recherche existentielle concernent, plus largement, la question du totalitarisme, le caractère de la modernité, ainsi que son concept de la liberté.
Carnet de bord d’un grand écrivain, ce Journal de galère donne les clés d’une oeuvre immense.

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Mars 2018 17:43 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15997
Localisation : Alsace, Colmar
Un petit quizz qui allie archéologie et littérature https://www.inrap.fr/archeologie-et-litterature-9827

Mon score 7/10 :oops:

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Mars 2018 8:38 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 18 Déc 2015 12:13
Message(s) : 263
Pareil ...
En antiquité romaine : B)

_________________
Vulnerant omnes, ultima necat !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Avr 2018 17:58 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1814
Image

Alexandre, Wellington, Grant, Hitler. Quatre chefs universellement célèbres, mais mal connus comme stratèges et " maîtres de guerre ".

Spécialiste renommé de l'histoire militaire, John Keegan retrace ici leur ascension et analyse leurs combats, leurs stratégies et leur psychologie. Il montre ainsi que ces quatre personnages à l'envergure et aux charismes différents incarnent quatre grandes familles de commandement militaire qui illustrent autant d'âges successifs des conflits : Alexandre en représente l'âge héroïque ; Wellington, le " duc de fer ", est, lui, l'antihéros par excellence ; Grant symbolise la proximité avec ses hommes et la capacité d'adaptation ; enfin, Hitler, la démesure caractéristique de la guerre totale.
A travers cette étude magistrale, Keegan nous fait mesurer combien le masque dont s'affublent les chefs en fonction de l'attente qu'ils perçoivent de leur supérieurs ou de leurs subordonnées est aussi important que les traits de caractère qu'on leur prête communément.
Un essai ambitieux sur l'art de laguerre qui permet enfin de comprendre comment le temps du nucléaire a supplanté l'ère du commandement.


Je termine la 1ère partie consacrée à Alexandre : on a beau avoir lu moult récits sur le personnage, son histoire, que dis-je, son destin restent oh combien fascinants.
Incroyable cette capacité, cette "Volonté de ¨Puissance", qui permirent de déplacer les montagnes. Et cette présence en première ligne à chaque bataille, à chaque siège etc.

Allez... le discours avant la bataille de Gaugamèles (de loin, le meilleur moment du film d'Oliver Stone) :

https://www.youtube.com/watch?v=r2rb0FmLf70

A ce propos, Keegan évoque justement les discours (et sa "technique") d'Alexandre avant chaque bataille.

///////////

J'ai reçu le magazine aujourd'hui, qui met les pieds dans l'plat avec son titre "provocateur" :

Image

Interventions de Jean-Clément Martin et Reynald Secher.


Pour continuer dans l' "ambiance" :'(, un article sur le massacre de Nankin, illustré notamment par une photo de l'excellent film chinois, "The City of Life & Death" :

Image

Le final, avec cette procession des vainqueurs (à noter, imaginée par le réalisateur) :

https://www.youtube.com/watch?v=IpwY42NsWqc

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1015 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 64, 65, 66, 67, 68  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB