A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 21 Mars 2019 16:36

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Le bonapartisme de 1799 à 1991
Message Publié : 24 Déc 2018 15:30 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2791
1991 - car c'est la limite chronologique du forum. Mais évidemment on pourrait se demander si le bonapartisme ne continue pas à irriguer la vie politique de notre pays en 2018 encore ...

Donc en résume posons quelques bases : les deux empires, Boulanger, Tardieu, Pétain, de Gaulle, ...l'idée d'un régime autoritaire fondé sur un lien de confiance fort entre le peuple et son chef mais aussi un régime fonctionnant au quotidien avec le concours de technocrates zélés ,,,

Primo le bonapartisme a t il vraiment existé ou n'a t il été que le simple habillage d'ambitions personnelles ?

Secundo, le bonapartisme est il une forme particulière de démocratie ou une caricature de démocratie ?

Tertio, le bonapartisme est il uniquement français ou en trouve t on des équivalents à l'étranger ?

Quarto le bonapartisme a t il été imaginé par Napoleon Ier ou par Napoleon III ?

D'autres questions sont possibles.

Une lecture s'impose : le livre de René Remond sur " les droites enFrance "...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Déc 2018 16:48 
En ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 5219
Localisation : Allemagne
Question très intéressante et bien que j'y ai déjà pensé plusieurs fois, je n'ai pas de choses intelligentes à dire sur la question. Effectivement le livre de René Raymond distinguant ces trois droites dans l'histoire de France à partir du XIX° siècle est intéressant. J'ai dû le lire il y a très longtemps, mais malheureusement je ne l'ai pas sous la main.

_________________
" Je n'oublie pas le Colonel Arnaud Beltrame "


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Déc 2018 0:57 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7641
Faget a écrit :
Question très intéressante et bien que j'y ai déjà pensé plusieurs fois, je n'ai pas de choses intelligentes à dire sur la question. Effectivement le livre de René Raymond distinguant ces trois droites dans l'histoire de France à partir du XIX° siècle est intéressant. J'ai dû le lire il y a très longtemps, mais malheureusement je ne l'ai pas sous la main.

Même chose pour moi, j'ai déjà lu sa distinction entre trois formes de la droite, mais je me souviens que sa pertinence ne m'avait pas frappé. Je serais curieux d'en avoir un rappel.

Il faut dire, sur ce thème, qu'un chroniqueur politique m'a surpris en constatant : quelles pourraient bien être, aujourd'hui, les références historiques de la droite, s'il n'y avait pas eu le personnage du général De Gaulle ?

Il est clair que De Gaulle a rebattu bien des cartes. Mais comment se case-t-il dans la classification de René Raymond ? (Lacouture, qui s'y risque parfois, rappelle à quel point le Grand Charles détestait la comparaison avec l'Autre !)

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Déc 2018 18:28 
En ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 23 Déc 2010 13:31
Message(s) : 697
Remarque liminaire : c'est René Rémond et pas René Raymond.

Ensuite, pour lui, les 3 droites, à gros traits, sont :
- les légitimistes, ou royalistes : en simplifiant, ce serait la droite réactionnaire/conservatrice aujourd'hui.
- les orléanistes : ce sont plutôt les libéraux/la bourgeoisie libérale du 19e (avec donc un fort attrait pour le suffrage censitaire)
- les bonapartistes : dont le trait de caractère est la recherche de l'homme providentiel, au détriment de ce qu'on appellerait aujourd'hui les corps intermédiaires.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Déc 2018 19:07 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2791
Merci cher Thierry.

L'interet de la démarche de Remond est qu elle propose des racines anciennes aux débats des années 1960 et 1970. Par exemple Chirac serait l'héritier de De Gaulle et Bonaparte tandis que Giscard aurait été un orléaniste du XXe e siècle.

Pour nous limiter au bonapartisme/gaullisme, René Remond insistait sur le lien entre le chef providentiel et le peuple (election présidentielle, référendum) et la subordination du législatif à l'executif.

Je ne sais plus s'il mettait en avant d'autres éléments : centralisation politique et administrative, préférence donnée aux technocrates sur les élus,...

J'ajoute pour ma part deux éléments : la grandeur nationale qui passe par l'outil militaire (force de frappe) et la modernisation économique ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Déc 2018 19:56 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1802
Localisation : Lyon-Vénissieux
Citer :
le lien entre le chef providentiel et le peuple

Oui, d'ailleurs on a pu parler à propos des élections présidentielles françaises, d'"élections providentielles"
:mrgreen: :mrgreen:

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Déc 2018 13:43 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2993
Localisation : Versailles
Aigle a écrit :
Primo le bonapartisme a t il vraiment existé ou n'a t il été que le simple habillage d'ambitions personnelles ?
Secundo, le bonapartisme est il une forme particulière de démocratie ou une caricature de démocratie ?
Tertio, le bonapartisme est il uniquement français ou en trouve t on des équivalents à l'étranger ?
Quarto le bonapartisme a t il été imaginé par Napoleon Ier ou par Napoleon III ?
..


4 questions. 4 réponses.

Primo les deux mais surtout l'habillage. Car une monarchie non bourbonienne ne peut être fondée sur la Tradition ni sur des élections. D'où une vision nécessairement moderne. mais assez opportuniste quand même !

Secundo la vraie question serait qu est ce que la démocratie ? Si on considère que la démocratie c'est le choix du peuple ce n'est pas la même chose que dire que la démocratie c'est un fatras complexe d'institutions plus ou moins manipulées !

Tertio, je ne vois guère d'échos hors de France : Mussolini ? un peu trop coupé des technocrates à mon avis ! Franco ? Trop traditionaliste !

Quarto : cette question revient à la première .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Jan 2019 13:56 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Nov 2017 0:13
Message(s) : 615
Localisation : Loin
Si le Bonapartisme vu comme un courant parcourant la droite française de 1815 à nos jours vient des Droites en France, René Rémond ne concevait pas sa grille de lecture comme absolue ni figée, mais comme une typologie utile pour parler des grandes familles culturelles et idéologiques qui se retrouvent dans plusieurs courants des "droites, qui sont nées au moment de la Restauration, mais qui évoluent au cours de l'histoire. L'intérêt de cette typologie est qu'elle est souple et qu'on peut en débattre pour définir des héritages politiques multiples, pour tel ou tel groupe politique.

Il a commencé avec trois droites:
Légitimiste: monarchistes contre-révolutionnaires, réactionnaires, noblesse, catholiques, traditionalistes. Au XXe s: Croix de Feu, Action Française.
Orléaniste: au départ monarchistes parlementaires acceptant l'héritage de la Révolution, puis bourgeoisie républicaine, élites économiques libérales
Bonapartiste: révolutionnaires patriotes souhaitant un exécutif autoritaire et plébiscitaire, s'appuyant sur le suffrage populaire direct, avec une réduction des pouvoirs intermédiaires (Boulanger, De Gaulle) et un renouvellement de la classe dirigeante. On pourrait y classer une certaine frange de ceux qui voulaient Pétain en 1940 mais ne se doutaient pas de ce que le régime de Vichy allait devenir, qui ont été trompés, et surtout n'ont pas été consultés. Le manque total de légitimité de Pétain par rapport à un quelconque suffrage populaire disqualifie son classement dans le bonapartisme. Le régime de Vivhy a d'autres spécificités, comme sa ruralité, qui en font un syncrétisme singulier qui emprunte aux trois premières droites, mais aussi à d'autres traditions françaises et étrangères.

Pour ce qui est du FN, Rémond les classait d'abord plutôt dans les légitimistes de la contre-révolution, même s'ils ont des éléments d'autres droites, mais il a considéré qu'il existait bien une quatrième droite, la "Droite extrême" (Les Droites d'Aujourd'hui, 2005), qui n'est pas dans la continuité des trois autres. Michel Winock ou Pierre Milza parlent de "national-populisme" pour cette droite, dont la caractéristique principale est qu'elle n'a jamais été au pouvoir, allant du Poujadisme au FN en passant par l'Algérie Française.

Quand au fascisme, c'est une autre histoire. Son origine appartient à la gauche urbaine du prolétariat, socialiste, antibourgeoise, qui se définit par une volonté de révolution et d'ordre nouveau. De même que le national-socialisme, le fascisme apparaît comme un fait nouveau du XXe siècle, dont les historiens on tenté de retracer ses origines. Si l'historien Zeev Sternhell a vu dans les droites françaises de la fin du XIXe une des matrices du fascisme, ses formes abouties ne se sont pourtant pas réalisées en France. D'autres comme Winock ou Milza y voient une catégorie à part entière, née avec l'émergence des média de masse, et qui se définit par ses ennemis: les juifs, les franc-maçons, les protestants, la finance, les étrangers, la grande bourgeoisie cosmopolite. Milza distingue deux fascismes, le premier étant prolétaire et socialiste, puis un second s'appuyant sur les élites conservatrices.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Jan 2019 14:16 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Nov 2017 0:13
Message(s) : 615
Localisation : Loin
Aigle a écrit :
Primo le bonapartisme a t il vraiment existé ou n'a t il été que le simple habillage d'ambitions personnelles ?
Secundo, le bonapartisme est il une forme particulière de démocratie ou une caricature de démocratie ?
Quarto le bonapartisme a t il été imaginé par Napoleon Ier ou par Napoleon III ?


Les trois droites distinguées par René Rémond le sont à partir du moment où le débat politique renaît en France, c'est-à-dire à la Restauration et plus particulièrement à partir de l'avènement de Charles X et de son attitude contre-révolutionnaire (le droit divin, le drapeau blanc, etc). Le débat porte sur l'acceptation ou non des acquis de la Révolution, sur le Parlementarisme, et avec le recul des années, sur la nostalgie de ce que fut l'épopée napoléonienne par rapport à ce qu'était la Restauration de la monarchie. Les trois courant sont définis par leurs idéologies différentes et aussi par leurs bases différentes.

Aigle a écrit :
Tertio, le bonapartisme est il uniquement français ou en trouve t on des équivalents à l'étranger ?

Pour autant que l'on puisse comparer, quelques exemples viennent à l'esprit pour un bonapartisme étranger: Peron en Argentine ou Poutine en Russie,


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB