Nous sommes actuellement le 06 Avr 2020 11:52

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 40 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3
Auteur Message
Message Publié : 10 Déc 2019 21:05 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6795
Rebecca West a écrit :
Citer :
Ensuite, à l'université, étant entendu que c'est normalement là qu'on doit apprendre l'autonomie, il manque tout de même un minimum de suivi individuel.

L'autonomie s'apprend dès les premiers pas. Avec le fait d'aller de l'avant, avec les "ici, c'est interdit et là tu peux, fais ainsi ou pas, nous verrons...". Mais là encore il est préférable de souhaiter des vacances de neige avec moniteur pour les enfants. Peut être avons-nous un peu perdu le sens des priorités, des valeurs, des mots, des gestes.

Rebecca toujours aussi irritante dans le papotage... Nan, vraiment, vous ne voyez pas que c'est répondre à côté ? On ouvre un débat philosophique sur la notion d'autonomie, ou vous pouvez entendre que les étudiants passent du lycée, où ils sont suivis de près, et où les exigences des profs peuvent suffire à réussir, à l'université ou on ne réussit pas sans un travail supplémentaire de sa propre initiative ?

Citer :
Citer :
... qu'il n'y ait personne pour lui expliquer qu'il se fourvoie - et éventuellement lui fournir une piste sensée - me choque.

Qui l'aurait fait ? Le baccalauréat est à 18 ans bien souvent ---> majorité.

Voila une bien mauvaise raison pour ne pas faire un minimum de conseil, d'orientation, et de suivi individuel. Combien en ais-je vu qui abandonnaient après 2,3, et jusqu'à 4 ans passés dans une filière littéraire, sans en retirer aucun bénéfice autre que personnel ? (En pratique il y a des ponts possibles vers des filières plus professionnels, à partir de la L3, voire L2, mais qui le leur dit ?)

Sans parler des 50% d'échec dès la 1ère année... Dans un monde où la ressource principale des entreprises est la matière grise, c'est un gâchis collectif.

La sélection et l'orientation initiales remplacées par une sélection par le découragement... :rool:

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Fév 2020 17:17 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3297
Localisation : Versailles
En Belgique !

https://www.lemonde.fr/international/ar ... _3210.html


Deux groupements d’étudiants ont suscité une vive polémique à l’Université libre de Bruxelles (ULB), en critiquant la tenue d’un débat sur la libre expression qui réunissait notamment, jeudi 13 février au soir, deux membres de Charlie Hebdo, Gérard Biard, rédacteur en chef, et Marika Bret, responsable des ressources humaines.

L’Union syndicale étudiante (USE), une section autonome du syndicat de gauche FGTB (Fédération générale du travail de Belgique), et le Cercle féministe, proclamant qu’il n’y aurait « pas de réacs sur [leur] campus », se sont insurgés contre l’invitation lancée à ses personnalités. Toutes deux ont été qualifiées de « réactionnaires » avec, en guise de preuve présumée, un récent éditorial de Riss invitant à « dire merde aux associations tyranniques, aux minorités nombrilistes, aux blogueurs et blogueuses qui nous tapent sur les doigts comme des petits maîtres d’école ».


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Fév 2020 19:02 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6795
Jerôme a écrit :
un récent éditorial de Riss invitant à « dire merde aux associations tyranniques, aux minorités nombrilistes, aux blogueurs et blogueuses qui nous tapent sur les doigts comme des petits maîtres d’école ».

Ce qui me parait plutôt une bonne idée. :mrgreen:

Mais on voit bien le souci : le malheureux s'est pris de plein fouet les LGBT, féministes et végans belges !
Et tutti quanti ! :rool:

(Pour mention le n° que Charlie a sorti pour le 5ème anniversaire du massacre dans ses rangs portait sur "les nouveaux censeurs".)

On peut plus rien dire.

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Fév 2020 9:32 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1339
Un moraliste, c'est quelqu'un qui n'accepte pas la liberté d'autrui.

C'est d'un pénible tous ces groupements, ces courants de pensée qui veulent imposer aux autres leur Vérité, leur Dogme : on se croirait en face d'une secte...

Image

Et puis, dans certains milieux, et vu la rapidité de la transmission d'informations, on peut facilement être mis à l'index.

Dans un certain milieu culturel, "avant" c'était mal vu de dire que l'on aimait, que l'on pratiquait le sport : vous pouviez passer pour un beauf, voire même un réac (Ben oui, un sportif ça ne pense pas !).
Bon, les mentalités ont évalué !

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Fév 2020 21:33 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3297
Localisation : Versailles
Les libertés universitaires ne sont pas en cause directement mais je voudrais signaler à tous cette curieuse attaque contre l'académie des Césars :

"Aujourd’hui, de nombreux acteurs, cinéastes et techniciens attendent "une refonte en profondeur" de l’Académie des César. Parmi eux, la comédienne Corinne Masiero dénonce un cruel manque de diversité au sein de l’institution. "On ne peut pas juste changer de mecs et laisser faire que ça recommence, déclare-t-elle auprès de Télérama. Pourquoi ne pas constituer un nouveau conseil d’administration avec uniquement des gonzesses, et pas toutes blanches ni âgées de 25 à 36 ans ? Il faut plus de diversité, pour être plus représentatif du métier et de la société. Ce n’est pas des bourgeois hétéros catholiques blancs de droite qui ont, seuls, le droit de dire ce qu’il faut récompenser en France.""


Réponse d'un certain William Goldnadel

"Il est vrai que les Lellouche, Klapisch, Kassovitz, Guédiguian, Hazanavicius, Polanski, Omar Sy, Thompson… tous ces cathos de droite menacent la diversité du cinéma français."


Bon les esprits chagrins diront que dresser des listes n'est pas un exercice très sain !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Fév 2020 21:57 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1339
Jerôme a écrit :
Les libertés universitaires ne sont pas en cause directement mais je voudrais signaler à tous cette curieuse attaque contre l'académie des Césars :

"Aujourd’hui, de nombreux acteurs, cinéastes et techniciens attendent "une refonte en profondeur" de l’Académie des César. Parmi eux, la comédienne Corinne Masiero dénonce un cruel manque de diversité au sein de l’institution. "On ne peut pas juste changer de mecs et laisser faire que ça recommence, déclare-t-elle auprès de Télérama. Pourquoi ne pas constituer un nouveau conseil d’administration avec uniquement des gonzesses, et pas toutes blanches ni âgées de 25 à 36 ans ? Il faut plus de diversité, pour être plus représentatif du métier et de la société. Ce n’est pas des bourgeois hétéros catholiques blancs de droite qui ont, seuls, le droit de dire ce qu’il faut récompenser en France.""


Réponse d'un certain William Goldnadel

"Il est vrai que les Lellouche, Klapisch, Kassovitz, Guédiguian, Hazanavicius, Polanski, Omar Sy, Thompson… tous ces cathos de droite menacent la diversité du cinéma français."


Bon les esprits chagrins diront que dresser des listes n'est pas un exercice très sain !
Le problème avec Corinne Masiero c'est qu'elle souvent (toujours ?) dans l'invective, et on a l'impression qu'elle vit dans un monde manichéen avec les bons contre les méchants, les riches contre les pauvres etc.
Et, sinon, la réponse de Goldnadel est bien vue ! :mrgreen:

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Fév 2020 9:07 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 19 Fév 2011 17:03
Message(s) : 789
Ouais :mrgreen: Une petite pensée pour les cathos de droite qui découvrent stupéfaits -et ravis- la mainmise qu'ils ont sur le cinéma français :P


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Fév 2020 12:01 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 13 Juin 2017 15:04
Message(s) : 828
Vézère a écrit :
Ouais :mrgreen: Une petite pensée pour les cathos de droite qui découvrent stupéfaits -et ravis- la mainmise qu'ils ont sur le cinéma français :P

Ce qui peut amener à songer que vous êtes franchement de gauche et pas très catho... :mrgreen:
.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Fév 2020 13:24 
En ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 13914
Localisation : Alsace, Colmar
Et si vous décidiez de respecter la charte du forum ? Ce ne serait pas mieux. Et cela éviterait à la modération d'avoir a intervenir, de clore la discussion, voire plus ....

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Mars 2020 18:34 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3297
Localisation : Versailles
Retour en arrière sur une affaire que je ne connaissais pas :

L'historien Bernard Lewis, spécialiste du proche Orient a refusé de qualifier de génocide le massacre des Arleniens en 1915. Les défenseurs de la cause arménienne n' ont pu le faire condamner au pénal pour négationnisme mais ont ont obtenu un jugement favorable au civil sur la base de l'article 1382 du code civil le 21 juin 1995.

Le tribunal, tout en se déclarant inapte à juger de questions historiques, argue d’une faute en sa qualité d'historien, d’un manquement aux devoirs d’objectivité. Le Tribunal a relevé que c'est en « occultant les éléments contraires à sa thèse, que le défendeur a pu affirmer qu’il n’y avait pas de « preuve sérieuse » du génocide arménien ; qu’il a ainsi manqué à ses devoirs d’objectivité et de prudence, en s’exprimant sans nuance, sur un sujet aussi sensible ; que ses propos, susceptibles de raviver injustement la douleur de la communauté arménienne, sont fautifs ».

Les juges ont rappelé dans leurs attendus que « cette thèse est contredite par les pièces versées aux débats, desquelles il résulte que dans l'étude sur la question de la prévention et de la répression du crime de génocide, adoptée par la sous-commission de l’ONU le 29 août 1985, le massacre des Arméniens par les Ottomans figure parmi les causes de génocides recensés au XXe siècle ; que le colloque intitulé Tribunal permanent des peuples, réuni à Paris le 29 août 1984 et composé d'éminentes personnalités internationales, a considéré comme bien fondée l'accusation du génocide arménien formulée contre les autorités turques ; que le Parlement européen, dans une résolution adoptée le 18 juin 1987, a reconnu la réalité du génocide arménien et considéré que le refus par la Turquie de l'admettre constituait un obstacle à l’entrée de ce pays dans la Communauté européenne ».


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 40 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Darwin1859 et 15 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB