Nous sommes actuellement le 21 Oct 2019 6:25

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 18 Sep 2019 12:33 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2019 3:29
Message(s) : 540
Parmi les critères qui ont permis à l'homme de chasser des êtres plus rapides que lui (à peu près tous les mammifères quadrupèdes sont plus rapides que nous): l'endurance.

Une antilope est bien plus rapide qu'un homme au print. Mais si l'homme la traque et la suit sur une longue distance, voire plusieurs jours, il la rattrapera. La raison? Selon un article de Nature (Bramble et Liebermann), notre bipédie fait que nous sommes bien plus endurants que nos amis quadrupèdes, notre corps est fait pour les longues courses. Nous avons également une régulation thermique bien plus performante que les animaux à pelage: notre sudation. Nous sommes impossibles à semer, pourvu que nous ayons de l'eau avec nous (mais l'animal chassé, lui, a besoin de points d'eau) et pourvu que nous puissions suivre une piste.

https://www.nature.com/articles/nature03052
Repris dans plusieurs revues:
https://dash.harvard.edu/bitstream/hand ... sequence=1
https://www.nationalgeographic.com/scie ... -suggests/
https://www.sciencedaily.com/releases/2 ... 163757.htm

_________________
Image message du Loire au Dalgonar, oct. 1913


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Sep 2019 13:32 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Mars 2019 12:34
Message(s) : 43
On en avait déjà brievement parlé dans le sujet sur la couleur des premiers hominidés (ici: http://www.passion-histoire.net/viewtopic.php?f=1&t=36940&p=538956&hilit=endurance#p538956), car c'est cette adaptation à la course d'endurance qui nous aurait fait perdre notre pelage et aurait donc fini par créer des couleurs de peaux différentes.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Sep 2019 21:18 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 13557
Localisation : Alsace, Colmar
On en a parlé dans plusieurs discussions. J'ai abordé le sujet déjà plusieurs fois, dont la discussion sur l'intelligence humaine. Il y a très peu d'animaux qui pratiquent la chasse à courre sur longue distance. La plupart des prédateurs qui utilisent la course arrêtent leur effort au bout de quelques dizaines de mètres, quelques centaines au grand maximum. Les 2 espèces spécialistes de ce type de chasse sont les loups et les hommes. Sûrement les hommes dès homo erectus.

Ce type de chasse, surtout sous les latitudes les plus chaudes, impose un système d'évacuation de la chaleur performant. La bipédie est un des facteurs facilitant car elle change le rapport de la surface exposée au soleil et au vent. Le pelage est vu comme quelque chose qui empêche l'évacuation des calories. Le débat a duré des décennies pour savoir si les premiers humains étaient glabres ou pas. Les images des premiers hommes de mon adolescence étaient des images d'êtres velus. Actuellement, on pense qu'ils étaient plutôt glabres.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Oct 2019 17:30 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2006 21:21
Message(s) : 1386
Localisation : Blois
Narduccio a écrit :
On en a parlé dans plusieurs discussions. J'ai abordé le sujet déjà plusieurs fois, dont la discussion sur l'intelligence humaine. Il y a très peu d'animaux qui pratiquent la chasse à courre sur longue distance. La plupart des prédateurs qui utilisent la course arrêtent leur effort au bout de quelques dizaines de mètres, quelques centaines au grand maximum. Les 2 espèces spécialistes de ce type de chasse sont les loups et les hommes. Sûrement les hommes dès homo erectus.

Ce type de chasse, surtout sous les latitudes les plus chaudes, impose un système d'évacuation de la chaleur performant. La bipédie est un des facteurs facilitant car elle change le rapport de la surface exposée au soleil et au vent. Le pelage est vu comme quelque chose qui empêche l'évacuation des calories. Le débat a duré des décennies pour savoir si les premiers humains étaient glabres ou pas. Les images des premiers hommes de mon adolescence étaient des images d'êtres velus. Actuellement, on pense qu'ils étaient plutôt glabres.


Mais quand on parle des "premiers humains", on se place à quelle échelle de temps exactement ? Les tout premiers Homo encore proche des Australos ou les Erectus ? Parce qu'il doit y avoir quand même des différences de tailles, question pilosité, entre les deux...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Oct 2019 21:56 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 13557
Localisation : Alsace, Colmar
Atlante a écrit :
Mais quand on parle des "premiers humains", on se place à quelle échelle de temps exactement ? Les tout premiers Homo encore proche des Australos ou les Erectus ? Parce qu'il doit y avoir quand même des différences de tailles, question pilosité, entre les deux...


En fait, on se place au niveau des premiers représentants du genre homo. Du moins si j'en crois diverses lectures dont celles de Pascal Picq. Mais, la question se pose de savoir en combien de temps, les hommes auraient perdu leur système pileux. Il y a des débats entre les différents paléoanthropologues à ce sujet. On constate que la physionomie des premiers homos est compatible avec la chasse à courre. Or, les paléoanthropologues n'ont pas accès à la peau de nos anciens ancêtres. Du coup, certains pensent qu'ils sont restés des charognards pendant un certain temps. D'autres pensent qu'ils ont très vite mangé de la chair fraiche, et qu'ils sont donc devenus des chasseurs. Mais, on a déjà évoqué le problème dans d'autres discussions : la chair fraiche se digère difficilement.

Du coup, il y a 2 écoles : certains, comme Pascal Picq pensent que l'homme maitrise le feu depuis environ 1,7 million d'année. Ce serait donc déjà un chasseur qui se servirait du feu pour mieux digérer les viandes des animaux qu'ils chasse. D'autres, pense que la maitrise du feu est plus tardive. Mais, comme l'a rappelé Jean-Marc Labat dans une autre discussion, on peut rendre tendre des viandes de diverses manières, du moins dans les boucheries modernes. En fait, il y a 2 manières. La première est de les découper en lamelles fines, très fines. La seconde est de battre la viande en vue de l'attendrir. Les outils retrouvés de l'époque ne sont pas des outils qui permettraient des découpes fines, car ce sont des galets aménagés. Bref, le débat ne me semble pas encore tranché, là-dessus.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB