Nous sommes actuellement le 06 Avr 2020 12:37

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : L'Art de l'Homo Erectus ...
Message Publié : 18 Mai 2005 19:28 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Juin 2004 0:00
Message(s) : 454
Localisation : Montréal
Comment pouvons-nous être CERTAINS que l'Homo Erectus ne pratiquait aucun Art ???

Comme des empreintes de mains sur les parois de grottes, ou du micro-pariétal sur des objets quotidiens ?

Pour ma part je ne mettrais pas ma main à couper que l'Erectus n'a jamais dessiné ou sculpté une oeuvre d'Art ...

Pouvons-nous vraiment en être certains ??? Le cerveau de notre cousin était tout à fait comparable au nôtre et son industrie lithique très développée ...

_________________
Spartacus avait raison ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 18 Mai 2005 20:31 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant

Inscription : 17 Oct 2003 18:37
Message(s) : 5368
Dans la littérature préhistorienne classique, affirme-t-on qu'il n'en pratiquait pas, ou qu'on n'en a pas retrouvé ? Si l'on écrit qu'il ne nous a "rien laissé", ce n'est pas trancher la question entre les hypothèses.

Erectus a fait beaucoup. Comme le disent bien des préhistoriens, "ne le sous-estimons pas". A de nombreux égards, c'est la rampe de lancement, celui qui prépare le terrain. Pourquoi pas quelques tentatives ? Des traces de mains ou des traits ? Mais elles risquent d'être tellement ténues ou rudimentaires qu'il faudrait être prudent dans l'emploi du terme d'art.

Et son cerveau était quand même sensiblement moins développé !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 18 Mai 2005 22:46 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 13917
Localisation : Alsace, Colmar
D'après ce que j'en ai lu, il y a bien un double éceuil. Il y a peu de matériel, si on trouve beaucoups d'outils de pierre, il y a peu de reste d'autres matériaux. Le matériel que l'on trouve ne peu pas faire l'objet d'interprêtation solides en faveur ou en défaveur de la thèse de l'éxistance de l'art chez les erectus. Les premiers objetx qui témoigneraient d'un sens du "beau" remontent à environ - 70 000 ans, de manière sure; malgré quelques témoignages plus anciens. Il y a bien évidement des artefacts plus anciens, mais les spécialistes en sont des fois réduits à essayer d'interprèter quelques traits ou lignes sur des artefacts bien malmenés par l'âge.
Je me permet de citer un ouvrage qui aborde un peu la question: "L'homme, cet étrange animal ..." JF Dortier
Citer :
L'outil, première oeuvre d'art
Dès l'époque la plus reculée, les hommes semblent prendre goût à la récolte de pierres, de fossiles et de coquillages qui n'ont aucun intérêt, si ce n'est celui d'être beaux. Sur plusieurs sites pu paléolithique inférieur ou moyen, on découvre ainsi la présence de ces curiosa. Le sens ésthétique ne suffit pas pour parler de création artistique. Pour trouver un premier témoignage d'un acte créateur, il faut s'interresser aux bifaces.Au fur et à mesure que les Homos erectus et ergaster maîtrisaient la technique de taille, ils semblent s'être souciés de plus en plus de donner à leurs outils une forme toujours plus équilibrée, symétrique et laborieuse. Au fil des temps, les bifaces se sont perfectionnés et les formes géométriques simples apparaissent de plus en plus clairement dans leur fabrication. D'où la forme assez pure d'une grosse "amande". Arrivée à ce stade, la finesse de la taille ne correspond plus uniquement à une contrainte technique, mais incontesstablement aussi à un souci esthétique.

...
Citer :
La notion d'esthétique fonctionnelle d'A. Leroi-Gourhan est une très belle idée. Cependant, elle pose un problème théorique. s'il y a adéquation forte entre efficacité et beauté, alors il est difficile de déterminer si la beauté apparente de certains bifaces comporte vraiment une dimension artistique (puisqu'elle est indiscociable de l'utilitaire). Le mieux serait de trouver des cas où la dimension artistique apparait en propre : qu'il soit en superposition ou en opposition avec l'utilité. Or, cela semble bien être le cas avec certains outils. En Angleterre et en dordogne, on a retrouvé des bifaces qui ont été taillés sur des blocs où était incrusté un fossile. l'Homo erectus a taillé son silex en prenant soin de placer la marque du coquillage au centre de son outil. On imagine que l'Homo erectus qui possédait un si bel outil ne devait pas être peu fier ! De la Chine au Maroc, on a retrouvé des bifaces qui avaient été taillés dans des matériaux très nobles comme le jaspe, le cristal de roche ou l'obsidienne. cela en faisait de magnifiques objets. Pourtant, la taille est beaucoup plus difficile que sur un matériaux plus ordinaire, et il fallait souvent parcourir des dizaines de kilomètres pour se le procurer. ... Le fait même que la réalisation de certains beaux outils s'avère plus laborieuse et plus longue, ou qu'ils soient plus fragiles, nous indique que les hommes qui les ont utilisés visaient quelque chose de plus que l'utile. Une preuve supplémentaire qui montre combien est réductrice la notion de "culture matérielle", dans laquelle on enferme souvent la période de la pierre taillée.


Pour, illustrer son propos, l'auteur cite 2 découvertes. La première, faite par Gerhard Bosinski qui signale qu'un magnifique racloir en obsidienne a été retrouvé dans la grotte de Kudaro en Georgie. Il date de 500 000 à 700 000 ans et le site d'extration du matériau brut se trouve à 100 km. La seconde, à la grotte de la sima de los Huesos sur les monts d'Atapuerca, près de Burgos en Espagne. Ou l'on a retrouvé un biface tellement exceptionnel que les préhistoriens l'ont surnommé "Excalibur". Il est daté par les squelettes présents autour d'il y a 380 000 ans. Il s'agit d'une pièce unique en quartzite aux reflets bleus et orange, dont les matériaux d'origines n'est pas présent à proximité.
Citer :
Il a été taillé avec beaucoups de soins, mais ne comporte pas de traces d'usages. Cela suggère qu'il a été faconné uniquement pour accompagner la sépulture. Et si c'est le cas, il s'agirait d'un boulversement majeur dans les conceptions sur les origines de l'homme et des cultures humaines.


Pourtant, comme l'auteur le rappelle dans les chapitres suivants, il faut attendre -40 000 ans en Europe pour trouver les premières traces de peintures ou de gravures.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 19 Mai 2005 17:43 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Juin 2004 0:00
Message(s) : 454
Localisation : Montréal
Ce qui nous amène à nous poser la question sur les plus vieux artéfacts en bois, corne ou ivoire qui nous sont parvenus ... et les conditions idéales et maximales de préservation ...

Les tourbières européennes n'ont livré que des découvertes provenant du Néolithique, tout au plus ?

L'Homme des Glaces, et son arc, ne remonte lui aussi qu'au Néolitique.

Les lances-sagaies, souvent ornées de sculptures et de dessins, sont associées au Cro-Magnon, donc à l'Homo Sapiens, ainsi que les plus vieilles des Vénus préhistoriques?

À moins que certains de ces objets aient été réellement façonnés par des Erectus ??? Est-ce absolument impensable ?

_________________
Spartacus avait raison ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB