Nous sommes actuellement le 30 Mai 2020 13:23

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Starship Troopers
Message Publié : 10 Avr 2020 19:32 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2019 3:29
Message(s) : 718
La limite chrono étant repoussée, j'en profite pour ouvrir un sujet sur l'adaptation de Paul Verhoeven de 1997 du livre de Heinlein de 1959.

Le fait que cette parodie soit passée largement au-de la tête du public américain en 1997, qui l'a pris au premier degré et n'y a vu qu'un film de série B, en fait tout l'intérêt : l'imagerie de la société fasciste de Starship Troopers était trop proche des valeurs martiales américaines pour que le public en saisisse la satire. Cette mentalité patriotico-militaire omniprésente dans la psyché américaine était un peu plus sous-jacente en 1997 mais est revenue au premier plan après 2001 avec les guerres d'Afghanistan et d'Irak, ce qui a fait de Starship Troopers un film culte devenu évident.

Il fallait un Européen comme Verhoeven pouvait faire ce film en 1997, et porter ce regard sur l'Amérique. La société future est la Fédération Terrienne, calquée sur le sytème fédéral américain, où tout le monde parle anglais, y compris les Argentins qui sont les protagonistes. L'aspiration suprême n'est pas d'aller à Harvard mais de devenir "citoyen" (soldat). Ce n'est pas un hasard si les protagonistes sont Argentins et l'action se passe au début en Argentine, pays de refuge pour les nazis après 1945.

Image

L'acteur a été soigneusement choisi et arrangé pour ressembler à l'aryen parfait. Les actrices également.
Image

La notion de "citoyen" est opposée à celle de "civil" et devient synonyme de "soldat". Le citoyen jouissant de tous ses droits ne peut être qu'un soldat (recrue ou "vétéran"). Les non-soldats sont des êtres de seconde classe, juste bons à payer des impôts. Seuls les "citoyens" ont le droit d'avoir des enfants, de voter, de participer à la vie publique, etc. Les exécutions capitales sont publiques et télévisées en prime time. On invite les enfants à jouer avec des fusils mitrailleurs à balles réelles. Ces détails n'ont pas mi la puce à l'oreille aux critiques américains de l'époque.

Les parades militaires sont calquées sur celles filmées par Leni Riefenstahl dans le Triomphe de la Volonté, film de propagande commandé par Goebbels et Hitler

Image

RASCZAK, le prof d'"Histoire et Philosophie Morale" est un soldat vétéran, qui a perdu un bras au combat. Il fait forte impression aux étudiants. "Cette année nous avons étudié le déclin de la Démocratie, comment les pseudo-scientifiques en sciences sociales ont mené le monde au bord du chaos, et comment les vétérans ont repris le contrôle et imposé une stabilité qui dure depuis des générations. (...) La violence est l'autorité suprême. (...) Ceux que nous appelons citoyens ont conquis le droit de l'utiliser."

L'iconographie: le symbole de la fédération est un aigle, donc une aigle (féminin héraldique), symbole martial par excellence, pont entre nazisme et militarisme américain, qui vient de l'aigle impériale des légions romaines. Les protagonistes, à commencer par le soldat Rico, ont des profils d'Aryen de propagande, mâchoire carrée, cheveu parfait, telles les gravures des magazines national-socialistes. Les uniformes sont soit d'inspiration nazie, soit littéralement des uniformes SS pris pour le film.

Image

Il faut dire un mot de Heinlein, l'auteur du roman, qui fait partie des grands de la Science-Fiction avec Philip K Dick (dont Verhoeven adaptera aussi les oeuvres). Officier de Marine, il développe une vision militarisée à l'extrême de la société, et pousse la logique au bout: un fascisme qui ne dit pas son nom. Paul Verhoeven, néerlandais dont les premiers souvenirs sont ceux des bombardements de La Haye et des nazis sillonnant la ville, pousse la satire un peu plus loin en montrant une société mondiale (totalement américanisée) qui est un miroir de la psyché militariste américaine mais où l'Amérique ne se voit pas, ou plutôt n'a pas vu le problème: le camp du "bien" lui apparaît comme évidemment celui des beaux soldats, summum de la société. Le film de Verhoeven préfigure avec clairvoyance l'Amérique de la guerre d'Irak.

Image
Cette célèbre photo de Jeff Mermelstein montre un New-Yorkais qui ne veut pas lâcher son livre de Heinlein, Friday.

_________________
Image message du Loire au Dalgonar, oct. 1913


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Starship Troopers
Message Publié : 11 Avr 2020 11:40 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 29 Août 2009 19:30
Message(s) : 249
Localisation : METZ
Belle analyse, je trouve B)

Mais je ne suis pas sûr que les américains, les critiques comme les autres, n'aient pas compris les messages du film, lesquels ne sont pas vraiment cachés. Je pense plutôt qu'ils ont préféré les ignorer. Voir dans le film une série B est une bonne façon de le faire.

Il y aurait pu y avoir une suite, car il serait intéressant de savoir ce que devient cette société, une fois l'interminable guerre contre les insectes extra-terrestres achevée. Je ne me souviens plus trop des détails, mais il me semble que c'est justement en raison de ce conflit à mort et hors norme que ce système militariste a fini par remplacer la démocratie.

_________________
Une fable à découvrir :
http://www.edilivre.com/doc/16397


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Starship Troopers
Message Publié : 11 Avr 2020 16:23 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 13 Fév 2010 8:36
Message(s) : 275
Il y a eu 2 suites, mais pour le coup ce sont des nanards.

Belle analyse Darwin 1859.

La vision des arachnides a quelque chose de nazi je trouve. Il me semble qu'ils sont présentés comme les nazis présentaient les soviétiques : déshumanisés (bon pour le coup ce sont d'horribles aliens) et à grand renfort de vocabulaire profilaxique.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Starship Troopers
Message Publié : 11 Avr 2020 16:24 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2019 3:29
Message(s) : 718
La suite que les événements ont donnée est sombre et ironique: on peut faire un parallèle aisément entre la destruction de Buenos Aires et le 11 septembre, puis le militarisme poussé à bout. Détail piquant: quand l'armée de la Fédération arrive pour attaquer la planète des insectes, ils se retrouvent attaqués par des tirs qui déciment leurs vaisseaux (une espèce de DCA par RPG pour rapprocher de l'Afghanistan). Réplique du capitaine d'un Starship qui s'aperçoit que leur Renseignement a totalement ignoré les capacités de l'ennemi: "on nous avait donné comme information que leurs tirs étaient peu nombreux et imprécis! Quelqu'un a dû faire une grosse erreur!". La réplique résonne quand on pense à l'Afghanistan et l'Irak.

_________________
Image message du Loire au Dalgonar, oct. 1913


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Starship Troopers
Message Publié : 12 Avr 2020 0:02 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mars 2005 10:34
Message(s) : 1987
Localisation : Nanterre
makno a écrit :
Il y a eu 2 suites, mais pour le coup ce sont des nanards.
Il y a eu 4 suites : Starship troopers 2 Héros de la fédération en 2004
ImageSuivi de Starship troopers 3 Marauders en 2007. Image
Après, il y a eu des animes japonais : 2014 : Starship troopers invasion
Image et enfin en 2017 : Starship troopers, traitor of Mars Image

PAC a écrit :
l y aurait pu y avoir une suite, car il serait intéressant de savoir ce que devient cette société, une fois l'interminable guerre contre les insectes extra-terrestres achevée. Je ne me souviens plus trop des détails, mais il me semble que c'est justement en raison de ce conflit à mort et hors norme que ce système militariste a fini par remplacer la démocratie.
Non, l'évolution de la société résulte d'un conflit antérieur ; les grandes guerres de la fin du XXe siècle. Pour ce qui est de la suite, hé bien : c'est suggéré à la fin du film : après la bataille que les héros ont gagné, il y aura... une autre bataille. Mon interprétation est qu'il ne saurait y avoir de paix. En bonne variation de 1984, le régime ne survit qu'en étant toujours en guerre.
Il y avait peut-être un parallèle avec la situation des Etats-Unis des années 90, dont on disait qu'après la chute du communisme, ils se cherchaient frénétiquement un nouveau grand ennemi.

_________________
Qui contrôle le passé contrôle l'avenir.
George Orwell


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Starship Troopers
Message Publié : 12 Avr 2020 1:04 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mars 2005 10:34
Message(s) : 1987
Localisation : Nanterre
makno a écrit :
La vision des arachnides a quelque chose de nazi je trouve. Il me semble qu'ils sont présentés comme les nazis présentaient les soviétiques : déshumanisés (bon pour le coup ce sont d'horribles aliens) et à grand renfort de vocabulaire profilaxique.
Effectivement, le film peut d'ailleurs faire référence au désarrois des Nazis face aux Soviétiques. Ils ont beau se gargariser de leur intelligence et de leur technologie, il n'empêche qu'ils se prennent défaites sur défaites.
Ceci dit, le livre a été écrit en 1959 ; on peut donc se demander s'il ne s'agit pas de la vision américaine des "hordes communistes" que les Américains venaient juste de rencontrer au cours de la guerre de Corée. Toute leur technologie et leur valeur avaient été proprement mis en échec par les masses chinoises qui avaient repris Pyong Yang, puis Séoul.

En tout cas, la vision de la guerre futuriste de Heinlein a eu une plus large postérité. On sait que pour Aliens, le Retour, James Cameron a demandé aux acteurs jouant les Marines coloniaux de lire Etoiles, garde à vous !, et qu'il met en scène un conflit et des protagonistes très similaires.
Image

J'y vois également une source d'inspiration pour le jeu de figurines Warhammer 40000, qui imagine une théocratie humaine dirigée par un "empereur dieu" disparu dans le cyberespace (!) et basée sur des armées de Spaces Marines, en lutte avec divers extraterrestres, et en particulier les tyrannides ou "genestealers" Image.

Enfin, ce jeu a une parenté aussi évidente que non revendiquée avec le célèbre jeu vidéo -sorti 10 ans plus tard - Starcarft qui met aux prises les Marines Terran contre les Zergs - sans parler des Protoss, que je trouvais injouables dans la version 1 ;)
Image

_________________
Qui contrôle le passé contrôle l'avenir.
George Orwell


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Starship Troopers
Message Publié : 12 Avr 2020 1:50 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1387
A noter que le décorum et l'esthétique nazi ont inspiré la série Star Wars (ci dessous photos des épisodes V et VII) :

ImageImage

Ce qui différencie son utilisation dans le cas de la série Star Wars, c'est que ces uniformes etc. désignent le Mal, alors que le génial film de Verhoeven est, outre un film d'action, un regard sarcastique, sur la société américaine, comme l'a bien expliqué Darwin1859.

Sinon, il y a une scène qui est très parlante, c'est celle de la douche des citoyens/soldats : les hommes et les femmes la prennent ensemble, comme si toute sexualité était effacée. On n'a donc plus affaire à des hommes, des femmes mais des numéros interchangeables.
https://screenrant.com/starship-trooper ... ubversive/

Paul Verhoeven avait déjà bien montré cette société déshumanisée dans "Robocop" : la vie des sans-grades n'a aucune importance, et on envoie un "pauvre" flic se faire décimer par la pègre dans le but de récupérer son corps (et d'ailleurs, le chef du projet "Robocop" demandera que l'on ampute son seul bras resté valide).
Comme dans "Starship Troopers", on a droit aussi à des pubs télé à connotation fort satirique, et avec ce ton très "américain", comme celles où on vous propose, d'une manière très commerciale, d'acheter des coeurs artificiels ou de jouer en famille à "Nukem" : https://www.dailymotion.com/video/x452rjj :mrgreen:

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB