A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 14 Nov 2018 14:34

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 46 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur Message
Message Publié : 29 Mars 2017 23:35 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1377
Localisation : Belgique
Tietie006 a écrit :
Dans les nombreux films américains traitant de la guerre du Vietnam, dont Apocalypse Now et Voyage au bout de l'enfer, sortis tous les deux en 1978, Rambo se singularise par la narration d'un itinéraire singulier, le parcours de John Rambo, anti-héros, looser intégral qui se fait chier dessus par des "rednecks" de l'Amérique profonde, alors que les deux opus précédents racontaient plutôt, les destinées d'une petite communauté, notamment Voyage au bout de l'enfer.

De fait, Rambo 2 : La Mission (1985) se déroule au Viêt Nam, Rambo 3 se déroule en Afghanistan (mais dézingue du Soviétique)...
Et on a un peu oublié que le premier film se déroulait aux États-Unis !
Les premiers adversaires de Rambo (en 1982) sont de « bon Américains » : le shérif frustré d'un minable patelin (et ses adjoints) et des Gardes Nationaux... Ces derniers sont pratiquement présentés comme des soldats d'opérette, face au terrible ex-béret vert !

Tietie006 a écrit :
Rambo est, il me semble, un des premiers films narrant les réactions négatives de la population américaine envers les vétérans du Vietnam.
Il me semble que les deux suites, les Rambo 2 et 3, sont beaucoup plus axées sur les valeurs reaganiennes, d'exacerbation de la guerre froide contre les russes alors que le premier opus, est assez apolitique.

Avant Voyage au bout de l'enfer de Michael Cimino (1978), il y a eut Taxi Driver de Martin Scorsese (1976).
Le jeune Robert De Niro y incarne un ex-marine, vétéran de la guerre au Viêt Nam, qui a bien du mal à réintégrer la vie civile... Ce n'est pas vraiment un personnage antipathique, mais il est clairement en perte de repères.
La scène mémorable : il trouve normal d'inviter une fille (qu'il tente de séduire) à visionner un film porno dans une salle sordide.

_________________
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 46 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB