A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 13 Déc 2018 9:46

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Ekphrasis
Message Publié : 25 Avr 2009 10:23 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Avr 2009 18:26
Message(s) : 11
Citer :
Il s'agit d'une description ou d'une représentation verbale d’un objet artistique visuel. Le verbe ekphrazein en effet signifie « exposer en détail ». L'ekphrasis est souvent enchâssé dans le récit, comme une digression. Aelius Theon, au premier siècle de notre ère, définit l’ekphrasis comme « un discours qui nous fait faire le tour (periégèmatikos) de ce qu’il montre (to dèloumenon) en le portant sous les yeux avec évidence (enargôs) »[5]. Or, depuis Théon, l' ekphrasis en vient à désigner toute description d'une œuvre d'Art dans un texte, la définition exhaustive que l'orateur grec en donne passant à la notion d'hypotypose.


Bonjour à vous,

Je vous ai mis ci-dessus une définition wikipédienne de l'ekphrasis même si vous savez tous ce dont il s'agit, c'est au cas où.
J'en viens à ma question: Néophyte dans l'histoire de l'art il m'est très difficile de reconnaître une oeuvre d'art (objet, tableau etc) quand elle est décrite dans un roman par le narrateur. En général, l'ekphrasis est une description enchâssée dans un récit, ce qui la rend d'autant plus difficile à repérer quand on n'y connait rien. Je veux avoir ce déclic qui est celui de reconnaître un tableau dans un récit descriptif comme par exemple le Pierrot de Watteau qu'évoque Verlaine dans son poème du même titre. Faire le lien automatique entre une oeuvre littéraire et une oeuvre picturale est un reflexe que je n'ai pas encore.
J'aimerais donc savoir s'il existe un livre théorique ou non qui recenserait les plus célèbres ekphrasis dans la littérature française et/ou un livre qui jetterait des passerelles entre la peinture et la littérature.
J'ai bien Histoires de la peinture d'Arasse mais le pan littéraire y est moindre me semble-t-il (je le commence)

Merci!

_________________
Certains jours, j'ai rêvé d'une gomme à effacer l'immondice humaine. Journal du surréalisme Aragon


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Ekphrasis
Message Publié : 26 Avr 2009 6:01 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Mars 2006 10:38
Message(s) : 2812
Localisation : Lorraine
Très étroite et spécialisée cette recherche, mais deux titres me semblent assez bien correspondre:
- Écrire sur la peinture, Charlotte Maurisson: anthologie et dossier, Folio Gallimard 2006.
- Et ce numéro de Figures de l'art (mai 2005)
Sinon, les écrivains, poètes, épistoliers qui ont écrit sur la peinture sont légion; ceux qui me viennent spontanément à l'esprit: Diderot, le président de Brosses, Stendhal, Baudelaire, Zola, Fromentin, Malraux ...

_________________
Tous les désespoirs sont permis


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Ekphrasis
Message Publié : 26 Avr 2009 8:16 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Avr 2009 18:26
Message(s) : 11
J'ai dans ma liste le premier livre cité, je ne vais donc pas hésiter à l'acheter. Le second est très intéressant mais à la lecture du sommaire il ne ciblerait a priori pas ce que je veux.

Je souhaiterais trouver un livre qui s'intitulerait "Les Célèbres ekphrasis du XVIIème siècle à nos jours" mais c'est peut-être une utopie...

En tout cas merci Plantin-Moretus.

_________________
Certains jours, j'ai rêvé d'une gomme à effacer l'immondice humaine. Journal du surréalisme Aragon


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Ekphrasis
Message Publié : 26 Avr 2009 8:25 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Mars 2006 10:38
Message(s) : 2812
Localisation : Lorraine
Citer :
Je souhaiterais trouver un livre qui s'intitulerait "Les Célèbres ekphrasis du XVIIème siècle à nos jours" mais c'est peut-être une utopie...

Ah, celui-là, il faudrait l'écrire, chère Nemesis... :wink:
Ce sujet a inspiré pas mal d'Anglais, Allemands, Russes, Espagnols, mais pas de Français apparemment:
Voir cette recherche sur Amazon sur le terme. Celui de C. Maurisson y figure, d'ailleurs.

_________________
Tous les désespoirs sont permis


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Ekphrasis
Message Publié : 26 Avr 2009 9:26 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Avr 2009 18:26
Message(s) : 11
Tant d'ouvrages sur l'ekphrasis rahhhhh!!! (cri de l'enthousiasme, faut m'excuser) mais...car il y a un mais: je suis nulle en anglais. C'est vraiment pas de chance. :'(

Il faut donc me résigner *soupir*

_________________
Certains jours, j'ai rêvé d'une gomme à effacer l'immondice humaine. Journal du surréalisme Aragon


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Ekphrasis
Message Publié : 26 Avr 2009 9:41 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Mars 2006 10:38
Message(s) : 2812
Localisation : Lorraine
Quand on est passionné et avec un bon dico, rien n'est insurmontable... :wink:

_________________
Tous les désespoirs sont permis


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Ekphrasis
Message Publié : 21 Juin 2009 23:00 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Juin 2009 19:09
Message(s) : 4
Beaux Arts Magazine sort aussi une anthologie : "Les plus beaux textes de l'histoire de l'art"... 272 pages, 70 illustrations, 27 euros. Je ne l'ai pas encore lu mais je suis assez fan du magazine.

_________________
>> http://le-wonderblog.blogspot.com/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Ekphrasis
Message Publié : 06 Juil 2009 9:21 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Mars 2006 10:38
Message(s) : 2812
Localisation : Lorraine
Les ouvrages en français sur le sujet sont rares, comme on l'a dit, aussi faut-il signaler la sortie récente, chez Mazenod, de:

Ecrire la peinture, de Diderot à Quignard, Pascal Dethurens, Citadelles et Mazenod, 2009

malgré son prix (comptez 200 € tout de même), mais Citadelles et Mazenod est un gage de qualité des reproductions.

Image

Citer :
Présentation de l'éditeur:

La peinture est une poésie muette et la poésie une peinture aveugle. Léonard de Vinci
Les premières descriptions d’œuvres d’art en littérature remontent à l’Antiquité avec L’Iliade et L’Énéide – d’où le terme d’ekphrasis utilisé pour qualifier cet exercice de style, ce défi rhétorique qui consiste à donner à voir ce qui n’est pas sous les yeux, à restituer l’indicible beauté plastique par la magie des mots.
À la Renaissance, les deux Muses, l’Art et la Poésie se trouvent des affinités électives. Poètes et écrivains dès lors rivalisent d’audace et d’inventivité pour rendre compte de tableaux dans leurs œuvres.
Avec Diderot, le genre acquiert ses lettres de noblesse et entre dans l’histoire littéraire. Pendant plus de vingt ans, de 1759 à 1781, il excelle à rendre compte des Salons de peinture du Louvre où exposent les Chardin, Greuze, Vernet et autre Fragonard. Le ton est donné, libre et vif, sans demi-teinte dans les jugements de valeur, qu’ils écorchent ou qu’ils portent au pinacle. C’est cette liberté qui fera les grandes heures de la critique d’art au XIXe siècle avec Stendhal, Gautier, Baudelaire, Zola, Mirbeau… Leur prose vibrante et enlevée jouera un rôle important dans la reconnaissance des peintres de la modernité tels les impressionnistes (Manet, Monet notamment).
Au XXe siècle, les sphères de la peinture et de la littérature s’entrecroisent, voire se confondent ; peintres et écrivains partagent les mêmes sources d’inspiration, défendent les mêmes aspirations au renouveau esthétique. Ainsi naissent les grands duos « écrivain-artiste » : Proust-Monet, Apollinaire-Picasso, Breton-Ernst, Genet-Giacometti, Beckett-Van Velde, Leiris-Bacon… Plus que jamais, dans une émulation créatrice très féconde, la plume des uns devient le prolongement désigné du pinceau des autres.
En confrontant directement les œuvres picturales avec leurs commentaires littéraires, cette anthologie illustrée se propose d’explorer ce dialogue éternel entre les arts, cette fascination réciproque qui a donné naissance à quelques-unes des grandes pages de la littérature française. De Pompéi à Francis Bacon, en passant par Raphaël, Rubens et Delacroix, ce livre somptueux nous invite à une promenade parmi les chefs-d’œuvre de la peinture occidentale, sous le regard complice et éclairé de nos grands


Et par hasard en recherchant l'illustration de couverture de ce livre, je tombe sur un ouvrage qui correspond assez exactement je crois à votre recherche:
Ecrire la peinture, actes du colloque du Centre de Recherches Révolutionnaires et Romantiques, Université Blaise-Pascal (Clermont-Ferrand, 24,25,26 octobre 2001)

_________________
Tous les désespoirs sont permis


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Ekphrasis
Message Publié : 21 Juil 2009 8:29 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Avr 2009 18:26
Message(s) : 11
Merci mille fois. En espérant trouver ce livre à la bibliothèque...

_________________
Certains jours, j'ai rêvé d'une gomme à effacer l'immondice humaine. Journal du surréalisme Aragon


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Ekphrasis
Message Publié : 21 Juil 2009 8:41 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Mars 2006 10:38
Message(s) : 2812
Localisation : Lorraine
Il est en ligne ici sur Google Books. Evidemment, quelques pages manquent; mais on le trouve facilement sur un grand site de vente en ligne pour un prix correct (26,60 €). S'il vous est vraiment indispensable, c'est pas cher. :wink:

_________________
Tous les désespoirs sont permis


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Ekphrasis
Message Publié : 24 Juil 2009 18:32 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Avr 2009 18:26
Message(s) : 11
Merciiii.

_________________
Certains jours, j'ai rêvé d'une gomme à effacer l'immondice humaine. Journal du surréalisme Aragon


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Ekphrasis
Message Publié : 25 Juil 2009 11:37 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Mars 2006 10:38
Message(s) : 2812
Localisation : Lorraine
Pour poursuivre sur ce sujet en sortant des références proprement bibliographiques et pour donner des exemples, on peut remarquer que les peintres antiques ne nous sont connus que par les descriptions de leurs œuvres, en particulier par Pline ou Lucien de Samosate.
Pour le second, on peut citer cette œuvre de Zeuxis (voir §3) ou encore La calomnie par Apelle. L’ Ekphrasis a parfois suscité d’ailleurs une sorte de résurrection de l’œuvre, des peintres modernes s’en étant inspirés pour la reconstituer, comme Botticelli dont on voit ici la version de la Calomnie, accompagnée de la description de Lucien de Samosate.
En ce qui concerne Pline, c’est sa relation du concours entre Zeuxis et Parrhasios (Histoire naturelle , livre XXXV, 36, 3-4-5, voir ci-dessous)) qui inspira à de nombreux peintres hollandais du XVIIème siècle ce motif de la "mimesis", qui deviendra le trompe-l’œil : il est fort probable que lorsque Adriaen van der Spelt (env.1630-1673) peint ce bouquet de fleurs derrière ce rideau, qui semble plus appartenir à l’espace du spectateur qu’au tableau lui-même, il ne fasse référence, en plus de l’usage fréquent à l’époque de protéger réellement les tableaux par un vrai rideau, à cette anecdote de Pline (voir aussi une Sainte Famille de 1646 de Rembrandt). Un autre peintre de la même époque, Gerrit Dou, était aussi surnommé le "Parhasios hollandais".

"Zeuxis acquit tant de richesses, que, dans la parade qu'il en fit, il parada à Olympie avec son nom brodé en lettres d'or dans les tessères de ses manteaux. Plus tard il se détermina à donner ses ouvrages, parce que, disait-il, aucun prix n'était suffisant pour les payer. C'est ainsi qu'il donna une Alcmène aux Agrigentins, un Pan à Archelaüs. Il fit une Pénélope, dans laquelle respire la chasteté. Il a fait aussi un athlète, dont il fut si content, qu'Il écrivit au bas ce vers devenu célèbre : "On en médira plus facilement qu'on ne l'imitera". Son Jupiter sur le trône, entouré des dieux, est magnifique, ainsi que l'Hercule enfant qui étouffe les serpents en présence d'Amphitryon et de sa mère Alcmène tout effrayée.
Toutefois, on lui reproche d'avoir fait ses têtes et ses articulations trop fortes. Au reste, son désir de bien faire était extrême : devant exécuter pour les Agrigentins un tableau destiné à être consacré dans le temple de Junon Lacinienne, il examina leurs jeunes filles nues, et en choisit cinq, pour peindre d'après elles ce que chacune avait de plus beau. Zeuxis a fait aussi des monochromes en blanc.
Il eut pour contemporains et pour émules Timanthès, Androcyde, Eupompe, Parrhasius. Ce dernier, dit-on, offrit le combat à Zeuxis. Celui-ci apporta des raisins peints avec tant de vérité, que des oiseaux vinrent les becqueter; l'autre apporta un rideau si naturellement représenté, que Zeuxis, tout fier de la sentence des oiseaux, demanda qu'on tirât enfin le rideau, pour faire voir le tableau. Alors, reconnaissant son illusion, il s'avoua vaincu avec une franchise modeste, attendu que lui n'avait trompé que des oiseaux, mais que Parrhasius avait trompé un artiste, qui était Zeuxis".


Adriaen van der Spelt, Bouquet de fleurs au rideau, 1658
Image

_________________
Tous les désespoirs sont permis


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB