A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 21 Nov 2018 18:44

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 11 Mars 2011 13:12 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 04 Jan 2009 21:46
Message(s) : 6
Bonjour,

Je suis étudiant en seconde année de licence d'histoire et j'aimerais entreprendre des recherches sur l'actrice Marcelle Romée. Cette actrice, peu connue, aujourd'hui a joué entr 1926 à 1932 au théâtre et au cinéma, entre autre avec Jean Gabin dans le film de Litvak, Cœur de Lilas, et semblait commencer à acquérir une bonne notoriété avant de se suicider en décembre 1932. Pour l'instant je n'ai pu faire que des recherches rapides sur internet et je n'ai pas trouvé grand chose: Quelques articles dans des journaux de l'époque qui vantent son talent et des articles sur sa mort. J'ai réussit également à me procurer une notice biographique très sommaire écrite juste avant son décès et deux extraits de mémoires où on l'évoque très rapidement. Sans entrer dans les détails, voici les grandes étapes de sa courte vie qui pourraient être intéressantes. Elle est née en 1903 et a vécue à Neuilly sur Seine. Tout d'abord elle a été prof d'éducation sportive et a étudié le théâtre en cachette de ses parents avant d'être reçu à la comédie française. Elle a commencé sa carrière dans On ne badine pas avec l'amour avant de jouer dans de nombreuses autres pièces, que ce soit dans la repértoire classiques ou dans celui du théâtre de Boulevard. Elle a refusé l'accès au sociétariat parce qu'elle avait peur de devoir attendre trop longtemps pour avoir les rôles qu'elle convoitait. Ce fût un scandale à l'époque. Ensuite elle a tournée dans 4 films entre 1930 et 1932. Elle a commencé à montrer des "faiblesses nerveuses" à partir de cette année, notamment pendant le tournage d'un 5ème film et a du être hospitalisé. Le 3 décembre elle a déjoué la vigilance de son infirmière de la Villa des Pages, une maison de repos de Vésinet dans les Yvelines et a marché dans la nuit jusqu'au Pont de Chatou avant de se jeter dans la Seine vers 6h du matin. Elle a été aperçue par une passante qui a donné l'alerte à la police.
J'ai plusieurs questions:
- Par où commencer dans mes recherches? Est-il possible pour moi ,qui ne suit pas chercheur, d'aller consulter des archives? Comment dois-je m'y prendre?
- Pensez-vous qu'il soit possible d'avoir des archives médicales? Elle devait être suivie psychologiquement donc est-il possible de retrouver des diagnostiques médicaux sur son état?
- Est-il possible d'avoir le compte-rendu de l'enquête sur son suicide?
- Dans la notice biographique, on mentionne un journal intime. Comment puis-je savoir si celui-ci existe et comment puis-je avoir accès à une correspondance?

C'est à peu près tout. Si vous avez des choses qui pourraient satisfaire ma curiosité, n'hésitez pas. Cette formidable actrice mérite de sortir de l'oubli.

Merci beaucoup.

_________________
«Si le nez de Cléopâtre avait été moins long, sa face, à elle, aurait été changé, bien avant celle du monde.» Alphonse Allais


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Mars 2011 19:14 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2008 14:42
Message(s) : 2844
Les archives publiques sont ouvertes à tous les citoyens. En revanche je doute que des archives médicales datant des années trente soient ouvertes à la consultation. En général pour tout ce qui est dossier individuel et donc vie privée, le délai d'ouverture des archives est de cent ans.

_________________
Alceste

Que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants... ne soient pas des signaux de haine et de persécution...

La prière de Voltaire, Traité sur la tolérance, Chapitre XXIII


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Mars 2011 8:05 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Mars 2005 16:29
Message(s) : 833
Pour commencer
- archives municipales de Neuilly
- si vous trouvez dans un journal de l'époque, un faire-part, cela peut vous donner des indications sur la famille
- il y a des archives à la Comédie française
- BNF (il a un département sur les arts du spectacle).

Pour les délais de communication :

http://www.archivesdefrance.culture.gouv.fr/static/1556

Pour ce qui relève du secret médical:
"25 après le décès ou 120 ans après la naissance".

C'est bête, mais dans ce cas, je ne sais pas quel choix est privilégié par les archivistes !!!
De toutes façons, le mieux serait de retrouver les ayant-droits. Est-ce que sa tombe existe toujours ? était-elle enterrée avec d'autres personnes ? Il faut faire son arbre généalogique et voir si elle a des frères et soeurs...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Mars 2011 9:53 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2008 14:42
Message(s) : 2844
Hélène a écrit :
Pour commencer

Pour ce qui relève du secret médical:
"25 après le décès ou 120 ans après la naissance".

C'est bête, mais dans ce cas, je ne sais pas quel choix est privilégié par les archivistes !!!
De toutes façons, le mieux serait de retrouver les ayant-droits. Est-ce que sa tombe existe toujours ? était-elle enterrée avec d'autres personnes ? Il faut faire son arbre généalogique et voir si elle a des frères et soeurs...


Je n'étais pas au courant des règles exactes mais je suis étonnée des 25 ans après le décès, car si quelqu'un meurt jeune, en l'occurrence un suicide vers 25 ans. Cela voudrait dire que le dossier serait accessible du vivant du reste de sa famille proche, à mon avis il doit y avoir d'autres clauses restrictives comme l'autorisation de la famille.

_________________
Alceste

Que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants... ne soient pas des signaux de haine et de persécution...

La prière de Voltaire, Traité sur la tolérance, Chapitre XXIII


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Avr 2012 8:22 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 06 Déc 2008 18:49
Message(s) : 152
Avez-vous le film "choeur de Lilas" ? Peut-être que Marcelle Romée a pris trop à choeur son rôle et s'est identifiée au personnage ? Ou son rôle correspondait à sa vie privée ? J'ai un enregistrement VHS du film....La chanson "la môme caoutchouc" interprétée par Gabin puis Frehel est amusante et sans prétention...De la à dire qu'elle renvoie à l'image de la femme objet est sans doute exagéré...De même pour la chanson de Noce interprétée par Fernandel qui vante certaines élasticités du corps de la femme..." Ne te plains pas que la mariée soit trop belle".Quand au caoutchouc...En 1932, le plastique et le caoutchouc synthétique commençaient à être commercialisés...A noter que IG Farben en 1932 industrialisa les plastiques, et fut impliqué dans le régime nazi par la fourniture du gaz Zyklon B et une usine de caoutchouc en liaison avec Auschwitz...

http://fr.wikipedia.org/wiki/IG_Farben

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mati%C3%A8re_plastique

* 1932 : après plus de vingt ans de recherches, développement par Otto Röhm et Haas, en collaboration avec la société IG Farben, d'un grand nombre de dérivés polyacryliques, dont le polyméthacrylate de méthyle (PMMA), commercialement connu sous le nom de Plexiglas ; utilisation : feux arrière et de clignotant, certains carters de véhicule, hublots d'avion, fibres optiques, enseignes lumineuses ;


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Avr 2012 9:40 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2601
Le suicide de cette jeune, belle et dépressive sociétaire de la Comédie française, que ses collègues moquaient en la surnommant "la grande sauterelle verte", a fait la une des journaux de l'époque :

http://www.journaux-collection.com/fiche.php?id=865304

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Avr 2012 10:56 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 19 Oct 2009 19:57
Message(s) : 86
Localisation : Nanterre
Hélène a écrit :
Pour commencer

Pour ce qui relève du secret médical:
"25 après le décès ou 120 ans après la naissance".

C'est bête, mais dans ce cas, je ne sais pas quel choix est privilégié par les archivistes !!!
De toutes façons, le mieux serait de retrouver les ayant-droits. Est-ce que sa tombe existe toujours ? était-elle enterrée avec d'autres personnes ? Il faut faire son arbre généalogique et voir si elle a des frères et soeurs...

Il ne me semble pas qu'il y a de choix à proprement parler : le délai de 120 ans après la naissance devant s'appliquer par principe dans les cas où on ne connait pas la date du décès de la personne concernée (ou bien qu'elle batte des records de longévité...).

_________________
"Tout détruire, c'est se vouer à construire sans fondations ; il faut ensuite tenir les murs debout, à bout de bras." (Albert Camus, L'homme révolté)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Avr 2012 13:38 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 06 Déc 2008 18:49
Message(s) : 152
J'ai repéré sur le web un ouvrage qui pourrait apporter des informations intéressantes:

"Complainte sur la mort de Marcelle Romée"

d'André Berry

Coté caoutchouc, la "môme caoutchouc" du film "coeur de Lilas" a peut-être été inspirée par le Bibendum de la publicité Michelin, Bibendum qui existe depuis 1898. Une "môme caoutchouc" en caoutchouc naturel, puisqu'en gutta-percha selon la chanson du film....

Si Fréhel correspond à la môme caoutchouc comme elle le chante dans le film: "la môme caoutchouc, c'est ma pomme", Marcelle Romée en est l'image inverse....Certes , Marcelle Romée joue un rôle, mais pouvait-on déceler son état dépressif dans le film ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Avr 2012 7:49 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 06 Déc 2008 18:49
Message(s) : 152
A la fin du film, alors que "coeur de Lilas" va se dénoncer à la police, la chanson "ne te plains pas que la mariée soit trop belle" chantée à la noce lui revient en mémoire comme dans un rêve, avec les joyeux fêtards de la noce dans une sorte de tourbillon...Une mariée bien en chair "caoutchouteuse..."...Le contraire de "coeur de Lilas". Au final un article de journal révèle l'identité de "coeur de Lilas": LILAS COUCHOUX, un nom qui rime avec caoutchouc...Le tourbillon vers la fin du film a-t-il marqué Marcelle Romée au point qu'elle se soi identifiée à la môme caoutchouc ou a son image inverse ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Juil 2013 16:27 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 21 Juil 2013 20:13
Message(s) : 1
pourrais tu me joindre sur mon mail stp?
Mail édité. Pour des informations et coordonnées personnelles, passez par MP SVP. (calame)
merci


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Juin 2014 15:13 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 16 Juin 2014 10:02
Message(s) : 12
Selon les "Chroniques du cinéma" (ed. Chroniques), Marcelle Romée se serait suicidée à la suite d'une déception sentimentale.
Elle aurait laissé une lettre dans laquelle elle aurait expliqué son geste. Cependant, la presse de l'époque rapporte que ses amis de la Comédie Française ne croyaient absolument pas à son suicide, le 3 décembre, jusqu'à ce que son corps fût retrouvé, le 11 décembre.
D'autres, au contraire, évoquent son état dépressif chronique, son "étrangeté" et même la qualifient de "complètement folle"... ??


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Juil 2014 16:02 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 16 Juin 2014 10:02
Message(s) : 12
Frydman Charles a écrit :
J'ai repéré sur le web un ouvrage qui pourrait apporter des informations intéressantes:

"Complainte sur la mort de Marcelle Romée"

d'André Berry

Coté caoutchouc, la "môme caoutchouc" du film "coeur de Lilas" a peut-être été inspirée par le Bibendum de la publicité Michelin, Bibendum qui existe depuis 1898. Une "môme caoutchouc" en caoutchouc naturel, puisqu'en gutta-percha selon la chanson du film....

Si Fréhel correspond à la môme caoutchouc comme elle le chante dans le film: "la môme caoutchouc, c'est ma pomme", Marcelle Romée en est l'image inverse....Certes , Marcelle Romée joue un rôle, mais pouvait-on déceler son état dépressif dans le film ?



La complainte de Berry qui pleure la mort tragique de la belle comédienne rapproche le destin tragique de Marcelle Romée de la légende d'Ophélie, rôle qu'elle avait tenu au théâtre quelques années auparavant.

Quant à la chanson "La Môme caoutchouc", chanson gentiment grivoise, elle évoque tout simplement les dispositions particulièrement intéressantes et... contorsionnistes d'une femme dans certaines situations amoureuses.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Juil 2014 16:24 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 16 Juin 2014 10:02
Message(s) : 12
Choucrouteux a écrit :
Elle a commencé à montrer des "faiblesses nerveuses" à partir de cette année, notamment pendant le tournage d'un 5ème film et a du être hospitalisé.


Mais quel est donc ce cinquième film... inconnu ? Le dernier film tourné par Marcelle Romée est, je crois, Une Nuit à l'hôtel.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juil 2014 5:38 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2601
La tombe de Marcelle Romée serait au Père-Lachaise :
http://www.appl-lachaise.net/appl/article.php3?id_article=3528

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juil 2014 16:08 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 16 Juin 2014 10:02
Message(s) : 12
Le caveau de la famille Arbant (Marcelle Arbant = Marcelle Romée) EST au Père La Chaise, 65e division. La comédienne y est enterrée. Je me suis rendu sur sa tombe.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB