A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 17 Juil 2018 14:52

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Essor de la photographie
Message Publié : 17 Fév 2012 13:59 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 08 Déc 2009 18:21
Message(s) : 1665
Bonjour à tous,


je me pose une question : comment et quand s'est répandu la photographie ? Quelles couches sociales accèdent à ces techniques et à partir de quelle date ?

Considérant que l'invention de la photographie date de 1826-1839, peut-on considérer que l'essor de la technique photographique au détriment du portrait peint dans les élites a lieu dès le Second Empire ?

Bref un sujet vaste...

_________________
"Il n'y a point de place faible, là où il y a des gens de coeur." Pierre du Terrail

"Qui est le numéro 1 ?
Vous, Numéro 6. " Le Prisonnier


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Essor de la photographie
Message Publié : 17 Fév 2012 19:42 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2009 17:07
Message(s) : 452
Polycarpe de M. a écrit :
"Comment et quand s'est répandu la photographie ? Quelles couches sociales accèdent à ces techniques et à partir de quelle date ? Considérant que l'invention de la photographie date de 1826-1839, peut-on considérer que l'essor de la technique photographique au détriment du portrait peint dans les élites a lieu dès le Second Empire ? Bref un sujet vaste…"

Sujet très vaste et… passionnant ! Il y a des tas de livres sur l'histoire de la photographie mais je n'en connais pas qui abordent le sujet sous son aspect "sociologique" (faudra que je cherche…).

Lorsque Niepce crée la première photo et résout ainsi le problème de "fixer les images obtenues dans la chambre noire", le procédé n'est pas à la portée d'un amateur ni encore moins du grand public. Il faut préparer des chimies complexes et la prise de vue dure plusieurs heures (ce qui exclut le portrait même en studio). Ce sera particulièrement Daguerre qui perfectionnera le procédé en réduisant les temps de pose (vers 1840 ils sont de l'ordre d'une minute). Donc à cette époque on peut dire que la photo de studio et les Daguerréotypes pouvaient commencer à se répandre dans la société. Pour les photographes, hormis les professionnels qui en vivaient, on pouvait concevoir que de riches amateurs en fassent un hobby (à condition d'être musclé, c'est lourd une chambre à plaque de l'époque 8-| ).

D'après ce que j'ai lu à droite et à gauche, la première classe sociale concernée était celle des bourgeois aisés. Est-ce que cela concurrençait directement les peintres portraitistes je ne sais pas mais il faut voir que jusqu'au milieu du 19ème une photographie était (comme un tableau) une œuvre unique. C'était directement le positif qui était produit. Et en ce sens il pouvait concurrencer un portrait peint.

La première révolution interviendra vers 1840-1850 avec l'invention du négatif par Fox Talbot. Appelé calotype ce négatif (ça se présentait un peu comme du papier huilé) permettait de tirer un grand nombre de positifs. Et là ça a tout changé surtout pour le monde de l'imprimerie qui avec l'invention de la trame (vers 1860 je crois) pu éditer des livres puis des journaux incorporant des photos ! On conçoit l'impact que cela a pu avoir sur la diffusion de l'information.

La deuxième grande révolution qui diffusera vraiment la photo dans les milieux populaires sera l'invention du roll film vers 1880. Il faut voir que jusque là les deux très grosses limitations de portabilité des appareils photos étaient d'une part les plaques (lourdes et encombrantes) et aussi que les procédés photos étaient "humides". Vers les années 1870 Georges Eastman (le futur créateur de Kodak) avait crée la "Eastman Dry Plate Company" qui commercialisait des plaques sèches prêtes à l'emploi (gros progrès !). Puis dans les années 1880 le même Georges Eastman acheta le brevet (d'un petit inventeur suédois je crois) dont il eu l'intuition de l'importance. Il s'agissait du roll film (gélatine couchée sur un support souple et transparent pouvant se rouler).

Son coup de génie fut alors de commercialiser ainsi (vers 1890) un box (le Kodak) pré-chargé en usine d'un rouleau de 100 vues. C'était pas cher (aborable financièrement pour tout le monde) et ne necessitait pas de compétences techniques ("clic-clac merci Kodak" disaient les réclames :P). Lorsque toutes les vues étaient prises on le redonnait à un photographe de quartier (en fait, au tout début fallait le renvoyer à l'usine...) qui remettait une bobine vierge et 1 ou 2 jours après on récupérait ses 100 photos tirées sur papier (les premiers cliché étaient ronds...). La photographie grand public était née…

_________________
"Pour ceux qui vont chercher midi à quatorze heures, la minute de vérité risque de se faire longtemps attendre."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Essor de la photographie
Message Publié : 18 Fév 2012 10:44 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2009 17:07
Message(s) : 452
Il y a un point qui m'a toujours amusé en ce qui concerne l'invention de la photographie. :P

Les dessinateurs utilisaient la chambre noire depuis longtemps (au 17ème siècle et peut-être même avant c'était courant). Le problème était donc de réussir à fixer les images et de nombreux chercheurs s'étaient démenés pour trouver une solution. Il y a des descriptions de quelques chercheurs qui auraient réussi à fixer les images mais très fugitivement (elles s'effaçaient en quelques minutes). Et ce fût donc Niepce qui (grâce à l'utilisation du bitume de Judée) réussit enfin à obtenir des images stables.

MAIS ce qui est remarquable c'est que tout le monde recherchait implicitement à obtenir des images positives directes. Et quand on regarde un peu du côté des produits chimiques il est notable que la plupart noircissent à la lumière. Et l'idée de Niepce a été d'utiliser un produit qui, lui, blanchissait à la lumière (ce qui lui a permis d'obtenir une image positive).

Quand on y réfléchit il y a une forte probabilité que pleins de chercheurs aient réussi a obtenir bien avant Niepce (et Niepce lui même aussi sans doute) des négatifs parfaitement stables et qu'ils les aient jetés avec dépit en s'écriant "Encore râté !"… :'(

On mesure alors mieux la perspicacité de Henri Fox Talbot qui eut le premier l'idée qu'un négatif pouvait servir à quelque chose. Si quelqu'un avait eu cette idée avant lui, on aurait peut-être maintenant des photos de Louis XIV et de Napoleon… :P


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Essor de la photographie
Message Publié : 18 Fév 2012 11:23 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Dans une autre discussion, où l'on parle de l'invention de la photographie, on évoque effectivement le fait que toutes les techniques nécessaires à l'invention de la photographie éxistent depuis plusieurs décennies avant la date de cet évènement. Donc, oui, on peut imaginer que si les choses se seraient passées autrement, on ai des photos d'évènements datés de la fin, voire du milieu du XVIII ème siècle.

Ceci dit, il vaut mieux réserver l'usage de cette discussion sur le sujet actuel "essor de la photographie" et de poster sur l'ancienne discussion pour ce qui concerne l'invention de la photographie.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Essor de la photographie
Message Publié : 18 Fév 2012 12:02 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 08 Déc 2009 18:21
Message(s) : 1665
Merci gér@rd tout ça est très intéressant. Si vous trouvez une référence sociologique concernant la photographie, je suis preneur.
Merci pour cet éclairage nécessaire sur l'évolution des techniques, très intéressant, je pense que pour aller plus loin de ce point de vue là, il faudra se reporter à cette discussion sur l'invention de la photographie. Pourriez-vous nous donner un lien vers celle-ci Narduccio, je ne l'ai pas trouvé dans ce sous-forum ?

Qui est le photographe ?
Dans un premier temps, c'est un professionnel qui opère dans un atelier et dans son cabinet. Puis avec l'évolution de la technique photographique, notamment à la fin du XIXème siècle, tous les gens passionnées avec des moyens peuvent se procurer le matériel nécessaire.
Les questions sur la sociologie des photographes est selon moi le parallèle nécessaire à la connaissance sociologique des publics. Qui sont les premiers photographes (ceux du XIXème siècle ) : quels parcours ? quels réseaux, quels relations ?
En prenant les cas précis de Nadar et de Carjat, on est face à deux modèles distincts : pour le cas de Nadar, on a un profil de scientifique, ingénieur des Mines de Saint-Étienne, des études de médecine, bref un parcours issu et en direction des sciences et techniques.
Pour le cas de Carjat, on a plutôt un profil "artistique", puisqu'il est originellement dessinateur.
Donc quel profil est majoritaire ? Comment évolue-t-il ?

Dans la même veine, à partir de quand et comment a-t-on considéré la photographie sous son aspect artistique et non plus sous son simple aspect technique ?

Quant au public de la photographie, cette question m'est venue à l'origine après un double constat de chercheur et de généalogiste. Pourquoi à partir d'une certaine époque on a des photos de famille modeste, qui pose dans sa ferme et pourquoi on a des portraits de bourgeois plus anciens et de gens modestes par la suite ? Voilà la question d'origine.

Et votre apport sur les techniques est très intéressant en ce point où on peut esquisser une époque pour les utilisateurs de la photo :
- les bourgeois aisés et l'élite en général utilise cette technique dès la Seconde république, même si l'aspect technique aidant, il me semble que cette utilisation et cette habitude prend un vrai essor au Second Empire, et ensuite une descente vers le bas de la pyramide sociale, en passant aux classes moyennes et plus particulièrement aux catégories commerciales et libérales (la diffusion des photos-carte de visite), puis auprès des classes populaires. Avec là aussi une évolution des techniques. On pose d'abord à l'atelier. Pour les classes basses de la société, on retrouve ces portraits de studios, mais aussi des portraits en plein air de la famille devant sa ferme. je placerai ce dernier usage aux alentours de la décennie 1890. Je prends comme élément à la fois les photos anciennes que je possède moi-même, mais aussi les indications sur l'évolution technique que vous avez apportés.

_________________
"Il n'y a point de place faible, là où il y a des gens de coeur." Pierre du Terrail

"Qui est le numéro 1 ?
Vous, Numéro 6. " Le Prisonnier


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Essor de la photographie
Message Publié : 18 Fév 2012 13:02 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Polycarpe de M. a écrit :
Merci gér@rd tout ça est très intéressant. Si vous trouvez une référence sociologique concernant la photographie, je suis preneur.
Merci pour cet éclairage nécessaire sur l'évolution des techniques, très intéressant, je pense que pour aller plus loin de ce point de vue là, il faudra se reporter à cette discussion sur l'invention de la photographie. Pourriez-vous nous donner un lien vers celle-ci Narduccio, je ne l'ai pas trouvé dans ce sous-forum ?


Pour moi, c'était dans "histoire des sciences et des techniques". Mais, je viens d'y faire un tour rapide et je n'ai pas su retrouver la discussion. J'espère qu'elle ne fait pas partie de celles qu'on avait perdue à un moment de l'histoire de notre forum.

J'ai retrouvé une discussion http://www.passion-histoire.net/n/www/viewtopic.php?f=72&t=21265 sur le sujet : la photo pour tous qui apporte quelques éléments intéressants pour la discussion actuelle.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Essor de la photographie
Message Publié : 26 Fév 2012 9:44 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 08 Déc 2009 18:21
Message(s) : 1665
Je viens de découvrir la base de donnée Photocarte. Le site est indisponible pour le moment, mais je vous laisse la présentation :


Citer :
Profession photographe au XIXe siècle : l'histoire sous un autre angle

L'avènement de la photographie en 1839 ouvre la voie à une nouvelle activité professionnelle : photographe. Un grand nombre de peintres embrassèrent cette activité naissante, mais également des hommes (et quelques femmes) qui comprirent très vite l'intérêt financier que représentait cette profession.

L'histoire de la photographie est généralement racontée au travers d¹une cinquantaine de noms de photographes, représentant la dimension artistique de cette profession.

L'apparition en 1854 de la photo en série et la profusion des photographes permet de regarder cette histoire sous l'angle industriel. L'histoire de la photographie peut alors être envisagée au travers de plus de douze mille photographes.

L'angle financier devient l'angle majeur, et l'angle artistique mineur. La dimension sociale est alors prépondérante. Les photographes sont si nombreux à la fin du XIXe siècle que dans son dictionnaire des professions, Edouard Charton présente cette profession comme le type même des professions émergentes.

Aujourd'hui, ce type de photographies est très recherché des collectionneurs. Véritable inventaire de la deuxième partie du XIXème siècle, la photo carte de visite a tout reproduit : portraits de célébrités, hommes publics des arts ou de l'Etat, militaires ou diverses professions, paysages touristiques de France et de l'étranger, ou bien encore, nombreux objets artistiques (peintures, sculptures, etc.). C'est donc un véritable voyage sociologique dans le temps qui est proposé.


http://larhra.ish-lyon.cnrs.fr/Database ... rte_fr.php

_________________
"Il n'y a point de place faible, là où il y a des gens de coeur." Pierre du Terrail

"Qui est le numéro 1 ?
Vous, Numéro 6. " Le Prisonnier


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Essor de la photographie
Message Publié : 28 Avr 2018 8:40 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 13 Nov 2017 0:13
Message(s) : 70
L'essor de la photographie peut s'envisager sous différents angles. Sous l'angle technique, on peut par exemple regarder la miniaturisation de l'équipement, de la lourde chambre à plaques de verre, peu transportable, aux petits appareils portatifs. L'essor de la photographie "de masse" est une histoire spécifique puisqu'on parle de coût et d'accession à la photo, toujours lié à l'évolution de la technique et de la chimie.

Il y a plusieurs coûts à regarder:
- coût de la séance de pose/du cliché devant un photographe dans la rue ou dans un studio. Ce coût a vite décru.
- coût de l'appareil que l'on achète soi-même. Des appareils relativement bon marché ont été disponibles dès le début des chambres en bois, avec des objectifs doublets tout simples, ou même des sténopés sans objectif.
- coût de la chimie, des consommables du développement et du tirage. Ce dernier est le plus déterminant pour l'essor de la photographie.

En gros, il y a une première période où les procédés sont très coûteux, la photo se fait sur des plaques de verre ou de métal (ferrotype, daguerrotype, collodion). Avec l'apparition du gélatino-bromure d'argent (1882), il y a une première explosion de la photographie amateur, suivie de près par les premières émulsions film de nitrocellulose de Kodak (1889). Nous sommes donc un peu plus de 50 ans après l'invention de la photographie.

Après l'invention et la commercialisation du film, plus transportable et moins fragile que les plaques de verre, l'histoire s'accélère et devient l'histoire de la miniaturisation des appareils.

Quelques appareils ont marqué l'histoire de la photographie grand public.: les Kodak Brownie Box, les Kodak Vest Pocket pendant la Grande Guerre, Leica après la guerre, puis le Rolleiflex, et enfin l'essor des appareils reflex 35mm à partir de 1960.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Essor de la photographie
Message Publié : 30 Avr 2018 10:18 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1864
Ne pas oublier Daguerre parmi les pionniers de la photo
je crois qu'il a rencontré ce bon vieux Nicéphore à ses débuts

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB