A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 22 Juil 2018 11:58

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 04 Avr 2012 0:53 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 09 Mars 2012 23:07
Message(s) : 85
Localisation : Thélème
Parler d'histoire à partir de la série game of thrones, est-ce possible : un petit essai ici : http://www.goliards.fr/goliardises-2/le-trone-de-cerf-ou-lhistoire-des-animaux-derriere-game-of-thrones/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Avr 2012 9:49 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Déc 2011 22:26
Message(s) : 2153
Localisation : Paris
Goliards a écrit :
Parler d'histoire à partir de la série game of thrones, est-ce possible : un petit essai ici : http://www.goliards.fr/goliardises-2/le ... f-thrones/

Un article intéressant, ma foi.
J'ai lu (et je continue de lire) les livres de George R. R. Martin, lesquels conservent, malgré les pages et les tomes qui s'ajoutent année après année, le souffle de magie et d'intrigues qui en a fait toute leur force dès les premiers jours. La série est une adaptation correcte et les jeux d'acteurs font qu'elle s'inscrit superbement dans la lignée des livres. Cependant, prenez garde, car la série, bien que dirigée par l'auteur des romans, prend quelques libertés vis-à-vis des livres, et la première saison, à l'instar de la première trilogie, n'intègre que peu d'éléments fantastiques.

J'ai eu l'honneur de rencontrer cet auteur lors d'un salon de littérature et je peux vous assurez que cet auteur puise plus dans des œuvres de fantasy (comme Tolkien, mais d'autres aussi) que dans l'histoire. Elle est, certes, un socle à l'écriture de ses romans, mais il insiste sur le fait de s'en détacher, ce qu'il concrétise dans les trilogies suivantes.

_________________
« But thought's the slave of life, and life's time fool. » (William Shakespeare)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Avr 2012 11:45 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5700
Localisation : Limoges
Je n'ai encore que parcouru votre article, c'est intéressant de prendre ce point de vue. En tout cas je vous conseille aussi une autre série de fantasy si vous ne la connaissez déjà ; La compagnie noire. Il y aurait là aussi fort à dire quant à la rédaction de chronique historique et la vie de militaires crottés en campagne... :mrgreen:

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Avr 2012 11:55 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Déc 2011 22:26
Message(s) : 2153
Localisation : Paris
Pédro a écrit :
Je n'ai encore que parcouru votre article, c'est intéressant de prendre ce point de vue. En tout cas je vous conseille aussi une autre série de fantasy si vous ne la connaissez déjà ; La compagnie noire. Il y aurait là aussi fort à dire quant à la rédaction de chronique historique et la vie de militaires crottés en campagne... :mrgreen:

Là aussi, le mode de narration historique disparaît avec les romans pour pénétrer entièrement dans un monde de magie.
A partir du cinquième ou sixième tome (Pédro pourra peut-être m'aider : à partir du départ de la Compagnie pour le Sud), l'auteur abandonne la narration ciselée et l'atmosphère chaotique pour le récit d'un périple magique, avec l'introduction de personnages fantastiques ou de monstres anciens.

_________________
« But thought's the slave of life, and life's time fool. » (William Shakespeare)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Avr 2012 12:08 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5700
Localisation : Limoges
C'est plus complexe parce que justement dans le Sud les chroniqueurs vont se succéder à la tête des Annales et donner à chaque fois leur interprétation des faits, leur sensibilité et même leur style. Niveau magie il y en a un peu plus, mais bon quand même, avec la guerre contre la Dame et ses fous furieux d'asservis, le séjour dans la plaine de la peur, je trouve qu'on avait été servi (pierre qui parlent, baleines qui volent...).

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Avr 2012 13:10 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Déc 2011 22:26
Message(s) : 2153
Localisation : Paris
Pédro a écrit :
Niveau magie il y en a un peu plus, mais bon quand même, avec la guerre contre la Dame et ses fous furieux d'asservis, le séjour dans la plaine de la peur, je trouve qu'on avait été servi (pierre qui parlent, baleines qui volent...).

Et pourtant, dans ce livre sur la Plaine de la Peur, l'ambiance demeure celle d'une guerre de stratégie : ralliement de peuples nouveaux, guerres constantes sur un même espace, etc. L'ouvrage présent est centré sur les personnages cernées par la guerre, enfermées dans sa logique, comme le prouvent les réunions constantes sur les attaques à mener et l'effacement des personnages (devenus secrets et renfermés). Le seul répit à ce climat est la correspondance de Toubib, laquelle nous permet de nous extraire de cette torpeur.

Au contraire, dans les ouvrages postérieurs, si l'idée de guerre demeure (puisque nous suivons une troupe de mercenaires), les grands axes des livres se tournent vers des réflexions sur l'amour, la religion, la folie et l'aventure. J'ai retrouvé, mais c'est un avis personnel, le souffle du premier livre dans ces expéditions au Royaume des Ombres qui sont la composante des derniers tomes.

_________________
« But thought's the slave of life, and life's time fool. » (William Shakespeare)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Avr 2012 13:18 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5700
Localisation : Limoges
En même temps il faut avoir en tête les transformations du groupe réduit à peau de chagrin et le but messianique ( lol ) du retour au Kathovar (orthographe à l'à peu près sans doute).

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Avr 2012 0:27 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 09 Mars 2012 23:07
Message(s) : 85
Localisation : Thélème
La "compagnie noire", j'ai vraiment beaucoup moins accroché... mais il y aurait plein de choses à dire sur d'autres oeuvres de fantasy (comme les romans de Gene Wolfe ou "Gagner la guerre", de Jean-Philippe Jaworski)
Bref, à nos claviers ;-)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Avr 2014 14:41 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Déc 2013 19:33
Message(s) : 612
Localisation : Mon blason devrait vous en donner une petite idée...
Je profite de rebondir sur ce sujet délaissé pour poser une question que j'avais en tête depuis pas mal de temps et qui me semble s'inscrire parfaitement dedans: à quelle période précise du Moyen-âge Le Trône de Fer vous semble-t-il se dérouler?
Je me base aussi bien sur les romans que sur la série. Au niveau technologique, à l'architecture, au design des vêtements et des armures, à l'image d'aristos que donnent le roi et les grands seigneurs, et sachant que l'inspiration principale de George R.R. Martin est la Guerre des Deux-roses, j'ai l'impression que cet univers est bloqué à une espèce de XVe siècle perpétuel. Mais en même temps, certains éléments sont anachroniques: Westeros ignore l'artillerie, ce qui ferait plutôt penser au XIIIe ou au XIVe siècle, les Cités Libres sont clairement déjà à la Renaissance, et à Westeros aussi certaines mentalités, visibles dans la débauche de la Noblesse et dans l'extrême discrétion de la religion, font penser à une époque plus tardive que le XVe...
En tout cas, si on s'en tient à Westeros, selon vous le siècle auquel cette civilisation est bloquée depuis l'arrêt du cycle des saisons est plutôt le XVe, plutôt avant ou plutôt après?

_________________
-Qui suis-je pour discuter avec l'Histoire ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Avr 2014 14:55 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 09 Mars 2012 23:07
Message(s) : 85
Localisation : Thélème
Je pense que G.R.R. Martin ne situe pas GoT dans une époque bien précise. Il prends de ci, de là des éléments vaguement historiques qui lui servent à bâtir une intrigue (comme le mur d'Hadrien ou les Templiers). Son modèle (il l'a dit dans plusieurs interviews) c'est Druon et sa série Les rois maudits.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Avr 2014 16:58 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 2001
Bonjour

Camille l'uchronique a écrit :
Je profite de rebondir sur ce sujet délaissé pour poser une question que j'avais en tête depuis pas mal de temps et qui me semble s'inscrire parfaitement dedans: à quelle période précise du Moyen-âge Le Trône de Fer vous semble-t-il se dérouler?


je ne voudrais pas faire l'insolent mais, il est déjà si difficile de trouver un film dit "historique" sur cette période (et d'autres aussi d'ailleurs) qui ne fait pas d'erreur grosse comme des maisons (tant pour les faits historiques eux-mêmes que pour les tenues civiles et militaires ou autres sujets) !!!

Alors, essayer de trouver de l'histo dans une série d' heroic fantasy ???

Dans Game of Thrones pas de période précise, les types d'armes et d'armures utilisées vont de l'antiquité au XVème siècle !!!! (comme bien souvent dans l'heroic fantasy)

Il faut regarder cette série pour ce qu'elle vaut -> un bon moment d'aventures et d'intrigues (sans que ma remarque soit péjorative).

Bien à tous

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Avr 2014 17:54 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Déc 2013 19:33
Message(s) : 612
Localisation : Mon blason devrait vous en donner une petite idée...
De l'antiquité au XVe siècle?! Ah ben fichtre, j'étais loin du compte!
Et oui, Maurice Druon. Aaah, Maurice Druon... que de bons souvenirs!

_________________
-Qui suis-je pour discuter avec l'Histoire ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Avr 2014 18:54 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Avr 2003 12:43
Message(s) : 2356
Localisation : Nantes
Camille l'uchronique a écrit :
Je profite de rebondir sur ce sujet délaissé pour poser une question que j'avais en tête depuis pas mal de temps et qui me semble s'inscrire parfaitement dedans: à quelle période précise du Moyen-âge Le Trône de Fer vous semble-t-il se dérouler?

Et pourquoi voulez-vous absolument inscrire une œuvre de fiction dans une chronologie temporelle réelle ? Quel intérêt ? Le charme d'une œuvre de fiction de ce genre (idem pour le Seigneur des Anneaux) n'est-il pas justement d'être hors monde réel, et donc d'ouvrir tous les champs du possible...

_________________
"Lisez, éclairez-vous, ce n'est que par la lecture qu'on fortifie son âme." - Voltaire
"Historia vero testis temporum, lux veritatis, vita memoriae, magistra vitae." De oratore - Cicéron


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Avr 2014 19:20 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2204
Localisation : Paris
Sur Game of thrones, à ma connaissance, il n'existe pas de meilleures séries qui expliquent aussi bien la complexité des guerres de religion en France.
- la rivalité entre les grandes familles pour exercer le pouvoir alors qu'elles sont toutes apparentées,
- les réseaux de clientèle répartis entre grande, moyenne et petite noblesse,
- les tentatives autonomistes des magnats locaux dans les provinces et les gouvernements
- l'honneur familial, le mariage et la place des femmes dans la société, les tournois, la plèbe, etc.

Par ailleurs, l'analogie entre les deux histoires est troublante
Un roi adolescent vindicatif et intransigeant qui monte sur le trône à l'age de 16 ans, après la mort accidentel de son père, qui meurt lui-même de façon tragique quelques temps plus tard, suivi de la monté sur le trône de son jeune frère...
C'est exactement la situation de la cour de France de 1559 à 1561 ; avec la mort d'Henri II, le règne de François II et la montée sur le trône de l'enfant roi Charles IX.
Remplacez les Lannister par les Guise, les Starck par les Montmorency, et les Barathéon par les Bourbons et tout y est.

Sincèrement. Entre un film hagiographique et xénophobe comme Elizabeth (avec Cate Blanchette), un film grolandais comme Henri IV (avec Julien Boisselier), et un film licencieux et caricatural comme La Reine Margot (quoique là, la comparaison peut se discuter), je recommande davantage GOT. C'est tout aussi crédible (si on met bien sur de coté l'aspect fantastique) et surtout, on apprend des choses. En particulier la chose suivante : la fiction n'a pas besoin d'être binaire pour être appréciée ; pas besoin d'avoir d'un coté le héros et de l'autre le méchant, ce qui est le défaut de pas mal de films historiques...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Avr 2014 13:18 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Déc 2013 19:33
Message(s) : 612
Localisation : Mon blason devrait vous en donner une petite idée...
Bien dit, Châtillon!
Clio, mon objectif n'était pas tant d'inscrire GoT dans une chronologie réelle (ce qui est parfaitement impossible) que d'essayer de déterminer au degré d'avancée culturel duquel de nos siècles de Moyen-Âge réel elle se rapprochait le plus; ce à quoi Hugues de Hador a répondu.

_________________
-Qui suis-je pour discuter avec l'Histoire ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB