Nous sommes actuellement le 22 Sep 2020 8:41

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Cinéma soviétique
Message Publié : 12 Juin 2009 18:57 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 14 Août 2007 10:17
Message(s) : 868
Localisation : paris
Bonsoir,

Je viens de visionner la palme d'or 1958; Quand passe les cigognes, un film soviétique sur fond de guerre patriotique 1941 1945, à titre personnel c'est un monument du cinéma mondial.
Au delà du film, son aspect historique est frappant, en effet pour l'époque (1958) faire la critique du déroulement des opérations en 1941 à Smolensk (grande défaite soviétique), mais surtout faire de l'humour sur "l'homo soviéticus" en le raillant c'était oser et courageux.
Pour l'anecdote, l'une des femmes du film fait le signe de croix en voyant son petit fils partir au front.
Ce vent de pérestroïoika de la fin des années 50, peut être que c'est une de ces occasions manquées que l'histoire nous gratine de temps à autre.

K


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Cinéma soviétique
Message Publié : 21 Août 2009 16:31 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 14 Août 2007 10:17
Message(s) : 868
Localisation : paris
Bonsoir,

Requiem pour un massacre est un film soviétique de 1985 qui traite de la résistance contre l'occupant nazi en Biélorussie en 1943. Dès le début du film il y a une référence forte et positive à Jésus! Ce n'est pas le premier film soviétique ou on a l'allusion à la religion comme pensée régénératrice ou salvatrice, le régime soviétique, y compris sous Staline, était il si dur que cela à la chose ou non?

K


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Cinéma soviétique
Message Publié : 06 Jan 2010 23:45 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Jan 2010 0:40
Message(s) : 2
Kamzz a écrit :
Ce vent de pérestroïoika de la fin des années 50, peut être que c'est une de ces occasions manquées que l'histoire nous gratine de temps à autre.
K


Bonsoir,
ma remarque est assez tardive mais quand même je crois que c'est important de dire que « perestroïka » n'a pas commencé qu'à la fin des années 80s, c'est-à-dire, en 1987. La période que vous avez mentionnée s'appelle un « dégele » ou bien en russe « оттепель » [ottiepiel].

Cordialement,
Julia.

_________________
« Tout homme a deux pays : le sien, et puis la France ! »
Henri de Bornier, La fille de Roland


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Cinéma soviétique
Message Publié : 07 Jan 2012 10:33 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Avr 2011 19:54
Message(s) : 22
Personnellement, j'ai une préférence pour les films de Sergueï Eisenstein. Je n'ai pas encore eu l'occasion de voir tous ses films mais La Grève et Le Cuirrasse Potemkine sont excellents.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Cinéma soviétique
Message Publié : 07 Jan 2012 14:26 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Déc 2011 22:26
Message(s) : 1387
Localisation : Paris
Kamzz a écrit :
Ce n'est pas le premier film soviétique ou on a l'allusion à la religion comme pensée régénératrice ou salvatrice.


Je ne peux m'empêcher de penser, à la lecture de votre commentaire, à Andreï Roublev (1969) d'Andreï Tarkovski.
Jean-Michel Frodon, dans 1001 films à voir avant de mourir (Schneider Steven J. (dir.), 1001 films à voir avant de mourir, Omnibus, 2010) en fait une critique très lyrique et particulièrement touchante. Je ne sais pas s'il est légalement permis de la recopier dans son entièreté, mais je vais m'en informer.

_________________
« But thought's the slave of life, and life's time fool. » (William Shakespeare)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Cinéma soviétique
Message Publié : 25 Avr 2013 20:51 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Avr 2013 22:56
Message(s) : 22
Valois a écrit :
Personnellement, j'ai une préférence pour les films de Sergueï Eisenstein. Je n'ai pas encore eu l'occasion de voir tous ses films mais La Grève et Le Cuirrasse Potemkine sont excellents.


Je crois qu'en effet les films d'Eisenstein sont très représentatifs du cinéma russe en général, et tout particulièrement du cinéma soviétique. Je n'ai hélas pas vu la Grève ni le Cuirassé Potemkine mais en revanche, je peux citer Alexandre Nevski (1938) et Ivan le Terrible, (1942-1946) dont Nikolai Tcherkassov a le rôle-titre. Le premier est un modèle de la propagande stalinienne. D'ailleurs, Staline, satisfait du film, dira : "finalement, Eisenstein, vous êtes un bon Bolchevik !". L'histoire est remaniée afin que l'on puisse y tirer un lien avec le présent et éclairer le conflit qui oppose alors l'URRS à l'Allemagne, et ce avant le pacte de non-agression entre les deux nations (1939). Les russes à l'époque d'Alexandre Nevski (XIIIe siècle) doivent lutter contre les chevaliers Teutoniques (ce qui ne fut pas le cas). Adversaires aux allures infernales, pratiquement mécaniser, jetant les bébés aux bûchers ! A l'image de l'armée allemande en sommes (tel qu'il veut le montrer, bien sûr). Inutile de préciser que les russes sont quand à eux d'humbles paysans devant prendre les armes presque contre leur gré !
Néanmoins, Eisenstein, à la différence de l'américain D.W. Griffith (dont il reprend les formules décoratives), Eisenstein habille ses soldats russes de couleurs sombres, alors que l'ennemi est en blanc. Dans La naissance d'une nation (1915), de Griffith, le ku-klux-clan est tout de blanc vêtu et représenté glorieusement.
La musique étant celle du grand Prokofiev !

Le second raconte l'histoire d'Ivan le Terrible, qui s'appuie ici sur le peuple pour mener à bien ses projets (lutter contre le complot des boyards). On peut donc aisément faire un parallèle avec le régime absolu du parti stalinien. Et par la suite, le réalisateur montre un tsar en proie aux doutes dû à sa fonction, il dénonce une certaine fragilité de la part de son personnage. Cela ne plaira pas au régime, qui censurera le film jusqu'en 1958.

Après ce long texte, dont vous m'en voyez désolé pour vos yeux (hélas pour eux, j'avais beaucoup à dire :wink: ) je vous souhaite de visionner de bons films !!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Cinéma soviétique
Message Publié : 26 Avr 2013 22:20 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Nov 2005 12:28
Message(s) : 244
Localisation : Paris
Titre russe : ЛЕТЯТ ЖУРАВЛИ : Les grues volent.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Cinéma soviétique
Message Publié : 12 Mai 2013 18:32 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Déc 2011 22:26
Message(s) : 1387
Localisation : Paris
La cinémathèque française propose une fiche brève mais intéressante sur Eisenstein : http://www.cinematheque.fr/data/museo/c ... 000297.pdf

L'analyse de Stéphane Bouquet vaut le coup d'oeil.

_________________
« But thought's the slave of life, and life's time fool. » (William Shakespeare)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : La chute de Berlin
Message Publié : 15 Nov 2019 21:35 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3550
Localisation : Versailles
Ce film soviétique de 1949 rend hommage à l'armée rouge et à son génial chef : le maréchal Staline.

Il est qualifié de film de propagande par wiki et aurait été interdit en France puis en URSS (en 1956).

À voir ici : https://m.youtube.com/v/CwehM_5zO_g


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La chute de Berlin
Message Publié : 16 Nov 2019 21:39 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1399
Quel gag ce film ! lol
Avec cette fin incroyable où Stal' atterrit à Berlin juste après la fin de la guerre, tel un ange messianique : on a compris que l'idéologie communiste, malgré son aversion pour la religion, en a créé une nouvelle, avec Dieu Joseph à sa tête.

Amen

Image
http://www.nanarland.com/Chroniques/chr ... erlin.html

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La chute de Berlin
Message Publié : 17 Nov 2019 0:04 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7135
La photo est celle du sosie qui interprète Staline, plus beau et plus vrai que nature.

Excellente, la chronique de Nanarland ! :mrgreen:

Avec des photos du sosie de Hitler - assez ressemblant - hurlant et grinçant avec une figure diabolique, ça donne carrément envie de voir ce chef d'oeuvre.

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La chute de Berlin
Message Publié : 17 Nov 2019 13:47 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 13 Jan 2013 13:11
Message(s) : 439
Sachant que beaucoup de personnes en URSS ne virent jamais que les films que le régime chaperonnait (et plus que jamais sous Staline...!) je suppose que c'est une des explications de l'aura qui entoura longtemps le dictateur. Parfois jusqu'à aujourd’hui...
Y'a t'il eu des films promouvant la déstalinisation sous Khrouchtchev?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La chute de Berlin
Message Publié : 17 Nov 2019 16:42 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1530
Localisation : Belgique
En cherchant un peu, je constate qu'on a déjà ouvert un sujet sur le cinéma soviétique.... :arrow:
viewtopic.php?f=20&t=20894

N'aurait-il pas été plus judicieux d'en parler là, plutôt d'ouvrir un nouveau sujet supplémentaire ?

_________________
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La chute de Berlin
Message Publié : 17 Nov 2019 17:30 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6406
Localisation : Provinces illyriennes
Effectivement cher "Lord", la fusion est opérée. :wink:

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Cinéma soviétique
Message Publié : 17 Nov 2019 20:33 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1530
Localisation : Belgique
Merci beaucoup, mon cher Duc.... ;)

_________________
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB