A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 22 Juil 2018 11:58

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Pourbus le jeune
Message Publié : 12 Sep 2005 15:28 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2204
Localisation : Paris
François II Pourbus est-il un artiste encore peu connu ou peu exploré en France ? Je n'ai jamais vu d'ouvrages, ni de catalogue de son oeuvre, ni d'expositions le concernant, :( en connaissez vous ? :D

Je trouve dommage ce désinteret ! On parle davantage de ce fameux Rubens, ce ''PDG'' francophobe dont le style ''baroquisant'' a toujours été aux antipodes du style français !

Pourbus est un peintre flamand et cela est flagrant dans ses portraits tant il donne des petits détails très précis. Après quelques séjours en Italie, il arrive en France à la fin du règne d'Henri IV et il va devenir le portraitiste officiel du roi et de sa famille. Il réalise les derniers portraits officiels d'Henri IV et les premiers de Louis XIII et de Marie de Médicis couronnée.

En voici quelque uns parmi tant d'autres :

Image

1) Henri IV 2) Marie de Médicis ...... en 1610
2) Louis XIII 3) Elisabeth de France ...... en 1610
3) Louis XIII 4) Anne d'Autriche (copie ?)..... en 1615
5) le petit Gaston d'Orléans

Personnellement je trouve la précision de ces portraits d'une beauté presque égale à ceux de Philippe de Champaigne son émule.
Peut-on présenter Pourbus comme l'artiste qui mis en route le fameux style classique français ?!


Dernière édition par Châtillon le 12 Sep 2005 15:37, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Sep 2005 17:15 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 2004 23:02
Message(s) : 205
Localisation : Massy (91) / Grenade (31)
Il ne faut pas chercher UN artiste qui ouvre la voie à un style nouveau, mais un groupe d'artiste...
Ainsi à mon sens, on peut dire que Frans II Pourbus ouvre le chemin au classicisme français en cela qu'il est fortement inspiré par le classicisme italien comme on peut le voir avec l'importance de la symétrie, les constructions très architecturées... qu'il donne à ses compositions (que ce soit des portraits ou autres...). Il inspirera clairement Poussin et bien sûr Champaigne. Son oeuvre maîtresse en matière d'annonce du classicisme semble être, d'après de nombreux historiens de l'art, la Céne conservée au Louvre.
Image

Parmi les peintres précurseurs, on peut également trouver Antonio Moro avec le portrait du nain du cardinal de Grandvelle (Louvre).

_________________
"Je ne me dissimule point que la Monarchie ne pourrait reprendre son éclat que par un coup de vigueur; mon frère ne le fera pas, et sûrement, je ne me permettrais pas de le lui conseiller."
29 mai 1789


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09 Jan 2006 23:12 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 2004 23:02
Message(s) : 205
Localisation : Massy (91) / Grenade (31)
Voici les quelques renseignements que j'ai glané çà et là...

:arrow: Montgolfier, Bernard de; La Vierge de la famille de Vic et les peintures de François II Pourbus dans les églises de Paris; in Revue des Arts; 1958

:arrow: Pacht Bassani, Paola; L'Art à l'époque d'Henri IV, entre Flandre et Italie; In : Bollettino d'arte, 1997, 100, supplemento, p. 247-262

:arrow: Exposition. Blois, Château de Blois. 2003 - 2004]; Marie de Médicis : un gouvernement par les arts / Paola Bassani Pacht, Thierry Crépin Leblond, Nicolas Sainte Fare Garnot, Francesco Solinas. - Paris : Somogy, 2003

:arrow: Bassani Pacht, Paola ; Sainte Fare Garnot, Nicolas; Marie de Médicis et la peinture de son temps; In : L'Estampille L'Objet d'art, 2004, 388, p. 70-81

_________________
"Je ne me dissimule point que la Monarchie ne pourrait reprendre son éclat que par un coup de vigueur; mon frère ne le fera pas, et sûrement, je ne me permettrais pas de le lui conseiller."
29 mai 1789


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pourbus le jeune
Message Publié : 06 Août 2006 19:51 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2006 22:07
Message(s) : 211
Localisation : Paris
Châtillon a écrit :
On parle davantage de ce fameux Rubens, ce ''PDG'' francophobe dont le style ''baroquisant'' a toujours été aux antipodes du style français !


pourtant Rubens a exercé une influence majeure sur les artistes du règne de louis XV, et qui oserait dire que l'art de cette époque n'est pas l'image même du raffinement français?

_________________
"Bienheureux les fêlés, car ils laisseront passer la lumière" (Michel Audiard)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pourbus le jeune
Message Publié : 06 Août 2006 19:58 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2006 22:07
Message(s) : 211
Localisation : Paris
Châtillon a écrit :
Peut-on présenter Pourbus comme l'artiste qui mis en route le fameux style classique français ?!


attention à l'opposition trop nette entre classicisme et baroque... on en est revenu!!
Henri Zerner, dans "L'art de la Renaissance en France, l'invention du classicisme", démontre que pour lui le style classique français naît avec la venue des artistes italiens sur le chantier royal de Fontainebleau...

l'art sous Louis XIII peut être parfois très "baroque", notamment dans les arts décoratifs, et ce jusqu'à Louis XIV...
en fait souvent en France au XVIIe, l'architecture est très rigoureuse (Mansart, Le Vau)... alors que les intérieurs sont riches et somptueux (Vaux, Saint-Germain-en-Laye, Versailles)

_________________
"Bienheureux les fêlés, car ils laisseront passer la lumière" (Michel Audiard)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pourbus le jeune
Message Publié : 16 Sep 2006 16:56 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2204
Localisation : Paris
Aliénor a écrit :
Châtillon a écrit :
On parle davantage de ce fameux Rubens, ce ''PDG'' francophobe dont le style ''baroquisant'' a toujours été aux antipodes du style français !
pourtant Rubens a exercé une influence majeure sur les artistes du règne de louis XV, et qui oserait dire que l'art de cette époque n'est pas l'image même du raffinement français?

Je parlais bien évidemment du style française de l'époque Louis XIII :wink:

Aliénor a écrit :
Châtillon a écrit :
Peut-on présenter Pourbus comme l'artiste qui mis en route le fameux style classique français ?!
attention à l'opposition trop nette entre classicisme et baroque... on en est revenu!!
Henri Zerner, dans "L'art de la Renaissance en France, l'invention du classicisme", démontre que pour lui le style classique français naît avec la venue des artistes italiens sur le chantier royal de Fontainebleau...

l'art sous Louis XIII peut être parfois très "baroque", notamment dans les arts décoratifs, et ce jusqu'à Louis XIV...
en fait souvent en France au XVIIe, l'architecture est très rigoureuse (Mansart, Le Vau)... alors que les intérieurs sont riches et somptueux (Vaux, Saint-Germain-en-Laye, Versailles)

Je parlais bien évidemment de la peinture française comme les artistes Vouet, Champaigne et Eustache :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pourbus le jeune
Message Publié : 17 Sep 2006 9:05 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2006 22:07
Message(s) : 211
Localisation : Paris
Châtillon a écrit :
Je parlais bien évidemment du style française de l'époque Louis XIII :wink:
Je parlais bien évidemment de la peinture française comme les artistes Vouet, Champaigne et Eustache :wink:


je brûle d'envie de me montrer pointilleuse sur le sujet...
on a bien trop souvent tendance à tout résumer par la peinture... quel dommage...
Pour moi le réel classicisme "à la française" serait plutôt le grand style versaillais conçu par Lebrun...

L'époque Louis XIII et la Régence qui suit sont justement caractérisées par une grande diversité de styles, un art qui semble chercher sa voie entre les différentes tendances de l'époque...

...et généralement on oppose les artistes que vous citez plus qu'on ne les rapproche!!!

_________________
"Bienheureux les fêlés, car ils laisseront passer la lumière" (Michel Audiard)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pourbus le jeune
Message Publié : 15 Nov 2011 18:44 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2204
Localisation : Paris
Ayé ! Une publication vient - enfin - de sortir sur le peintre Frans Pourbus le jeune.

Blaise Ducos, Frans Pourbus le Jeune. 1569-1622: Le portrait d'apparat à l'aube du Grand Siècle: Entre Habsbourg, Médicis et Bourbons, Faton, 2011

Il était temps !

Image

Citer :
Frans Pourbus le Jeune, Flamand naturalisé Français à la fin de sa vie et dernier d'une dynastie de peintres, fut le plus réputé des portraitistes des princes au début du XVIIe siècle. En France, c'est surtout à travers ses tableaux que l'on connaît Henri IV, Marie de Médicis, mais aussi le jeune Louis XIII.
La carrière de l'artiste, actif en Flandres, en Italie, dans le Saint Empire, puis à la cour de France, donne un aperçu saisissant de l'Europe princière de son époque. Ce n'est pas le moindre des paradoxes du parcours de ce Flamand, typique produit du monde espagnol et autrichien, que d'être devenu le serviteur des rois de France.
C'est Marie de Médicis, régente du royaume après la mort d'Henri IV (1610), qui fit venir Pourbus à Paris, depuis l'une des villes les plus raffinées de la péninsule italienne : Mantoue. Pourbus se place ainsi à la jonction des réseaux habsbourgeois, médicéen et bourbon.
Cet ouvrage, le premier jamais consacré au peintre, présente l'ensemble de ses œuvres aujourd'hui identifiées comme telles, dont plusieurs inédites : les très nombreuses illustrations mettent en regard les portraits peints par Pourbus et des œuvres de ses contemporains (Rubens, Tintoret fils, Caravage…) comme des maîtres de la Renaissance.
Le livre se veut, autant qu'une somme sur le peintre, une introduction au portrait princier du premier XVIIe siècle.
L'auteur nous livre ici une synthèse sur un peintre dont l'art est traditionnellement considéré comme l'une des sources du classicisme français et de Nicolas Poussin, mais dont la carrière fut d'abord européenne.


L'auteur
Blaise Ducos, conservateur en charge des peintures flamandes et hollandaises (XVIIe – XVIIIe siècles) au musée du Louvre, est docteur en histoire de l'art. Ancien boursier Focillon à l'Université de Yale (2005) et pensionnaire du Zentral Institut für Kunstgeschichte de Munich (2007).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pourbus le jeune
Message Publié : 29 Juil 2016 15:16 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Déc 2006 20:25
Message(s) : 372
Localisation : Paris
Châtillon a écrit :
Ayé ! Une publication vient - enfin - de sortir sur le peintre Frans Pourbus le jeune.

Blaise Ducos, Frans Pourbus le Jeune. 1569-1622: Le portrait d'apparat à l'aube du Grand Siècle: Entre Habsbourg, Médicis et Bourbons, Faton, 2011

Il était temps !


Décidément! Nous tournons autour des mêmes sujets! Est-ce que tu aurais acquis cet ouvrage, Châtillon? Ou est-ce qu'un autre membre l'aurait?

Je cherche des informations complémentaires sur cette oeuvre:

Image

Il s'agirait d'Henriette-Marie. Mais j'aurais besoin du lieu de conservation et des dimensions...

_________________
Le satanique ennemi de la véritable histoire : la manie du jugement (Marc Bloch)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pourbus le jeune
Message Publié : 29 Juil 2016 17:34 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2006 23:02
Message(s) : 1418
Localisation : Orne
Marquise de Sévigné a écrit :
Il s'agirait d'Henriette-Marie. Mais j'aurais besoin du lieu de conservation et des dimensions...

En effet, C'est Henriette-Marie, l'une des soeurs de Louis XIII, peinte vers 1615.
Ce tableau est une huile sur toile de 133x105 cm conservé au palais Pitti à Florence, comme de nombreux autres tableaux de Pourbus le Jeune.

Il est reproduit page 291 de l'ouvrage de Blaise Ducos. Je n'aime pas beaucoup ce livre, parce qu'il est cher, et surtout parce que de nombreuses affirmations sont discutables, et sont énoncées avec des arguments basés plus souvent sur le romantisme que sur la raison et la connaissance historique. Cela dit, c'est le seul ouvrage conséquent sur Pourbus le Jeune.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pourbus le jeune
Message Publié : 29 Juil 2016 19:19 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Déc 2006 20:25
Message(s) : 372
Localisation : Paris
Merci beaucoup pour ta réponse! Image
est-ce que, par hasard, dans ce livre, il y aurait d'autres portraits d'elle (entre 1615 et 1625)?

_________________
Le satanique ennemi de la véritable histoire : la manie du jugement (Marc Bloch)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pourbus le jeune
Message Publié : 29 Juil 2016 20:30 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2006 23:02
Message(s) : 1418
Localisation : Orne
Marquise de Sévigné a écrit :
est-ce que, par hasard, dans ce livre, il y aurait d'autres portraits d'elle (entre 1615 et 1625)?

Elle a 12 références dans l'index, et est identifiée par Ducos comme étant le sujet de 5 portraits :

- représentée vers 1612, avec quatre fleurs blanches dans les cheveux et une rose à la taille, 54x44,5cm, palais Pitti à Florence (pages 166 et 244)
- représentée vers 1615, ci-dessus (page 291)
- représentée vers 1616-17, avec des noeuds rouges, qui permettraient de la différencier de sa soeur Elisabeth/Isabelle, 56x42cm, Galeria Estense à Modène (pages 13 et 261)
- représentée vers 1620, avec une grosse broche presqu'en forme de coeur, et qui est parfois confondue avec Elisabeth/Isabelle, 61x51cm, musée du Prado à Madrid (page 277)
- représentée vers 1621, uniquement la tête sur un fond beige, 30,5x25cm, vendu chez Christie's les 9-10 février 2009 (page 278)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pourbus le jeune
Message Publié : 30 Juil 2016 3:04 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2204
Localisation : Paris
Oliviert a écrit :
Il est reproduit page 291 de l'ouvrage de Blaise Ducos. Je n'aime pas beaucoup ce livre, parce qu'il est cher, et surtout parce que de nombreuses affirmations sont discutables...

Je suis assez d'accord. L'identification de certains portraits me semble assez légers. A commencer par les portraits des filles de France. D'un ouvrage à un autre, la confusion est permanente entre Elisabeth, Christine, Henriette-Marie et Anne d'Autriche, et le livre de Blaise Ducos ne se mouille pas trop pour remettre en cause les identifications traditionnelles.


Récemment, le 26 juin 2014, Sothebys a vendu un portrait identifié à Elisabeth. Pour ma part, j'y vois davantage Henriette Marie qui a le nez plus fin et long.
Image

Quant aux portraits du Prado et de la Galerie Estense, j'y vois davantage les traits de Christine qui a des yeux en amande très prononcés et un nez pointu.

Portrait d'une fille de France conservé à la Galeria Estense (Christine ?)
Image

Portrait d'une fille de France conservé au Prado (Christine ?)
Image


Quant au portrait présenté par Marquise de Sévigné, il me parait impossible qu'il s'agisse d'Henriette-Marie. Si le tableau est de 1615, la petite fille devrait être âgée de six ans, ce qui n'est pas le cas. J'y vois davantage Elisabeth, ce qui expliquerait d'ailleurs pourquoi, elle porte un costume espagnol...
Enfin, ce portrait semble être une réplique d'un autre portrait d'Elisabeth :
https://www.kunst-fuer-alle.de/index.php?path=%2Fdeutsch%2Fkunst%2Fkuenstler%2Fkunstdruck%2Ffrans-pourbus-der-juengere%2F16133%2F1%2F134782%2Fisabella-von-bourbon---pourbus%2Findex.htm&trafficstat=recentlyviewedfirst

Bref un beau cafouillage.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pourbus le jeune
Message Publié : 30 Juil 2016 9:12 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Déc 2006 20:25
Message(s) : 372
Localisation : Paris
C'est exactement sur la question de l'âge que j'ai également tiqué. Bon, à la limite, ce n'est grave, une fille ou l'autre, pour étudier son costume... Dans ce tableau, c'est la fraise très fermée, de même que le corsage très montant, qui m'étonnent aussi. Après, étant donné le goût français pour l'imitation des modes étrangères, ce n'est pas non plus impossible.


En revanche, Oliviert, abuserais-je si je te demandais s'il était possible de scanner ce portrait:

Citer :
- représentée vers 1620, avec une grosse broche presqu'en forme de coeur, et qui est parfois confondue avec Elisabeth/Isabelle, 61x51cm, musée du Prado à Madrid (page 277)


Je ne vois pas à quoi correspond ce tableau...

_________________
Le satanique ennemi de la véritable histoire : la manie du jugement (Marc Bloch)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pourbus le jeune
Message Publié : 30 Juil 2016 9:30 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Mars 2005 18:17
Message(s) : 2204
Localisation : Paris
Marquise de Sévigné a écrit :
Citer :
- représentée vers 1620, avec une grosse broche presqu'en forme de coeur, et qui est parfois confondue avec Elisabeth/Isabelle, 61x51cm, musée du Prado à Madrid (page 277)

Je ne vois pas à quoi correspond ce tableau...

C'est la troisième image de mon dernier message. :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB