A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 20 Mai 2019 15:58

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 233 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12 ... 16  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 14 Mars 2019 17:24 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 01 Jan 2017 16:12
Message(s) : 330
Manuel Vázquez Montalbán ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Mars 2019 18:10 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7982
Non.

Un indice : l'action se déroule à Belleville.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Mars 2019 18:58 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Nov 2017 0:13
Message(s) : 654
Localisation : Loin
Ce n’est pas Gerard de Villiers. Pas assez exotique.
Daniel Picouly? Fred Vargas ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Mars 2019 20:10 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7982
Toujours pas. Je n'aurais pas cru que cet auteur récent (et qui se vend bien) puisse résister si longtemps.

Allez, un indice que je pense décisif : le héros récurent de ses romans policiers s'appelle Benjamin Mallaussène.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Mars 2019 20:46 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 13 Juin 2017 15:04
Message(s) : 767
Pierma a écrit :
Tiens, voila trois titres de San-A que je ne connais pas.

Ce sont des romans qui n'existent pas. :oops:
J'étais persuadée que le personnage était trouvé mais dans le nombre de romans un peu exotiques, je savais que je coulerais grave... Alors, j'ai inventé, peut-être auriez-vous donné une piste en rebondissant sur un titre... OK :arrow:
.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Mars 2019 20:55 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 14 Sep 2014 20:36
Message(s) : 393
Pierma a écrit :
Toujours pas. Je n'aurais pas cru que cet auteur récent (et qui se vend bien) puisse résister si longtemps.

Allez, un indice que je pense décisif : le héros récurent de ses romans policiers s'appelle Benjamin Mallaussène.


Quand j'ai lu Belleville... : Daniel Pennac bien sûr.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Mars 2019 20:58 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 14 Sep 2014 20:36
Message(s) : 393
L'auteur a écrit des romans policiers qui se déroulent à Paris. Politiquement c'était un anarchiste.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Mars 2019 21:42 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Nov 2008 17:01
Message(s) : 771
Localisation : Nevers
anar + Paris + polar => Nestor Burma, de Léo Malet ?

_________________
Heureux ceux qui savent rire d'eux-mêmes, ils n'ont pas fini de rigoler !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Mars 2019 21:50 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 14 Sep 2014 20:36
Message(s) : 393
Bonne réponse Jean-Mic.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Mars 2019 23:14 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7982
Nico69 a écrit :
Pierma a écrit :
Toujours pas. Je n'aurais pas cru que cet auteur récent (et qui se vend bien) puisse résister si longtemps.

Allez, un indice que je pense décisif : le héros récurent de ses romans policiers s'appelle Benjamin Mallaussène.


Quand j'ai lu Belleville... : Daniel Pennac bien sûr.

Tout à fait.
L'extrait que j'ai cité provient de "La Fée Carabine", à mon avis le meilleur de la série des Mallaussène.
(Mine de rien, dans son style léger, ce polar est remarquablement construit.)

Pour situer le style, dialogue vespéral entre le commissaire Coudrier et l'inspecteur Pastor :

Daniel Pennac a écrit :
Coudrier : Combien de camarades avez-vous remplacé, cette semaine, Pastor ?
Pastor : Trois, Monsieur.
Coudrier : Quand dormez-vous ?
Pastor : Par-ci, par-là, par petites doses.
Coudrier : C'est une méthode.
Pastor : C'est la vôtre, Monsieur, je l'ai adoptée.
Coudrier : Vous êtes aussi flagorneur et discret qu'un ordonnance britannique, Pastor.
Pastor : Votre café est excellent, Monsieur.
[...]
Coudrier : décidément, j'adore vos "Monsieur".
Pastor : J'y mets toujours une majuscule, Monsieur.
Coudrier : C'est bien ainsi que je l'entendais.
[...]
Pastor : A propos, la jeune fille que l'on a jetée de nuit par maladresse dans une péniche qui passait...
Coudrier : Hé bien ?
Pastor : J'ai identifié la jeune "dépontée", actuellement dans le coma.
Coudrier : Dépontée ?
Pastor : Un néologisme que je me permettais, Monsieur, par glissement du verbe "défenestrer".
Coudrier : Je ne sais pas si je peux autoriser de telles audaces dans mon service.
Pastor : Peut-être auriez-vous préféré "empénichée", Monsieur ?

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Mars 2019 9:11 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Nov 2008 17:01
Message(s) : 771
Localisation : Nevers
D'après mon auteur, je suis un ananké. Plus précisément, celui des choses, ou si vous préférez la lutte de l'homme contre la nature.
Précision : je suis, de très loin, le plus court des trois.

_________________
Heureux ceux qui savent rire d'eux-mêmes, ils n'ont pas fini de rigoler !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Mars 2019 11:25 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Nov 2008 17:01
Message(s) : 771
Localisation : Nevers
Personne ? Alors je donne quelques indices supplémentaires.

D'après mon auteur, je suis un ananké. Plus précisément, celui des choses, ou si vous préférez la lutte de l'homme contre la nature.
Je suis, de très loin, le plus court des trois ... et le moins connu ! Je suis aussi le dernier des trois anankés, bien que les trois œuvres ne soient en rien une trilogie.
A la différence des deux autres, je n'ai connu qu'une seule adaptation au cinéma (1918), une autre à la télé (1986), et jamais une seule sur scène !

Pour désigner l'un des (comment dire ?) protagonistes (?), mon auteur a utilisé un mot du dialecte local, qui est devenu depuis un mot courant de la langue française.
Trois ans plus tard, un autre auteur tout aussi prolixe, utilisait le même mot dans une scène d'anthologie, tant en littérature qu'au cinéma.
(Précision : le mot en question n'est pas dans le titre de l'œuvre qu'on recherche.)

Pour mémoire, le mot ANÁΓKH (traduit par l'auteur par ananké) fait référence à un graffiti, qui ouvre en quelque sorte la deuxième des trois œuvres.

_________________
Heureux ceux qui savent rire d'eux-mêmes, ils n'ont pas fini de rigoler !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Mars 2019 12:06 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Nov 2017 0:13
Message(s) : 654
Localisation : Loin
C’est assez limpide. Les Travailleurs de la mer, de Hugo (plus court que ses autres romans: ND de Paris où il décrit l’ananke, et Les misérables). La pieuvre. Jules Verne (j’ai dû vérifier la date des Vingt mille lieues... ça colle)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Mars 2019 12:15 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Nov 2008 17:01
Message(s) : 771
Localisation : Nevers
Les travailleurs de la mer, évidemment !
A vous, Dalgonar

« La religion, la société, la nature ; telles sont les trois luttes de l'homme. Ces trois luttes sont en même temps ses trois besoins ; il faut qu'il croie, de là le temple ; il faut qu'il crée, de là la cité ; il faut qu'il vive, de là la charrue et le navire. Mais ces trois solutions contiennent trois guerres. La mystérieuse difficulté de la vie sort de toutes les trois. L'homme a affaire à l'obstacle sous la forme superstition, sous la forme préjugé, et sous la forme élément. Un triple anankè règne sur nous, l'anankè des dogmes, l'anankè des lois, l'anankè des choses. Dans Notre-Dame de Paris, l'auteur a dénoncé le premier ; dans Les Misérables, il a signalé le second ; dans ce livre, il indique le troisième.
À ces trois fatalités qui enveloppent l'homme, se mêle la fatalité intérieure, l'anankè suprême, le cœur humain
»

Victor Hugo. Prologue aux Travailleurs de la mer. Hauteville House, mars 1866.

Hugo est le premier à utiliser le mot pieuvre, pris au dialecte de Guernesey, en lieu et place du mot poulpe.
C'est à Guernesey, à Hauteville House, qu'Hugo écrit les Travailleurs de la mer.

_________________
Heureux ceux qui savent rire d'eux-mêmes, ils n'ont pas fini de rigoler !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Mars 2019 13:01 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Nov 2017 0:13
Message(s) : 654
Localisation : Loin
Nouvelle énigme: ce prix Nobel notoirement influencé par Verlaine et Rimbaud, par Steinbeck et Kerouac, a connu la célébrité très jeune sous un pseudonyme.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 233 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12 ... 16  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB