Nous sommes actuellement le 23 Août 2019 14:57

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 51 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message :
Message Publié : 31 Oct 2005 18:02 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 25 Mai 2004 21:35
Message(s) : 771
Localisation : Paris
daddycool a écrit :
Je n'ai pas specialement etudie le dossier mais je tiens a emettre quelques reserves quant au racisme du capitaine Haddock.

On peut le voir dans une colere noire dans "Coke en Stock" lorsqu'il parle a un vendeur d'esclave.

Justement, la vision des Noirs dans Coke en Stock n'est pas dénuée de tout racisme. Certes, Haddock s'oppose à l'esclavagisme des Noirs, mais ceux-ci nous sont présentés comme très bêtes, d'une gentillesse naïve (voire carrément stupide), ne comprenant rien à ce qui se passe. Bref, c'est une vision très paternaliste (colonialiste, en quelque sorte) : le Noir est un enfant qui a besoin du Blanc pour être sauvé et éduqué.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 31 Oct 2005 19:09 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant

Inscription : 17 Oct 2003 18:37
Message(s) : 5369
Helios a écrit :
daddycool a écrit :
Je n'ai pas specialement etudie le dossier mais je tiens a emettre quelques reserves quant au racisme du capitaine Haddock.

On peut le voir dans une colere noire dans "Coke en Stock" lorsqu'il parle a un vendeur d'esclave.

Justement, la vision des Noirs dans Coke en Stock n'est pas dénuée de tout racisme. Certes, Haddock s'oppose à l'esclavagisme des Noirs, mais ceux-ci nous sont présentés comme très bêtes, d'une gentillesse naïve (voire carrément stupide), ne comprenant rien à ce qui se passe. Bref, c'est une vision très paternaliste (colonialiste, en quelque sorte) : le Noir est un enfant qui a besoin du Blanc pour être sauvé et éduqué.

Mmm. Je trouve que c'est aller assez loin dans l'interprétation de quelques répliques. Bien sûr, ils apparaissent plutôt naïfs, parlant... petit-nègre et serviables façon boy noir fidèle. M'enfin Tintin et Haddock mettent un cuirassé US aux trousses des trafiquants d'esclaves; et à ce moment-là on peut dire que l'Estonie est présentée comme un pays juste bon à fournir des mercenaires sans scrupules :wink:

Dans l'ensemble, le racisme n'est plus, et de loin, aussi répandu en Europe occidentale que les albums de Tintin; si donc ceux-ci ont vraiment un fond de racisme et d'antisémitisme qui perdure au-delà de la période de guerre, ce sont de piètres ouvrages de propagande :lol:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 31 Oct 2005 21:12 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 23 Avr 2004 16:02
Message(s) : 372
Localisation : Lille
Citer :
si donc ceux-ci ont vraiment un fond de racisme et d'antisémitisme qui perdure au-delà de la période de guerre, ce sont de piètres ouvrages de propagande

Je suis assez d'accord avec vous, néanmoins, il faut avouer que l'on trouve pas mal d'exemples prouvant des connotations, à ma connaissance( pas assez grande à mon gout),racistes: pour reprendre Tintin au Congo, j' ai pu voir sur une des planches une connotation raciste flagrante: l'épisode de la locomotive.On peut clairement voir la supériorité affichée de Tintin, jusque dans les traits de son personnage.Je ne sais pas si c'est volontaire de la part de Hergé mais je trouve cela déplacé de le faire lire à de jeunes enfants qui ne comprendront la connotation raciste du personnage.
Deck

_________________
« L'âge que nous vivons est dangereux ; comme il serait ennuyeux s'il ne l'était pas. » John Steinbeck
« Liberté implique responsabilité. C'est pour ca que la plupart des hommes la redoutent » G.B.Shaw


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 31 Oct 2005 21:39 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant

Inscription : 17 Oct 2003 18:37
Message(s) : 5369
Citer :
On peut clairement voir la supériorité affichée de Tintin, jusque dans les traits de son personnage.Je ne sais pas si c'est volontaire de la part de Hergé mais je trouve cela déplacé de le faire lire à de jeunes enfants qui ne comprendront la connotation raciste du personnage.


Ben je l'ai lu étant jeune et je ne suis pas devenu raciste pour autant : je trouvais culotté ce blanc-bec qui donnait des ordres en ne fichant rien, alors que c'est quand même lui qui a provoqué l'accident :lol: Les jeunes enfants voient des choses bien pires et à surveiller de bien plus près qu'un album de Tintin de nos jours. :wink:

Cela dit, il est évident qu'il y en a de pas tristes dans les premiers albums ! Ils ont été dessinés dans les années trente et reflètent leur époque, tout simplement...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 31 Oct 2005 21:50 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 23 Avr 2004 16:02
Message(s) : 372
Localisation : Lille
C'est tout à fait compréhensible.J'ai également lu les Tintin étant plus petit, je ne suis pas non plus devenu raciste, loin de là.Ce que je déplore n'est pas l'auteur en lui même, il écrit selon le contexte et les idéos de l'époque, mais le fait de le laisser accessible sans retenue: c'est pour moi un exemple pathétique pour un enfant qui cherche des repères, un enfant influencable va facilement prendre exemple sur ce comportement dominateur sous une une logique de pseudo- supériorité raciale et cela sans vraiment comprendre ce qu'il fait.Je pense que l'on devrait l'expliquer aux enfants qui pourraient alors tirer de ces BDs un enseignement pédagogique contre le racisme et la discrimination.
Deck

_________________
« L'âge que nous vivons est dangereux ; comme il serait ennuyeux s'il ne l'était pas. » John Steinbeck
« Liberté implique responsabilité. C'est pour ca que la plupart des hommes la redoutent » G.B.Shaw


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 31 Oct 2005 21:50 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Juin 2005 19:42
Message(s) : 193
Il y a eu une première version de Tintin au Congo qui était parfois rasciste, et celle que nous pouvons lire aujourd'hui a été modifiée. Mais dans sa jeunesse, Hergé était un jeune homme proche de certains mouvements d'extrême droite, si je me souviens bien.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 31 Oct 2005 22:07 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 23 Avr 2004 16:02
Message(s) : 372
Localisation : Lille
Citer :
Hergé était un jeune homme proche de certains mouvements d'extrême droite

Je ne sais pas du tout.Si quelqu'unen sait davantage,....

Citer :
Il y a eu une première version de Tintin au Congo qui était parfois rasciste, et celle que nous pouvons lire aujourd'hui a été modifiée.

Elle n'a pas été totalement modifiée si l'on peut encore y trouver du racisme.Savez vous en quelle année ?Que je puisse voir dequelle édition je dispose .
Merci d'avance
Deck

_________________
« L'âge que nous vivons est dangereux ; comme il serait ennuyeux s'il ne l'était pas. » John Steinbeck
« Liberté implique responsabilité. C'est pour ca que la plupart des hommes la redoutent » G.B.Shaw


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 01 Nov 2005 0:04 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Avr 2005 0:09
Message(s) : 1312
Localisation : Outre nulle-part
Tout dépend sous quel angle on lit Tintin.
Je les ai tous lus quand j'étais gamin et ils n'ont guère changé ma façon de voir les choses de ce monde. C'était distrayant. Peut-être que si Milou avait été un scottisch-terrier au pelage noir, Hergé aurait été perçu de manière différente.
Quand j'aurais l'occasion de relire les B.D. de Tintin, je sais que ce sera pour mon plaisir et non pour rechercher telle ou telle connotation raciste, en espérant en dénicher qui étaient passées inaperçues jusqu'à présent.
On va découvrir bientôt que Goscinny et Uderzo ne peuvent blairer les Italiens, les Allemands (et oui, ces Goths à casque à pointe) etc...
Viendront les tours de Babar, Bécassine, les Pieds nickelés, ces derniers qui auront pousser toute une jeunesse à monter des mauvais coups...
Laissons les enfants regarder toutes ces B.D avec leurs yeux d'enfants comme l'ont fait les générations précédentes. Je rejoins les propos de Lamy.
Vlad

_________________
"Adieu la vie, adieu l'amour,
Adieu à toutes les femmes...."
Extrait de "La Chanson de Craonne"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 01 Nov 2005 8:28 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant

Inscription : 17 Oct 2003 18:37
Message(s) : 5369
Si du reste, on considère les enfants influençables au point de risquer d'assimiler la logique de supériorité du colon blanc exposée dans Tintin au Congo, c'est aux parents de rectifier le tir, et ce n'est pas, à mon avis, la plus insurmontable des tâches qui leur sera proposée !
La plupart de nos auteurs anciens, hommes de leur temps, ont laissé çà et là dans leurs oeuvres des bribes interprétables comme racistes, sexistes, que sais-je ?... on les fait lire au collège quand même... "Faut pas sombrer dans l'hystérie"... :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 01 Nov 2005 9:01 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 23 Avr 2004 16:02
Message(s) : 372
Localisation : Lille
C'est bon vous m'avez convaincu, en fait je me rends compte que je vois les BD avec mon oeil , pas avec celui d'un "enfant" à proprement parler,même si je n'en suis pas très loin :lol: .
Citer :
On va découvrir bientôt que Goscinny et Uderzo ne peuvent blairer les Italiens, les Allemands (et oui, ces Goths à casque à pointe) etc...
Viendront les tours de Babar, Bécassine, les Pieds nickelés, ces derniers qui auront pousser toute une jeunesse à monter des mauvais coups...

Je crois que j'ai exagéré, c'est clair que dans ce cas il faudrait voir toutes les BD ou les connotations, mêmes implicites sont présentes.Et de plus, il serait totalement impossible de faire,une BD, un roman ou je ne sais quoi vide de toute connotations.
Je rejoins votre avis Vlad.
Deck

_________________
« L'âge que nous vivons est dangereux ; comme il serait ennuyeux s'il ne l'était pas. » John Steinbeck
« Liberté implique responsabilité. C'est pour ca que la plupart des hommes la redoutent » G.B.Shaw


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 01 Nov 2005 12:21 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Juin 2005 19:42
Message(s) : 193
Je vous ai scanné la première version de Tintin au Congo, qui date apparemment de 1931. Désolée pour les coloriages, c'est mon prof d'histoire qui nous avait photocopié ça quand j'étais en 5e (on étudiait l'Afrique et il connaissait bien son sujet). Il nous avait dit que Hergé, dans sa jeunesse, était proche de l'extrême droite (j'irais vérifier ça dans la biographie de Assouline). La seule modification que j'ai détecté est déjà connue : c'est la Belgique remplacée par 2+2, mais comme je n'ai pas Tintin au Congo, je ne peut pas vérifier :wink:

Image

Image

Image

Image

Image

Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 01 Nov 2005 15:17 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 23 Avr 2004 16:02
Message(s) : 372
Localisation : Lille
Cette édition doit être l'ancienne: on voit parfaitement la connotation précisée par les contrastes, représentative des idées de l'époque, malheureusement.
Merci Hébé.
Deck

_________________
« L'âge que nous vivons est dangereux ; comme il serait ennuyeux s'il ne l'était pas. » John Steinbeck
« Liberté implique responsabilité. C'est pour ca que la plupart des hommes la redoutent » G.B.Shaw


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 02 Nov 2005 10:17 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 20 Déc 2004 21:30
Message(s) : 79
Localisation : paris
Hergé jeune était incontestablement proche des idées des milieux conservateurs/catholiques dans lesquels il avait été éduqué et pour lesquels il travaillait : "Tintin chez les soviets" est un véritable ouvrage de propagande, assez indigeste d'ailleurs. Dans les années 1930, dans tous les pays d'Europe - et pas seulement en Belgique - un certain racisme et antisémitisme était de "bon ton". C'était certainement déplorable, mais il ne faut pas accabler Hergé, il n'était que l'enfant de son temps, et le charme de son oeuvre résulte, en grande partie, de cette capacité (génie?) qu'il avait d'épouser les problématiques de son temps, parfois, il est vrai, à tort et à travers.
Ce que je trouve intéressant, c'est son évolution après 1945 : à partir de cette époque, dans la force de l'âge et sans doute muri par les évenements, il a pris des positions qui paraissent vraiment sincères et de son cru : rien l'obligeait, effectivement, à prendre la défense des gens du voyage (Les bijoux de la Castafiore) ou à condamner l'esclavagisme (Coke en stock) - cela a déjà été dit sur ce forum.
Mais n'oublions pas l'histoire de la merveilleuse amitié entre un petit blanc et un petit chinois (Tintin au Tibet) et, surtout, l'impitoyable condamnation des dictatures sud-américaines de tout bord (Tintin chez les Picaros) : rappelez-vous la dernière image, avec des barbus (manifestement pro-castristes...) remplaçant les sbires du régime précédent dans le même décor de mysère et d'oppression. A l'époque (c'était, je crois, dans les années 1970) il était très rare d'adresser des critiques au régime cubain, paré de toutes les vertus...
Je n'ai pas lu le dernier album, "Tintin et le alphe-art" : quelqu'un pourrait-il nous exposer, ici, les idées et messages (éventuellement politiques) que cette histoire inachevée véhicule ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 02 Nov 2005 10:32 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 23 Avr 2004 16:02
Message(s) : 372
Localisation : Lille
Citer :
Je n'ai pas lu le dernier album, "Tintin et le alphe-art"

Je n'avais pas connaissance de ce nouveau numéro.
Néanmoins, je vous rejoins , j'ai relu quelques albums de Tintin hier, datant d'après 1945, il est vrai que les albums comportent moins de connotations.En fait j'en arrive à la conclusion que Hergé fait ses albums en fonction du contexte qu'il soit politique ou par rapport aux idées véhiculées.Qu'en pensez vous?
deck

_________________
« L'âge que nous vivons est dangereux ; comme il serait ennuyeux s'il ne l'était pas. » John Steinbeck
« Liberté implique responsabilité. C'est pour ca que la plupart des hommes la redoutent » G.B.Shaw


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 02 Nov 2005 12:57 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Juin 2005 19:42
Message(s) : 193
Je crois que Tintin et l'Alph-art n'est pas achevé, et que les planches ne sont que crayonnées...
Hergé avait bien sûr revu ses idées après 1945 (comme un bonne partie de l'Europe, d'ailleurs) et il était devenu beaucoup plus tolérant.
Vous avez sûrement raison, Deck : l'actualité l'influençait beaucoup.
Enfin, Tintin c'est super, malgré toutes ces histoires...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 51 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB