Nous sommes actuellement le 17 Août 2019 13:55

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 30 Mai 2018 19:49 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 27 Déc 2016 1:41
Message(s) : 17
Nous savons tous que l'Histoire est classée dans les Sciences Humaines et Sociales. En revanche, cette discipline demande une certaine démarche d'analyse de texte et le sens des mots a toute son importance. De même, la dissertation est tout de même un exercice canonique des études en histoire.

L'Histoire est-elle une discipline littéraire ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Mai 2018 20:38 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 02 Avr 2018 11:35
Message(s) : 207
Alors tout le reste n'est que littérature!

En étude de sciences expérimentales, les dissertations sont également un exercice de référence, une recherche bibliographique bien détaillée, bien codifiée… L'analyse de texte a aussi son importance, jusque preuve du contraire, l'écrit reste la meilleur méthode pour partager et archiver des idées. Je ne pense pas que ce soit le meilleur critère pour classer une discipline!

On peut également se poser la question de la pertinence de regrouper sciences humaines et sciences sociales?

Sinon, les mathématiques, c'est la recherche de l'absolue, de la transcendance et d'une vérité qui nous dépasse et préexiste à l'humanité… Doit-on la considérer comme une religion?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Mai 2018 6:56 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Oct 2014 16:51
Message(s) : 97
Localisation : Frakkland
Bonjour,

Oui l'Histoire est une matière littéraire, encore faudrait-il définir précisément ce que sont les matières littéraires. Mais c'est instinctif.

L'Histoire est une science humaine. Je pense que la principale différence entre les sciences humaines et les sciences dures réside dans le fait qu'il n'y ait pas de méthodologie définie en Histoire permettant d'obtenir des résultats uniformes et prédictibles.

La disseration n'est qu'un exercice artificiel, hérité de l'enseignement jésuite et qui n'existe pratiquement qu'en France. Les Anglo-Saxons ont de très bons historiens qui n'ont jamais fait de dissertations.

giby a écrit :
Sinon, les mathématiques, c'est la recherche de l'absolue, de la transcendance et d'une vérité qui nous dépasse et préexiste à l'humanité…


L'argument de giby est intéressant. Je pense personnellement que l'Histoire n'existe pas en dehors de l'esprit des historiens.

_________________
Betra er berfættum en bókarlausum að vera.
"Mieux vaut aller pieds nus que ne pas avoir de livres."
Proverbe islandais
Twitter : @UvyMordicante


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Mai 2018 10:01 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 23 Déc 2010 13:31
Message(s) : 702
Il me semble que la classification des sciences n'a rien d'absolu et varie selon les lieux et selon les époques. Certes, il y a de grands groupes mais les frontières de ces groupes sont très loin d'être clairement définis et ne font pas l'unanimité. Il n'y a qu'à citer quelques uns de ces groupes pour constater ce flou : entre sciences dures, sciences formelles, sciences humaines, sciences sociales, sciences empiriques, sciences exactes, sciences naturelles, des concepts qui se recouvrent plus ou moins en partie et la plupart des disciplines scientifiques relèvent de plusieurs de ses concepts à la fois. Cela se complique encore si on introduit les concepts de démarche scientifique ou encore sciences appliquées.

Le seul triptyque qui semble à peu près admis, ou du moins qui rassemble le plus de monde, est "sciences formelles / sciences naturelles / sciences humaines et sociales" selon l'objet étudié par ces disciplines : "concepts formels / l'univers, la nature / l'homme et les sociétés humaines". Objectivement, l'histoire n'étudie pas et ne crée pas des concepts formels et elle n'étudie pas l'univers ou la nature pour eux-mêmes. Donc, elle relève des sciences humaines et sociales et, effectivement, son sujet d'étude est bien en lien avec l'humain.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Mai 2018 10:52 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2823
Sans la participation des sciences dures :physique,chimie,mathématiques,statistiques et leurs dérivés,l'Histoire n'est qu'un "aimable" bavardage,futile et sans aucun intérêt,un passe temps comme tout ce qui est littéraire,linguistique et langues étrangères mises à part...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Mai 2018 12:07 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Oct 2014 16:51
Message(s) : 97
Localisation : Frakkland
Sir Peter a écrit :
Sans la participation des sciences dures :physique,chimie,mathématiques,statistiques et leurs dérivés,l'Histoire n'est qu'un "aimable" bavardage,futile et sans aucun intérêt,un passe temps comme tout ce qui est littéraire,linguistique et langues étrangères mises à part...


Je serais intéressé par des exemples appuyant de telles affirmations

_________________
Betra er berfættum en bókarlausum að vera.
"Mieux vaut aller pieds nus que ne pas avoir de livres."
Proverbe islandais
Twitter : @UvyMordicante


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Mai 2018 13:39 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2011 21:37
Message(s) : 895
UvyMordicante a écrit :
Sir Peter a écrit :
Sans la participation des sciences dures :physique,chimie,mathématiques,statistiques et leurs dérivés,l'Histoire n'est qu'un "aimable" bavardage,futile et sans aucun intérêt,un passe temps comme tout ce qui est littéraire,linguistique et langues étrangères mises à part...


Je serais intéressé par des exemples appuyant de telles affirmations


Moi de même :mrgreen:

_________________
"Le génie mériterait les chaînes s'il favorisait les crimes des tyrans"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Mai 2018 13:42 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2823
Les enquêtes historiques doivent être menées avec toute la rigueur logique,même si il y a des probabilités diverses le meilleur exemple sur lequel je m'appuie c'est l'enquête présentée par une chaîne Tv sur les établissements vikings du Nouveau Monde et évoquée sur ce forum il y a peut être deux ou trois semaines.......Sans l'aide de toutes les sciences"dures" qui apportent des preuves formelles,il n'est pas possible de détecter quoi que ce soit et l'on pourrait donc raconter,imaginer n'importe quoi.Ce ne serait donc pas de l'Histoire ,l'Histoire se doit d'être scientifique.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Mai 2018 14:41 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Oct 2014 16:51
Message(s) : 97
Localisation : Frakkland
Cher Sir Peter,

L'exemple que vous soulevez est particulier. Vous faites surement référence au site de Pointe Rosée à Terre Neuve, dont aucune preuve de peuplement scandinave n'a été trouvée d'ailleurs. Il s'agit ici, non pas d'Histroire, mais d'archéologie. L'archéologie est en effet parsemée de sciences annexes, qui sont des sciences dures. Mais la majorité des archéologues ne sont pas des scientifiques "durs".

Les enquêtes historiques doivent être menées avec rigueur et logique. Oui et pas besoin d'être mathématicien pour cela.

_________________
Betra er berfættum en bókarlausum að vera.
"Mieux vaut aller pieds nus que ne pas avoir de livres."
Proverbe islandais
Twitter : @UvyMordicante


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Mai 2018 14:52 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 02 Avr 2018 11:35
Message(s) : 207
Sir Peter a écrit :
Les enquêtes historiques doivent être menées avec toute la rigueur logique,même si il y a des probabilités diverses le meilleur exemple sur lequel je m'appuie c'est l'enquête présentée par une chaîne Tv sur les établissements vikings du Nouveau Monde et évoquée sur ce forum il y a peut être deux ou trois semaines.......Sans l'aide de toutes les sciences"dures" qui apportent des preuves formelles,il n'est pas possible de détecter quoi que ce soit et l'on pourrait donc raconter,imaginer n'importe quoi.Ce ne serait donc pas de l'Histoire ,l'Histoire se doit d'être scientifique.
Ah… vous parlez de l'archéologie alors?

Certes, les sciences peuvent aider un peu à écarter des faux… mais sinon…

Je veut bien admettre qu'un ordinateur puisse aider à faire de l'analyse, mais ça n'est pas nécessaire… Vous savez, avant dans les bibliothèques, il y avait un "fichier" une espèce de meuble bisare qui permettait de referencer les ouvrages… ça fonctionnait assez bien! Ensuite, on retrouve le document sur lequel on veut travailler, et hop, on ressort l'information critique!

Sinon, raconter n'importe quoi, ça n'est pas la base de la recherche? Je m'explique: On a une idée à la con, on appelle ça une "hypothèse". Ça ne repose pas sur grand chose que le fantasme du chercheur au vue de quelques éléments. Ensuite on fait des tests sur l'hypothèse: on peut appeler ça "expérience". Soit l'expérience montre que l'hypothèse est fausse… Alors on la met de coté, et on cherche une autre idée à la con… soit l'expérience montre que l'hypothèse tient la route, alors ça devient une théorie!

Vous savez la difference entre une théorie et une expérience? La théorie est une chose que personne ne croit, sauf la personne qui l'a produite. Une expérience est une chose que tout le monde croient, sauf la personne qui l'a produite.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Mai 2018 16:07 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 27 Mai 2018 10:04
Message(s) : 1062
DVD84 a écrit :
Nous savons tous que l'Histoire est classée dans les Sciences Humaines et Sociales. En revanche, cette discipline demande une certaine démarche d'analyse de texte et le sens des mots a toute son importance. De même, la dissertation est tout de même un exercice canonique des études en histoire.

L'Histoire est-elle une discipline littéraire ?


Au XIXème siècle, peut-être ... Depuis, les choses ont bien changé. Il y a pas mal de temps que les historiens ne se contentent plus des écrits pour réaliser leurs études historiques. Ils compilent des données provenant de sources diverses et variées, en fonction du sujet de l'étude. Il se servent de témoignages audios, vidéos, d'objets d'arts, de publications, de données administratives, et même, depuis une ou deux décennies de résultats de fouilles archéologiques.

J'ai lu, il y a quelques années, le compte-rendu d'une fouille réalisée par l'Inrap sur les vestiges d'un quartier ouvrier de la fin du XIXème siècle. Pour ce que je m'en souviens, il était riche d'apprentissages ... et les historiens, avec l'aide des archéologues, s'étaient rendus compte que des textes qui parlaient de ce quartier étaient tout simplement faux, car ils ne correspondaient pas à la réalité de ce que les archéologues avaient collecté


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Mai 2018 16:58 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2008 20:24
Message(s) : 762
J'ai l'impression que le débat tourne en rond car on parle de méthode et des sciences auxiliaires. Il est évident que l'histoire s'est détachée des seules sources littéraires. La question de la "littérarité" de l'histoire concerne l'écriture car jusqu'à nouvel ordre les historiens écrivent des livres et des articles. Quelle place doit tenir la qualité littéraire ? et même la mise en intrigue? A l'inverse un historien qui écrit mal et dans un style pénible peut-il être un grand historien ? Clairement non pour moi. Un historien qui ne sait pas écrire doit changer de métier car l'histoire n'est pas accumulation de connaissances certifiées, elle est aussi la transmission de ses connaissances et elle inclut une émotion chez le lecteur, celle de la compréhension historique et parfois même de ressentir les choses comme les hommes du passé. Sur la mise en intrigue spécifique de l'histoire et les ressorts fictionnels qui y sont attachés, j'ai beaucoup aimé ce qu'a écrit Ivan Jablonka dans L'Histoire est une littérature contemporaine que je recommande chaudement, principe qu'il a illustré dans son Histoire des grands-parents que je n'ai pas eus.
Donc pour moi, oui, l'histoire est une discipline littéraire dans la mesure où elle doit transmettre le sens du passé aux lecteurs.

_________________
"Denken heisst überschreiten" : Penser signifie faire un pas au-delà. Ernst Bloch (1885-1977)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Mai 2018 17:57 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5207
Localisation : Limoges
Donc quiconque fait de l'Histoire symbolique, des mentalités, de l'ethnohistoire.. fait un aimable bavardage... C'est bien de notre époque de frénésie comptable, de précision chiffrée. A lire des choses de ce genre on se demande jusqu'à quel point les mentalités sont rongées par de telles idées... Et évoquer un terrain de recherche aussi minuscule comme justification d'un propos aussi absolu qui torche d'un revers de manche des pans entiers de l'Histoire... brillant vraiment. Quand on voit combien le rêve imbécile de faire de l'économie une science a conduit à des abysses d'erreur et de sottise on se dit qu'on va dans le bon sens effectivement...

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Mai 2018 18:21 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 02 Avr 2018 11:35
Message(s) : 207
calade a écrit :
La question de la "littérarité" de l'histoire concerne l'écriture car jusqu'à nouvel ordre les historiens écrivent des livres et des articles.
C'est le cas de tous les universitaires…


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Mai 2018 19:04 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2008 20:24
Message(s) : 762
Je ne crois pas. L'élégance du style est appréciée tout le temps mais la sociologie ou le droit n'ont pas la mise en intrigue. L'histoire est aussi récit et de ce point de vue "mime" la fiction. Elle a un statut à part qui va au delà d'un style clair. Les grands historiens sont des écrivains aussi.

_________________
"Denken heisst überschreiten" : Penser signifie faire un pas au-delà. Ernst Bloch (1885-1977)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB