Nous sommes actuellement le 23 Août 2019 23:12

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Marquis de Sade
Message Publié : 23 Mai 2006 21:02 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2004 11:52
Message(s) : 41
Localisation : Ile de France
Bonjour,

Je recherche des informations sur le controversés Marquis de Sade.
En particulier sur ses prises de positions pendant la Révolution, entre autres sur la condition des femmes.

J'aimerai aussi des références bibliographiques sur d'éventuelles critiques de son oeuvre, littéraire ou politique (si toutefois on peut parler d'oeuvre politique pour ses quelques prises de positions)


Par avance merci !

_________________
Ivan - Onyx91 .from Euskal Herria || "Esanak egin, eginak esan"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Mai 2006 4:08 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Mars 2006 10:38
Message(s) : 2477
Localisation : Lorraine
Sade a été édité dans la Pléiade (LA référence), en 3 tomes, avec un important appareil critique de Michel Delon (notes, variantes, chronologie, bibliographie et index), et aussi un essai de Jean Deprun: "Sade philosophe". Comptez cependant environ 170€ les 3 tomes... la qualité se paie!

_________________
Tous les désespoirs sont permis


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Mai 2006 8:25 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Août 2005 13:09
Message(s) : 384
Et n'hésitez pas à vous plonger dans la biographie que lui a consacré Maurice Lever ! La bibliographie qu'elle contient devrait également vous aider...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 07 Juin 2006 19:16 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2004 11:52
Message(s) : 41
Localisation : Ile de France
J'ai pas tout saisi.
J'ai trouvé quelques ouvrages interessants :
Maurice Nadeau, Sade l'insurrection permanente.
Annie Lebrun, Soudain, un bloc d'abîme, Sade ou Sade, aller et détours.
Philippe Roger, La philosophie dans le pressoir.
Simone de Beauvoir, Faut-il brûler Sade ?
Daniel Castillo Durante, Sade ou l'ombre des Lumières.
Chantal Thomas, Sade.

_________________
Ivan - Onyx91 .from Euskal Herria || "Esanak egin, eginak esan"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09 Juin 2006 13:35 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 08 Mai 2002 9:54
Message(s) : 1923
L'oeuvre du Marquis de Sade est très curieuse, pour ne pas dire originale...

A sa façon, c'était peut-être un féministe ?

Qu'en pensez-vous ? :)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09 Juin 2006 23:04 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2004 11:52
Message(s) : 41
Localisation : Ile de France
[§ supprimé par Modérateur]

Je pense qu'on peut qualifier l'oeuvre de Sade d'originale, provocante, je ne dirais pas curieuse.
Quant au féminisme du Marquis de Sade, c'est discutable. Si on lit La philosophie dans le Boudoir qu'il a écrit vers 1794, en sortant des prisons de la République, on peut lire dans le pamphlet "Français encore un effort si vous voulez être républicains" qu'il est contre la possession exclusive de la femme par l'homme, sur quelconque être, elles doivent être libre sinon cela s'apparente à de l'esclavage.
Bien sur, il rajoute a cela que sexuellement elles doivent se soumettre aux désirs du mâle, qui peut en jouir comme il le souhaite, les prostituer, etc.
On peut penser que si il a écrit cela c'est surtout pour souligner le fait que la Révolution a voulu être plus révolutionnaire qu'elle même et elle en a oublié ses principes de base.
Ceux qui aimerait lire ce texte il se trouve ici : http://jccabanel.free.fr/appel_francais ... effort.htm

Que pensez vous de ce texte ? Je le trouve très interessant, j'ai du mal à bien saisir Sade, mais ce genre de témoignages de la Révolution font réfléchir.

_________________
Ivan - Onyx91 .from Euskal Herria || "Esanak egin, eginak esan"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Juin 2006 14:01 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 04 Juin 2006 12:47
Message(s) : 2720
Localisation : Centre
Citer :
. Il ne s'agirait plus ici que de fixer l'âge ; or je prétends qu'on ne le peut sans gêner la liberté de celui qui désire la jouissance d'une fille de tel ou tel âge. Celui qui a le droit de manger le fruit d'un arbre peut assurément le cueillir mûr ou vert suivant les inspirations de son goût. Mais, objectera-t-on, il est un âge où les procédés de l'homme nuiront décidément à la santé de la fille. Cette considération est sans aucune valeur..


Au vu de ce texte tres connu mais peu lu, si Sade vivait actuellement, on peut supposer qu'il militerait dans un parti pedophile, comme celui qui vient d'etre fonde en Hollande recemment.
Peut on poser le caractere Swiftien des textes du marquis--comme dans 'Modeste proposition' ou Swift propose de lutter contre la pauvrete en incitant les pauvres a vendre leurs jeunes enfants aux riches pour que ceux-ci puissent se regaler de ce mets de choix--cad qu'il pousse a l'extreme certains traits sociaux parfaitement admis pour en devoiler la barbarie intrinseque-- et donc doit-on prendre ce qu'ecrit Sade au 2d degre, par antiphrase.
Ou doit-on prendre ces horreurs au pied de la lettre?
Sade feministe, hmm...
Si on se rallie a la 2de hypothese, comme pratique et comme theorie, la femme mise a la disposition sexuelle totale des hommes, a n'importe quel age et par tous les moyens y compris les plus brutaux, le feminisme de cette these ne saute pas aux yeux.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Juin 2006 23:12 
A la lecture de ces deux hypothèses pertinemment développées, le féminisme de Sade, me paraît bien hypothétique. Elles confortent mon sentiment à ce propos.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 19 Juin 2006 17:12 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 04 Juin 2006 12:47
Message(s) : 2720
Localisation : Centre
Une autre argument peut etre avance pour refuter la these paradoxale du feminisme de Sade.
Le libertinage sexuel masculin comme fin en soi, la satisfaction inconditionnelle de ses desirs et la recherche effrenee de conquetes feminines me semble, quasiment par definition, exclure tout progressisme, toute approche meme lointainement egalitaire en matiere de relations entre les sexes--j'insiste, dans ce domaine, et non pas en politique par exemple.
En effet, l'individu masculin qui pose comme absolu la satisfaction de ses desirs sexuels a tout interet a la conservation d'une inegalite maximale de droits et de situation entre les sexe, qui facilite considerablement cette satisfaction.
En d'autres termes, l'existence d'un vaste proletariat feminin de servantes et de filles des rues, avec qui un gentilhomme peut tout se permettre et se payer pour trois fois rien est un vivier inepuisable de proies faciles et une benediction pour le divin marquis; pour ses pareils, plus de droits pour les femmes signifierait moins de droits sexuels des hommes sur les femmes.
Sade etait parfaitement a l'aise avec la situation des femmes de son temps, et parfaitement a l'aise avec les privileges que lui donnaient sa condition de gentilhomme, et n'avait pas la moindre envie d'y renoncer.

De plus, c'est aussi la difference maximale dans la definition des identites sexuelles que le Don Juan, ou le Casanova, trouve sexuellement excitante.
Donc, ce type d'homme sera naturellement hyperconservateur en ce qui concerne la difference des sexes.
Casanova n'aime pas les jeunes femmes instruites, qu'il ridiculise; Sade est vertueusement scandalise--ce qui ne manque pas de sel--du comportement des femmes de Florence, trop semblable a son gout a celui des hommes.
Juliette exerce sa liberte sexuelle comme un homme?
La liberte sexuelle des femmes sadiennes n'existe que comme moyen d'eliminer tous les obstacle--religieux, ethique, etc-a la totale accessibilite sexuelle des femmes pour les hommes.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 19 Juin 2006 20:12 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 04 Juin 2006 12:47
Message(s) : 2720
Localisation : Centre
j'ajoute, pour se degager de toute approche anachronique dans le domaine sexuel, que le viol de filles mineures d'apres nos standards ou plus agees, n'etait absolument pas puni, ni le moins du monde considere comme honteux, sous l'Ancien Regime. A moins qu'il ne s'agisse de filles de tres hauts personnages.
Casanova, si prompt a se justifier et a clamer son innocence--plus que douteuse--en ce qui concerne les nombreuses escroqueries, faux et usage de faux, abus de confiance, etc. qui lui permettaient de mener grand train a travers l'Europe , revele sans l'ombre d'une gene, qu'il a parfois recouru au viol pour arriver a ses fins.
Alors qu'il etait encore jeune, il raconte avec amusement qu'il s'etait lie avec une bande de jeunes et joyeux lurons qui perturbaient la bourgade avec leurs farces, comme de couper les sonnettes et--mis sur le meme plan --violer quelques bourgeoises.
Il bat une jeune fille avec un manche a balai, et les ecchymoses de la fille sont assez serieuses pour qu'il soit il interroge par la police. iL est relache immediatement car il explique, avec l'indignation sincere d'un honnete homme qu'on a voulu tromper sur la marchandise, que la jeune fille lui avait ete 'vendue' pour la nuit par sa mere, mais que lorsqu'il avait voulu prendre livraison de la 'marchandise', celle-ci avait fait des difficultes.
Pour Casanova, ces episodes violents sont l'exception, sa seduction naturelle et son argent lui permettant habituellement d'arriver a ses fins sans avoir a y recourir.
Il est clair cependant qu'il ne voit aucune difference entre couper des sonnettes et violer des bourgeoises.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Juin 2006 17:07 
Citer :
La liberte sexuelle des femmes sadiennes n'existe que comme moyen d'eliminer tous les obstacle--religieux, ethique, etc-a la totale accessibilite sexuelle des femmes pour les hommes.

Entièrement d'accord avec cette appréciation. Résumé lucide de la conception de Sade, quant à la "fonction " de la femme au sein de la société, régie par l'homme...


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 02 Juil 2006 0:15 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 08 Nov 2005 11:07
Message(s) : 181
Sade c'est un féministe avant l'heure , non ? :lol:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 02 Juil 2006 10:33 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 04 Juin 2006 12:47
Message(s) : 2720
Localisation : Centre
Citer :
Sade c'est un féministe avant l'heure , non ?


Tellement féministe qu'il était sur la liste noire des mères maquerelles parisiennes, parce qu'il leur battait et blessait si gravement les prostituées auxquelles il faisait appel qu'elles en devenaient inutilisables, ce qui ne faisait pas l'affaire des maquerelles. :twisted:
D'après les rapports de police cités dans le livre de Benamou.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB