A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 20 Sep 2018 8:36

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 77 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 28 Mars 2008 5:57 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 25 Mars 2008 20:34
Message(s) : 10
Localisation : Québec, Canada
Yoda a écrit :
J'ignore si c'est classable en historique, mais j'ai trouvé le cycle de Pendragon de Stephen Lawhead sur les mythes arthuriens particulièrement mauvais.


On me l'a pourtant recommandé. En quoi est-il si mauvais? Est-ce au point de vue historique, littéraire, respect des faits?

_________________
« Quiconque a vécu à Québec veut y mourir. » – Arthur Buies


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Mars 2008 11:31 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Jan 2007 20:12
Message(s) : 612
Localisation : Région parisienne
Point de vue historique et respect des faits, ce n'est pas vraiment la question vu qu'il reprend plusieurs mythologies et non pas de l'Histoire.
Littérairement parlant, j'avais bien aimé : j'avais aimé surtout la sorte de logorrhée de Merlin, qui s'exprime à la première personne, dans je ne sais plus quel tome. Le reste est de facture très classique, rien d'exceptionnel dans l'écriture à part que ça se laisse lire plaisamment. Mais comme l'a écrit Yoda (et moi aussi juste avant), c'est le côté ultra-manichéen qui est vraiment gênant, à la limite du supportable pour moi : Lawhead est un chrétien intégriste persuadé que la vérité n'existe que dans sa foi. Ca ne fait pas trop partie de nos valeurs. :wink:

_________________
Ne parlez jamais sèchement à un Numide.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Mars 2008 15:23 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Juil 2005 22:07
Message(s) : 453
Localisation : Nantes
C'est surtout que je trouve que le cycle de Cornwell et Marion Zimmer Bradley très nettement meilleurs dans le même registre. Ce qui me rend sans doute un peu dure avec Lawhead, que je vois toujours en tête de rayon comme s'il était l'incontournable... Et on sent chez Cornwell une volonté de chercher à donner un aspect historique : pas d'Atlantide, pas de magie... Son histoire est crédible. Lawhead, je le trouve plus... euh... américain... c'est batailles épiques sur batailles épiques, la défense des valeurs chrétiennes et de civilisation. Je ne le trouve pas très intéressant.
ça se lit quand même plaisamment sur la plage, du moins les 3 premiers tomes (le fait qu'il y en ait d'autres fait vraiment trop commercial), mais je trouve que dans le registre arthurien, il y a mieux, et dans le registre fantasy, on est loin de la qualité d'un Tolkien, Pierre Grimbert ou même David Eddings...
Bref, c'est pas mauvais, mais ça n'a rien d'exceptionnel...

Thersite a écrit :
Cependant, je doit bien avouer qu’écrire un roman historique doit être un des exercices les plus difficiles qu’il soit, puisque l’écrivain est soumis à une double critique virulente, entre les littéraires qu’ennuient les détails historiques et tout prêts à lui reprocher d’être un « historien » sans talent littéraire, et les amateurs d’histoire qui traquent la petite bête, qu’ils trouveront toujours, d’autant que l’auteur doit faire des choix, en particulier au niveau des mentalités : comment être à la fois suffisamment exotique sans tomber dans la caricature tout en restant néanmoins assez contemporain pour toucher son lectorat ?

C'est exact. Cependant, l'écriture de science-fiction, quand elle se base sur des faits scientifiques, est sans doute très difficile aussi. Idem pour les policiers, il y a sans doute pas mal d'erreurs par rapport à ce qui se passe réellement...

Finalement, le plus simple c'est l'autobiographie... :wink:

_________________
Yoda

On ne peut jamais se reposer sur l'amour - et c'est pourtant sur lui que tout repose. - Jean Rostand


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Mars 2008 22:38 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Jan 2007 20:12
Message(s) : 612
Localisation : Région parisienne
Yoda a écrit :
mais je trouve que dans le registre arthurien, il y a mieux, et dans le registre fantasy, on est loin de la qualité d'un Tolkien, Pierre Grimbert ou même David Eddings...
Bref, c'est pas mauvais, mais ça n'a rien d'exceptionnel...


Ca, c'est certain ! De Grimbert, j'ai vraiment beaucoup aimé le Secret de Ji (en revanche, je trouve les Héritiers de Ji très plats, si plat que je me suis arrêtée au deuxième tome). Mais je ne suis plus du tout dans le roman historique. Peut-être qu'il serait plus intéressant d'ouvrir ou de poursuivre un fil sur la fantasy ou la SF.


Citer :
Thersite a écrit:
Cependant, je doit bien avouer qu’écrire un roman historique doit être un des exercices les plus difficiles qu’il soit, puisque l’écrivain est soumis à une double critique virulente, entre les littéraires qu’ennuient les détails historiques et tout prêts à lui reprocher d’être un « historien » sans talent littéraire, et les amateurs d’histoire qui traquent la petite bête, qu’ils trouveront toujours, d’autant que l’auteur doit faire des choix, en particulier au niveau des mentalités : comment être à la fois suffisamment exotique sans tomber dans la caricature tout en restant néanmoins assez contemporain pour toucher son lectorat ?


Comme littéraire, les détails historiques ne m'ennuient jamais : ce qui m'ennuie, c'est une écriture médiocre et la platitude du propos :wink: .
Comme amatrice d'histoire, je pardonne à Dumas ou Hugo toutes leurs incohérences ou inepties historiques, car elles ont du sens au sein d'une oeuvre !

_________________
Ne parlez jamais sèchement à un Numide.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Juil 2008 7:48 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Juin 2008 8:11
Message(s) : 2935
Localisation : 中国
Je ne sais pas s'il peut être considéré comme roman historique mais le Code Da Vinci est d'une rare médiocrité.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Oct 2008 8:21 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 03 Juin 2007 12:14
Message(s) : 77
Localisation : Mulhouse/Strasbourg
Sans hésiter.... : Les amours de la Reine Margot : Les amants sacrifiés, de Jocelyne Godard

Je n'ai jamais rien lu d'aussi mauvais...même certaines copies de 4eme sont bien meilleures. :rool:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Oct 2008 19:13 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 27 Oct 2007 17:57
Message(s) : 59
Localisation : Mouscron Belgique
Le plus mauvais roman historique ?? Difficile à dire, il y en a beaucoup. Je dirais même le contraire : il y a peu de romans historiques de qualité et dans ce cas, ce sont simplement de bons romans ou de bons livres (Yourcenar disait la même chose ou disons que je pense comme elle) : les C. Jacq que j'ai lus ou tenté de lire quand même je dois dire que ça confinait au degré zéro du roman, les Mémoires d'Auguste d'Allan Massie aussi c'était affreux (je me rappelle une scène avec des "sandwiches et de la bière". Néropolis aussi était assez épouvantable, indigeste, lourd, sans intrigue, pudibond, homophobe et pro chrétien ...

_________________
"Vivre toute sa vie, aimer tout son amour, mourir toute sa mort" Ste Thérèse d'Avilla.
"Qu'il eut été fade d'être heureux .." Marguerite Yourcenar.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Nov 2008 13:49 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 11 Nov 2008 10:56
Message(s) : 4
Le plus soporifique, le plus prétentieusement érudit, le plus mal écrit à mon avis = le "Dernier Païen" de François Paschoud , publié auprès des Editions Bénévent (donc : à compte d'auteur : http://marcautret.free.fr/autret/150q-faq/e/benevent.php). C'est une autobiographie fictive d'un fonctionnaire du Bas-Empire en Asie mineure.

http://www.alapage.com/-/Fiche/Livres/9782756309385/LIV/le-dernier-paien-paschoud.htm?donnee_appel=GOOGL

En voici un extrait, inutile (impossible ?) d'en dire plus long :

Citer :
Derrière lui s'inséra dans le cortège le grand eunuque, déjà présent dans la salle, puis venaient le maître des offices, le questeur du palais sacré, le comte des largesses sacrées et le comte des domaines privés, le maître de la cavalerie présental Arbition, qui était consul cette année-là et venait d'accompagner l'empereur dans sa campagne contre les Alamans, le maître de l'infanterie présental Barbation, le comte des domestiques à cheval, le comte des domestiques à pied, le primicier de la sacrée chambre, le primicier des notaires avec son secondicier et les trois maîtres des archives, de la correspondance et des libelles. Ceux qui connaissent le protocole actuel s'étonneront que les maîtres de micile n'aient pris rang qu'après les principaux ministres civils. Il faut savoir que, à cette époque, ils n'étaient pas encore illustrissimes, mais seulement clarissimes. Ce n'est que sous Valentinien l'Ancien que leur dignité fut augmentée et qu'ils prirent place immédiatement après les préfets du prétoire et les préfets de Rome et de Constantinople.


Ouf ! Bonne nuit les petits.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Nov 2008 14:35 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Nov 2008 17:01
Message(s) : 518
Localisation : Nevers
Le pire ? pas vraiment, mais à éviter sûrement : Peyramaure dans un sujet que je pense bien connaître : "le printemps des pierres" et la construction des cathédrales. Pas vraiment mal écrit, mais tous les clichés y sont... Mieux vaut zapper.

Peyramaure, Diwo, Jacq, et quelques autres ... >:( Pourtant ce sont des grands classiques des ventes de fin d'année, ou de début d'été. Après ça, étonnez-vous ...

Soyons positifs, parlons de ce qu'on aime lol
J'avoue me régaler avec certaines séries de polars historiques, à commencer par Cadfaël d'Ellis Peters (les marches du Pays de Galles au 13ème siècle) ou Soeur Fidelma de Peter Tremayne (l'Irlande du 7ème siècle), au moins dans ses premiers épisodes pour Fidelma.
Ce qui ne gâche rien, c'est qu'on les trouve en format de poche, collection 10-18, donc à un prix très abordable.

Du coup, je me suis lancé dans la lecture d'une histoire des îles britanniques. D'ici quelques temps, je vous dirais ce que j'en retire sur la véracité du contexte décrit. peut être que je suis à côté de la plaque... :oops: A mon avis, pourtant, le genre polar peut autoriser des libertés que le roman proprement historique ne justifie pas.

nota bene hors sujet : dans la même collection, les polars "étrangers", dont certains particulièrement jubilatoires et rafraîchissants - découvrez Mma Ramotswe - prononcez Ramotchoué-, détective au Botswana - Botchouana) : ça donne envie d'aller voir sur place ...

Bonne lecture à tous.
choisissez-bien quand même.
Jean-Mic

_________________
Heureux ceux qui savent rire d'eux-mêmes, ils n'ont pas fini de rigoler !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Nov 2008 17:42 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Nov 2006 17:43
Message(s) : 4115
Localisation : Lorrain en exil à Paris
Je ne sais pas si vous avez eu l'info, mais l'inénarrable Jean Markale, passionné de civilisations celtiques et grand gogologue devant l'éternel est mort. Je n'aime pas maltraiter la mémoire des défunts, donc je vous épargne les titres de son abondante bibliographie, mais Wikipedia le fera pour moi: http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Markale

_________________
"[Il] conpissa tous mes louviaus"

"Les bijoux du tanuki se balancent
Pourtant il n'y a pas le moindre vent."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Jan 2009 14:38 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 24 Nov 2007 16:02
Message(s) : 82
Localisation : SAINTES MARIES DE LA MER 13
j'ai enfin fini par trouver ce que je cherchais : le plus mauvais roman historique !!
j'en ai lu, j'en ai relu des romans (c'est plus facile que des traités ou autres biographies)
le plus mauvais pour moi : Le Montespan : je vais être critiquée, car je ne l'ai pas trouvé dans aucun des messages précédents, mais bon beaucoup on trouvé cela amusant, rigolo, moi je l'ai trouvé désolant, ensuite le Parc aux cerfs : je fais peut être une allergie à Louis XV, ensuite il y en a encore bien d'autres

orev


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Juil 2013 11:52 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Mars 2013 20:29
Message(s) : 44
Salammbô, de Flaubert. La trame, le décor, les personnages, l'intrigue, etc. sont bons mais il y a trop de pause descriptive qui rendent ennuyeux le roman et ralentissent si bien la lecture que je ne l'ai pas poursuivie jusqu'au bout...

_________________
" Tout le monde, par excès de terreur, devenait brave. ", in Salammbô, de Flaubert


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Juil 2013 16:40 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5705
Localisation : Limoges
Je ne l'ai pas aimé non plus... j'ai largement préféré le roman de la momie de Théophile Gautier où les descriptions sont très présentes, certes, mais tellement moins ennuyeuses, tellement plus belles... question de goût de toute façon.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Juil 2013 17:27 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6769
Verbum a écrit :
Salammbô, de Flaubert. La trame, le décor, les personnages, l'intrigue, etc. sont bons mais il y a trop de pause descriptive qui rendent ennuyeux le roman et ralentissent si bien la lecture que je ne l'ai pas poursuivie jusqu'au bout...

ça ferait pourtant un scénario extraordinaire. Personne n'a jamais osé relever le défi, à ma connaissance.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Juil 2013 0:10 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Mars 2013 20:29
Message(s) : 44
Si, Flaubert lui-même, avant d'écrire son roman :wink:. Vous devez certainement faire référence au film. Dans ce cas, le roman a déjà été adapté, même deux fois, en 1925 et 1960.

_________________
" Tout le monde, par excès de terreur, devenait brave. ", in Salammbô, de Flaubert


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 77 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB