Nous sommes actuellement le 21 Nov 2019 16:44

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 87 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : L'hérésie arienne
Message Publié : 23 Jan 2004 0:43 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 14 Avr 2003 8:06
Message(s) : 750
Localisation : N Canada / Montréal / Québec
Quelqu'un pourrait-il m'expliquer quel était le dogme de l'herésie arien,et en quoi elle différait du catholicisme ?

_________________
Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort.

F.Nietzsche


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Jan 2004 9:06 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Juil 2002 10:44
Message(s) : 684
Localisation : N Belgique / Liège / Province de Liège / Wallonie
En fait, c'est l'hérésie arienne, du nom de l'évêque Arius.

Son point principal était la non-divinité du Christ, si je me souviens bien mais lundi au plus tard je posterai mes notes de mon cours d'"Histoire des dogmes et doctrines chrétiens".

En espérant que tu tiendras jusque là

_________________
"La culture de la pomme de terre est un témoin géographique de la découverte de l'Amérique, comme celle de la betterave est une conséquence du Blocus continental"
* L.-E. Halkin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Jan 2004 21:06 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Fév 2003 9:00
Message(s) : 686
Localisation : Paris
En attendant les notes d'Hannibal, je me permet de rajouter ce que j'en sais.
Arius est un prêtre du début du IV, qui officie je ne sais où dans la partie orientale de l'empire. Sa doctrine, l'arianisme remet en fait en cause l'équivalence du père et du fils et donc la trinité. Pour lui le fils et le saint esprit sont subordonnés au père, alors que le concept de trinité considère précisément que ces trois "entités" sont de "valeur" divine égale. Le père, le saint Esprit, le Christ sont réunis dans la Trinité. Dès lors il ouvre la voie à un polythéisme, dès lors qu'il parle de divinités à degrés variables.
Cette doctrine est condamnée par le concile de Nicée en 325, convoqué à l'initiative de Constantin. Ce concile définit le dogme trinitaire, selon lequel le christ, tout en étant fils de dieu, est pleinement homme, est en même temps pleinement dieu (ce que les ariens remettaient en cause.
Paradoxalement Constantin même, à sa mort, est baptisé par un prêtre arien...
L'arianisme aura une grande fortune: la plupart des peuples germaniques sotn convertis à l'arianisme lors de leur contact avec l'empire romain, ce qui rend leur assimilation avec les sujets de l'empire d'autant plus difficile. Le premier roi barbare à se convertir à la foi catholique est Clovis, et il sera imité par d'autres rois barbares lorsqu'ils comprennent que c'est la meilleure façon de se concilier leurs sujets romain... C'est le cas, par exemple de Reccared, roi wisigoth, en 587.

Voilà.. :wink:

Keikoz

_________________
Dubitando ad veritatem pervenimus
Cicéron, De officiis


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Jan 2004 5:33 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 14 Avr 2003 8:06
Message(s) : 750
Localisation : N Canada / Montréal / Québec
Merci à Hannibal et Keikoz pour vos renseignements.
Et oui Hannibal j'attendrai bien jusqu'à Lundi pour de plus amples renseignements sur le sujet :wink: .

_________________
Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort.

F.Nietzsche


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Jan 2004 20:53 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Déc 2003 17:02
Message(s) : 460
Localisation : Hainaut (Belgique)
Arius était en effet un prêtre du début du IVème siècle. Il a exercé à Alexandrie, et a propagé cette doctrine à partir de 320 environ...

_________________
Il n'est pas sur notre sol une chose qui soit plus utile que ces sublimes monuments qui ne servent à rien (Emile Mâle).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 26 Jan 2004 8:52 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Juil 2002 10:44
Message(s) : 684
Localisation : N Belgique / Liège / Province de Liège / Wallonie
Arius (vers 280-336), prêtre d'Alexandrie, nie la divinité du Christ. Pour lui, seul le Père est inengendré et engendrant. D'où une dévalorisation du Verbe (Logos), qui se fait chair dans le Fils, puisque lui est engendré.

L'arianisme niait la divinité de Jésus-Christ. Au contraire, il soutenait que les substances des trois personnes de la Trinité sont distinctes, sans relation entre elles. Seul le Père était Dieu, au sens plein du terme. La crise religieuse provoquée par l'arianisme marque le début d'une période qui va entraîner des schismes durables dans l'Église; elle coïncide, au IVe siècle, avec la christianisation de l'Empire romain. Auparavant, l'Église n'avait jamais eu à formuler de manière dogmatique les données essentielles de la foi. Le symbole de Nicée, conséquence de la condamnation de l'arianisme, servira à l'élaboration du Credo.

Le conflit ne se limite pas à l'Égypte, il s'étend à tout l'Orient. L'empereur Constantin, redoute qu'il en résulte des désordres politiques entre les tenants des diverses obédiences. Pour résoudre ce problème, il convoque à Nicée, en 325, le premier concile «œcuménique» («de toute la terre habitée», c'est-à-dire civilisée, assimilée à l'Empire). La doctrine d'Arius est condamnée et l'on décrète que le Fils est engendré et non créé et donc qu'il est «consubstantiel» (homoousios, en grec) au Père. Mais l'adoption du terme «consubstantiel» entraîne des dissensions, au-delà même de 381, date à laquelle l'empereur Théodose réunit à Constantinople le deuxième concile œcuménique, qui confirme le symbole de Nicée et rend définitive la condamnation de l'arianisme.

L'arianisme prend une forme politique, en Occident, avec la conversion par Wulfila (311-383) des Goths, qui échappent ainsi à l'autorité impériale. L'adoption du catholicisme par le roi wisigoth Reccared Ier, en 589, entraîne la disparition définitive de la doctrine d'Arius.

Le baptême de Constantin et la conversion des Germains prouvent par ailleurs que malgré la condamnation de Nicée, l'arianisme reta fort vivace jusqu'au très-Haut Moyen Age.

C'est un résumé de ce que j'ai jugé le plus important. Si tu as besoin de plus de renseignements...

_________________
"La culture de la pomme de terre est un témoin géographique de la découverte de l'Amérique, comme celle de la betterave est une conséquence du Blocus continental"
* L.-E. Halkin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 26 Jan 2004 11:44 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Mai 2002 9:45
Message(s) : 537
    Ce sont surtout les Wisigoths, habitants l'Espagne et l'Occitanie, qui seront les Ariens les plus fervents et c'est sans doute ce qui servira de terreau au Catharisme médieval ! :wink:

_________________
VIVE L'EMPEREUR !!!
Hypolite.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 26 Jan 2004 19:17 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Fév 2003 9:00
Message(s) : 686
Localisation : Paris
Citer :
Ce sont surtout les Wisigoths, habitants l'Espagne et l'Occitanie, qui seront les Ariens les plus fervents et c'est sans doute ce qui servira de terreau au Catharisme médieval !


Ouais enfin bof... vous n'auriez pas tendance à tout ramener au catharisme? :wink:

Le catharisme n'a concerné qu'une région relativement limitée en Europe, alors que l'arianisme a concerné des peuples entiers... Il doit y avoir autre chose tout de même. Plutôt le manichéisme, par exemple, non?

_________________
Dubitando ad veritatem pervenimus
Cicéron, De officiis


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Jan 2004 20:36 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Jan 2004 0:41
Message(s) : 62
Localisation : Toulouse
keikoz a écrit :
Citer :
Ouais enfin bof... vous n'auriez pas tendance à tout ramener au catharisme? :wink:

Je ne suis pas certain que l'arianisme ait influencé les populations qui sont devenues cathares. Il y a tout de même eu une coupure importante après le départ des Wisigoths.
De surcroit, même s'ils dominaient le pays Toulousain et ce qu'on allait appeler plus tard le Languedoc, il semble qu'ils n'étaient pas très nombreux.

Dinostrate

_________________
Jean-François


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Jan 2004 20:50 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Jan 2004 0:41
Message(s) : 62
Localisation : Toulouse
Pour compléter ma réponse, je cite un extrait de l'épopée cathare de Michel Roquebert
Citer :
Il y a arien et ARRIEN (sic)
En parlant du Midi aquitain et Languedocien il écrit :
il est possible qu' "arien" soit devenu, dans ces régions, synonyme d'hérétique, et que le mot ait resurgi pour les commodités du langage, sans qu'il faille chercher des liens organiques entre l'hérésie d'arius et les "arriens" du XIIème siècle. La filiation est par contre indubitable entre ces "arriens" là et les cathares : Guillaume de Puylaurens se rappelle que dans sa jeunesse, un chanoine de la cathédrale de Toulouse, Bernard Raymond, était communément surnommé "l'arrien" : c'était un ancien chef cathare qui avait été capturé à Lavaur en 1181 et avait abjuré.


Donc selon Roquebert,
et aussi selon moi à cause de la coupure entre la date de départ des wisigoths (qui n'étaient pas très intégrés à la population locale) et l'apparition du catharisme,
Il n'y a pas de vrai rapport entre l'arianisme et le catharisme sinon une commodité de langage.
... ce qui ne veut pas dire qu'il n'y ait pas certaines similitudes dans la philosophie religieuse.

Dinostrate

_________________
Jean-François


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Jan 2004 22:24 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Fév 2003 9:00
Message(s) : 686
Localisation : Paris
Tout-à-fait d'accord. d'ailleurs il n'est même pas nécessaire d'invoquer la quasi homophonie d'"arien" et "arrien", puisque de toute façon l'arianisme était une façon de dire "hérétique" de la pire façon qui fut...

Erasme lui-même fut accusé d'arianisme...

Keikoz

_________________
Dubitando ad veritatem pervenimus
Cicéron, De officiis


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 30 Jan 2004 11:08 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Mai 2002 9:45
Message(s) : 537
Je pense qu'en fait, l'Arianisme innaugurait une grande tradition hérétique en Occitanie ! La tolerance religieuse des Occitans fait que les Cathares, puis, plus tard, les Hugenots s'y develloperont avec facilité !
Je n'ai pas parlé d'origine de la Doctrine, car celle des Cathares est assez éloignée de celle des Ariens ou des Protestants, mais un cousinage certain !

_________________
VIVE L'EMPEREUR !!!
Hypolite.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 02 Fév 2004 9:50 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Juil 2002 10:44
Message(s) : 684
Localisation : N Belgique / Liège / Province de Liège / Wallonie
Si ce n'est que l'arianisme fait florès plutôt en Orient qu'en Occident, si ce n'est chez les Germains qui furent convertis par des missionaires orientaux.

_________________
"La culture de la pomme de terre est un témoin géographique de la découverte de l'Amérique, comme celle de la betterave est une conséquence du Blocus continental"
* L.-E. Halkin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09 Fév 2004 9:23 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Juil 2002 10:44
Message(s) : 684
Localisation : N Belgique / Liège / Province de Liège / Wallonie
Un peu plus d'infos pointues :wink:

Le fils de Dieu, le "logos", n'est pas Dieu mais bien une créature, la première des créatures.ce point de vue concilie différentes tendances: l'Adoptiannisme, Jésus est plus qu'un homme, et le Modalisme, Jésus est moins que Dieu.

Sont anathématisés tous ceux qui prétendent que Jésus n'est pas avant d'être engendré, que le Verbe n'est pas éternel, que le Fils est sorti du néant donc qu'il fut créé et ne peut donc être immuable et qu'il est d'une substance différente que le Père.

Ce qui élimina les tendances arianisantes et les conversions à cette "hérésie" fut le baptême de Clovis, soumis aux idées du concile de Nicée, ce qui était l'orthodoxie.

_________________
"La culture de la pomme de terre est un témoin géographique de la découverte de l'Amérique, comme celle de la betterave est une conséquence du Blocus continental"
* L.-E. Halkin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : jean
Message Publié : 09 Fév 2004 10:38 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Mai 2002 9:45
Message(s) : 537
"Au commencement était le Verbe et le Verbe était Dieu"
Ces derniers n'acceptaient ils pas St Jean ?

_________________
VIVE L'EMPEREUR !!!
Hypolite.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 87 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB