A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 18 Jan 2019 4:21

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 92 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 25 Déc 2018 15:48 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7166
makno a écrit :
Bonjour
Je ne vois pas vraiment le rapport...

bonnes fêtes à tous

Vous avez raison. Je vais ouvrir un fil pour ne pas squatter celui-ci.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Jan 2019 21:10 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Mai 2007 13:35
Message(s) : 582
Localisation : Alger, Algerie
C'est assez simple, du point de vue Sunnite ils n'ont rien de musulman du moment qu'ils ne partagent pas les dogmes fondamentaux de l'Islam.

_________________
Honeste vivere ; Alterum non Laedere ; Suum cuique Tribuere


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Jan 2019 8:27 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 2120
Harrachi78 a écrit :
C'est assez simple, du point de vue Sunnite ils n'ont rien de musulman du moment qu'ils ne partagent pas les dogmes fondamentaux de l'Islam.


Heu ? vous trouvez que tout ça est simple ??

Question religion, c'est pas celui qui dit qu'il l'est, qui l'est ??

Prenons un exemple : les "Cathares" y se disait bien être "chrétien". Par contre, l'église catholique romaine ne les trouvait pas trop "chrétien". On sait ce qu'il en est devenu.

Même chose, au début, pour les "Protestants" (Je dis au début puisque par après, vu que, contrairement aux "Cathares", ça a pris ....)

Alors, si les "Alaouites" se disent "Musulman" et ce, même si tous les autres (pour le moment) ne le reconnaissent pas, les "Alaouites" sont bien "Musulman" pour eux mêmes ?

Bien à vous.



makno a écrit :
Je ne vois pas vraiment le rapport..


Vous n'aviez pas vu le rapport alors que pour moi il était évident.
Je postais le 25 décembre. C'était donc particulièrement judicieux de souhaiter "Joyeux Noel".
Mais aussi de faire remarquer, en passant, que les "vrais chrétiens", en définitive, ne fêtaient, en ce jour, qu'une très vieille coutume païenne.

Bien à tous.

_________________
Hugues de Hador.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Jan 2019 15:23 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1470
Harrachi78 a écrit :
C'est assez simple, du point de vue Sunnite ils n'ont rien de musulman du moment qu'ils ne partagent pas les dogmes fondamentaux de l'Islam.
Les Ariens sont-ils chrétiens ? C'est assez simple. Du point de vue des églises catholique romaine et grecque orthodoxe ils n'ont rien de chrétien du moment qu'ils ne partagent pas le dogme fondamental de la nature divine de Jésus-Christ.

Les frères du Grand-Orient de France sont-ils franc-maçons ? C'est assez simple. Du point de vue de la Grande Loge Unie d'Angleterre, ils n'ont rien de maçonnique du moment qu'ils ne partagent pas la croyance déiste fondamentale en un Grand Architecte de l'Univers.

Le verre est-il solide ? C'est assez simple. Du point de vue de sa structure, il n'a rien d'un solide du moment que ses molécules ne sont pas organisées. C'est un liquide infiniment visqueux.

Maintenant, on peut discuter des points de vue.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Jan 2019 8:31 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Mai 2007 13:35
Message(s) : 582
Localisation : Alger, Algerie
Hugues de Hador a écrit :
Question religion, c'est pas celui qui dit qu'il l'est, qui l'est ??

C'est plutôt dans un telle démarche que rėside le simplisme, car il ne suffirait pas non plus que je nomme la religion que je professe autre chose que ce qu'elle est pour que ca le devienne. Sortons donc un peu de ces formules passe-partout et examinons des choses concrètes.

Citer :
Alors, si les "Alaouites" se disent "Musulman" et ce, même si tous les autres (pour le moment) ne le reconnaissent pas, les "Alaouites" sont bien "Musulman" pour eux mêmes ?

Une telle optique aurait eu du sens si nous parlions d'une identité éthnique ou culturelle uniquement. Là, personne n'a effectivement besoin de la caution de personne pour être ce qu'il est ou même juste ce qu'il pense être. Mais, là nous parlons d'une appartenance religieuse, c'est-à-dire à une construction disons intellectuelle qui prend la forme d'une communautė morale et où se dessinent toujours une limite entre le "dedans" et le "dehors" et, donc, où l'acceptation du groupe ne compte pas que pour du beurre pour que l'appartenance de tel ou d'untel soit lėgitime et/ou opérante.

_________________
Honeste vivere ; Alterum non Laedere ; Suum cuique Tribuere


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Jan 2019 9:15 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Mai 2007 13:35
Message(s) : 582
Localisation : Alger, Algerie
Barbetorte a écrit :
Les Ariens sont-ils chrétiens ? C'est assez simple. Du point de vue des églises catholique romaine et grecque orthodoxe ils n'ont rien de chrétien du moment qu'ils ne partagent pas le dogme fondamental de la nature divine de Jésus-Christ.

Ce n'est pas comparable, et les raisons sont plutôt simples au demeurant. Globalement, ceux qu'on appelle "Ariens" constituaient ne diffèraient en rien de leur adversaires dans la pratique du culte, le mode de vie, l'organisation et l'ensemble des dogmes ... sauf un seul. Ce n'est pas forcément "rien" en matière de religion, mais ca justifie l'hésitation et la reflexion sur la question de savoir si l'un ou l'autre est encore chrétien ou non. Par ailleurs, la réponse est d'autant plus difficile que le point en question (comme beaucoup d'autres en christologie et en thélogie chrétienne) n'avait jamais fait l'objet d'une dėfinition et que l'enseignement dont dėcoule la position d'Arius se rattachait à une ėcole et à une tradition chrétienne qui était reconnue comme parfaitement orthodoxe par ceux qui vont constituer le parti adverse. D'ailleurs, on pourrait mettre sur la même balance de nos jours le différend entre Catholiques et Orthodoxes.

Rien de tel dans le cas des Nussayris. Là, il s'agit de l'apparition d'une doctrine toute faite, qui diffère presque totalement des fondamentaux traditionnels de l'Islam qui existait dėja à ce moment, qui adopte un corpus de textes sacrés inconnu des Musulmans de ce temps et qui s'alimente clairement de sources et de croyances antérieures et extėrieures à l'Islam. Donc, ce n'est pas au clivage Ariens/Nicėens ou Catholiques/Orthodoxes que la situation des Nussayris doit être comparée, mais plutôt au statut que pouvaient avoir les diverses sectes Gnostiques apparues dans le sillage du Christianisme historique, voire même au cas du Manichéisme.

Citer :
Les frères du Grand-Orient de France sont-ils franc-maçons ? C'est assez simple. Du point de vue de la Grande Loge Unie d'Angleterre, ils n'ont rien de maçonnique du moment qu'ils ne partagent pas la croyance déiste fondamentale en un Grand Architecte de l'Univers.

Gardons à l'esprit que le sujet concerne des Religions établies, qui se rattachent à des normes et à des traditions qu'elles considèrent directement rėvélėes par Dieu. Il ne s'agit pas de pures pholosophies spėculatives ni de fondations consciement humaines ...

Citer :
Le verre est-il solide ? C'est assez simple. Du point de vue de sa structure, il n'a rien d'un solide du moment que ses molécules ne sont pas organisées. C'est un liquide infiniment visqueux.

... et comparons ce qui est comparable, je vous prie ... :-)

_________________
Honeste vivere ; Alterum non Laedere ; Suum cuique Tribuere


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Jan 2019 9:31 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 2120
Très cher harrachi78, je comprends que sur le sujet dont nous discutons depuis 4 ou 3 messages, nous sommes diamétralement opposés.

Hugues de Hador a écrit :
Alors, si les "Alaouites" se disent "Musulman" et ce, même si tous les autres (pour le moment) ne le reconnaissent pas, les "Alaouites" sont bien "Musulman" pour eux mêmes ?

Harrachi78 a écrit :
Une telle optique aurait eu du sens si nous parlions d'une identité éthnique ou culturelle uniquement.


Je ne vois vraiment pas pourquoi on ne pourrait pas étendre cette optique pour les identités religieuses ?

Sur ce, que nous ne soyons pas d'accord n'est pas grave en soi mais surtout, cela n'a rien à voir avec l'étude de l'Histoire (qui est le sujet de ce forum).
Je préfère donc en rester là.

Bien à vous.

_________________
Hugues de Hador.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Jan 2019 9:36 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Mai 2007 13:35
Message(s) : 582
Localisation : Alger, Algerie
Citer :
Je ne vois vraiment pas pourquoi on ne pourrait pas étendre cette optique pour les identités religieuses ?

Parcequ'une religion est un système qui se pense et, d'une manière ou d'une autre, se construit et s'organise pour aboutir à une communauté d'idées et de coyances. Ce n'est pas un simple sentiment ni une simple "conscience d'être" comme le serait une identité éthnique ou culturelle.

_________________
Honeste vivere ; Alterum non Laedere ; Suum cuique Tribuere


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Jan 2019 18:31 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 23 Déc 2010 13:31
Message(s) : 653
Harrachi78 a écrit :
Hugues de Hador a écrit :
Question religion, c'est pas celui qui dit qu'il l'est, qui l'est ??

C'est plutôt dans un telle démarche que rėside le simplisme, car il ne suffirait pas non plus que je nomme la religion que je professe autre chose que ce qu'elle est pour que ca le devienne. Sortons donc un peu de ces formules passe-partout et examinons des choses concrètes.

Citer :
Alors, si les "Alaouites" se disent "Musulman" et ce, même si tous les autres (pour le moment) ne le reconnaissent pas, les "Alaouites" sont bien "Musulman" pour eux mêmes ?

Une telle optique aurait eu du sens si nous parlions d'une identité éthnique ou culturelle uniquement. Là, personne n'a effectivement besoin de la caution de personne pour être ce qu'il est ou même juste ce qu'il pense être. Mais, là nous parlons d'une appartenance religieuse, c'est-à-dire à une construction disons intellectuelle qui prend la forme d'une communautė morale et où se dessinent toujours une limite entre le "dedans" et le "dehors" et, donc, où l'acceptation du groupe ne compte pas que pour du beurre pour que l'appartenance de tel ou d'untel soit lėgitime et/ou opérante.


Les Alaouites sont musulmans en Syrie (des fatwas ont été délivrés en ce sens). Le caractère musulman est contesté par la majorité des autres théologiens sunnites (ce qui implique qu'une minorité ne conteste pas leur appartenance à l'Islam, comme Mohammed Amin al-Husseini en 1936 - ok, je sais que le personnage n'est pas la meilleure des cautions sur un plan éthique et moral mais, en matière d'Islam, je pense que son avis a quand même une importance certaine). Pour une réponse tranchée des musulmans eux-mêmes, il faudrait une autorité musulmane unanimement reconnue et dont les jugements seraient reconnus par tous ; ce n'est pas le cas. Pour un spécialiste des religions, ils reconnaissent un Dieu unique (certes trinitaire mais je pense qu'on sera d'accord pour considérer qu'avoir une trinité dans les dogmes n'interdit pas de parler de Dieu unique), ils utilisent le Coran (certes, avec leur propre interprétation mais après Est-ce qu'on ne demande pas régulièrement aux musulmans d'avoir une lecture autre du Coran, plus "moderne" ?), ils reconnaissent 11 imams (communs avec les chiites duodécimains mais divergent sur le 12eme), ils pratiquent le ramadan (même si leur sinterdits alimentaires sont extrêmement limités), ils commémorent le martyre d'Hussein (comme les chiites à nouveau). Bref, ils ont plusieurs éléments clairement musulmans et d'autres qui ne le sont pas. Bien malin, celui qui peut démontrer que les éléments manquants ont plus d'importance que les éléments présents...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Jan 2019 21:20 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Mai 2007 13:35
Message(s) : 582
Localisation : Alger, Algerie
En réalité, indépendament des ėventuelles dispositions officielles dans tel ou tel Etat moderne, le fait même que la question se pose et que la réponse ne dégage aucun consensus parmi les ulémas est déja en soit un problème car, il faut toujours garder cela à l'esprit, déclarer tel individu ou tel groupe comme non-musulman implique des conséquences juridiques très sėrieuses dont les moindres concernent déja l'état-civil et autres lois de statut personnel (mariage, héritages, enterrement ... etc.). En droit (islamique), on ne peut dénier à qui le réclame le droit d'être musulman sauf si ses déclarations publiques heurtent clairement les dogmes de l'Islam (Unicité absolue en Dieu, message prophétique de Muhammad ... etc.) qu'il affiche des pratiques clairement différents ou opposés des rites fondamentaux de l'Islam (profession de foi conventionelle, prière rituelle, jeûne de Ramadhan, aumône légale, pélerinage) dans la forme ou dans leur caractère d'obligation. Le fait même qu'il y est doute c'est qu'il y a sérieux problème.

Rappelons aussi qu'une fatwā en Islam est l'équivalent d'une responsa en droit romain, ce n'est pas un décret exėcutif et les avis peuvent donc diverger sur une question donnée.

_________________
Honeste vivere ; Alterum non Laedere ; Suum cuique Tribuere


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Jan 2019 21:38 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Mai 2007 13:35
Message(s) : 582
Localisation : Alger, Algerie
ThierryM a écrit :
ils reconnaissent un Dieu unique (certes trinitaire mais je pense qu'on sera d'accord pour considérer qu'avoir une trinité dans les dogmes n'interdit pas de parler de Dieu unique), ils utilisent le Coran (certes, avec leur propre interprétation mais après Est-ce qu'on ne demande pas régulièrement aux musulmans d'avoir un.

Juste une précision concernant ces deux points :

Le premier est fondamental et il faut être catégorique : Dieu en Islam est Un (hid) et Unique (ahad), il ne souffre ni division ni sub-division sous quelque forme que ce soit (samad). Toute nėgation de ce dogme, toute relativisation et toute interprétation divergeante exclue de facto de la qualité de "musulman".

Le second point est structurant : Le Coran est la parole de Dieu adressée en l'état à tous les humains. Donc, tout ce qui est obvie en lui est à prendre dans son sens apparent (dhāhir). Il n'y a pas de sens caché (bātin) qui pourrait contredire son message obvie et surtout pas en ce qui concerne le premier point et il n'y a pas de partie destinėe à la plèbe (3āmma) et une autre qui serait reservée à une ėlite (khāssa) élue ou cooptée. La Rėvelation (wahy) cesse avec le Sceau des Prophètes. Là encore, tout écart de ce principe fait sortir de la qualité de "musulman".

_________________
Honeste vivere ; Alterum non Laedere ; Suum cuique Tribuere


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Jan 2019 14:47 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1470
Harrachi78 a écrit :
Juste une précision concernant ces deux points :

Le premier est fondamental et il faut être catégorique : Dieu en Islam est Un (wāhid) et Unique (ahad), il ne souffre ni division ni sub-division sous quelque forme que ce soit (samad). Toute nėgation de ce dogme, toute relativisation et toute interprétation divergeante exclue de facto de la qualité de "musulman".

Le second point est structurant : Le Coran est la parole de Dieu adressée en l'état à tous les humains. Donc, tout ce qui est obvie en lui est à prendre dans son sens apparent (dhāhir). Il n'y a pas de sens caché (bātin) qui pourrait contredire son message obvie et surtout pas en ce qui concerne le premier point et il n'y a pas de partie destinėe à la plèbe (3āmma) et une autre qui serait reservée à une ėlite (khāssa) élue ou cooptée. La Rėvelation (wahy) cesse avec le Sceau des Prophètes. Là encore, tout écart de ce principe fait sortir de la qualité de "musulman".
C'est le point de vue dogmatique sunnite. Il y en a d'autres, à commencer par le point de vue dogmatique alaouite.

Harrachi78 a écrit :
Barbetorte a écrit :
Le verre est-il solide ? C'est assez simple. Du point de vue de sa structure, il n'a rien d'un solide du moment que ses molécules ne sont pas organisées. C'est un liquide infiniment visqueux.

... et comparons ce qui est comparable, je vous prie ... :-)
Ce n'est pas une comparaison mais une illustration de la nécessité de s'entendre au préalable sur le sens des termes lesquels peuvent varier du tout au tout selon le point de vue où l'on se place et qu'il est indispensable de bien préciser.

Harrachi78 a écrit :
Citer :
Les frères du Grand-Orient de France sont-ils franc-maçons ? C'est assez simple. Du point de vue de la Grande Loge Unie d'Angleterre, ils n'ont rien de maçonnique du moment qu'ils ne partagent pas la croyance déiste fondamentale en un Grand Architecte de l'Univers.
Gardons à l'esprit que le sujet concerne des Religions établies, qui se rattachent à des normes et à des traditions qu'elles considèrent directement rėvélėes par Dieu. Il ne s'agit pas de pures pholosophies spėculatives ni de fondations consciement humaines ...
Gardons à l'esprit que nous ne sommes pas sur passion-théologie mais sur passion-histoire. Le point de vue sunnite, si tant est qu'il y a un point de vue sunnite unique, ne s'impose pas d'emblée. Pour répondre à la question : Les Alaouites sont-ils des musulmans ?, il faut définir au préalable aussi objectivement que possible ce qu'est un musulman. Ce qui peut sembler évident pour l'ouléma de l'université d'Al-Azhar ne l'est pas du tout pour celui qui observe les choses de Sirius où l'on doit se placer lorsqu'on intervient sur passion-histoire. Or, de Sirius, on ne peut d'emblée adopter le point de vue de tel ou tel. Il faut prendre en compte, les faits, tous les faits, sans idée préconçue et chercher la synthèse.

Une majorité d'oulémas sunnites excluent les Alaouites de l'Oumma. C'est un fait.

Mais, comme l'observe très justement Hughes de Hador, les Alaouites se revendiquent musulmans. C'est aussi un fait qu'il faut prendre en compte.

Amin Al-Husseini, grand mufti de Jérusalem, a déclaré en 1936 que les Alaouites étaient musulmans. Le frère d'Hafez-El-Assad a épousé une princesse saoudienne et n'a pu le faire que parce que des oulémas sunnites ont affirmé qu'il était musulman. Encore deux faits qu'on ne peut écarter.

La présente discussion a été ouverte en 2011 et nous en sommes à la sixième page. Il serait opportun de lire les premières interventions où beaucoup de choses très intéressantes ont été dites, notamment :

Citer :
Comme je le disais dans un post précédent, la définition d'une orthodoxie est un probléme complexe en Islam. L'orthodoxie étant généralement celle de l'élite dominante
. (Yughurtha – 8 mars 2013)

Citer :
Les alouites sont l'exemple même de l'interférence du religieux et du politique dans l'histoire, justifiant le thème " histoire du religieux " dans PH. D'ailleurs pour les musulmans, la religion, c'est de la politique. Beucoup de gens pensent de même en Occident concernant le christianisme ( les athées et les anti-cléricaux notamment )
Alain.g – 12 août 2011.

Quel est l'intérêt de la question ?

Le bibliothécaire devra de déterminer où classer un ouvrage consacré aux Alaouites. Il pourra adopter la classification proposée dans l'article Alaouite de wikipedia où sont distingués les branches suivantes : sunnisme, chiisme, tasawwouf (soufisme), kharidjisme, ibadisme et autres. Les Alaouites sont classés parmi les chiites dans le rameau Ghulât défini comme : groupes musulmans minoritaires chiites, qui du point de vue de la majorité, exagèrent le statut de certains saints ou membres de la famille du prophète de l'islam Mahomet (le plus courant étant Ali). Ces groupes seraient allés trop loin dans l'attribution de la divinité à une personne, jusqu'au point, interdit en islam, de l'associer à Dieu.

L'analyste politique s'attachera surtout aux rapports entre les communautés alaouites et les autres.

Celui qui étudie les religions s'intéressera aux dogmes, aux rites, aux traditions et aux sensibilités religieuses. Il pourra éventuellement relever des divergences dirimantes entre Sunnites et Alaouites.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Jan 2019 18:40 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 23 Déc 2010 13:31
Message(s) : 653
Juste ce point :
Harrachi78 a écrit :
Le second point est structurant : Le Coran est la parole de Dieu adressée en l'état à tous les humains. Donc, tout ce qui est obvie en lui est à prendre dans son sens apparent (dhāhir). Il n'y a pas de sens caché (bātin) qui pourrait contredire son message obvie et surtout pas en ce qui concerne le premier point et il n'y a pas de partie destinėe à la plèbe (3āmma) et une autre qui serait reservée à une ėlite (khāssa) élue ou cooptée. La Rėvelation (wahy) cesse avec le Sceau des Prophètes. Là encore, tout écart de ce principe fait sortir de la qualité de "musulman".


Donc, toute personne qui s'écarte du message obvie du Coran n'est pas musulman. Je pense que vous venez de réduire d'un bon tiers le nombre de musulmans de part le monde, notamment en Occident.

J'annoncerai à tous mes collègues qui se disent musulman que, puisqu'ils ne vont pas à la prière du vendredi (sourate 62) et s'écartent du texte obvie du Coran, ils ne sont pas musulmans. J'ai tendance à penser qu'ils ne vont pas être d'accord et vont continuer à se présenter comme des musulmans, ne vous en déplaise. Votre opinion est votre opinion; mais elle n'est ni mois, ni plus que cela, une opinion. Et non une parole, ou écrit en l'occurrence, qui s'impose par elle/lui-même.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Jan 2019 19:24 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Mai 2007 13:35
Message(s) : 582
Localisation : Alger, Algerie
ThierryM a écrit :
Donc, toute personne qui s'écarte du message obvie du Coran n'est pas musulman. Je pense que vous venez de réduire d'un bon tiers le nombre de musulmans de part le monde, notamment en Occident.

Je ne vois pas trop ce qui permet l'immense saut qui aurait mené du propos que vous citez jusqu'au commentaire que vous lui consacrez là ?! Rappellons donc le contexte un moment : le sujet concerne l'aspect dogmatique, la croyance et la prefession de foi qui ferait qu'un musulman X soit reconnu comme tel par les autres Musulmans sans doute et sans contestation : en quoi est-il supposé croire (ou non) ce "musulman" et qu'est-il appelé à professer (ou pas). Il ne s'agit pas de piétė ni de degrès de conformité personelle avec les exigences morales et/ou rituelles de la religion en question.

Citer :
... J'annoncerai à tous mes collègues qui se disent musulman que, puisqu'ils ne vont pas à la prière du vendredi (sourate 62) et s'écartent du texte obvie du Coran, ils ne sont pas musulmans ...

Ma foi, libre à vous d'annoncer ce que bon vous semble à vos amis de toutes confessions. Ayez juste la bonté de ne pas invoquer mon nom ou mon texte dans l'affaire pour des choses que je n'aurais pas formulé ... lol

Citer :
... J'ai tendance à penser qu'ils ne vont pas être d'accord et vont continuer à se présenter comme des musulmans, ne vous en déplaise ...

Là encore, j'ignore ce qui vous aurais permis de supposer qu'il "m'en déplairais" en quelque chose ? Donc, pour remettre les pendules de votre exemple à l'heure exacte de mon propos, nous dirons que ce n'est pas le manque de "discipline" de vos amis ėventuels envers une norme tirėe d'un texte coranique obvie qui en ferait des "non-musulmans", mais le fait qu'ils puissent rėcuser le contenu en tant que tel, soit en contestant la valeur du texte soit en lui donant un sens qui s'oppose clairement à ce qu'il affiche au premier degrés. Il y a une nuance que vous semblez avoir escamoté par précipitation.

Citer :
... Votre opinion est votre opinion; mais elle n'est ni mois, ni plus que cela, une opinion. Et non une parole, ou écrit en l'occurrence, qui s'impose par elle/lui-même ...

Petite prėcision ici : en matière de Droit de manière générale et de Droit islamique en particulier, je ne suis pas moi-même juriste ni exegète et je n'exprime donc pas d'opinions de mon propre. Je me contente d'observer ce qui est consacré dans la Tradition et reconnu par la Communauté comme étant la norme et la règle.

_________________
Honeste vivere ; Alterum non Laedere ; Suum cuique Tribuere


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Jan 2019 20:04 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Mai 2007 13:35
Message(s) : 582
Localisation : Alger, Algerie
Barbetorte a écrit :
... Gardons à l'esprit que nous ne sommes pas sur passion-théologie mais sur passion-histoire.

Le rappel est ici superflu. Le sujet du topic porte en lui, par dėfinition dirions-nous, une part de théologie ce qui en soit normal dans section consacrée à l'Histoire des Religions.

Citer :
... Le point de vue sunnite, si tant est qu'il y a un point de vue sunnite unique, ne s'impose pas d'emblée. Pour répondre à la question : Les Alaouites sont-ils des musulmans ?, il faut définir au préalable aussi objectivement que possible ce qu'est un musulman ...

En étant si larges et en suivant votre démarche dans l'absolu, il faudra aller encore plus en amont et se demander qui est rėellement "Chrétien" au motif que l'Islam se réclame de Jėsus de Nazareth et que les Musulmans se considèrent à ce titre comme ces fidèles et vrais héritiers. C'est ici seulement qu'intervient la limite du thème du Forum car l'Islam ayant apparu historiquement après le(s) Christianisme(s), un tel débat -si il peut avoir un sens dėjà- n'a pas sa place ici. Je reste donc d'emblée et de plein droit dans une perspective "historique" puisque le groupe nommé Nussayris/Alaouites apparait à un point chronologique (bien dėfini et documenté) qui se trouve être postérieur à celui qui avait vu l'apparition de l'Islam (tout court) et ensuite du courant central et majoritaire qui deviendra Sunnisme. Aussi l'immense écart qui existe entre les dogmes et croyances fondamentales qui caractérisent l'un et l'autre ne peuvent être tenus pour une simple divergeance entre deux ėgaux. Il y a une bien "origine" et une "variation" et cela peut se suivre sur le plan historique.

Citer :
Une majorité d'oulémas sunnites excluent les Alaouites de l'Oumma. C'est un fait.

Exact, et il faut rappeler ici que le consensus (ijmā3, et non nėcéssairement "unanimité") est la troisième source de legislation en Droit islamique.

Citer :
Mais, comme l'observe très justement Hughes de Hador, les Alaouites se revendiquent musulmans. C'est aussi un fait qu'il faut prendre en compte.

Le problème, comme expliqué prėcedement, est que le simple fait de se revendiquer musulman suffit pour être reconnu comme tel et aucun juriste ne peut dėnier un tel droit tant que le concerné affiche publiquement un comportement et une vie de musulman et que ses déclarations ne contredisent pas des principes et des normes communément admis en Islam. Cette position est cardinale à la base et, si une majorité d'ulėmas dénient la qualité de musulman à un individu ou à un groupe c'est qu'il y a de sérieux problèmes qui ne peuvent être ignorés.

_________________
Honeste vivere ; Alterum non Laedere ; Suum cuique Tribuere


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 92 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB