A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 19 Juin 2018 23:12

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 13 Oct 2015 13:12 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 08 Juin 2007 11:48
Message(s) : 73
Actes de la VIIe Petite Journée de Patristique « Jean Chrysostome, un évêque hors-contrôle » (2015)

Etrange ironie de l’histoire ! Celui qui avait été le chantre de la grandeur incommensurable du sacerdoce et de la liberté de l’Eglise fut enlevé en décembre 397 pour être conduit à Constantinople, la capitale de l’Empire, et là, y être consacré évêque de la Seconde Rome. L’ordination du prêtre Jean d’Antioche était tout à fait contraire aux règles canoniques de l’Eglise. En fait et place d’une élection qui aurait placé Jean à la tête de l’Eglise de Constantinople de façon légitime, il ne devait sa nomination qu’aux manœuvres de l’eunuque Eutrope, le favori du jeune empereur Arcadius. Et pourtant, à Constantinople, Jean ne renonça à rien. Prédicateur infatigable de la Parole de Dieu, il osait croire que tous, nobles et humbles, pouvaient vivre l’idéal de l’Evangile, rappelant aux uns et aux autres leurs devoirs et la grandeur de leur vocation. Et la parole n’étant rien sans l’exemple, il n’hésita pas à vendre les biens considérables de son Eglise pour nourrir les foules de miséreux attirés par la création de la nouvelle capitale. Ce qui lui valut l’animosité des puissants qui n’entendaient pas voir ainsi disparaître les signes de leur ostentatoire piété. Il était sans concession pour ces nobles qui fréquentaient la Cour très-chrétienne : « Qui êtes-vous, vous qui adorez le Christ dans les ors de l’autel et le méprisez dans les haillons du pauvre ? »Et cette même liberté de parole lui servira pour stigmatiser les évêques qui achètent leur charge ou les ascètes qui passent plus de temps dans les maisons des riches patriciennes que dans leur monastère. Une telle liberté de paroles et d’actions avait un prix, que Jean ne tarda pas à connaître.

Les Actes de la Petite Journée de Patristique « Jean Chrysostome, un évêque hors-contrôle », publiés et diffusés par l’association Caritaspatrum, viennent juste de paraitre.
Il est encore possible de se procurer le volume des Actes au coût de la souscription de 14 euros (+ 2 euros de frais de port)

en écrivant à :
Caritaspatrum
1 rue de Foncillon
17200 Royan
ou par mail : pg.delage@gmail.com

173 pages
ISBN : 978-2-9534283-9-1

_________________
Veni, Vidi, vici!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: publication des Actes de la
Message Publié : 13 Oct 2015 16:00 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2706
Ce Jean Chrysostome c'est bien Saint Jean Bouche d'or, j'imagine.

Pourquoi supprimer le saint devant le noms des saints ? Saint Jean devient Jean, Saint Louis Louis IX, c'est vraiment bizarre ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: publication des Actes de la
Message Publié : 19 Oct 2015 12:52 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 08 Juin 2007 11:48
Message(s) : 73
Parce que Jean Chrysotome écrivait avant d'être canonisé... Et dans la recherche, il n'y a pas de prise de partie religieuse et le fait de considérer l'un ou l'autre des auteurs comme saint relève de la foi et d'une certaine religion...Or, le recherche, c'est l'étude des textes et des faits.

_________________
Veni, Vidi, vici!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: publication des Actes de la
Message Publié : 19 Oct 2015 16:14 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2706
Cliobis a écrit :
Parce que Jean Chrysotome écrivait avant d'être canonisé... Et dans la recherche, il n'y a pas de prise de partie religieuse et le fait de considérer l'un ou l'autre des auteurs comme saint relève de la foi et d'une certaine religion...Or, le recherche, c'est l'étude des textes et des faits.


Je ne comprend pas ce que vous voulez dire. Jusqu'à la fin du XXe siècle il était tout à fait normal de préciser "Saint" devant un prénom. Sinon comment distinguer Saint Jean-Baptiste de mon fils Jean-Baptiste. Les instituteurs anticléricaux de la IIIE République n'hésitaient pas à enseigner à leurs élèves que "saint Louis était mort à Tunis" et que "sainte Geneviève avait défendu Paris" ... Donner au mot "saint" un sens subjectif est vraiment très récent. Il serait intéressant d'en comprendre les causes.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Oct 2015 12:16 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 08 Juin 2007 11:48
Message(s) : 73
On n'emploie plus le "saint" avant le nom des auteurs alors que cela se faisait auparavant (saint Augustin, saint Jean Chrysotome)... parce que l'emploi de "saint" est trop religieusement chrétien et donc pas partagé par les autres religions voire les athées.

Il y a donc l'aspect laïc bien sûr, mais c'est aussi une question de bon sens : Ambroise de Milan n'était pas saint Ambroise de son vivant.

En espérant avoir pu vous éclairer davantage...

_________________
Veni, Vidi, vici!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Oct 2015 10:07 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1255
Mais bien sûr. Dans notre Etat laïc toute référence religieuse est à proscrire.

Une grande purge s'impose. Commençons par les rues et monuments de Paris.

L'Ile Saint Louis doit être rebaptisée Ile Louis IX.
Il ne peut y avoir de Sainte Chapelle. Rebaptisons la Chapelle Louis IX.

Cathédrale Notre-Dame : Ouh là là, ça ne va pas du tout.
Une cathédrale, de cathèdre signifiant chaise, désigne le siège de l'évêque. Cela n'intéresse que les catholiques. Ce qui intéresse l'historien comme le citoyen n'est que le monument historique. Il ne doit donc plus y avoir officiellement de cathédrale.
Notre-Dame ? La dame des catholiques seulement. Tout le monde ne croit pas en Jésus-Marie-Joseph.
Parlons donc plutôt de la Grande Eglise de Paris.

Plus de gare Saint Lazare, mais une gare Lazare tout court.
Plus de Saint Germain des prés, mais Germain des prés tout court.

Il faudra aussi s'intéresser au folklore. Plus de feux de la Saint Jean mais des feux de fin juin.

Bien entendu, il faudra bannir l'expression "repos dominical", c'est tout simplement le repos du dimanche.

On continue à donner du Monseigneur aux évêques ! Arrêtons ! Monsieur, comme tout le monde. D'ailleurs, Citoyen serait encore mieux.

Y a du boulot en perspective !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Oct 2015 10:42 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1255
Les éditions La Pléiade éditent les mémoires du duc de Saint-Simon.

Horreur !

Plus de saint ! Plus de duc non plus, dans la République, cela fait tache. D'ailleurs le vrai nom de ce monsieur était de Rouvroy.

Ne parlons donc plus que des mémoires de Rouvroy.

Tout cela me rappelle cette jolie phrase de Quatrevingt-treize de Victor Hugo : Il mériterait la croix de Saint Louis s'il y avait encore des croix, des saints et des Louis.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Oct 2015 10:46 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2706
Excellent cher Barbetorte... :P

Pour revenir à la sainte Écriture (si j'ai encore le droit de m'exprimer ainsi), comment puis je dire : " la première lettre de Jean" sans demander "Jean qui rit ou Jean qui pleure ?"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Oct 2015 12:07 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1255
Il ne peut y avoir d'équivoque. Ce ne peut être que Jean qui pleure. Car, selon les théologiens faisant autorité dont le frère Jorge du Nom de la rose d'Umberto Eco se fait le porte-parole, le Christ ne riait jamais et donc son plus proche disciple non plus.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Oct 2015 12:48 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 18 Avr 2015 15:58
Message(s) : 767
Localisation : Kaamelott
Bonjour,

Barbetorte a écrit :
Ne parlons donc plus que des mémoires de Rouvroy.

On peut garder "Simon", tout le monde s'y retrouve : ça fait très AT.
Maintenant attention au mot "pierre"... dont les cathédrales sont faites, il y a une connotation un peu "je suis le dauphin de...".
Comment comprendre le Panthéon si l'on se réfère à la définition et pire encore, ceux qui y sont et n'avaient rien demandé ?
Il faut donc "débaptiser"... enfin, là encore... le verbe...
;)

_________________
"L'histoire remplit le vide du présent et se transforme elle-même en espérance !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Oct 2015 13:13 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 18 Avr 2015 15:58
Message(s) : 767
Localisation : Kaamelott
Barbetorte a écrit :
Il ne peut y avoir d'équivoque. Ce ne peut être que Jean qui pleure.

Il n'était pas à la fête le pauvre au pied de la croix, d'ailleurs Hugo l'a écrit et en a fait une généralité : "les pauvres jeans".
;)

_________________
"L'histoire remplit le vide du présent et se transforme elle-même en espérance !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Oct 2015 10:52 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Nov 2008 17:01
Message(s) : 514
Localisation : Nevers
Barbetorte a écrit :
On continue à donner du Monseigneur aux évêques ! Arrêtons ! Monsieur, comme tout le monde. D'ailleurs, Citoyen serait encore mieux.
Faux ! Aujourd'hui, les élus s'adressent à un évêque dans leur discours par la locution Monsieur l'évêque. C'était le cas lors de deux inaugurations suite à d'importants travaux de restauration sur la cathédrale et sur une église voisine. Seul le Préfet a utilisé Monseigneur dans son discours, mais c'est sans doute un mauvais représentant de la République laïque, qui sera remis dans le droit chemin sans tarder.

_________________
Heureux ceux qui savent rire d'eux-mêmes, ils n'ont pas fini de rigoler !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Oct 2015 0:28 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1255
Si j'en crois ce que je lis sous ce lien, il s'agit bien de l'usage suivi dans les administrations : http://www.territorial.fr/PAR_TPL_IDENTIFIANT/3561/TPL_CODE/TPL_OVN_CHAPITRE_FICHE/2680-consultation-guide-des-usages-du-protocole-et-des-relations-publiques.htm
Par ailleurs le préfet n'est pas un élu.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Oct 2015 5:16 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2706
Aigle a écrit :
Barbetorte a écrit :
Si j'en crois ce que je lis sous ce lien, il s'agit bien de l'usage suivi dans les administrations : http://www.territorial.fr/PAR_TPL_IDENTIFIANT/3561/TPL_CODE/TPL_OVN_CHAPITRE_FICHE/2680-consultation-guide-des-usages-du-protocole-et-des-relations-publiques.htm
Par ailleurs le préfet n'est pas un élu.


Usage bien théorique que je n'ai jamais vu mis en application ...surtout pas avant 1991...

Sinon je suggère aussi de dire : le premier jour de la semaine, je vais assister à une cérémonie religieuse au lieu de culte catholique de la place Germain des Près.
Et non pas le dimanche, je vais à la messe à l'egli saint germain des près ???


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Oct 2015 16:22 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Nov 2008 17:01
Message(s) : 514
Localisation : Nevers
Barbetorte a écrit :
Le guide en question précise bien :
    appelation (en parlant de ...) : Son Excellence monseigneur X, évêque de …
    adresse (en s'adressant à ...) : Monseigneur, ou (Votre) Excellence, ou Excellence, suivi de la 2ème personne du pluriel

De la même manière, le Président de la République Française dit bien :
    Votre Majesté lors de la première salutation, puis Madame (Madam en anglais) dans la suite de l'entretien, à la Reine d'Angleterre,
    et Votre Altesse Sérénissime au Prince de Monaco
... sans remettre en cause les fondements de la nation.

Barbetorte a écrit :
Par ailleurs le préfet n'est pas un élu.
Exact ! Lui, au moins, a appliqué correctement les recommandations de ce guide en disant Monseigneur.

De là à en déduire que (certains de) nos élus ne connaissent rien au protocole >:) ...
Je peux simplement témoigner qu'une part du public présent a exprimé sa surprise (yeux écarquillés 8-| , "ooh" discrets) pour le manque de savoir-vivre d'un maire et d'un sénateur qui donnaient du Monsieur l'évêque.

_________________
Heureux ceux qui savent rire d'eux-mêmes, ils n'ont pas fini de rigoler !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB