A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 16 Août 2018 18:52

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Question
Message Publié : 05 Jan 2006 20:26 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 21 Nov 2005 15:30
Message(s) : 64
Avant même de se poser la question sur Jésus Christ il serait peut-être intéressant de vérifier une donnée.
ref.. par le Rabbin Shraga SIMMONS
A. La naissance virginale
L'idée chrétienne d'une naissance virginale a pris naissance dans Isaïe 7, 14 où il est question d'une 'alma qui a enfanté. Le mot hébreu 'alma a toujours signifié : " jeune femme ", mais les théologiens chrétiens, plusieurs siècles après, l'ont traduit par " vierge ".
B. La crucifixion
Il est écrit dans les Psaumes (22, 17) : " Car des chiens m'enveloppent, la bande des méchants fait cercle autour de moi ; "comme le lion" (ils meurtrissent) mes mains et mes pieds. " Le terme hébreu KeAri (" comme le lion ") est grammaticalement similaire au mot " déchirure ". C'est ainsi que le christianisme lit le verset comme contenant une allusion à la crucifixion : " Ils ont transpercé mes mains et mes pieds. "

etc..
Le judaïsme est la seule parmi les grandes religions de monde à ne pas s'appuyer sur des " revendications de miracles " comme base de la foi

Quand tu lis ses différents textes, on se rend compte de l' importance de vérifier ses informations
Site de référence
http://www.lamed.fr/actualite/israelnation/1024.asp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 05 Jan 2006 21:26 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Avr 2005 9:03
Message(s) : 569
Localisation : Liege
Salut

Citer :
Le judaïsme est la seule parmi les grandes religions de monde à ne pas s'appuyer sur des " revendications de miracles " comme base de la foi


Jésus étant juif, donc le christianisme est une religion issue du judaïsme, et dans les écrits, Jésus n'aimait pas les miracles. Si la foi chrétienne ne se limitait qu'a cela, elle aurait disparu depuis bien longtemps ou du moins elle serait bien différente et sans doute sans intéret.

Le Vieux juif catholique

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : naissance virginale
Message Publié : 06 Jan 2006 9:35 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 16 Nov 2005 13:24
Message(s) : 218
hendy a écrit :
ref.. par le Rabbin Shraga SIMMONS
A. La naissance virginale
L'idée chrétienne d'une naissance virginale a pris naissance dans Isaïe 7, 14 où il est question d'une 'alma qui a enfanté. Le mot hébreu 'alma a toujours signifié : " jeune femme ", mais les théologiens chrétiens, plusieurs siècles après, l'ont traduit par " vierge ".


Tu devrais dire "les traducteurs juifs de la Septante l'ont traduit par parthenos", c'est à dire "vierge" plutôt que les théologiens chrétiens, plusieurs siècles après, l'ont traduit par " vierge ".

Tu devrais même le dire au Rabbin Shraga SIMMONS. :lol: :lol:
Cordialement

_________________
"Mal nommer les choses, c'est participer au malheur du monde" Albert Camus


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : vérification..
Message Publié : 06 Jan 2006 13:39 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 21 Nov 2005 15:30
Message(s) : 64
Qui est ..Rabbin Shraga SIMMONS.. Il a dit
**les théologiens chrétiens, plusieurs siècles après, l'ont traduit par " vierge ". **
Les traductions chrétiennes ont souvent été **boiteuses**

La notion même d' une vierge enfantant pose beaucoup de question..Il ne faut pas être naif à ce point.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06 Jan 2006 16:01 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 2059
Localisation : village des Pyrénées
Peut-on, sans insulter personne (en tout cas ce n'est pas mon intention) se demander si tous ces gens de religion, ces prophètes, ces prédicateurs, etc., s'intéressant tellement à la sexualité, à la virginité, à la circoncision, bref à l'état des organes sexuels des femmes et des hommes, n'étaient pas tout simplement ... des obsédés sexuels ? (c'est à dire, des hommes, tout simplement ...).
Encore une fois, sans vouloir offenser personne, la question mérite d'être posée.

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: vérification..
Message Publié : 07 Jan 2006 8:12 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 16 Nov 2005 13:24
Message(s) : 218
hendy a écrit :
Les traductions chrétiennes ont souvent été **boiteuses**


En ce qui concerne la Septante, il s'agit bien d'une traduction juive.

Les traductions anciennes ne sont jamais scientifiques parce qu'on considérait qu'une bonne traduction était une adaptation dans la langue cible.

Ceci dit le traductions en langue vernaculaire ont été essentiellement chrétiennes mais, au 19ème siècle, la traduction du Rabbinat passe pour la pire chose qui soit arrivée à la Bible depuis la Septante selon Henri Meschonnic.

Il faut se souvenir que la Stuttgartensia, édition hébraïque qui fait foi dans toutes les religions issue de la Bible se base sur un manuscrit du 10ème siècle de notre ère. L'entreprise de reconstruction de ce texte hébreu commence à la fin du 1er siècle de l'ère commune et ne se termine qu'au 10ème siècle. C'est l'oeuvre des massorètes.

En sorte que tete sûr, texte sûr : il faut voir.



hendy a écrit :
La notion même d' une vierge enfantant pose beaucoup de question..Il ne faut pas être naif à ce point.


Dans la mesure où les mécanismes de la procréation ne sont absolument connus que depuis le milieu du 19ème siècle, ce n'est pas une question de naïveté que de considérer que les chrétiens du 3ème siècle aient construit une doctrine qui reprenait un motif de récit commun à la naissance de tous les personnages estimés "grands".

Platon se prétendait fils d'un dieu, Alexandre aussi.

La suppression de l'homme dans la conception commence dans le commentaire de Philon d'Alexandrie (philosophe juif néo-platonicien) quand il commente le sourire de Sarah.

En résumé, il ne faut pas confondre les motifs d'un récit avec la croyance qui peut s'en suivre, ni prendre les chrétiens pour des naïfs au prétexte que quelques uns sont littéralistes.

Espérant avoir été utile

_________________
"Mal nommer les choses, c'est participer au malheur du monde" Albert Camus


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : monothéisme et sexualité
Message Publié : 07 Jan 2006 8:31 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 16 Nov 2005 13:24
Message(s) : 218
dédé a écrit :
Peut-on, sans insulter personne (en tout cas ce n'est pas mon intention) se demander si tous ces gens de religion, ces prophètes, ces prédicateurs, etc., s'intéressant tellement à la sexualité, à la virginité, à la circoncision, bref à l'état des organes sexuels des femmes et des hommes, n'étaient pas tout simplement ... des obsédés sexuels ? (c'est à dire, des hommes, tout simplement ...).
Encore une fois, sans vouloir offenser personne, la question mérite d'être posée.


On peut et c'est pas très compliqué.

Le propre des monothéismes consiste à expulser les deesses des paires de dieux qui président aux destinées des peuples polythéistes. Ce qui fait quon est un peu paumés pour expliquer ce qui va de soi dans les cultes associant un dieu et sa parèdre déesse : la reproduction.

Et comme on n'a pas de savoir "scientifique" expliquant le rôel des mâles et celui des femelles dans l'affaire avent le 19ème, il importe de contrôler le don des dieux (je parle des 3 deiux uniques) que matérialise une nouvelle vie.

En effet, les hommes revendiquent la partie active de la procréation (médecine de Gallien reprise d'Aristote) et les femmes ne sont que des vases. Pourtant, on ne peut être certain que de la mère dont sort l'enfant. C'est donc un paradoxe auquel il faut trouver une solution.

En outre, l'une des doctrines médicales anciennes imaginait qu'une femme ayant eu des relations sexuelles avec 2 hommes pouvait être fécondée par le premier alors qu'elle ne voyait plus que le second depuis des lustres. C'est la théorie de l'imprégnation d'où la nécessité d'épouser une vierge si l'on veut être certain de léguer ses biens à sa descendance.

Le lévirat, coutûme juive qui consiste à épouser la veuve de son frêre s'il est mort sans enfants part un peu de ce principe de l'ipregantion. En fait, c'est le plus proche parent mâle célibataire du défunt qui doit épouser la veuve.

La seule solution disponible pour répondre à ce paradoxe consiste à enfermer les femmes dans un gynécée ou dans un gynécée psychologique : la pudeur et la virginité avec éducation séparée. Le culte de la virginité commence au 3ème siècle. Voir Peter Brown article sur la question dans le recueil histoire de la vie privée,tome 11, chez Point. En ce qui concerne le passage à l'obsession sous nos cieux, voir Uta Ranke Hannemann, des énnuques pour le royaume, l'église catholique et la sexualité

Solution radicale en fait de gynécée : l'excision apour but de priver les femmes du goût des hommes avant qu'elles devienennt la mère des enfants des autres.

A+

_________________
"Mal nommer les choses, c'est participer au malheur du monde" Albert Camus


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : suivi
Message Publié : 08 Jan 2006 19:15 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 21 Nov 2005 15:30
Message(s) : 64
Dans la mesure ou on comprend les raisons données(?) pour la naissance d' un enfant (par une vierge), il serait peut-être temps de rechercher son vrai paternel. On est en 2006 et l' on enseigne encore au peuple des absurdités.
les **fille-mères** ont toujours existé et les pères irresponsables aussi.
Essayer d' expliquer à un jeune de 20 ans ce processus alors que sa copine est enceinte.. il y aurait un gros recyclage pédago-religieux à faire.
Ce genre de miracle n' existe plus en 2006.. on tente de maintenir dans
l' ignorance la plus complète, une fonction biologique normale.
Marie n' est plus une vierge, elle est enceinte. le procréateur de son enfant n' a pas voulu se manifester et le sait-il. Un autre a accepté ce role. IL n' est donc pas officiellement de la descendance de David.
Il est vrai que de donner une normalité à un geste survenu il y a 2000 ans serait une tache à ce pseudo événement.
Alors on a brodé une histoire abracadabrante autour de cette histoire..
Essayer d' expliquer cela à un scientifique japonais ou chinois..Il va rire pendant 1 mois avec les membres de sa famille.
J' ai même entendu une histoire d' extra terrestre dans cet procréation.

Ref. Pharisien libéré..
**Dans la mesure où les mécanismes de la procréation ne sont absolument connus que depuis le milieu du 19ème siècle, ce n'est pas une question de naïveté que de considérer que les chrétiens du 3ème siècle aient construit une doctrine qui reprenait un motif de récit commun à la naissance de tous les personnages estimés "grands". **


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09 Jan 2006 15:08 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 09 Août 2005 17:34
Message(s) : 3884
Localisation : Marseille
Citation de Hendy :
Citer :
Essayez d'expliquer cela à un scientifique japonais ou chinois... Il va rire pendant 1 mois avec les membres de sa famille.
J'ai même entendu une histoire d'extra terrestre dans cette procréation.

Pourquoi mélanger les niveaux de compréhension? Un authentique scientifique japonais ou chinois ne s'y risquerait pas (double respect : pour les croyances, pour la science). Les Japonais se réfèrent à au moins trois traditions religieuses différentes au cours de leur vie (naissance, mariage, mort) sans chercher à les concilier de façon logique et cohérente (pour nous, occidentaux). C'est plutôt cette tentative de conciliation (par un occidental) qui pourrait en soi déclencher leur hilarité. De même, ils n'auraient jamais songé à contester le statut divin de leur empereur jusqu'au jour où celui-ci leur a annoncé officiellement qu'il y renonçait. Même non dieu autoproclamé, l'empereur continue d'inspirer du respect à son peuple... Les intellectuels chinois et japonais qu'il m'est arrivé de rencontrer n'ont jamais exprimé la moindre ironie à l'endroit de telle croyance ni orientale ni occidentale. Je respecte et admire ce respect et tente de m'en inspirer moi-même.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Jan 2006 1:00 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 16 Oct 2005 10:47
Message(s) : 28
Sans compter qu'il existe beaucoup de Japonais et de Chinois chrétiens, et parmi eux un grand nombre de scientifiques.
Je crois que c'est plutôt en se voyant invoqués dans des messages d'une telle futilité et d'une telle vacuité intellectuelle, empestant un anti-cléricalisme et un rationalisme borné que l'on croyait, depuis la fin du dix-neuvième siècle, définitivement relégué aux poubelles de l'histoire de la pensée, qu'ils riraient... jaune!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : intéressant..
Message Publié : 10 Jan 2006 4:10 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 21 Nov 2005 15:30
Message(s) : 64
On me l' avait dit par E mail.. maintenant j' en suis certain.Il n' a pas été facile de le faire réagir. Il y a des gens qui écrivent sous d' autres noms pour se donner du pouvoir de soutien, moralisateur. Remarquer le genre littéraire utiliser.L' idée a une certaine valeur mais manque de crédibilité. On vous place un nom asiatique(Japonais, ? ) On m' a prévenu tout de suite du geste..
On vous lance alors un pladoyer moralisateur, supérieur, légèrement pédant. Remarquez le genre littéraire utilisé et vous découvrirez assez facilement le vrai auteur. Et probablement on va enlever ce message car trop révélateur et indésirable.
J' adore ce genre de magouille. Je lui reconnais un certain crédit..


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Jan 2006 7:50 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 2059
Localisation : village des Pyrénées
Quid ? Quomodo? Quando ? (j'y perds mon latin :roll: )

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Jan 2006 10:38 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 09 Août 2005 17:34
Message(s) : 3884
Localisation : Marseille
Citer :
On me l' avait dit par E mail.. maintenant j' en suis certain.Il n' a pas été facile de le faire réagir. Il y a des gens qui écrivent sous d' autres noms pour se donner du pouvoir de soutien, moralisateur. Remarquer le genre littéraire utiliser.L' idée a une certaine valeur mais manque de crédibilité. On vous place un nom asiatique(Japonais, ? ) On m' a prévenu tout de suite du geste..
On vous lance alors un pladoyer moralisateur, supérieur, légèrement pédant. Remarquez le genre littéraire utilisé et vous découvrirez assez facilement le vrai auteur. Et probablement on va enlever ce message car trop révélateur et indésirable.
J' adore ce genre de magouille. Je lui reconnais un certain crédit...

En deçà de sa teneur, tout message est d'abord un autoportrait révélateur de son auteur : vous n'y échappez pas... No harm meant!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : subtil
Message Publié : 10 Jan 2006 15:50 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 21 Nov 2005 15:30
Message(s) : 64
Il sera publié bientot une deuxième version de votre part pour santionner ce personnage irritant. Tu as combien de personnage sur ce site.
Si l' on ne pense pas exactement la même chose que vous, alors votre piège moralisateur entre en marche..Il faut que je lui envois mon troisième non quatrième. C'est drole. Quel timbre pédant dois-tu utiliser?
Non il faut que l' on fasse une interrogation moralisatrice sur le personnage. Tenter d' abord de le ridiculiser(manoeuvre de vieux curé défrocquer)(autoportrait révélateur). ON n'est pas naif.Cette attitude de vieux c.d. vous donne-t-elle des droits. J' adore cet attitude pédante. N' oublier pas d' effacer tout cela car ca vous outrage.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Jan 2006 20:22 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Jan 2006 18:39
Message(s) : 134
Localisation : près de Besançon
Je confirme qu'il y a des japonais chrétiens mais peu quand au respect parlons plutôt d'irrespect caché derrière une politesse omniprésente.
quant à la religion en général et dieu en particulier, c'est pour moi une invention humaine à l'usage des hommes.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB