A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 19 Nov 2017 7:36

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 25 Mars 2008 17:14 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Sep 2007 12:09
Message(s) : 509
Localisation : Klow / Nouillorc
Alors qu'il est notoire que le facteur religieux était écrasant au Moyen-age 'occidental' qu'en était-il dans l'empire Byzantin à la même époque ?
Il n'y avait pas d'inquisition (semble t-il ) mais sait-on quel était le poids des considérations religieuses sur l'économie, (par exemple au niveau du prêt à intérêt), sur l'évolution des sciences, et la vie intellectuelle en général ?

_________________
"Les gosses n'apprennent plus rien à l'école; en histoire-géo par exemple, ils doivent se débrouiller comme ils peuvent. Bientôt, un gamin nous dira par déduction que l'an 1111 correspond à l'invasion des Huns....."

Compte rendu de réunion d'une communauté d'agglomération


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Mars 2008 18:26 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 25 Mai 2004 21:35
Message(s) : 893
Localisation : Paris
L'Eglise ne condamne pas le prêt à intérêt, simplement l'usure. Les clercs ont même, à certaines époques, le droit de prêter à intérêt si l'on en croit une novelle de Léon VI, avec la justification que l'intérêt rémunère le risque.
D'une manière générale, l'Eglise byzantine ne condamne pas le profit mais elle dénonce l'accumulation du capital, la thésaurisation, synonyme d'avarice. Syméon le Théologien invite les marchands à ne pas négliger leurs affaires et à investir.
Les institutions religieuses sont même des acteurs économiques importants à Byzance : c'est le cas des monastères de l'Athos, grosses puissances foncières (plusieurs milliers d'hectares), qui pratiquent des cultures speculatives comme la vigne, et qui vendent leurs produits sur le marché de Constantinople.

Concernant la vie intellectuelle, il est clair que la religion joue un rôle fondamental à Byzance : il suffit de penser au cliché sur les querelles dites byzantines sur le sexe des anges. Un moment fort du renouveau intellectuel byzantin est la crise iconoclaste (730-843), qui a amené les deux camps à trouver dans les écrits religieux du passé des arguments contre l'adversaire. Durant le concile de Nicée II, on a cité 70 ouvrages.
Mais, comme en Occident, la culture byzantine ne se limite pas qu'aux écrits religieux : les auteurs grecs de l'Antiquité sont beaucoup lus, en particulier Aristote.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Juin 2008 15:02 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Nov 2007 18:46
Message(s) : 168
Localisation : Breizh
Bonjour,

J'ai lu quelque part qu'une des raisons de la chute de l'Empire fut le poid de l'Eglise, en hommes (d'ou l'appel aux mercenaires) et l'occupation des sols...

Est ce vrai ? Avez vous des infos plus poussées la dessus...

Merci pour vos contributions :P

Amts

Pier

_________________
Mard eo bet trec'het Breizh er brezelioù bras,
He yezh a zo bepred ken bev ha biskoazh,
He c'halon virvidik a lamm c'hoazh 'n he c'hreiz.
Dihunet out bremañ, ma Breizh!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Juil 2008 15:49 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 15 Mars 2007 21:50
Message(s) : 111
Citer :
Il n'y avait pas d'inquisition (semble t-il )


Citer :
Concernant la vie intellectuelle, il est clair que la religion joue un rôle fondamental à Byzance


par contre, le fanatisme orthodoxe était très lourd pour les peuples soumis à l'autorité.
Les Coptes ont accueillis à bras ouvert l'invasion des Arabes en Egypte. Ensuite, les Empereurs, sous l'influence de l'Eglise, déportaient les Arméniens dans le désert de cappadoce pour y mourir. Chaque victoire Turque en Asie mineure était considéré comme victoire des Arméniens. Romain Diogenis (celui qui a été capturé par les Turcs) disait que s'il remportait la victoire à Mandzikert, il se jurait d'exterminer tous les Arméniens, sauf s'ils se convertissent à l'Orthodoxie et abandoner le modèle Monophysite.

Ensuite, on se remémore aussi de la persécutions des Bogomiles et les Illyriens Catholiques.
Les autres religions étaient aussi mal vu à Byzance qu'en occident.

L'orthodoxie était très dure envers les minorités religieuses ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Juil 2008 8:39 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Déc 2003 23:28
Message(s) : 3212
Sakellarios a écrit :
Romain Diogenis (celui qui a été capturé par les Turcs) disait que s'il remportait la victoire à Mandzikert, il se jurait d'exterminer tous les Arméniens, sauf s'ils se convertissent à l'Orthodoxie et abandoner le modèle Monophysite.


Vous êtes sûr que "exterminer" est le terme approprié ? Et la "déportation" d'Arméniens dans le soi-disant "désert" de Cappadoce, c'est pas un poil anachronique ?

D'une manière générale, si on compare Byzance à l'Occident médiéval, il est frappant de constater que les Byzantins exécutent peu d'hérétiques (il faut bien distinguer discours et réalité quand on parle d'hérésies) ; ils tolèrent les Juifs également. Précisons également qu'il y a avait des Arméniens rattachés à l'Église byzantine, ils n'étaient pas tous monophysites.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Août 2008 13:29 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Août 2008 11:27
Message(s) : 51
Ostrogovski dit que l'Etat Byzantin repose sur trois piliers : la "Romanité", l'armée et la religion.
L'orthodoxie a eu un poids énorme dans l'Empire, bien plus important qu'en Occident ! Et ce, jusqu'a la fin : Les autres nations orthodoxes étaient prêtes a financer la restauration de Ste-Sophie, en cour de délabrement aux XVème, mais cela s'arrêtait la. pas de troupes, ni d'argents, pour financer un empire moribond. Mais l'orthodoxie,elle, restait bien vivante et l'est toujours. Depuis son orignie, le pouvoir religieux orthodoxe a toujours été très proche du pouvoir politique en pays orthodoxe, survivance romaine. Ce n'est pas pour rien qu'il existe une multitude d'Eglises orthodoxes "Autocéphales", un prêtre orthodoxe a toujours beaucoup d'influence sur ses paroissiens, pas comme nos curés........;


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Août 2008 20:31 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Juil 2008 16:33
Message(s) : 23
Localisation : Ivry sur Seine et Draguignan
Est-il exact de dire que le Patriarche de Constantinople est la dernière institution encore vivante de l'Empire byzantin?

_________________
"Tu vas ouïr le comble des horreurs...
J'aime... A ce nom fatal, je tremble, je frissonne,
J'aime..."

Phèdre, acte I, scène 3

"Ils s'instruisent pour vaincre"
TBPCESF


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Août 2008 5:47 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Août 2008 11:27
Message(s) : 51
Je n'irai pas jusque la, la Grèce moderne a gardé des traditions et des usages byzantins, mais historiquement, oui, Le Patriarche Oecuménique de Constantinople est la dernière institution proprement byzantine existante. Il est choisis parmis les grecs du quartier du Phanar, d'Istambul, sont autorité est encore reconnue par beaucoup d'eglises othodoxes.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2013 18:14 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 2010 14:22
Message(s) : 2247
Deux petites questions…
Que montre l’épigraphie sur l’aspect religieux du monde byzantin ?
À partir de quand l’empereur tient son pouvoir de Dieu ?
Bien à vous.

_________________
et tout le reste n'est que littérature


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2013 18:32 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 13 Jan 2013 13:11
Message(s) : 755
Citer :
À partir de quand l’empereur tient son pouvoir de Dieu ?


Difficile à dire à mon avis. En fait c'est dès l'empire romain que le pouvoir a tendance à devenir de plus en plus sacré.
Toutefois, contrairement à l'Occident, il faut bien se rappeler que selon la mentalité byzantine (et Romaine), Dieu, qui a décidé de décerner l'autorité à un empereur peut très bien le désavouer, sa désapprobation se manifestant notamment par les échecs militaires. Un empereur battu pouvant difficilement être considéré comme légitime. Et ce particulièrement lorsque le Basileus est à la tête de ses troupes.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2013 18:51 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 2010 14:22
Message(s) : 2247
La numismatique ne tend-elle pas à montrer que le basculement s’opère autour de la moitié du Xe siècle ? Nous avons une monnaie aux effigies de Constantin VII porphyrogenète et de son fils Romain II laissant sous-entendre qu’il tient son pouvoir de son père alors que sous le règne de Nicéphore phocas (à partir de 963) on voit l’autokrator accompagné de la Sainte vierge Marie.
Bien à vous.

_________________
et tout le reste n'est que littérature


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Nov 2013 19:55 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 13 Jan 2013 13:11
Message(s) : 755
C'est possible, quoi qu'il semble exister des pièces de règnes antérieurs où l'on voit uniquement une croix sur le verso (par contre pas le Christ ni la Vierge Marie apparemment).

Sous la dynastie des Macédoniens j'ai surtout l'impression que c'est le principe de légitimité dynastique qui tend à s'imposer, notamment lorsque le peuple exige le maintient sur le trône de Zoé et de Théodora, certes plus par fidélité au souvenir des empereurs précédents. Peut être le besoin d'associer les fils sur le trône est il moindre, ce qui expliquerait leur disparition des monnaies...

Peut être aussi le changement est il encore antérieure. Sur un panneau d’ivoire on voit Constantin VII couronné par le Christ.
En tout cas votre remarque est judicieuse.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Nov 2013 9:18 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 2010 14:22
Message(s) : 2247
Théodare a écrit :

Peut être aussi le changement est il encore antérieure. Sur un panneau d’ivoire on voit Constantin VII couronné par le Christ.



Image

http://www.zazzle.fr/le_christ_couronna ... 4508305276

J’ai certainement mal cherché mais c’est le seul site sur lequel j’en ai trouvé trace. Je ne peux malheureusement pas l’intégrer en l’état à mon argumentaire. Merci quand même.
Bien à vous.

_________________
et tout le reste n'est que littérature


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB