A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 01 Mai 2017 1:34

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 05 Juil 2007 9:23 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 2059
Localisation : village des Pyrénées
J'ai dans ma bibliothèque un livre d'histoire édité en 1957, livre de cours élémentaire dans l'enseignement catholique.

Histoire de France, cours élémentaire, par A. Guillemein et f. Le Ster, Les éditions de l'école, 1957.

Je trouve la lecture de cet ouvrage particulièrement intéressante, au sens où l'histoire semble être utilisée, par petites allusions par-ci par-là, comme une arme de la guerre scolaire.
Les "deux écoles" avaient (je parle au passé, dans le doute ...) bien sûr en commun l'histoire (et quelques mythologies), mais quelques petites allusions dans les livres font la différence. Je vais vous citer quelques-une des ces allusions, que vous pourrez commenter, et qu'il serait nécessaire de comparer aux allusions tout aussi orientées d'un ouvrage laïque de l'époque, que certains de vous possèdent peut-être.

Commençons par l'avant-propos: (dans les citations, j'essaie de respecter la forme, italique etc.)

Citer :
Quant à l'esprit dans lequel nous avons rédigé notre manuel, c'est l'esprit essentiellement chrétien et français : nous voulons dire que nous avons tenu à faire l'histoire de la France "fille ainée de l'église" et de la France qui fut belle et grande, même avant 1789.


Citer :
Ce sont ici des histoires, telles que les aiment nos jeunes enfants. Puissent-elles, en les initiant à la véritable histoire, leur faire davantage aimer Dieu et la France :
Dieu qui toujours protégea la France,
La France qui toujours fut le soldat de Dieu.


Première leçon: La Gaule et les Gaulois

Citer :
... Ses habitants, les gaulois, étaient à moitié sauvages

Description classique du gaulois blond, grand, moustachu, vigoureux (quid des femmes ?), portant "une longue épée en mauvais fer qui se tordait facilement", "[n'aimant] que la chasse et la guerre"

Citer :
ils ne connaissaient pas le vrai Dieu

Citer :
la fête se termine par un grand repas ; on chante, on boit, on se bat et souvent la grande fête est attristée par des morts

(cette dernière description s'appliquant toujours aux troisièmes mi-temps de rugby actuelles :roll: )

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 05 Juil 2007 9:34 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 2059
Localisation : village des Pyrénées
Une précision: c'est la discussion avec notre ami bosniaque, et le coté (que je juge) naïf de ses vues historiques, qui m'a amené à revenir chercher cet ouvrage, pour comparer les degrés de naïveté :lol:

http://passion-histoire.net/phpBB3_Fr/v ... sc&start=0

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 05 Juil 2007 15:10 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Avr 2007 5:47
Message(s) : 575
Localisation : Nouvelle-France
Je suis né en 1951 , au Québec , j'ai connu la fin de l'époque ou l'histoire faisait encore partie du monde de la littérature , du moins en ce qui concernait l'école primaire , vers 1960 j'ai connu la générations de profs qui nous disaient que l'histoire est une science , science sociale mais science tout de même .

Les écrivains de manuels scolaires d'autrefois avaient une toute autre vision de leur travail , certains n'avaient jamais travaillé avec des documents originaux . Pour des raisons écinomiques aussi bien que techniques ils ne faisaient d'autre recherches que dans les livres d'histoires des générations précédentes.

Je serais curieux de comparer cette situation avec celle qui existait en France a la même époque .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06 Juil 2007 9:16 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 2059
Localisation : village des Pyrénées
Deuxième leçon: Les gaulois et les romains

en légende d'une image:
Citer :
Ce beau et vaste bâtiment, à droite, est sans doute une école, car deux jeunes enfants romains s'y rendent, leur cartable sous le bras. [ :lol: :lol: ] Les romains sont en effet très instruits.


Citer :
[Vercingétorix] réunit autour de lui de nombreux Gaulois, et leur dit : "mes amis, les Romains veulent nous prendre notre pays. Nos saurons le défendre, car nous sommes aussi courageux qu'eux. [...] l'union fait la force. Il avait raison.


"l'union fait la force" comme l'oignon fait la soupe :lol:
Citer :
Vercingétorix regarde César bien dans les yeux

Image
image qui a inspiré un autre livre d'histoireS:
Image
laquelle est la plus vraisemblable ? :lol:

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06 Juil 2007 9:21 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 2059
Localisation : village des Pyrénées
Il est drôle que dans l'imaginaire collectif (véhiculé par ces livres), nos ancêtres soient les vaincus (les Gaulois), comme si les envahisseurs (Romains puis "barbares") n'avaient fait que passer (génétiquement). Imginaire d'un peuple qui se maintient inchangé malgré les aléas de l'histoire ?

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06 Juil 2007 10:21 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Mars 2007 8:17
Message(s) : 148
Localisation : Romilly sur Seine
Les Gaulois servent à un tas de choses:Extrait de "L'Histoire de France cours élémentaire et moyen" par Aymard, 1932:
"En apportant aux indigènes (comprendre: aux colonisés) les bienfaits de la paix et de la civilisation, les Français ont fait pour eux ce que les Romains avaient fait pour les Gaulois"
Le meme ouvrage nous présente lesdits Gaulois comme "hospitaliers et curieux"(?). Ils avaient des chefs "grands, aux yeux bleus, aux cheveux blonds ou roux". La preuve, Christophe Lambert dans "Vercingetorix"!

_________________
"On ne construit rien dans le désordre et dans la haine" (La Rocque)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Mars 2013 10:11 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 2059
Localisation : village des Pyrénées
petit livre source inépuisable d'étonnement !
Troisième leçon: Le christianisme en Gaule
Citer :
Les Gaulois et les Romains ne connaissaient pas le vrai Dieu : ils étaient païens.

Citer :
Saint Martin se fit chrétien. Il était bien digne le l'être.

Quatrième leçon : les barbares
Citer :
[les francs] portaient de longues moustaches tombantes
juste comme moi, ça doit être génétique :wink:
Citer :
ils étaient païens et offraient à leurs dieux des victimes humaine. C'est à cause d'eux qu'on donna plus tard à notre pays le nom de France.
La concomitance des deux phrases est troublante (causalité ?)
Citer :
Le cavalier hun [de l'image] a la bouche grande ouverte; c'est qu'il pousse, selon son habitude, des cris efforyables

Passons sur Clovis, tout a été dit ("il ne fut d'abord qu'un petit roi, comme le prouve l'histoire du vase de Soissons"), la promesse de Tolbiac, les Wisigoths "peuple chrétien mais hérétique", et arrivons aux rois fainéants. (on est épuisés, ça sera pour la prochaine leçon)

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Mars 2013 18:35 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2389
J'espère que les typographes étaient des gens sérieux et qu'il n'y a pas eu une coquille quand ils ont écrit qu'il a embrassé le culte de Clotilde.........


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Mars 2013 3:06 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4304
Localisation : Allemagne
Dédé que voulez vous prouver :?: Je comprend que vous maniez la dérision sur un ouvrage qui prête le flanc à la critique. Mais pensez vous que depuis cette date, les programmes de l'Education nationale et les éditeurs aient fait beaucoup mieux :?:
Dans votre cas, c'est catho et franchouillard, mais depuis on a eu l'histoire vue à travers le prisme marxiste et tiers-mondiste. Y a-t-on gagné en qualité :?:

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Mars 2013 8:01 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Déc 2005 21:13
Message(s) : 2603
Localisation : Metz
Faget a écrit :
Dédé que voulez vous prouver :?: Je comprend que vous maniez la dérision sur un ouvrage qui prête le flanc à la critique. Mais pensez vous que depuis cette date, les programmes de l'Education nationale et les éditeurs aient fait beaucoup mieux :?:
Dans votre cas, c'est catho et franchouillard, mais depuis on a eu l'histoire vue à travers le prisme marxiste et tiers-mondiste. Y a-t-on gagné en qualité :?:


Faget, si vous pensez vraiment que les manuels scolaires d'aujourd'hui sont marxisants, c'est que vous avez vraiment beaucoup, mais alors beaucoup de retard (au minimum 20 ans je pense). Après, tout dépend ce que l'on entend par "tiers-mondiste", mais je ne vois pas trop ce qui pourrait coller à un tel qualificatif dans les programmes (que je ne défends pas particulièrement d'ailleurs).

_________________
«L'humanité est comme un paysan ivre à cheval: quand on la relève d'un côté, elle tombe de l'autre.»
(Martin Luther)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Mars 2013 9:09 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 2059
Localisation : village des Pyrénées
Bonjour.
Je ne veux rien prouver. Je narre, c'est tout. Je n'ai rien à prouver, on a évoqué ici sur plusieurs débats la création d'une mythologie nationale à travers l'enseignement de l'histoire.
je cite ce qu'on ma répondu hier, quelque part sur la toile, dans une discussion (pas d'histoire, d'actualité) sur la consanguinité :
Citer :
Car le respect ou non du tabou de l'inceste peut changer bien des choses.
Exemple : Si Charles V n'avait pas épousé sa très proche cousine Jeanne de Bourbon (Philippe VI de Valois, grand-père de Charles V, était le frère d'Isabelle de Valois,grand-mère de Jeanne) , la France n'aurait sans doute [quand même un peu de doute] jamais eu besoin de Jeanne d'Arc, car ce n'est pas le roi fou, Charles VI le Fol, qui serait monté sur le trône , et la France n'aurait pas été ''vendue'' aux anglais par Isabeau de Bavière ! On voit: petite cause , grands effets !!!

Il y a tout : le sauvetage de la France par Jeanne d'Arc, la complicité mercantile de la méchante boche Isabeau avec l'autre ennemi héréditaire, la folie forcément héréditaire, elle aussi. Je ne sais même pas répondre, il faudrait des pages, ou alors inviter à venir visiter PH.
Il se trouve que le livre que je cite là est celui de "celle qui partage mon cassoulet", élevée à l'école Saint Dominique. Moi, je n'ai pas été élevé chez les curés, mais par des instituteurs bien laïques comme il faut, mais en histoire j'ai exactement les mêmes souvenirs. Le trait chrétien est juste un peu plus appuyé ici (les musulmans sont des "païens"), mais à peine.
Bon, sur ce, passons aux rois fainéants, "couchés dans des chariots traînés par des bœufs" (je croyais que Bourvil avait inventé cette image, mais non, elle est historique, c'est prouvé ici)
Citer :
Le sage Saint Eloi [celui là même qui décora de ses mains d'orfèvre l'église de Saint Denis] conseilla à Dagobert d'envoyer ses missionnaires en Germanie pour convertir les païens de ce pays. Dagobert était si juste qu'on le comparait au roi d'Israël, Salomon

et arrivons à Charles Martel :
Citer :
Les arabes, venus d'Arabie, ne ressemblaient guère aux Francs. Ils étaient petits mais très vigoureux, avec les cheveux noirs et la peau brune. [... burnous ... turban ... Mahomet ...]. Ils étaient très braves.[...] s'ils avaient été vainqueurs, ils auraient détruit la religion de Jésus Christ [...] C'était comme un essaim d'abeilles qui tourbillonnait. Mais les francs restèrent immobiles comme un mur

Quel magnifique reportage de notre envoyé spécial à Poitiers !
Bref, ensuite Pépin devint roi, parce que "les francs ne voulurent plus prendre de roi dans la famille de Mérovée et de Clovis" (comme "Mérovingiens" venait du père de Clovis, "Carolingiens" vient du fils de Pépin, va comprendre, Charles)

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Mars 2013 11:06 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9719
Localisation : Région Parisienne
Citer :
C'était comme un essaim d'abeilles qui tourbillonnait. Mais les francs restèrent immobiles comme un mur.



C'est une paraphrase quasiment à l'identique de l'anonyme de Cordoue.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Mars 2013 11:21 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2009 17:07
Message(s) : 396
C'est vrai que la lecture d'ouvrages scolaires anciens est très instructive sur l'époque et permet de mieux se mettre dans l'ambiance de l'épqoue où ils étaient dans les mains des écoliers... J'ai sous les yeux un vieux manuel de géographie acheté il y alongtemps aux puces ("cours élémentaire et moyen - notions générales - La France Les colonies - Les cinq parties du monde" par Paul KAEPPELIN, agrégé etc...).

Il manque évidemment les premières et dernières pages (j'ai pas la date, dommage) mais visiblement on pourrait le dater des années '20 ou '30. Je suppose qu'il s'agit d'un ouvrage pour l'école publique (il n'y a aucune référence ou allusion religieuse quelconque dedans et au dos il y a une réclame pour les cartes murales du même auteur et c'est écrit "adoptées par le Ministère de l'instruction publique".

Voilà par quoi commence le chapitre sur "LES HOMMES" (dernier chapitre des Notions générales après "Le ciel, la terre, les climats, etc..." ).... 8-| (c'est scanné...) :

1.Populations. — 1* La population d'un pays com-prend toutes les personnes qui l'habitent.
2° Les hommes ne sont pas également nombreux dans toutes les régions du globe. Ils sont très nombreux dans les grandes plaines tempérées ; ils sont rares dans les régions trop froides ou trop chaudes.
3° La Terre compte environ 1.500 millions d'habitants.
2. Races. — 1° Les habitants de la Terre sont très différents les uns des autres.
2° On les divise en trois grandes races :
La race noire se trouve surtout en Afrique. Les nègres ont la peau plus ou moins noire et les cheveux laineux.
La race jaune occupe une partie de l'Asie. Ces hommes, au teint jaunâtre, sont de petite taille. Ils sont intelligents et travailleurs.
La race blanche, à laquelle nous appartenons, comprend les hommes à la peau plus ou moins blanche. Elle peuple l'Europe, les Amériques, la moitié de l'Asie et gouverne l'Afrique. C'est la plus intelligente et la plus civilisée des trois races.

_________________
"Pour ceux qui vont chercher midi à quatorze heures, la minute de vérité risque de se faire longtemps attendre."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Fév 2015 8:11 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 2059
Localisation : village des Pyrénées
Septième leçon : Charlemagne

extrait : La mort de Roland (son neveu !) à Roncevaux

Citer :
Tout à coup, des pierres et des flèches se mirent à pleuvoir [...]. C'étaient les Arabes qui, guidés par un traitre, surprenaient les Français [...]
Les Arabes, épouvantés par tant d'audace et de bravoure , s'étaient enfuis [avant le retour de Charlemagne]


Un peu plus tard, époque féodale

Citer :
l'habitant des villes n'était pas malheureux ; il travaillait, il faisait du commerce ; il gagnait peu, mais il avait le nécessaire

Sérieusement, pensez que cette phrase est écrite au milieu du vingtième siècle, époque de revendications sociales ...

Citer :
Le grand malheur de ce temps, c'étaient les guerres entre seigneurs [...]. Ainsi l'Eglise travailla-t-elle toujours à empêcher ces guerres qui semaient tant de ruines et de malheurs.

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Fév 2015 14:50 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 934
Faget a écrit :
Dédé que voulez vous prouver :?: Je comprend que vous maniez la dérision sur un ouvrage qui prête le flanc à la critique. Mais pensez vous que depuis cette date, les programmes de l'Education nationale et les éditeurs aient fait beaucoup mieux :?:
Dans votre cas, c'est catho et franchouillard, mais depuis on a eu l'histoire vue à travers le prisme marxiste et tiers-mondiste. Y a-t-on gagné en qualité :?:
Dédé, dont j'apprécie beaucoup les interventions, pratique avec humour l'art de la critique. Mais vous avez raison, il est certain que dans cent ans les manuels actuels paraîtront ridicules. Que retient aujourd'hui le collégien moyen de ses cours d'histoire ? Sur l'histoire des colonies par exemple, essentiellement : esclavage - racisme - exploitation - mépris des autres civilisations. Il y a beaucoup de vrai mais c'est néanmoins très réducteur.

Du reste, un certain esprit que Dédé nous présente à travers ce vieux manuel n'est pas tout à fait éteint. Rappelez-vous les débats houleux sur un article de loi obligeant les auteurs de manuels scolaires à faire état des "aspects positifs de la présence française en Afrique du nord" que le président Chirac, après que le parlement eut refusé de l'abroger, dut se résoudre à effacer autoritairement par décret.

Dédé a écrit :
Il est drôle que dans l'imaginaire collectif (véhiculé par ces livres), nos ancêtres soient les vaincus (les Gaulois), comme si les envahisseurs (Romains puis "barbares") n'avaient fait que passer (génétiquement). Imginaire d'un peuple qui se maintient inchangé malgré les aléas de l'histoire ?
Cet imaginaire a été construit plus que transmis dans les mémoires.

Ce n'est qu'assez tardivement qu'on s'est souvenu qu'avant les Francs il y eut les Gaulois. Au dix-septième ou dix-huitième siècle avait été imaginée une théorie expliquant la division de la société en nobles et en roturiers : les nobles sont de la fière race des conquérants francs, la vile populace descendant des Gaulois. Cette théorie est reprise dans je ne sais plus quel roman de Balzac où un fils de vielle noblesse monte à Paris y conquérir une position digne de son rang. Incapable de rivaliser avec des Rastignac bien moins nés que lui, il ne parvient qu'à dilapider la fortune paternelle en menant une vie de dandy et le vieux père conclut tristement que les Gaulois ont fini par gagner.

Un peu plus tard Michelet a rendu leur honneur aux Gaulois pour les présenter tels qu'ils figureront dans le manuel de Lavisse : D'affreux païens et des barbares indisciplinés certes, mais fiers et courageux. "Ils avaient l'âme noble" nous dit Michelet et c'est tout ce qui compte.

Dédé a écrit :
Moi, je n'ai pas été élevé chez les curés, mais par des instituteurs bien laïques comme il faut
Ces vertueux hussards avaient à coeur d'enseigner l'orthographe. En écrivant "laïques" au lieu de "laïcs", vous ne leur faites guère honneur. Pan sur le bec comme on dit dans le Canard.

Tourblanche a écrit :
Les écrivains de manuels scolaires d'autrefois avaient une toute autre vision de leur travail , certains n'avaient jamais travaillé avec des documents originaux. Pour des raisons écinomiques aussi bien que techniques ils ne faisaient d'autre recherches que dans les livres d'histoires des générations précédentes.
J'ignore ce qu'il en est des auteurs québecois, mais notre Ernest Lavisse national était un authentique historien. S'il trahissait la science au profit de l'idéologie républicaine, c'était pour la bonne cause : il fallait que les petits Français devinssent de bon patriotes.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB