A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 22 Mai 2017 22:31

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 119 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 4, 5, 6, 7, 8
Auteur Message
Message Publié : 23 Déc 2011 9:39 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juin 2008 20:24
Message(s) : 828
Il faut en effet changer de sujet (je réponds à Nico86). Quelqu'un pour dégommer le Bulletin de la société d'histoire du protestantisme français ?Ou mettre en doute les motivations du lectorat de l'Année épigraphique ? Ou s'écharper autour des soubassements idéologiques des Annales de démographie historique ? Franchement, un article sur "Le régime dotal normand, un moyen de préserver les intérêts du patrilignage ? Une comparaison entre deux régions : Vernon et Pont-L'Évêque (1750-1824)", c'est plus que suspect (dans le dernier n°) !
Excusez ces billevesées mais il existe en effet d'autres revues que la NRH :mrgreen: et le débat semblait tourner en rond et à l'aigre. Je le préfère allègre lol !

_________________
"Denken heisst überschreiten" : Penser signifie faire un pas au-delà. Ernst Bloch (1885-1977)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Déc 2011 11:13 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Sep 2007 9:29
Message(s) : 495
Sur les propos énoncés plus haut sur les potentiels apports de la NRH, là se pose encore deux questions: 1/une revue doit-elle apporter des faits vrais (quitte à ce que les interprétations soient d'une partialité hors du commun) ; 2/une revue doit-elle transmettre un mode de pensée, à l'heure où les faits sont accessibles au premier clic ? Je pense, pour ma part, que l'essentiel réside dans la méthode de réflexion ; ce qui fait notre métier, c'est la rigueur. L'essentiel, à mon sens, ne réside pas dans le fait, mais dans l'interprétation que l'on en donne. Mais bon, une revue vulgarise, son but n'est peut-être pas non plus d'enseigner une méthode qui s'apprend en milieu universitaire peuplée de spécialistes et que l'on acquiert en plusieurs années.

_________________
"Si ton labeur est dur et que tes résultats sont maigres, n'oublie pas qu'un jour le chêne a été un gland"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Déc 2011 17:48 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 30 Jan 2011 22:54
Message(s) : 77
Alors autant la NRH est liée à l'extrême-droite, ça n'a rien de nouveau et je les méprise au plus au point. Autant je pense que ce qu'ils font est de l'histoire à partir du moment où ils ne tordent pas les faits et qu'ils basent leurs analyses sur des faits. Après, évidemment s'ils donnent du crédit aux thèses des Faurisson/Rassinier et cie, on sort du domaine de la science historique pour aller dans la connerie pure. De toute façon il n'y a pas une façon d'écrire l'histoire mais des multitudes.

L'histoire "neutre" ça n'existe pas, c'est un fantasme lié à l'idéologie dominante qui se dit neutre pour disqualifier toute critique à son égard, et donc pour conserver son hégémonie. D'ailleurs, on peut le constater, ce torchon se pare lui aussi de neutralité pour se légitimer, alors qu'il n'est pas plus neutre qu'un "L'Histoire" (qui cependant a une ligne éditoriale qui me semble plus ouverte) ou qu'un "Gavroche" (mais qui assume pleinement sa non-neutralité).

Sur le post selon lequel l'histoire serait encore aujourd'hui très marxisante dans les universités j'ai bien du mal à y croire. Clairement, pour avoir parcouru trois périodes (contemporaine, médiévale et antique), l'histoire économique/sociale/populaire/etc. a eu une place quasi-nulle alors que l'histoire politique, on en a mangé. J'ai d'ailleurs été surpris de constater que, dans une bibliographie sur le fascisme que l'on nous a donné, l'on a pu avoir une grande variété d'ouvrages conseillés avec des thèses multiples... mais pas un Guérin/Trotski ou je ne sais quel autre auteur marxien/marxiste/libertaire/autre. Donc bon, c'était peut-être vrai un temps mais aujourd'hui ça me semble plus relever du fantasme qu'autre chose.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Déc 2011 18:27 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 20 Déc 2010 21:48
Message(s) : 378
Citer :
L'histoire "neutre" ça n'existe pas, c'est un fantasme lié à l'idéologie dominante qui se dit neutre pour disqualifier toute critique à son égard, et donc pour conserver son hégémonie.


L'idéologie dominante ? Laquelle ? Une idéologie dominante aurait inventé l'objectivité pour permettre sa permanence ?
Vous désignez un ennemi, qui est dans le flou puisque vous ne le citez pas, et vous l'homogénéisez pour mieux le combattre: tactique classique mais trop visible.

Citer :
l'histoire économique/sociale/populaire/etc. a eu une place quasi-nulle alors que l'histoire politique, on en a mangé


Le marxisme ne coïnciderait pas avec l'histoire politique ? L'histoire politique équivaut-elle selon vous seulement à une histoire des puissants ?
Considérez bien le lieu: on vous a donné une bibliographie à l'université (en quelle année êtes-vous ? en licence ?). Toutes les bibliographies données aux étudiants de licence sont souvent des premières approches, avec des livres généraux. Je doute que l'on vous ait conseillé aussi de lire Mein Kampf, dans la bibliographie, je me trompe ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Déc 2011 2:52 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 30 Jan 2011 22:54
Message(s) : 77
Aponie a écrit :
Citer :
L'histoire "neutre" ça n'existe pas, c'est un fantasme lié à l'idéologie dominante qui se dit neutre pour disqualifier toute critique à son égard, et donc pour conserver son hégémonie.


L'idéologie dominante ? Laquelle ? Une idéologie dominante aurait inventé l'objectivité pour permettre sa permanence ?
Vous désignez un ennemi, qui est dans le flou puisque vous ne le citez pas, et vous l'homogénéisez pour mieux le combattre: tactique classique mais trop visible.


L'idéologie dominante est le produit des classes dominantes. Je ne vois pas le rapport avec l'objectivité. Ce que je disais c'est que l'objectivité n'existe pas dans les sciences historiques, comme elle n'existe pas dans les sciences humaines, mais que cette historiographie que je qualifierais de bourgeoise (n'ayons pas peur des mots) a fortement tendance à se prétendre objective - alors qu'il n'en est rien -. Ce qui fait la scientificité de la discipline c'est de baser ses analyses et interprétations sur des faits et seulement des faits et de ne pas ignorer des faits volontairement.


Citer :
Le marxisme ne coïnciderait pas avec l'histoire politique ? L'histoire politique équivaut-elle selon vous seulement à une histoire des puissants ?
Considérez bien le lieu: on vous a donné une bibliographie à l'université (en quelle année êtes-vous ? en licence ?). Toutes les bibliographies données aux étudiants de licence sont souvent des premières approches, avec des livres généraux. Je doute que l'on vous ait conseillé aussi de lire Mein Kampf, dans la bibliographie, je me trompe ?


Ce que j'appelle "histoire politique", c'est l'histoire des Etats, des dirigeants. Et ça me semble correspondre à la définition classique de ce terme. Je ne vois pas quel rapport est ici fait entre "marxisme" et "histoire politique". Ce dont la personne que j'ai cité parlait c'est de l'historiographie marxiste qui, semblerait-il, a longtemps eu une forte présence dans les universités. Rien à voir avec une histoire du marxisme.

Je suis effectivement en licence. Cette bibliographie fait une bonne page (sûrement 20/30 ouvrages) et s'avère assez diversifiée quant aux thèses portées sur ce qu'est le fascisme... mais il y manque selon moi un bouquin d'un auteur tel que Guérin (ou un confrère avec le même type d'analyses, je ne saurais donner d'autres noms spontanément). Rien de bien grave cela dit.
Concernant Mein Kampf, on nous a conseillé de le lire mais je ne vois pas le rapport. Mein Kampf est une source, ça n'a rien à voir avec un bouquin d'historien qui livre une analyse/une interprétation du phénomène qu'est le fascisme.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Déc 2011 3:25 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 20 Déc 2010 21:48
Message(s) : 378
Citer :
Ce que je disais c'est que l'objectivité n'existe pas dans les sciences historiques, comme elle n'existe pas dans les sciences humaines, mais que cette historiographie que je qualifierais de bourgeoise (n'ayons pas peur des mots) a fortement tendance à se prétendre objective - alors qu'il n'en est rien -. Ce qui fait la scientificité de la discipline c'est de baser ses analyses et interprétations sur des faits et seulement des faits et de ne pas ignorer des faits volontairement.


Une historiographie bourgeoise, rien que cela ?
Je doute qu'il y ait un grand intérêt à ce que le lecteur s'empare d'un livre pour y trouver une musique qui sonne mélodieusement à ses oreilles. Alors, la production serait condamnée pour peu que ses attentes ne soient comblées.
Je ne continuerai pas davantage dans ces stériles antagonismes politiques dont je redoute qu'ils ne mènent qu'à de vaines oppositions.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Août 2012 11:56 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 24 Juil 2012 16:11
Message(s) : 29
Image

« Secrets d’Histoire », un des rendez-vous « connaissance » de France 2, présenté par Stephane Bern, se décline désormais en un magazine papier éponyme, qui paraîtra le 4 juillet. Rappelons que l’émission se découpe avec des interviews d’historiens, des archives et des films, lesquels tentent d’élucider des passages mystérieux de l’histoire.

Le secteur presse / histoire est en hausse de +17 % par rapport à 2011 (source Presstalis). Pour rappel, 2 titres, lancés respectivement par Prisma Media et le groupe Figaro ont vu le jour ces 12 derniers mois.

Ce dos carré collé de 166 pages et de format de 172 x 253 mm sera réalisé par PGP, une société du groupe Axel Springer éditrice des magazines Vie Pratique Gourmande, Vie Pratique Santé et Marmiton Magazine, … en partenariat avec Stéphane Bern et SEP, la Société Européenne de Production.

En régie chez Lagardère Publicité, ce dernier cible principalement les passionnés d’histoire, et sera vendu dans les magasins Relay (6,90 € avec + produit – DVD) mais aussi en caisse de super et d’hypermarchés (3,95 € vendu seul). Le premier numéro intègrera un dossier de 48 pages dédié aux femmes qui ont marqué l’histoire, un porte-folio complet sur Napoléon et L’Egypte, mais aussi un quizz sur les Années Folles et des pages spéciales « Détente » et « Tourisme ».

Le lancement annoncé par l’éditeur pour l’instant comme un « one-shot », définira sa périodicité en fonction des résultats de ventes de ce premier numéro.

- Tirage : 100 000 exemplaires ( 20 000 ex en magasin Relay et 80 000 ex en GMS)

- Tarif page quadri : 12 000 €

Contact Publicité : Alexis Choucroun – 01 41 34 98 03 – alexis.choucroun@lagardere-pub.com

Site de la régie


Bon, je ne suis pas du fan du personnage mais je trouve que son émission est sacrément bien foutue. Vient d'ailleurs de sortir un mag intitulé "Secrets d'histoire". En voici le sommaire ci-dessus.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Mars 2016 17:28 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Déc 2006 15:45
Message(s) : 190
Je me permet de déterrer ce sujet, car je suis à la recherche d'une revue historique et au vu de la pléthore de magazines dans le domaine, je suis un peu perdu (et n'étant pas historien, je ne suis pas sur d'avoir un jugement affuté sur ce genre de choix).

Je recherche quelque chose de générale (un peu toutes les périodes et toutes les époques), avec des sujets aux thématiques variées (économie, militaire, ...) et pas trop franco-centré.

En résumé des huit pages précédentes, on a:
- Historia
- les Cahiers de Science et Vie
- l'Histoire
Mieux tenu, mieux écrit et moins "sensationnaliste" qu'historia, d'après plusieurs intervenants
- Nouvelle Revue d'Histoire
Très "clivant", vu que toute le fil se résume quasiment à un débat sur ce magasine, et que je laisse de coté ici pour ne pas rallumer le débat.


En complément on pourrait avoir des magazines plus spécifiques, comme:
-Prétorien
Pour antiquisant et médiévistes
- Guerre et histoire
sujets variés et intéressant, mais uniquement dans le domaine militaire

Au vu de l'age de ce sujet, je me demandais donc si les commentaires relatifs à l'histoire et historia était encore valide. Et ce qu'il en était des Cahiers de Science et Vie ? ou si d'autres revues intéressantes avait vues le jour depuis ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Mars 2016 9:55 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 29 Sep 2011 13:27
Message(s) : 17
Si tu veux vraiment lire de l'histoire, c'est-à-dire des productions qui bénéficient des nouvelles problématiques de la recherche, il faut prendre l'Histoire. Les plus grands spécialistes français et étrangers (quasiment tout le temps des chercheurs qui font autorité dans leur domaine ou sont périodiquement jury à l'agrégation) s'y rendent pour vulgariser dans le bon sens du terme la somme des connaissances actuelles et esquisser en quelques mots les chantiers en cours. Tout y est bien écrit et les dossiers sont intéressants sans être racoleurs. Cette revue, et c'est la seule parmi ce qui s'achète en kiosque, est à disposition des candidats de l'agrégation le jour de leurs oraux.

On signalera aussi la revue "Histoire Antique & Médiévale" et globalement les différentes revues publiées par les éditions FATON comme "Dossier d'Archéologie" qui sont intéressantes bien que de qualité variable.

Le reste est d'une qualité insatisfaisante voir douteuse pour quiconque n'accepte pas de ne pas lire de l'histoire, mais simplement des récits édifiants basés sur des événements passés. J'ai plusieurs fois ouvert par curiosité des numéros d'Historia dont le dossier piquait l'intérêt, mais c'est souvent beaucoup d’esbroufe sans aucune analyse. Je pense à un dossier récent sur les morts et les vivants. Alors qu'il y a des choses passionnantes à dire (rapport social à la mort, lecture symbolique des légendes mentionnant des revenants, usages "vivants" des cimetières), il s'agissait d'une collection d'histoires à la "fais-moi peur" dont le seul intérêt était narratif, sans aucune analyse ni renvoi bibliographique qui permettrait d'aller en chercher. Ce qui est symptomatique est que bien souvent, seul le nom des auteurs est donné, sans autre précision sur leur qualification (et ce sont souvent d'illustres inconnus ou tout du moins des personnes qui ne font pas partie des 300 chercheurs en vie les plus connus).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Mars 2016 14:52 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Déc 2006 15:45
Message(s) : 190
Merci pour ces informations


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Juil 2016 0:41 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Mai 2010 13:29
Message(s) : 406
Localisation : Duché de Gothie.
Un peu de tout à la biblio, de bons petits articles "d'historiens de village" dans le quotidien, et "le fana de l'aviation" assez pointu sur les contextes géopolitiques.

_________________
« L'honneur défend des actes que la loi tolère. »
Sénèque


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Juil 2016 6:53 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 2059
Localisation : village des Pyrénées
Walsingham a écrit :
Et ce qu'il en était des Cahiers de Science et Vie ?

Après plusieurs années, j'ai arrêté l'abonnement à cette revue. La raison : jusque là, chaque numéro avait un grand sujet unique, ce qui faisait que la revue était "pérène" ; on pouvait la reprendre longtemps après, toujours avec intérêt. (mes jeunes voisins viennent chez moi chercher des documents pour leurs exposés de collège).
Et puis ils ont fait comme tout le monde : plusieurs sujets traités vite fait, liés en général à l'actualité, et un grand dossier, ce qui les rapproche de l'Histoire ... en moins bien. Et il semble qu'ils aient viré (?) leur illustrateur génial, qui traitait tout en aquarelle. N'exagérons pas, ça reste une belle revue, mais j'en reste à la revue l'Histoire uniquement.
une question qui n'a rien à voir : où trouver des mots croisés historiques ?

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Oct 2016 12:36 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 13 Nov 2011 13:36
Message(s) : 12
Bonjour,
Que pensez vous de "Histoire & Civilisations"?
Je le trouve pour ma part sympathique : général, il vulgarise et rend accessible au grand public (moi) et propose des lectures pour approfondir chaque sujet.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Oct 2016 13:34 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4032
Localisation : Bourges, Berry, France
Walsingham a écrit :
Je me permet de déterrer ce sujet, car je suis à la recherche d'une revue historique et au vu de la pléthore de magazines dans le domaine, je suis un peu perdu (et n'étant pas historien, je ne suis pas sur d'avoir un jugement affuté sur ce genre de choix).

Je recherche quelque chose de générale (un peu toutes les périodes et toutes les époques), avec des sujets aux thématiques variées (économie, militaire, ...) et pas trop franco-centré.

En résumé des huit pages précédentes, on a:
- Historia
- les Cahiers de Science et Vie
- l'Histoire
Mieux tenu, mieux écrit et moins "sensationnaliste" qu'historia, d'après plusieurs intervenants
- Nouvelle Revue d'Histoire
Très "clivant", vu que toute le fil se résume quasiment à un débat sur ce magasine, et que je laisse de coté ici pour ne pas rallumer le débat.


En complément on pourrait avoir des magazines plus spécifiques, comme:
-Prétorien
Pour antiquisant et médiévistes
- Guerre et histoire
sujets variés et intéressant, mais uniquement dans le domaine militaire

Au vu de l'age de ce sujet, je me demandais donc si les commentaires relatifs à l'histoire et historia était encore valide. Et ce qu'il en était des Cahiers de Science et Vie ? ou si d'autres revues intéressantes avait vues le jour depuis ?


Bien qu'elles ne soient pas transversales mais centrées sur une période, voici quelques revues qui me paraissent de bonne tenue :
- Napoléon Ier, Napoléon III et 14/18 (les périodes traitées sont évidentes) ;
- les magazines de la maison d'édition Caraktère (Batailles & Blindés, Lignes de front, Trucks n'Tanks, Los!) qui ont pour trait prioritairement la Seconde Guerre mondiale, secondairement les conflits du XXe siècle ;
- Deuxième Guerre mondiale est une bonne revue introductive sur la Seconde Guerre mondiale ;
- pour l'armée française de 1939-1940, bien que je n'en sois qu'un lecteur très occasionnel, GBM est la référence.

J'aimais bien Gloire & Empire aussi, mais je crois qu'elle a disparu. Les éditions Heimdal font également des revues correctes (39-45 magazine, notamment les hors-série).

En histoire militaire transversale, je ne peux que chaudement recommander la Revue historique des armées, une trimestrielle le plus souvent de très grande qualité (https://rha.revues.org/).

CNE EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 119 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 4, 5, 6, 7, 8

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB