A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 11 Déc 2017 1:19

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 43 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 27 Juil 2009 13:06 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 2158
Localisation : Paris
Les éditions Belin publieront en octobre les quatre premiers volumes d'une Nouvelle Histoire de France, dirigée par Joël Cornette, au "casting" alléchant.

J'ouvre ce fil pour suivre la parution de cette nouvelle entreprise éditoriale qui est prévu pour s'étaler sur trois ans, et recueillir vos impressions à son sujet.

Image

Image

Une présentation plus ample sur le site des éditions Belin: http://www.editions-belin.com/ewb_pages ... ire_feuill

Des extraits du tome 6 à feuilleter en ligne: http://www.editions-belin.com/ewb_pages ... 3363_borne

Pour ceux qui sont intéresser, une souscription est proposée avant la sortie en librairie pour bénéficier d'un tarif avantageux:

http://www.editions-belin.com/ewb_pages ... france.php

_________________
"Il est plus beau d'éclairer que de briller" (Thomas d'Aquin).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Nov 2009 20:30 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 27 Fév 2004 11:21
Message(s) : 84
Voici le commentaire que j'ai laissé sur le site marchand en ligne sur lequel j'ai commandé un ouvrage de cette collection:

"Je viens d’acquérir le volume consacré à la période 1328-1453.
Si on peut saluer la qualité des textes, il n’en va pas de même concernant la cartographie.
En effet, le cartographe a tout bonnement radié des différentes cartes l’un des principaux fleuves français: il s’agit de la Meuse.
Outre, cette erreur géographique (cela fait un vide choquant sur les cartes à l’emplacement où devrait normalement figurer le tracé du fleuve), c’est aussi faire l’impasse sur le rôle important de ce fleuve dans les échanges économiques et commerciaux au Moyen-âge (les cités mosanes), sur son importance stratégique (le fleuve a longtemps servi de frontières au royaume, ce qui rend l’oubli de ce fleuve sur une carte pour l’époque médiéval assez regrettable), et sur le plan culturel.
Enfin, les lecteurs du nord-est de la France (et même belges) apprécieront que l’on ait ainsi amputé un morceau de leur terre mais aussi un pan de leur histoire et de l’histoire de France.
J’espère que dans les autres volumes le cartographe est plus rigoureux. A-t-on pensé à mentionner ce fleuve sur les cartes dans le volume consacré aux deux guerres mondiales…. ?"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Nov 2009 12:21 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 22 Juil 2008 11:45
Message(s) : 27
Passé hier en librairie, j'ai pris le temps de feuilleter les volumes consacrés à 1789-1815, 1559-1629 et celui sur les renaissances. Il ne s'agit donc que de brèves impressions, pas d'un compte-rendu de lecture complet.

Mon sentiment est assez mitigé, en fin de compte. L'iconographie et le plan de l'ouvrage sur les renaissances m'ont semblé en faire le plus intéressant des trois, et notamment par son souci de donner toute sa place à la culture, la démographie, l'économie. A côté, l'ouvrage de Nicolas Le Roux est nettement plus axé sur le politique, du coup le titre de l'ouvrage, les guerres de religion est à prendre au sens strict, ce n'est pas vraiment histoire de la France à l'époque des guerres de religion. On peut concevoir qu'il ne nous redonne pas des développements sur la Réforme quand ceux-ci ont été fait dans le volume précédent, mais plus d'une fois j'ai eu le sentiment qu'il aurait davantage pu développer, notamment sur les questions sociales (révoltes nobiliaires des années 1610 par exemple).
Mais sur cette réserve, j'ai conscience de son éventuelle fragilité, d'une part parce que l'intérêt de la trame historique de l'époque porte quand même sur la question de la guerre et de la paix, d'autre part parce qu'on peut imaginer que nombre de questions ont été traitées dans les deux volumes qui encadrent celui-ci.

Le volume consacré à la période révolutionnaire m'a paru solide aussi, j'avoue ne pas connaître les auteurs. Les questions économiques et sociales m'ont semblé, là aussi, un peu faible, mais c'est une tendance lourde de l'historiographie de la période (et j'imagine qu'il n'y a pas forcément eu de renouvellement récent sur la question, interrogation destinée aux spécialistes ?). En revanche, on a de beaux chapitres sur les rapports avec les colonies et l'étranger, sur la guerre, sur la question religieuse.

A titre personnel, je pense investir dans le premier et le dernier cité, sans doute, à terme, dans le Le Roux aussi, mêe s'il me semble moins bon. Mais j'hésite.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Fév 2010 8:42 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Mars 2006 10:38
Message(s) : 2853
Localisation : Lorraine
Deux ouvrages de cette Histoire de France font l'objet d'une analyse sur Parutions.com (excellent site au demeurant pour les amateurs d'histoire, des centaines de livres classés par période y font l'objet de compte-rendus très intéressants, et pour ma part souvent confirmés à la lecture).

Le Temps de la guerre de Cent ans. 1328-1453
Les Renaissances. 1453-1559

Et dommage pour ceux qui ont souscrit à l'édition brochée, le prix public par volume est 1,81 € moins cher que celui facturé par Belin... :rool: perte de 23,50 € tout de même et paiement d'avance.

_________________
Tous les désespoirs sont permis


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Août 2010 16:08 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 31 Août 2007 14:37
Message(s) : 18
Personnellement j'ai trouvé cette Nouvelle Histoire de France, outre son "casting alléchant", plutôt intéressante. Entre grand public et historiens avertis. L'innovation qui m'a beaucoup plu est la dernière partie "Atelier de l'historien" qui présente outre l'historiographie de la période concernée, une ou des sources propres ainsi que les champs de recherche à la mode et débats ouverts par les travaux récents ou passés.

_________________
"Il n'y a que deux grands courants dans l'histoire de l'humanité : la bassesse qui fait les conservateurs et l'envie qui fait les révolutionnaires."

Edmond et Jules de Goncourt


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Sep 2010 18:36 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 14 Sep 2010 18:54
Message(s) : 1
Bonsoir,

J'hésite entre cette collection qui me semble pas mal et celle (qui date un peu maintenant) de Castelot et Decaux "Histoire de la France et des Français" dans laquelle m'a t-on dit les auteurs ont fait place aux "petites histoires" (bien ? pas bien?) mais que je ne connais pas personnellement. Pourriez vous me donner votre avis ?

Franck


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Oct 2010 1:42 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Sep 2010 19:43
Message(s) : 24
Localisation : Autours de Paris
Bonjour, j'avoue que j'étais très tenté par l'achat de cette collection, malgrés qu'elle soit si onéreuse pour mes moyens, mais le commentaire d'Ulysse désignant le "défaut" en ce qui concerne la cartographie me fait grandement douter, je pense que j'attendrai plus une réédition dans laquelle ce type d'"erreurs" serait corrigé au final (seraient corrigées??? j'écris même plus Français à cette heure ci... pardon...)... dans tous les cas, ces livres ont l'air plutôt bien illustrés, et en lisant les liens proposés par Plantin-Moretus, je m'avoue tenté par un investissement tel que celui ci, pour combler mes lacunes en la matière... merci donc pour cet éclairage!

_________________
Attitude is no substitute for competence.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Oct 2010 10:47 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2008 14:42
Message(s) : 2844
franzy a écrit :
Bonsoir,

J'hésite entre cette collection qui me semble pas mal et celle (qui date un peu maintenant) de Castelot et Decaux "Histoire de la France et des Français" dans laquelle m'a t-on dit les auteurs ont fait place aux "petites histoires" (bien ? pas bien?) mais que je ne connais pas personnellement. Pourriez vous me donner votre avis ?

Franck


Ils ne jouent pas dans la même division Decaux et Castelot étaient des historiens sympathiques, mais surtout médiatiques cherchant à plaire au grand public par des détails croustillants. Cornette a lui aussi une plume souvent plaisante, mais c'est un vrai chercheur, un historien au sens universitaire du terme.

_________________
Alceste

Que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants... ne soient pas des signaux de haine et de persécution...

La prière de Voltaire, Traité sur la tolérance, Chapitre XXIII


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Oct 2010 15:49 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 03 Mars 2010 11:03
Message(s) : 335
Localisation : France
N'est-il pas dommage de continuer à travailler en silos ? N'y aurait-il pas valeur de lancer des groupes universitaires internationaux pour travailler à une histoire de l'Europe ? Je suis certain qu'un grand nombre d'évènements seraient éclairés avec richesse par des équipes de nationalités différentes. L'Histoire des petits Etats aux limites des plus grands (Clèves-Juliers, Mantoue etc..) reprendrait le rôle réel et nous pourrions constater que les évènements français le sont moins qu'on le croit : exemple l'assassinat d'henri IV que l'on s'acharne à cantonner dans le domaine du franco-français, alors que l'impact de la guerre promise à Clèves dans le cadre de la succession de son duc malgré l' impact plus que probable sur le cerveau malade de Ravaillac n'est généralement pas considérée par les Historiens français (au moins au XXe siècle, c'était moins vrai au XIX e siècle). De plus en restant sur le sujet V.L. Tapiè avait permis une vision un peu moins convenue de l'évènement par la diffusion des travaux d'historiens tchèques. C'était dans les années 30. L'Histoire en panne d'ouverture ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Déc 2010 11:07 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Août 2010 20:44
Message(s) : 22
Localisation : Lyon (Université Lumière Lyon II)
Bonjour,

Je me permets de faire remonter le sujet. Je comptais me faire offrir le volume "Féodalités" pour Noël, donc j'aurais aimé connaitre votre avis sur ce tome, près d'un an après sa sortie. Par exemple souffre-t-il des même défauts au niveau de la cartographie que celui sur la Guerre de Cent ans ?

Merci d'avance

_________________
« L’érudit qui n’a le goût de regarder autour de lui ni les hommes, ni les choses, ni les événements, il méritera peut-être, comme le disait Pirenne, le nom d’un utile antiquaire. Il fera sagement de renoncer à celui d’historien. »

M.Bloch, Apologie pour l'histoire ou Métier d'historien


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Déc 2010 11:14 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Fév 2003 9:00
Message(s) : 742
Localisation : Paris
Varlsack a écrit :
Bonjour,

Je me permets de faire remonter le sujet. Je comptais me faire offrir le volume "Féodalités" pour Noël, donc j'aurais aimé connaitre votre avis sur ce tome, près d'un an après sa sortie. Par exemple souffre-t-il des même défauts au niveau de la cartographie que celui sur la Guerre de Cent ans ?

Merci d'avance


Je ne l'ai pas vu/lu, mais les retours que j'en ai sont bons. Surtout, Florian Mazel est un excellent historien, il y a tout lieu d'en attendre un travail de qualité.

_________________
Dubitando ad veritatem pervenimus
Cicéron, De officiis


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Déc 2010 0:10 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Août 2010 20:44
Message(s) : 22
Localisation : Lyon (Université Lumière Lyon II)
Ok merci, je vais donc rajouter un gros paquet dans la hotte du père noël :rool:

_________________
« L’érudit qui n’a le goût de regarder autour de lui ni les hommes, ni les choses, ni les événements, il méritera peut-être, comme le disait Pirenne, le nom d’un utile antiquaire. Il fera sagement de renoncer à celui d’historien. »

M.Bloch, Apologie pour l'histoire ou Métier d'historien


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Déc 2010 21:30 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Oct 2009 17:55
Message(s) : 1334
Je suis dans la même "situation" que Varslack, sauf que ce que j'aime, c'est le XIXe s., et je souhaite donc "me faire offrir" les deux volumes : La Révolution inachevée (1815-1870) et La République imaginée (1870-1914). Oui mais c'est cher. Et donc je préfère savoir si je fais le bon choix.
Flanagan nous donnait son impression plus haut. Je souhaitais savoir si quelqu'un a lu un ou les deux ouvrages et quel est son avis ?

_________________
[...] Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie
Et l'aimer même si le temps est assassin
Et emporte avec lui les rires des enfants
Et les mistrals gagnants...

Renaud, Mistral gagnant, 1985.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Déc 2010 22:05 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Août 2010 20:44
Message(s) : 22
Localisation : Lyon (Université Lumière Lyon II)
Je viens d'en parler avec ma prof de contemporaine et elle m'a dit qu'elle avait trouvé super l'ouvrage sur la Révolution, elle a beaucoup aimé celui sur la Renaissance aussi. Elle m'a dit que dans l'ensemble la série était très bien, pas forcément accessible au plus grand nombre sur certains chapitres même.

_________________
« L’érudit qui n’a le goût de regarder autour de lui ni les hommes, ni les choses, ni les événements, il méritera peut-être, comme le disait Pirenne, le nom d’un utile antiquaire. Il fera sagement de renoncer à celui d’historien. »

M.Bloch, Apologie pour l'histoire ou Métier d'historien


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Déc 2010 20:27 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 08 Avr 2010 12:11
Message(s) : 16
Localisation : Lille
J'ai commencé pour le plaisir (et pour l'agreg interne) le tome 888 à 1180, les Féodalités. Florian Mazel est l'auteur unique. Eh bien, le "bonhomme" est grand! Le livre est clair, bien structuré, facile à lire, richement illustré, et produit par un Professeur des Universités de 37 ans. Les gens de cette envergure méritent d'être connus, lus et écoutés par le "grand public".

J'envisage d'acheter le tome sur la Révolution, le consulat et l'Empire, une période que j'aime.

Le tome sur la France avant la France 481- 880 est rédigé par un enseignant que j'ai eu Ch. Mériaux, qui est très clair et G. Buhrer Thierry dont les écrits sont bons (spécialiste des carolingiens et des évêques).

Cette collection semble tenir ses promesses. Elle fait appel à de jeunes chercheurs, sous la direction du "Sage" J. Cornette.

_________________
Professeur d'Histoire-Géographie. CAPES en 2001, Agrégation interne en 2011.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 43 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB