A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 18 Oct 2017 21:01

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 02 Nov 2014 17:52 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 02 Nov 2014 17:32
Message(s) : 4
Bonjour,
J'écris une série romanesque, se passant sous Louis XI et je m'interroge sur la perception que les différents groupes de population (bourgeoisie urbaine, peuple urbain, paysans plus isolés) pouvaient avoir du passé plus ou moins lointain de leur région/ville. Tant au travers d'écrits que de tradition orale, légendes ou tout autre mode de conservation de la mémoire.
Par exemple, dans certaines villes, les gens vivaient au milieu de vestiges gallo-romains importants, que représentaient-ils pour eux ?
Y-a-t-il des ouvrages qui traitent de ça ?
Trouve-t-on des allusions au passé dans des textes de l'époque ?
Que restait-il d'autre comme témoignage du passé (je pense à des traces de paganisme par exemple...) Cet aspect de la vie quotidienne m'intrigue et même me fascine ! A Bordeaux il y avait un temple romain presque intact qui servait de taverne et des combats de chien dans un ancien amphithéâtre ! A quoi pensaient les gens en allant y boire un pichet de claret ?
Merci à tous par avance !

_________________
J'ai écrit deux polars historiques et je suis là parce que je travaille sur un troisième. Alors pour les curieux qui se demandent...
https://www.facebook.com/al1.bosc
Vous y serez les bienvenus !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Nov 2014 19:04 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Nov 2010 13:22
Message(s) : 330
Localisation : lorraine
Dans la grande majorité des cas les vestiges sont réutilisés, à minima comme mur de soutènement. Ils ne seront dégagés qu'au XIXème siècle, au mieux à la Renaissance.
J'imagine que si les vestiges s'avèrent dangereux ils deviennent rapidement une carrière.
Plus les parties apparentes semblent vieilles, plus les légendes feront apparaître les origines comme anciennes. Classiquement les villes sont fondées par des troyens rescapés. Cela permet d'être antérieur à Rome. Mais on n'hésite pas pas a faire remonter la fondation au déluge par des fils ou des neveux de Noé.
Vous remarquerez que dans l'iconographie connue, on représente les personnages des scènes bibliques en vêtements contemporains.

_________________
Omnia disce, videbis postea nihil esse superfluum


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Nov 2014 17:54 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 02 Nov 2014 17:32
Message(s) : 4
Merci de votre réponse. Alors vous pensez qu'ils étaient indifférents ? Sans curiosité ? Qu'ils donnaient la magie et le surnaturel comme réponse à tout ce qui était inconnu ? Peut-être mais comme j'imagine les gens du moyen-âge aussi intelligents que nous (au carcan religieux près mais pour bien d'autres aspect de leur vie, il y avait la personnalité morale officielle et "l'autre") je crois qu'ils en savaient plus que nous ne le pensons... Je me demande si des textes ou des poésies de l'époque contiennent des indices...

_________________
J'ai écrit deux polars historiques et je suis là parce que je travaille sur un troisième. Alors pour les curieux qui se demandent...
https://www.facebook.com/al1.bosc
Vous y serez les bienvenus !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Nov 2014 18:10 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Nov 2010 13:22
Message(s) : 330
Localisation : lorraine
Alain Bosc a écrit :
Merci de votre réponse. Alors vous pensez qu'ils étaient indifférents ? Sans curiosité ? Qu'ils donnaient la magie et le surnaturel comme réponse à tout ce qui était inconnu ? Peut-être mais comme j'imagine les gens du moyen-âge aussi intelligents que nous (au carcan religieux près mais pour bien d'autres aspect de leur vie, il y avait la personnalité morale officielle et "l'autre") je crois qu'ils en savaient plus que nous ne le pensons... Je me demande si des textes ou des poésies de l'époque contiennent des indices...



Il y a plusieurs aspects à prendre en compte :
- le monde est fini : on ne peut que découvrir ce qui existe déjà. C'est l'allégorie de la caverne de Platon.
- la magie est normale : on doit maîtriser la Nature soit en agissant mécaniquement, soit en agissant magiquement.

Ils sont intelligents :
Roger Bacon, vers 1270, affirmait que la connaissance provenait de l'autorité, du raisonnement et de l'expérience.
"Licet per tria scimus uidelicet per auctoritatem et rationem et experientiam"
C'est moins binaire que certains de nos raisonnements contemporains.

L'autorité est principalement la Bible et les quelques rares textes anciens accessibles.

Vous trouverez dans les légendes que les vestiges anciens apparaissent comme les traces des châteaux des fondateurs.

_________________
Omnia disce, videbis postea nihil esse superfluum


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Nov 2014 20:30 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Nov 2010 13:22
Message(s) : 330
Localisation : lorraine
En complément, si vous vous intéressez à la période de Louis XI donc environ 1440 - 1480.

Une figure intellectuelle importante est Marsile Ficin. Vous y trouverez une bonne part d'ésotérisme et un début de déséquilibre des humeurs. Il s'agit peut-être des conséquences de la grande peste.
Cependant cela se passe à Florence et ces idées ne se diffuseront que très lentement. Vasari, un siècle plus tard, ne sera toujours pas adepte de l'influence de la mélancolie sur la création.
Pour l'époque qui vous intéresse, on peut noter un début d'intérêt pour les vestiges antiques mais ceci surtout en Italie et en particulier pour les vestiges de Rome alors que Florence devait également posséder quelques vestiges.
Ceci ne concerne que l'Italie et une classe sociale très privilégiée. Il semblerait que la France ne s'y intéressera que plus tard.
Il est peu probable que ces idées aient déjà touché les classes moyennes ou populaires même si le gothique international utilise déjà des contra-posto d'origine antique.

Pour les classes populaires, vous devez absolument trouver les légendes locales, vies des saints... Cela devait être une source essentielle.
Une université existe depuis 1440 à Bordeaux. Les étudiants diffusent peut-être par capillarité certains savoirs ou textes antiques sous une forme "gothique".
Vous pouvez vous intéresser au 5 preuves de l'existence de Dieu de Thomas d'Aquin qui devaient être largement connues dans la population et devraient être assez représentatives des façons de penser.
Faites attention à l'anachronisme de l'innovation. Celle-ci n'était pas du tout valorisée. Lisez comment Vasari décrit son dieu vivant Michel Ange. Il a toutes les qualités mais n'est pas un innovateur.

_________________
Omnia disce, videbis postea nihil esse superfluum


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB