A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 27 Mars 2017 1:45

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 83 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 14 Jan 2017 21:20 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 23 Mars 2013 8:08
Message(s) : 56
Je suis un peu étonné de ne voir aucun topic sur cette sortie majeure (ou alors je ne l'ai pas trouvé), qui plus est très relayée médiatiquement.

http://www.seuil.com/ouvrage/histoire-m ... 2021336290

J'ai déjà pas mal parcouru l'ouvrage, j'étais cet après-midi à la présentation au théâtre de la Colline, et j'ai aussi lu et écouté pas mal des interviews de Boucheron ces derniers jours.

Je trouve cette initiative extrêmement positive, tant sur le fond que sur la forme. C'est une réponse adéquate, à tous les niveaux, à des productions médiatiques qui n'ont pas grand chose d'historien. Et apparemment, le livre trouve son public.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Jan 2017 4:23 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2006 23:02
Message(s) : 1309
Localisation : Val de Marne
Ce livre contient 800 pages pour 145 chapitres écrits par 122 auteurs. Il est dommage que très peu de ces historiens contribuent à Passion-Histoire. On se demande parfois s'ils ont internet. Ca pourrait être intéressant de discuter ici avec eux de leurs chapitres.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Jan 2017 14:01 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5466
Localisation : Limoges
Oliviert a écrit :
Ce livre contient 800 pages pour 145 chapitres écrits par 122 auteurs. Il est dommage que très peu de ces historiens contribuent à Passion-Histoire. On se demande parfois s'ils ont internet. Ca pourrait être intéressant de discuter ici avec eux de leurs chapitres.


La recherche est parfois trop calfeutrée dans le confort douillé de ses cénacles. Et dans le même temps quand on voit certains débats ici on peine à lui en vouloir.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Jan 2017 15:08 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 25 Mai 2004 21:35
Message(s) : 882
Localisation : Paris
Pédro a écrit :
Oliviert a écrit :
Ce livre contient 800 pages pour 145 chapitres écrits par 122 auteurs. Il est dommage que très peu de ces historiens contribuent à Passion-Histoire. On se demande parfois s'ils ont internet. Ca pourrait être intéressant de discuter ici avec eux de leurs chapitres.

La recherche est parfois trop calfeutrée dans le confort douillé de ses cénacles. Et dans le même temps quand on voit certains débats ici on peine à lui en vouloir.

Mais peut-être que certains participent à ce forum sans qu'on le sache. Tout le monde a un pseudo sur les forums (et, rassurez-vous, je suis sûr qu'ils ont Internet! ;) )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Jan 2017 15:15 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 14968
Localisation : Alsace, Colmar
Helios a écrit :
Mais peut-être que certains participent à ce forum sans qu'on le sache. Tout le monde a un pseudo sur les forums (et, rassurez-vous, je suis sûr qu'ils ont Internet! ;) )


Certains sont venus sans pseudos. Le problème est qu'ils ont parfois du mal avec le fait que nos forums sont ouverts. Il y a aussi le fait qu'un troll ne peut pas être calmé avec un appel à la raison. Et il y a des personnes sur le forum qui pensent avoir raison, même quand tout montre qu'ils ont une vision très erronée des choses. En disant cela, je pense à certains identitaires qui ont sévi ici par le passé et qu'on a fini par exclure car les discussions de sourds finissent par faire fuir les gens intelligents.

D'autres participent avec un pseudo et on se rend compte quand ils participent à une discussion qu'ils savent de quoi ils parlent.

Et puis, il y a ceux qui ramènent ici des discussions entre chapelles et qui en arrivent très vite aux noms d'oiseaux. Toujours étonnant de constater que l'on peut être très instruit, très intelligent et ne pas pouvoir accepter que les autres puissent avoir un avis différent ... ;)

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Jan 2017 15:47 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 12 Mai 2012 3:13
Message(s) : 905
Narduccio a écrit :
Helios a écrit :
Mais peut-être que certains participent à ce forum sans qu'on le sache. Tout le monde a un pseudo sur les forums (et, rassurez-vous, je suis sûr qu'ils ont Internet! ;) )



Et puis, il y a ceux qui ramènent ici des discussions entre chapelles et qui en arrivent très vite aux noms d'oiseaux. Toujours étonnant de constater que l'on peut être très instruit, très intelligent et ne pas pouvoir accepter que les autres puissent avoir un avis différent ... ;)


Hé oui, pourtant quand on s'inscrit sur un forum pour débattre et s'enrichir des apports des membres dans leur diversité, c'est justement l'attitude qu'il faut avoir. Sinon autant ne pas s'inscrire.

Je trouve la démarche de Boucheron très positive dans le contexte français actuel face au retour du "roman national" et son utilisation politique.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Jan 2017 17:56 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5466
Localisation : Limoges
Saladin a écrit :
Je trouve la démarche de Boucheron très positive dans le contexte français actuel face au retour du "roman national" et son utilisation politique.


C'est certain d'autant qu'il me semble gagner un peu de visibilité sur divers médias. Il propose tant du travail de chercheur que de la bonne vulgarisation avec un vrai souci littéraire en plus.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Jan 2017 21:45 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 23 Mars 2013 8:08
Message(s) : 56
Oliviert a écrit :
Ce livre contient 800 pages pour 145 chapitres écrits par 122 auteurs. Il est dommage que très peu de ces historiens contribuent à Passion-Histoire. On se demande parfois s'ils ont internet. Ca pourrait être intéressant de discuter ici avec eux de leurs chapitres.



Le peu de présence des historiens universitaires sur les réseaux sociaux, et sur le net en général, est effectivement un véritable souci. Même si cela commence à bouger, un peu...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Jan 2017 3:00 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 14 Sep 2014 20:36
Message(s) : 198
Ca m'a tout l'air d'une entreprise idéologique cette Histoire mondiale de la France. Mais après tout pourquoi pas. Un débat au sein de la communauté des historiens français va peut-être commencer entre ceux qui veulent diluer l'histoire nationale pour à tout prix faire place à l'Autre, et ceux qui ne voient pas les choses de la même manière. Ca pourrait être intéressant.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Jan 2017 4:40 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 14968
Localisation : Alsace, Colmar
Nico69 a écrit :
Ca m'a tout l'air d'une entreprise idéologique cette Histoire mondiale de la France. Mais après tout pourquoi pas. Un débat au sein de la communauté des historiens français va peut-être commencer entre ceux qui veulent diluer l'histoire nationale pour à tout prix faire place à l'Autre, et ceux qui ne voient pas les choses de la même manière. Ca pourrait être intéressant.


Ceux qui ne verraient pas les choses de la même manière seraient les tenants du Roman National ?

J'estime qu'il y a au mieux 3 "histoires". Il y a une histoire universitaire, racontée en croisant les sources : documents de l'époque, témoignages, études des antécédents et des évènements postérieurs.

Il y a ensuite une histoire que l'on pourrait qualifier de "testimoniale", celle des personnes qui ont vécu ou participé à un évènement, ou des gens qui portent cette histoire par la suite. C'est une histoire partielle et partiale, car ceux qui "font" l'histoire ne voient que leur point de vue. Et c'est celui-là qu'ils racontent et que parfois, ils justifient à tout prix.

Il y a une 3ème histoire, construire des brides d'actualités qu'il reste dans la tête des gens. Encore plus partielle, encore plus partiale, un embrouillamini d'impressions, d'opinions, qui ne devraient pas résister à une analyse tant soit peu sérieuse des évènements.

Je comprends que les universitaires défendent leur vision de l'histoire. Cela m'étonne que quand ils le fassent, on leur prête une démarche "idéologique". Forcement, en expliquant les choses, ils vont à l'encontre de toutes ces visions partielles et partiales. Effectivement, si c'est équilibré, ils froisseront autant à droite qu'à gauche. Mais, ils froisseront et on les taxera d'avoir une démarche "idéologique". Justement car ils ne se couleront pas dans un moule idéologique

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Jan 2017 6:21 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 18 Fév 2010 22:31
Message(s) : 815
Narduccio a écrit :
Je comprends que les universitaires défendent leur vision de l'histoire. Cela m'étonne que quand ils le fassent, on leur prête une démarche "idéologique". Forcement, en expliquant les choses, ils vont à l'encontre de toutes ces visions partielles et partiales. Effectivement, si c'est équilibré, ils froisseront autant à droite qu'à gauche. Mais, ils froisseront et on les taxera d'avoir une démarche "idéologique". Justement car ils ne se couleront pas dans un moule idéologique
Il me paraît difficile de penser qu'aucun historien n'a d'idéologie, consciente ou inconsciente. En défendant sa vision de l'histoire, chaque historien est influencé par son idéologie. Comme l'idéologie dominante a changé, change et changera, cette vision est éminemment changeante.
"L'équilibre" est subjectif, puisque selon la tendance de l'historien, ses lecteurs trouveront sa vision équilibrée ou non équilibrée si ils partagent ou non cette idéologie. L'avantage d'un livre écrit par un certain nombre d'historiens est qu'on peut espérer un meilleur équilibre que dans le cas d'un ouvrage écrit par un seul historien. Mais, de nouveau, se pose la question de l'équilibre des historiens choisis suivant leur tendance. Dans le cas particulier évoqué, il faut évidemment lire ce livre avant d'avoir une opinion, mais je doute que tous les lecteurs trouvent cette vision "équilibrée".


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Jan 2017 6:42 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 14968
Localisation : Alsace, Colmar
Je n'ai pas dit que les historiens n'ont pas d'idéologie. Je répondais à un procès d'intention qui ne prend pas en compte l'intégralité des données.

Si vous avez entendu les quelques interventions de Boucheron dans les médias, sa démarche se veut assez militante. Elle vise à contrer les divers romans qui circulent au sujet de notre histoire en proposant un autre angle de vision. Tous les pays racontent leur histoire à partir de ce qu'ils ont vécu et de ce qu'ils en perçoivent. Il propose une histoire de France vue à partir d'évènements mondiaux qui ont eu un impact sur cette histoire. C'est une inversion des paragdymes usuels et forcement, cela va interpréter et bousculer les habitudes. Donc, cela va faire réagir et, en ce moment particulier de la vie politique de notre pays, il est possible que des gens s'emparent de cette vision différente pour dénoncer une Nième attaque contre les valeurs, "éternelles", si on est de droite, et "sociales" si on est de gauche, qui ont fait la France

Donc, je pense que ceux qui n'adhèreront pas à sa démarche trouveront la vision proposée par ce livre très déséquilibrée. Je ne voudrais pas créer de HS, je n'évoquerais donc pas l'un ou l'autre des évènements particuliers où la France a une vision différente que celle de ses voisins, ou de pays plus lointains de l'histoire commune. Il est évident que la démarche choquera. Après, il y aura ceux qui seront interpellés par ce qu'ils liront et qui en profiteront pour ouvrir leur vision en "mondialisant" celle-ci, puis ceux qui préfèreront tout rejeter en bloc

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Jan 2017 12:03 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 18 Avr 2015 15:58
Message(s) : 742
Localisation : Kaamelott
..

Narduccio a écrit :
... C'est une inversion des paragdymes usuels et forcement, cela va interpréter et bousculer les habitudes. ... il est possible que des gens s'emparent de cette vision différente pour dénoncer une Nième attaque contre les valeurs, "éternelles", si on est de droite, et "sociales" si on est de gauche, qui ont fait la France

Je ne comprends pas bien les "paradigmes usuels" et leur "inversion" pas plus qu'une "dénonciation" de...

On peut lire un extrait de ce livre. Je l'ai fait, les référents sont un peu toujours les mêmes suivant les périodes.
Maintenant si le but est de bien faire entrer dans les têtes que -concernant la France et son histoire- rien ne s'est fait sans les voisins, ceci me parait assez évident.
Si c'est pour nous démontrer que par exemple "le roi soleil" n'était pas l'image relayée depuis des lustres (normal pour un soleil me direz-vous), rien de nouveau.

Je vais donc acheter cette "nouvelle" approche de l'histoire de France à 30 euros. Je pourrai alors l'évoquer, vu qu'il en faut pour m'interpeler... ;)

..

_________________
"L'histoire remplit le vide du présent et se transforme elle-même en espérance !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Jan 2017 12:57 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 14968
Localisation : Alsace, Colmar
Les paradigmes usuels ? Les historiens racontent souvent l'histoire de leur pays, vue de leur pays. Si on compare l'histoire de la PGM vue par un historien anglais, français, russe, italien, on a 4 histoires différentes. Et pourtant, il s'agit de 4 pays alliés. Ne parlons pas de l'histoire de la PGM vue par un historien allemand ou autrichien.

Si on désire une vision d'ensemble, il faudrait mixer toutes ces histoires nationales et je pense qu'il résiderait quand même quelques zones d'ombres

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Jan 2017 15:38 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 18 Avr 2015 15:58
Message(s) : 742
Localisation : Kaamelott
Merci pour l'éclaircissement.
;)
Citer :
Si on compare l'histoire de la PGM vue par un historien anglais, français, russe, italien, on a 4 histoires différentes...

Ceci me semble normal, l'entrée dans le conflit ne se fait pas pour les mêmes raisons. L'Anglais pointera donc les raisons françaises les moins avouables, le Français les plus honorables et son rôle incontournable, le Russe s'est arrêté à Brest-Litovsk et vu la suite voire même le début, c'est un peu bancal...
A défaut de trouver ceci "normal", c'est "humain" et c'est pour ceci que deux lectures voire plus -le rêve serait de pouvoir balayer la période suivant chaque pays- est bien pratique, nous restent en mémoire bien souvent les moments ou les faits retrouvés dans chaque version. On peut alors commencer à songer que ce fait ou ce détail peut être considéré comme acceptable et encore...

_________________
"L'histoire remplit le vide du présent et se transforme elle-même en espérance !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 83 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB