A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 18 Nov 2018 23:28

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 32 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Éruption de Santorin en -1650
Message Publié : 26 Nov 2006 7:46 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Juin 2004 23:06
Message(s) : 140
Localisation : Québec
Bonjour à tous,

En lisant le numéro de novembre/décembre de "archeology" (Achaeological institute of america) aujourd'hui j'ai découvert que des chercheurs évaluent aujourd'hui la taille de l'éruption à deux foix plus grosse environ à ce que l'on croyait jusqu'à présent. Les cendres se seraient donc étalé sur plus de 14 miles cubiques! L'événement prendra-t-il plus d'importance dans la disparition de la civilisation minoenne?

J'ai cru que celà pouvaient vous intéresser.

À bientôt!

_________________
Il n'est donc pas, hélas, un mortel qui soit libre! L'un est esclave de ses biens, l'autre du sort. (Euripide, Hécube)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Nov 2006 12:13 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3392
Il est en effet possible que l'éruption du volcan de Santorin ai affaiblie la civilisation minoenne et qu'alors les mycéniens en ont profités pour s'attaquer à la Crète. Je pense aussi que cette éruption catastrophique est en partie à l'origine du mythe de l'Atlantide.

Après, aux spécialistes d'interpréter ce qu'implique le fait que l'éruption ai été deux fois plus puissante.

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 28 Nov 2006 21:21 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 19 Juin 2004 15:26
Message(s) : 106
J'ai lu aussi une théorie selon laquelle elle aurait, au contraire, été bien plus faible que ce que l'on croyait. Du moins pour l'éruption classque : Une autre, bien plus forte, aurait éfectivement eu lieu, mais plusieurs millénaires auparavant.

Si on se base sur le carbone 14, on a repéré une couche de cendre et un pic acide datant de 1644 av jc.
Mais par les cercles d'arbres on date Théra de 1627 av. Jc.
Et si on se base sur les styles de poteries retrouvées, l'éruption aurait eu lieu vers 1800 / 1750 av Jc.

_________________
---------------#Atil--------------------------


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 28 Nov 2006 22:43 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3392
Atil a écrit :
J'ai lu aussi une théorie selon laquelle elle aurait, au contraire, été bien plus faible que ce que l'on croyait.

Pourtant les géologues ont trouvés les traces d'un tsunami dont la vague devait atteindre une bonne dizaine de métres datée de l'époque de l'éruption du Santorin. Cette éruption provoqua l'effondrement du centre de l'île... où les archéologues ont retrouvés la trace de grands groupes d'habitations enfouies dans ce qui devait être le centre de l'île.

Image

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Nov 2006 17:11 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 28 Nov 2006 13:45
Message(s) : 5
Atil a écrit :
...
Mais par les cercles d'arbres on date Théra de 1627 av. Jc.


Bonjour,
C' est la Dendrochronologie.

http://atlantides.free.fr/actu/actu_2006_3.htm#santorin

Citer :
Nouvelles recherches sur Santorin

Une très récente étude menée conjointement par l’Université de Rhode-Island et le Centre Grec de recherche maritime montre que l’éruption de Thèra a jusqu’à présent été sous-estimée et que son importance réelle est à révaluer d’au moins une fois et demie.

L’éruption aurait ainsi projeté hors du cratère un volume de matériaux magmatiques nouvellement évalué à 60 km3 (alors que par comparaison le volume expulsé par celle du Krakatoa est estimé à 25 km3 !).
Le vulcanologue Haraldur Sigurdsson estime que le souffle de l’explosion a du être environ 120 fois plus puissant que celui de l'éruption du Mont St-Helens en 1980.

Sigurdsson est convaincu que ce souffle a joué un grand rôle dans la mythologie des Grecs antiques et que la mythologie développée autour de cette gigantesque éruption doit être responsable de la légende de l'Atlantide.

Il compare également l'événement à ce que dit Hésiode dans sa Théogonie. Ce poème décrit les batailles entre les Dieux et les Titans sur l’Olympe avec des termes qui peuvent très bien, d’après lui, décrire une éruption volcanique : des pierres sont projetées en l’air, la mer bout, de la fumée sort de la terre, etc. Les ancêtres d’Hésiode ont assisté à quelque chose d’incroyable se produisant en mer et ils ont créé ce mythe pour l'expliquer suggère-t-il.

La datation de l’éruption est également revue et estimée dans la fourchette 1613 - 1627 av. J.C.

L’équipe de recherche a également étudié les bouches hydrothermales proches du volcan sous-marin appelé Kolumbo (au nord-est de Théra) dont l’activité témoigne de la permanence du risque volcanique.

http://www.usatoday.com/tech/science/co ... cano_x.htm

http://news.bbc.co.uk/1/hi/sci/tech/5287124.stm


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Nov 2006 19:03 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 09 Août 2005 17:34
Message(s) : 3884
Localisation : Marseille
Certains émettent l'hypothèse selon laquelle le raz-de-marée induit par l'éruption de Santorin pourrait être à l'origine du scénario du passage de la mer des Roseaux à pieds secs par les Hébreux lors de l'Exode.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Nov 2006 19:30 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3392
Deshays Yves-Marie a écrit :
Certains émettent l'hypothèse selon laquelle le raz-de-marée induit par l'éruption de Santorin pourrait être à l'origine du scénario du passage de la mer des Roseaux à pieds secs par les Hébreux lors de l'Exode.

Mouais... Pour moi ce passage des hébreux n'est que pure mythologie... :lol:

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Nov 2006 20:19 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Pseudo-de-Nime a écrit :
Sigurdsson est convaincu que ce souffle a joué un grand rôle dans la mythologie des Grecs antiques et que la mythologie développée autour de cette gigantesque éruption doit être responsable de la légende de l'Atlantide.


C'est l'un des points qui m'a toujours gêné. Voilà ce qui est apparemment un grand cataclysme, que l'on aurait répété pendant des millénaires avec le bouche à oreilles et on n'en trouve trace que dans un seul livre d'un seul philosophe. Alors que d'autres évènements légendaires connaissent de très nombreuses variantes. D'autantsplus nombreuses qu'ils sont plus âgés.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Nov 2006 20:32 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 09 Août 2005 17:34
Message(s) : 3884
Localisation : Marseille
Citer :
Pour moi ce passage des hébreux n'est que pure mythologie
C'est peut-être vite dit?... L'enjeu n'est pas primordialement archéologique!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Nov 2006 20:35 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3392
Narduccio a écrit :
Pseudo-de-Nime a écrit :
Sigurdsson est convaincu que ce souffle a joué un grand rôle dans la mythologie des Grecs antiques et que la mythologie développée autour de cette gigantesque éruption doit être responsable de la légende de l'Atlantide.

C'est l'un des points qui m'a toujours gêné. Voilà ce qui est apparemment un grand cataclysme, que l'on aurait répété pendant des millénaires avec le bouche à oreilles et on n'en trouve trace que dans un seul livre d'un seul philosophe. Alors que d'autres évènements légendaires connaissent de très nombreuses variantes. D'autantsplus nombreuses qu'ils sont plus âgés.

Peut être mais l'on ne peut nier que l'éruption de Théra ai bien eu lieu à cette époque... et que son dôme s'est bien effondré créant alors un raz de marée. Pourquoi ce raz de marée a-t-il laissé si peu de trace dans les mythes et légendes ? Probablement parce que les tremblements de terre et les raz de marées en méditerranée sont loin d'être si rare que ce que l'on croit. Le tsunami de l'éruption de Santorin n'en était qu'un parmi tant d'autres... mais cette éruption a bien provoquée une catastrophe l'effondrement de Santorin et la destruction des villes et villages qui y étaient bâtit.

Pour info voici une carte des tremblements de terre ayant générés un raz de marée... pour la seule année 2005:
Image
Source: http://ioc3.unesco.org/itic/contents.php?id=19

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Nov 2006 20:36 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3392
Autre carte... plus précise:
Image

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Nov 2006 20:53 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Comparons 2 évènements. Un roi celtes qui à pour nom Arthur ou comme emblème un ours se bat contre les saxons aux environs de l'an 500. Vers l'an 1200, 600 à 700 après, on commence à transcrire les légendes qui courent sur son compte, il y en a des dizaines qui sont plus ou moins proches.
Sur d'autres légendes, les versions différentes sont encore plus nombreuses, à croire que chaque conteur s'ingénie à changer son petit détail. Pour l'Atlantide, il y a un seul philosophe qui écrit quelque chose et tout le reste découle de son récit. C'est vraiment l'exception qui confirmerait la règle, mais en science humaines, il y a rarement de telles exceptions solitaires.
Même le Déluge dans le cas où il se rapporterait à l'inondation de la mer Noire, à en 7000 ans laissé plus de traces.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Nov 2006 21:02 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3392
Narduccio a écrit :
Pour l'Atlantide, il y a un seul philosophe qui écrit quelque chose et tout le reste découle de son récit. C'est vraiment l'exception qui confirmerait la règle, mais en science humaines, il y a rarement de telles exceptions solitaires.

L'éruption de Santorin date d'une période obscure... Qui nous dit que d'autres versions de l'histoire n'ai pas disparues ? Après tout, nous savons que mille ans après l'éruption de Santorin de nombreux textes de savants et philosophes ont disparus sans laisser d'autres traces que des citations dans des textes qui eux nous sont parvenus. L'histoire de l'éruption de Santorin a de particulière que l'on en retrouve peut de trace dans les écrits antiques alors que nous savons parfaitement que cette éruption a bien eu lieu.


Narduccio a écrit :
Même le Déluge dans le cas où il se rapporterait à l'inondation de la mer Noire, à en 7000 ans laissé plus de traces.

L'histoire d'un déluge se retrouve partout sur la planète... De l'Europe, jusqu'en Chine, et de l'Afrique jusqu'en Amérique... Pourquoi ? Parce qu'il fallait bien justifier la présence de coquillages sur les plus hautes montagnes.... Nous savons maintenant que ces coquillages ne sont que des fossiles d'une époque reculée.

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 30 Nov 2006 6:21 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 28 Nov 2006 13:45
Message(s) : 5
Skipp a écrit :
Peut être mais l'on ne peut nier que l'éruption de Théra ai bien eu lieu à cette époque... et que son dôme s'est bien effondré créant alors un raz de marée. Pourquoi ce raz de marée a-t-il laissé si peu de trace dans les mythes et légendes ? Probablement parce que les tremblements de terre et les raz de marées en méditerranée sont loin d'être si rare que ce que l'on croit. Le tsunami de l'éruption de Santorin n'en était qu'un parmi tant d'autres... mais cette éruption a bien provoquée une catastrophe l'effondrement de Santorin et la destruction des villes et villages qui y étaient bâtit.


Il y a forcement des traces mais la question est : somme nous capables de les comprendre. Les populations autrefois avaient leur culture et leur mode de transmission de cette culture.
C'est comme le complexe d' oeudipe : un gars qui tue son père et épouse sa mère à cause de son destin. Cette histoire est en fait un code que seul des gens ayant la même culture peuvent comprendre. On ne sait même pas comment cette histoire était racontée (chantée?, lue?, écrite en vers?,...) Comment juger sans tous les paramètres culturels?
La science c'est des phénomènes. La compréhension c'est l' analyse de plusieurs phénomènes. Donc il faut un groupe de phénomènes pour tout comprendre sur un évènement et ses impacts dans une civilisation éloignée.
Une telle catastrophe a forcement due avoir un impact sonore en plus des désordres aquatiques. Des fumées ont dues être visibles. Tout ces indices physiques doivent être normalement observables dans les cultures voisines ou alors sur le monde physique.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 30 Nov 2006 6:23 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 28 Nov 2006 13:45
Message(s) : 5
Skipp a écrit :
Peut être mais l'on ne peut nier que l'éruption de Théra ai bien eu lieu à cette époque... et que son dôme s'est bien effondré créant alors un raz de marée. Pourquoi ce raz de marée a-t-il laissé si peu de trace dans les mythes et légendes ? Probablement parce que les tremblements de terre et les raz de marées en méditerranée sont loin d'être si rare que ce que l'on croit. Le tsunami de l'éruption de Santorin n'en était qu'un parmi tant d'autres... mais cette éruption a bien provoquée une catastrophe l'effondrement de Santorin et la destruction des villes et villages qui y étaient bâtit.


Il y a forcement des traces mais la question est : somme nous capables de les comprendre. Les populations autrefois avaient leur culture et leur mode de transmission de cette culture.
C'est comme le complexe d' oeudipe : un gars qui tue son père et épouse sa mère à cause de son destin. Cette histoire est en fait un code que seul des gens ayant la même culture peuvent comprendre. On ne sait même pas comment cette histoire était racontée (chantée?, lue?, écrite en vers?,...) Comment juger sans tous les paramètres culturels?
La science c'est des phénomènes. La compréhension c'est l' analyse de plusieurs phénomènes. Donc il faut un groupe de phénomènes pour tout comprendre sur un évènement et ses impacts dans une civilisation éloignée.
Une telle catastrophe a forcement due avoir un impact sonore en plus des désordres aquatiques. Des fumées ont dues être visibles. Tout ces indices physiques doivent être normalement observables dans les cultures voisines .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 32 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB