A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 22 Juil 2018 8:04

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Les handicapés à Athènes
Message Publié : 14 Avr 2007 10:41 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Oct 2006 19:33
Message(s) : 6
Qu'arrivaient-ils aux handicapés ou invalides de guerre à Athènes, étaient-ils déchus de leur citoyenneté? La participation à la guerre n'est-elle pas une condition pour conserver sa citoyenneté dans le monde grec?

_________________
L'histoire est un grand présent


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Avr 2007 20:07 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Août 2006 11:42
Message(s) : 5
Localisation : Québec
À Sparte oui, il me semble mais pas à Athène.

N'empêche que l'homme handicapée restait tout de même citoyen mais de deuxieme classe. Un espèce de sous-citoyen.

À Sparte chaque homme devait obligatoirement se rendre chaque jour à l'assemblé, c'était le devoir du citoyen ( de toute façon il ne travaillait pas, 80% de la population de Sparte étaient des esclaves, un seul petit 4 % était des citoyens.)

pour ce qui est d'athène , j'avoue ne plus me rappeler très bien, je crois par exemple que l'assemblé qui réunissait les citoyens se déroulait une fois/semaine environ. Je n'ai aucune idée si elle était obligatoire.

Par exemple, le citoyen handicapé d'athène jouissait du même traitement que les autres citoyens comparativement à Sparte.

La différence étant que Sparte avait une dimension militaire très importante et qu'être citoyens consistait à être préparer à la guerre en tout temps.

_________________
Mama,

tout simplement


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Avr 2007 23:06 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mars 2005 10:34
Message(s) : 1823
Localisation : Nanterre
On trouve des indications dans le discours Pour l'Invalide de l'orateur Lysias. Il est consultable ici.

Le narrateur, c'est-à-dire le plaideur qui va déclamer le discours écrit par Lysias, son logographe, est précisément un invalide de naissance. Un plaignant l'a assigné en justice en demandant que son infirmité ne lui permet pas d'avoir droit à une pension. On apprend donc que les infirmes bénéficiaient d'aides financières à Athènes.

Citer :
[24,3] Voilà donc qui est déjà clair, citoyens du Conseil : cet homme est jaloux de moi, parce que, malgré le malheur où vous me voyez, je suis un meilleur citoyen que lui....
Cet homme ce considère comme un citoyen (πολίτης), ce qui semble indiquer qu'il jouit des mêmes droits que les autres.
Citer :
[24,9]...Supposez que, désigné comme chorège pour le concours de tragédies...
Ici, il suppose qu'il pourrait être choisi pour financer les représentations artistiques, ce qui suppose qu'il fait partie des citoyens : bien qu'il ne fasse pas partie des plus riches, s'il ne bénéficiait pas de tous les droits d'un citoyen, il ne pourrait même pas envisager d'avoir ce genre de devoir.

Citer :
[24,13] Il est le plus impudent des hommes quand il essaye à lui seul de vous persuader, tous tant que vous êtes, que je ne fais pas partie des invalides. S'il le persuade à certains d'entre vous, qu'est-ce qui empêche que je prenne part au tirage au sort pour la désignation des archontes, et que vous m'enleviez mon obole, comme valide, pour l'attribuer par un vote unanime à mon adversaire comme invalide? Car, à coup sûr, le même homme que vous aurez déclaré valide et à qui vous aurez enlevé son subside, les thesmothètes n'iront pas, comme invalide, l'écarter du tirage au sort.
En tant qu'invalide, il ne peut exercer la charge d'archonte ou d'archonte associé (thesmothète). Cela semble son unique désavantage.

Au final, sur la base de ce texte, ma conclusion est donc que les invalides bénéficient des mêmes droits que les citoyens normaux à Athènes, à l'exception des magistratures suprêmes qu'ils ne peuvent exercer. En contrepartie, ils bénéficient d'une pension à vie.

_________________
Qui contrôle le passé contrôle l'avenir.
George Orwell


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 26 Avr 2007 8:48 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 09 Août 2005 17:34
Message(s) : 3884
Localisation : Marseille
Il y a peut-être lieu de distinguer selon les handicaps (handicapés physiques, mentaux, invalides de guerre, grabataires, etc.).

_________________
"Le doute est le premier pas vers la conviction" (al-Ghazali, mort en 1111).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les handicapés à Athènes
Message Publié : 25 Mars 2008 15:36 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 11 Juin 2007 19:48
Message(s) : 2403
Nebuchadnezar a écrit :
Au final, sur la base de ce texte, ma conclusion est donc que les invalides bénéficient des mêmes droits que les citoyens normaux à Athènes, à l'exception des magistratures suprêmes qu'ils ne peuvent exercer. En contrepartie, ils bénéficient d'une pension à vie.

Je tempèrerais la dernière partie de ta conclusion, Nebuchadnezar. Il ne s'agit en effet pas du tout d'une contrepartie. D'une part parce que le fait que les handicapés soient exclus de certaines magistratures n'est pas fait à leur dépend, mais en leur faveur pour leur éviter des déplacements douloureux par exemple. Ils ne sont simplement pas en mesure physiquement d'assurer ces charges. D'autre part, la pension en question n'est ni à vie ni systématique. Elle est remise en cause chaque année (comme on le voit dans le discours Sur l'invalide: le client de Lysias en bénéficiait l'année précédente, mais son droit est remis en question pour la nouvelle année), et seuls les plus pauvres d'entre eux peuvent en bénéficier; à l'époque de Lysias, ils doivent posséder moins de deux mines pour toute fortune. Au delà, il ne bénéficieront de rien, et c'est sur ce point que porte l'accusation de son détracteur: l'invalide est plus riche qu'il ne l'affirme, il n'a donc pas à toucher une aide.

Aristote, Constitution d'Athènes, 49.4:
"Le Conseil passe encore l'examen des infirmes. Il existe en effet une loi, ordonnant que ceux qui possèdent moins de trois mines et dont le corps est mutilé au point de ne leur permettre aucun travail soient examiné par le Conseil et qu'il soit alloué à chacun, aux frais de la cité, deux oboles par jour pour sa nourriture. Il y a un trésorier des infirmes désigné par le sort."

Il semble qu'il y ait eu évolution entre Lysias et Aristote:
- le patrimoine minimum du bénéficiaire a été monté de deux à trois mines
- la somme allouée a augmenté, passant de une obole à deux.
- mais le bénéficiaire n'a plus le droit d'exercer un métier, alors que c'était le cas du client de Lysias.

Petite remarque amusante: le misérable invalide de Lysias est néanmoins capable de s'offrir un des logographes les plus talentueux de sa génération... Son détracteur aurait-il raison, ou Lysias est un proche qui par bonté d'âme le défend gratos ? ;)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les handicapés à Athènes
Message Publié : 02 Août 2015 23:28 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 14 Déc 2014 14:08
Message(s) : 16
Bonjour,

Désolé de dépoussiérer ce sujet, mais j'aimerai savoir si vous connaissez des publications, plus ou moins récentes, concernant celui-ci.
Cela m'aiderait pour mon travail de recherche.

Merci


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les handicapés à Athènes
Message Publié : 03 Août 2015 9:54 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Mai 2009 19:59
Message(s) : 270
Localisation : Athènes
Bonjour.

Jetez donc un coup d'oeil dans l'oeuvre de M. Grmek.

_________________
Amicalement. Chaeréphon

"Je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre."
http://chaerephon.e-monsite.com

Bailly = Liddell-Scott = Pape : http://chaerephon.e-monsite.com/medias/files/bailly.html


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB