A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 15 Nov 2018 16:17

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Pergame
Message Publié : 11 Mars 2010 19:49 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 04 Fév 2010 21:04
Message(s) : 13
bonjour à tous les passionés d'Histoire antique je cherche des livres orientés sur l'étude de Pergame à l'époque archaîque et hellénistique. (grecs)
voilà j'attends vos réponses.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pergame
Message Publié : 12 Mars 2010 11:39 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 11 Juin 2007 19:48
Message(s) : 2403
Si tu t'interesse uniquement à la ville (et non au "royaume de Pergame'), j'espère que tu lis l'allemand ! lol
Kahler, H, Pergamon, 1949
Hansen, EV, The Attalids of Pergamon, 1971
Rohde E, Pergamon: Burgberg und Altar, 1982
Radt, W, Pergamon. Geschichte und Bauten, Funde und Erforschung einer antiken Metropole, 1988
Helmut Koester, ed., Pergamon: Citadel of the Gods, 1998

Par contre sur la Pergame "archaïque", je ne suis pas sûr que tu trouves grand chose. La ville est particulièrement discrète avant que les Attalides ne lui mettent la main dessus, et a été entièrement redessinée par leurs soins...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pergame
Message Publié : 16 Sep 2010 21:22 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 08 Déc 2009 18:21
Message(s) : 1665
Il n'existe pas de bonne somme en français sur la question ? que des pans étudiés, jamais l'ensemble ?

Sinon, une simple question : sait-on si il existait et si oui, où et sous quel nom un bâtiment d'archives à Pergame ?
A Athènes, elles étaient conservées à l'Archéion dans un premier temps, puis au métrôon!

_________________
"Il n'y a point de place faible, là où il y a des gens de coeur." Pierre du Terrail

"Qui est le numéro 1 ?
Vous, Numéro 6. " Le Prisonnier


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pergame
Message Publié : 16 Sep 2010 21:27 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 11 Juin 2007 19:48
Message(s) : 2403
En français, pas à ma connaissance, mais l'historiographie n'est pas mon fort.

Il existait à Pergame une Bibliothèque très célèbre qui cherchait à concurrencer celle d'Alexandrie, son modèle. Je suppose que les archives municipales étaient conservées au même endroit... sans certitude.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pergame
Message Publié : 16 Sep 2010 21:42 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 08 Déc 2009 18:21
Message(s) : 1665
Je pose la question car cela serait intéressant afin de comprendre la politique des Attalides qui oscille entre Périclès et Alexandre. Ce sont des monarques hellénistiques sans aucun doute possible. Le développement de la Bibliothèque est un pendant du développement du parchemin, comme un outil plus adapté au climat moins sec de Pergame que celui de l'Égypte, mais comme un support concurrentiel. Dans le même temps, les souverains attalides ont montré par leur politique un certain goût pour Athènes et la Grèce dite "classique". Ainsi serait-il intéressant de savoir s'ils ont copié ces structures (comme le gymnase) ou ont adopté un système plus prompte aux monarchies (en conservant leurs archives dans leur palais par exemple).

_________________
"Il n'y a point de place faible, là où il y a des gens de coeur." Pierre du Terrail

"Qui est le numéro 1 ?
Vous, Numéro 6. " Le Prisonnier


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pergame
Message Publié : 16 Sep 2010 21:58 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 08 Mars 2009 21:18
Message(s) : 250
Localisation : Lutèce
Vous pouvez regarder un ouvrage récent, et en français, écrit par François Queyrel : L'Autel de Pergame, images et pouvoir en Grèce d'Asie, paru chez Picard je crois (de mémoire en 2001).

_________________
"Je souhaite que les conquérants à venir apprennent à ne pas dépouiller les villes qu'ils soumettent, et à ne pas faire des calamités d'autrui l'ornement de leur patrie"

Polybe, Histoires, Livre IX (chap.3).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pergame
Message Publié : 16 Sep 2010 22:04 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 08 Déc 2009 18:21
Message(s) : 1665
Je l'ai vu, hélàs il n'est axé que sur l'Autel conservé à Berlin. Mais bon toujours intéressant à lire!

_________________
"Il n'y a point de place faible, là où il y a des gens de coeur." Pierre du Terrail

"Qui est le numéro 1 ?
Vous, Numéro 6. " Le Prisonnier


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Pergame
Message Publié : 14 Déc 2011 10:30 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 06 Avr 2011 11:00
Message(s) : 24
Localisation : Troyes
Bonjour,

Voila récemment en lisant l'ouvrage de Pierre Cabanes Le monde hellénistique de la mort d'Alexandre à la paix d'Apamée j'ai lu de nombreuses choses sur la puissance de Pergame comparable à celle d'Alexandrie. J'aimerais doc savoir en quoi Pergame était comparable à Alexandrie, hormis au niveau de sa bibliothèque et le fait qu'elle était un centre héllenique incontournable. Je suis loin d'avoir un grand savoir de cette période, donc pourquoi si elle était comparable à Alexandrie, elle est bien moins connu ? En fait j'aimerais tout simplement en savoir plus sur Pergame qui m'avait l'air d'être vraiment une puissance et une ville qui attisait la jalousie et la volonté de certains souverain de la possédée ( Antiochos III par exemple ). Donc voila tout simplement Pergame si quelques uns d'entre vous pouvez m'éclairer sur cette ville.

Merci d'avance

Cordialement
Peniaco.

_________________
Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence.
Proverbe japonais


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pergame
Message Publié : 14 Déc 2011 10:35 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Avr 2011 10:57
Message(s) : 134
Localisation : Reims
Bah, t'as cas attendre le cours de L3... on fait le monde hellénistique :wink: (oui, pour ceux qui se demandent pourquoi je dis ça, Péniaco et moi sommes ensemble sur les mêmes bancs défraîchis des amphis de Troyes alors voilà, je connais son programme)

Mais, plus sérieusement, je suis moi-même intéressé par ce sujet (que je dois connaître encore moins que toi)

Alors merci d'avance aux fins savants qui sauront nous éclairer

Hugues de Montigny

_________________
"L'Histoire est imagination et contrôle de l'imagination par l'érudition"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pergame
Message Publié : 14 Déc 2011 11:37 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 11 Juin 2007 19:48
Message(s) : 2403
C'est surtout une question d'échelle : Pergame est une ville moyenne, Alexandrie une mégalopole. Les Attalides ne sont qu'une petite dynastie issue d'un eunuque renégat qui contrôle une toute petite partie de l'Asie Mineure sous la menace constante des voisins Bithyniens, Galates ou autre, sans parler des Séleucides qu'ils ont également lâchés et qui par conséquent considèrent Pergame comme une province révoltée... Pour survivre, les Attalides ne peuvent compter sur eux seuls, et jouent donc un dangereux jeu diplomatique pour se trouver des protecteurs et des alliés puissants, ce qui finira par les jeter pour le malheur des habitants dans les bras des Romains. Incomparable avec la puissance militaire et financière des Lagides, des Séleucides ou du royaume de Macédoine.

Néanmoins, ils jouent un rôle un rôle disproportionnée dans l'histoire hellénistique, d'abord grâce à la personnalité remarquable de certains de ces princes (Eumène Ier qui impose l'indépendance de Pergame contre les Séleucides, Attale Ier, qui met un terme aux tribulations galates et fut une épine permanente dans les flancs de Philippe V, Eumène II vainqueur d'Antiochos III, qui porte le royaume et la culture attalide à son apogée) qui leur permettent de jouer un rôle de leader local d'abord en brisant la puissance galate, ce qui leur rallie une bonne partie des cités grecques d'Asie soulagées, et ensuite en résistant aux ambitions aussi bien séleucides que macédoniennes.
Leur second grand succès, comme tu l'évoques, fut leur politique culturelle, que ce soit la bibliothèque de Pergame, la vie de cour, la ville elle-même (une des plus belles du monde grec, couverte de prestigieux monuments. Cf. le fameux autel de Pergame) et sa politique évergétique dans le monde grec (à Athènes en particulier, mais non exclusivement). C'est elle qui explique la célébrité de Pergame encore de nos jours.

Cette aura culturelle jointe à leur prestigieuse victoire sur les Galates offrent aux Attalides une exceptionnelle popularité dans le monde grec, puis auprès des Romains, à qui ils ont largement contribué à offrir l'Orient grec, la diplomatie attalide soutenant de tout son poids la diplomatie romaine, et Eumène II joue un rôle primordiale dans la victoire décisive de Magnésie, qui sans son intervention aurait tourné au désastre pour les Latins.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pergame
Message Publié : 15 Déc 2011 9:16 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Fév 2010 14:18
Message(s) : 118
Justement tu soulignes leur faiblesse (relative), mais il faut bien noter le puissant lien que le royaume de Pergame a su nouer avec Rome. Et ils ont su bénéficier de cette alliance.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pergame
Message Publié : 15 Déc 2011 9:53 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 11 Juin 2007 19:48
Message(s) : 2403
Quand on voit le résultat final, je doute qu'il faille s'en féliciter.

De toute manière, l'histoire attalide est brève, moins de 150 ans. Pendant un siècle, ils vivotent comme ils peuvent sous la menace permanente de leurs voisins, et pour les 50 dernières années, son territoire est décuplé, mais ils ne sont plus que des clients dociles de Rome. On voit bien d'ailleurs que l'Etat ne repose que sur la personnalité des rois : dès qu'un incapable arrive au pouvoir, c'est la Bérézina et tout s'effondre en quelques années, et les Romains (qui pour une fois n'avaient pourtant rien demandé) récupèrent le tout; outre la guerre d'Andronicos et ses destructions, la province d'Asie devient dès lors pour un sacré moment l'archétype du citron à presser, avidement pillée par les publicains et les gouverneurs successifs...
Ceci dit, il est vrai qu'entre la paix d'Apamée et le leg d'Attale, Pergame a connu une sécurité et une prospérité sans précédent. La chute n'en fut que plus dure. Pas étonnant que la province se soit jetée avec enthousiasme dans les bras de Mithridate !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pergame
Message Publié : 15 Déc 2011 10:07 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 06 Avr 2011 11:00
Message(s) : 24
Localisation : Troyes
Oui à ce que j'ai pu lire et comprendre c'est effectivement cette alliance avec Rome qui au final à causé leur pertes ...
En tout cas merci pour ta réponse, tu répond à tout ce que je voulais savoir donc merci beaucoup.

J'ai une autre interrogation, j'ai étendu mes lectures à à peu près tout le royaume de Pergame, et d'après ce que j'ai pu lire Eumène II aurait donc vaincu Antiochos III comme tu l'évoque, et également Philipe V roi de Macédoine ? Pourtant en feuilletant des ouvrages je n'ai rien trouvé sur ce sujet Cabanes ( par exemple ) évoque juste que les romains avaient peur d'une alliance entre les Séleucides et Macédoine ... Mais il ne mentionne pas la victoire d'Eumène II sur les Macédonniens et pourtant ( si je ne me trompe pas ) cela prouverait que Pergame c'est bien emparé par exemple d'île comme Samothrace sur laquelle on à retrouvé des monuments correspondant à ce que l'on peut voir à Pergame ... Ou même une nouvelle victoire de Pergame sur ses voisins ... Enfin voila pourquoi cette victoire n'est évoqué nulle part ? Et est ce qu'elle est "réelle" ? Est ce que Pergame à effectivement bien affronté les Macédoniens dans le II° s. av. JC ?
Voila tant d'interrogation qui reste en suspens ... Merci d'avance pour votre réponse.
Je prend l'exemple de Samothrace car c'est au sanctuaire des Grands Dieux qu'on a retrouvé une statue qui s'intitule la Victoire de Samothrace et j'ai donc rapproché cette statue à l'hypothèse d'une victoire de Pergame contre les Macédoniens, qui serait à l'origine de la sculpture par Pergame en territoire conquis.

Cordialement
Peniaco

_________________
Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence.
Proverbe japonais


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pergame
Message Publié : 15 Déc 2011 11:02 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2601
Par la volonté du Kaiser, Pergame a longtemps été le domaine réservé des archéologues allemands, d'où le grand nombre de vestiges conservés outre-Rhin, et d'ouvrages en langue germanique.

Par ailleurs, la Bibliothèque était non seulement un grand dépôt de "livres", mais surtout une véritable manufacture de copie, de traduction, de vente et d'exportation des manuscrits, commerce qui rapportait énormément et fut mis à bas par la concurrence d'Alexandrie.

Ici un résumé des fouilles et une bibliographie :
http://www.antikforever.com/Asie_Mineure/Roy-Hellen/pergame_ville.htm

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Pergame
Message Publié : 15 Déc 2011 11:12 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 11 Juin 2007 19:48
Message(s) : 2403
Philippe V avait la bougeotte, et entre autres projets, il aurait adoré prendre pied sur la rive asiatique. Comme il avait des comptes à régler avec les Attalides (alliés efficaces de Rome lors de la première guerre de Macédoine), il s'y est attelé peu après, à la toute fin du IIIe. Le problème est que la Macédoine ne possède pas de flotte digne de ce nom; Philippe V va donc en improviser une, apprenant à ses phalangites à ramer ; il s'est retrouvé à faire face à une coalition des puissances navales locales (Pergame et Rhodes essentiellement, plus quelques cités). Le récit est confus car l’œuvre de Polybe (incontournable, comme toujours pour cette période) est très fragmentaire, mais en gros, Philippe V comme toujours déborde d'énergie mais se disperse dans ses objectifs, et les opérations s'enlisent avec des hauts et des bas (Pergame est assiégée, son territoire ravagé). Le tournant est la bataille navale de Chios, où Philippe V est écrasé (il perd plus d'hommes qu'à Cynocéphales!), défaite à la suite de quoi les Romains se décident finalement à intervenir, et les opérations rebasculent sur l'Europe avec le résultat que l'on connait. L'ensemble se passe entre 201 et 197.

Il me semblait que la Victoire de Samothrace était plutôt rhodienne, LA puissance navale par excellent, mais je ne connais pas le dossier. De toute façon, c'est dans le même contexte. Mais la présence d'un trophée à Samothrace ne sous-entend pas du tout une possession matérielle de l'île par le dédicant : c'est un sanctuaire majeur dans le monde grec, où les princes de toute sorte se livrent à des dévotions et exposent leurs trophée. Disputée entre les Lagides et les Antigonides, elle retombe aux mains de Philippe V, qui la perd néanmoins après sa campagne égéenne malheureuse vers 200. Par la suite, elle reste me semble-t-il indépendante, un peu comme Delphes ou Délos, plus ou moins sacralisée. Macédoniens, Lagides, Rhodiens, Attalides... tout le monde y laisse des dédicaces et des trophées !

Pour la biblio, il n'y a pas photo: POLYBE, Tite-live, Appien. Pour les premières 50 années du royaume, c'est beaucoup plus dispersé et trouble par contre. un peu Pausanias, un peu Strabon, un peu Justin, auxquels je rajouterai Memnon, le tout assaisonnée encore et toujours de Polybe ou Tite-Live qui nous offrent quelques flash-backs.
Les "petites guerres" que connait l'Asie Mineure à la recherche d'un nouvel équilibre à cette époque sont complètement éclipsées par l'expansion méditerranéenne de Rome, objet de l'attention de la plupart des historiens, le monde hellénistique considéré dès lors comme décadent n'attire plus les foules, leurs tribulations ne sont même plus évoquées dans les manuels en dehors des interventions romaines... Et pourtant, si politiquement et militairement ils s'éclipsent, ils brillent encore de tous leurs feux d'un point de vue culturel.

Accessoirement, si le cœur t'en dit, nous avons eu quelques échanges avec Ionman (qui bosse sur le sujet) sur la bataille de Magnésie, qui mettent en valeur le rôle décisif (salutaire même) joué par Eumène dans La guerre Rome - Antiochos III


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB