A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 20 Sep 2017 21:03

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 22 Sep 2014 20:43 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2156
Localisation : Versailles
Connaît on , même vaguement, le taux d'alphabétisation des Grecs ? Et sait on combien de Grecs étaient en mesure de lire des œuvres littéraires ? Sait on s'il y a eu des taux différents selon les lieux et les époques ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Sep 2014 11:49 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Déc 2011 12:34
Message(s) : 2633
Localisation : St Valery/Somme
ça dépend des cités et du régime politique mais pour la république d'Athène on devait atteindre 90% des citoyens (donc des mâles) vu la pratique de l'ostracisme qui illustre bien le rôle indispensable de l'écriture dans le fonctionnement de la démocratie : chaque citoyen en effet pouvait une fois par an écrire sur un tesson, ou ostracon, le nom d'un personnage qui, d'après lui, prenait trop d'importance dans la vie publique.

_________________
Lietz her heidine man. Obar seo lidan.
Thiot urancono. Manon sundiono.
(Il permit que les païens traversassent la mer, Pour rappeler aux Francs leurs péchés)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Sep 2014 15:32 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 25 Mai 2004 21:35
Message(s) : 892
Localisation : Paris
Almayrac a écrit :
ça dépend des cités et du régime politique mais pour la république d'Athène on devait atteindre 90% des citoyens (donc des mâles) vu la pratique de l'ostracisme qui illustre bien le rôle indispensable de l'écriture dans le fonctionnement de la démocratie : chaque citoyen en effet pouvait une fois par an écrire sur un tesson, ou ostracon, le nom d'un personnage qui, d'après lui, prenait trop d'importance dans la vie publique.

La pratique de l'ostracisme ne prouve pas que la quasi totalité des citoyens savaient écrire.
J'ai presque envie de dire: au contraire! Plutarque rapporte le cas d'un paysan illettré qui veut ostraciser Aristide, mais ne sait pas écrire sur l'ostracon. Il croise Aristide sans savoir que c'est lui et lui demande d'écrire Aristide sur l'ostracon. Aristide, réputé pour sa justice, s'exécute bien que dépité.
Et parmi les milliers d'ostraca retrouvés lors des fouilles de l'agora ou du Céramique, on a remarqué que des dizaines d'ostraca avaient été écrits de la même main. Deux solutions: soit les "partis politiques" écrivaient à l'avance le nom de leur adversaire pour le distribuer à leurs partisans et gagner du temps ; soit il existait des sortes d'écrivain public d'ostracon près de qui les citoyens venaient demander d'écrire pour eux le nom de leur victime.
Enfin, j'ajouterais que tous les citoyens ne venaient peut-être pas à Athènes pour voter le jour de l'ostracisme.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Sep 2014 16:40 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Déc 2011 12:34
Message(s) : 2633
Localisation : St Valery/Somme
Helios a écrit :
Et parmi les milliers d'ostraca retrouvés lors des fouilles de l'agora ou du Céramique, on a remarqué que des dizaines d'ostraca avaient été écrits de la même main.

A l'inverse le nombre d'ostraca écrit de la même main divisé par le total des ostraca pourait nous donner un taux d'analphabétes pour l'évènement électoral considéré.

En appliquant une méthode bootstrapp (tirage au sort avec remise d'une dizaine d'évènement électoral) on pourrait avoir une description statistique robuste du taux d'alphabétisation comparé d'une cité à l'autre. (Cette méthode à été utilisé pour calculer l'espérence de vie des dinosaures)

_________________
Lietz her heidine man. Obar seo lidan.
Thiot urancono. Manon sundiono.
(Il permit que les païens traversassent la mer, Pour rappeler aux Francs leurs péchés)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Déc 2014 1:12 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Juil 2014 9:33
Message(s) : 28
Bonsoir

Almayrac, pourriez-vous détailler un peu plus l'usage de la méthode bootstrap dans ce cas?

Hélios, sauriez-vous m'indiquer où vous avez trouvé la référence à ces ostraka écrits de la même main?

J'ai dans un récent devoir émis l'idée, comme vous, que le taux d'alphabétisation pouvait amener à s'interroger sur l'organisation de l'ostracisme ; on pourrait même imaginer une troisième hypothèse où le citoyen vend sa voix au plus offrant (on sort du clientélisme) : distribution d'ostraka avec le nom pré inscrit contre somme d'argent.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Déc 2014 13:22 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 13 Avr 2006 23:08
Message(s) : 299
Localisation : Haute-Vienne
Sachant que les "citoyens" ne représentent pas l'ensemble de la population, loin de là....

Connait-on en outre la participation à ce type de vote? Tous les citoyens ne pouvaient pas, matériellement y assister.

Mais c'est une question intéressante car la plupart du temps, quand on parle de civilisation de l'écrit, on parle en fait de la culture d'une toute petite fraction de la population.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Déc 2014 14:35 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Déc 2011 12:34
Message(s) : 2633
Localisation : St Valery/Somme
JeromeChauveau a écrit :
Bonsoir

Almayrac, pourriez-vous détailler un peu plus l'usage de la méthode bootstrap dans ce cas?

Hélios, sauriez-vous m'indiquer où vous avez trouvé la référence à ces ostraka écrits de la même main?

J'ai dans un récent devoir émis l'idée, comme vous, que le taux d'alphabétisation pouvait amener à s'interroger sur l'organisation de l'ostracisme ; on pourrait même imaginer une troisième hypothèse où le citoyen vend sa voix au plus offrant (on sort du clientélisme) : distribution d'ostraka avec le nom pré inscrit contre somme d'argent.

Imaginez vous êtes sur un site ou vous avez référencé 250 ostraka. Vous allez procéder à un tirage au sort de 250 ostraka avec remise (c'est à dire que vous autorisez à tirer plusieurs fois le même ostrakum). Vous calculez votre variable aléatoire statistique à savoir le rapport entre le nombre d'Ostraka ecrit de la même main sur le nombre total, ce calcul vous donne un taux d'alphabétisation de votre échantillon. Vous aller ensuite répeter cette opération 100 millions de fois (ça se fait avec un ordinateur évidemment :mrgreen: ). vous allez obtenir 100 millions de valeur de taux d'alphabétisation. La loi de répartition de ces valeurs (moyenne, écart-type) va approcher la vrai valeur de la population considérée.

Cette terchnique permet de décrire une réalité à partir d'une collection d'événement parcelaire de cette réalité.
(fossilisation, abbandon des ostraka etc...)
pour plus de détail http://fr.wikipedia.org/wiki/Bootstrap_(statistiques)
Aprés c'estr vrai qu'il faut être prudent sur le fossé existant entre % d'ostracca de la même main et taux d'alphabêtisation ou taux d'achat de voix...

_________________
Lietz her heidine man. Obar seo lidan.
Thiot urancono. Manon sundiono.
(Il permit que les païens traversassent la mer, Pour rappeler aux Francs leurs péchés)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Jan 2015 22:41 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Juil 2014 9:33
Message(s) : 28
Merci pour votre explication.

Si je pense avoir compris techniquement la méthode, j'avoue que la raison pour laquelle elle permet d'extrapoler le taux d'alphabétisation proche de ce qu'a pu être la réalité reste pour moi un mystère (il faut dire que les différents articles parlant de bootstrap, d'inférence statistique...sont quand même un chouïa complexe B)).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Mai 2016 11:30 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 14 Déc 2014 14:08
Message(s) : 16
Bonjour,

J'interviens juste sur ce fil pour vous faire part d'un ouvrage intéressant sur ce sujet :

Ch. Pébarthe, Cité, démocratie et écriture. Histoire de l'alphabétisation d'Athènes à l'époque classique.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Mai 2016 14:06 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 841
J'étais sur les bancs de la fac avec Christophe à Bordeaux III, je l'ai notamment vu préparer des oraux de CAPES ( et surement d'Agreg)... L'ouvrage doit donc surement être excellent. :rool: lol Cela ne date pas d'hier bien sûr...

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

Ἐφελκυσάμην δὲ οὔτινα Μοῦσαν ὀθνεία.
Théocrite, Ep. XXII

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB