A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 26 Mars 2017 2:30

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 04 Juin 2016 21:07 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 26 Mai 2016 18:22
Message(s) : 12
Salut à tous,

Un épisode du vivant d'Alexandre le Grand fort méconnu m'intrigue tout particulièrement : la campagne désastreuse de Zopyrion contre les cités grecques du Pont-Euxin et notamment le siège d'Olbia du Pont.

Bien que sa mission en Thrace était de protéger les arrières de l'armée d'Alexandre, Zopyrion décide en -331 (ou -326), très certainement dans le but de s'arroger un peu de gloire, de sa propre initiative d'agrandir les possessions macédoniennes au-delà du Danube (Istros).

Il engage le siège d'une des villes grecques les plus prospères du Pont-Euxin, Olbia du Pont. Ville fondée par les milésiens.
Ces derniers, malgré qu'ils soient sous le "joug" d'Alexandre le Grand viendront en aide aux assiégés en les ravitaillant et causera indirectement la perte du corps expéditionnaires de Zopyrion.

Voilà mes interrogations :
- Ces faits ont-ils vraiment eu lieu ? (J'ai pris connaissances de cette campagne dans la biographie écrite par Droysen)
- Bien que les cités grecques d'Asie Mineure jouissaient d'un statut privilégiées et d'une relative indépendance, pouvaient-elles aller à l'encontre du Royaume de Macédoine impunément ?
- Alexandre n'a apparemment pas voulu cette campagne et Zopyrion lui a clairement désobéit et failli à sa tâche initiale, raison de l'éventuelle clémence envers Milet ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Juin 2016 22:52 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 829
Il n'y a pas apparemment lieu de douter de tels événements : je copie colle ce que dit Wikipédia. mais si vous voulez plus de détail, je vous conseille d 'aller voir l'ouvrage d'E. Will, Histoire politique du Monde Hellénistique désormais en collection de poche dans la collection Point).

Citer :
Zopyrion (mort en 331 ou en 325 avant notre ère) est un général macédonien.

Après avoir participé aux victoires macédoniennes sur le roi thrace Syrmos, il est nommé stratège (général) de la Thrace par Alexandre le Grand au tout début de la campagne contre l’Empire Perse (334 avant notre ère). Au lieu d’assurer les arrières du conquérant en Europe comme celui-ci le lui avait ordonné, il part avec une armée de 30.000 hommes vers le nord, dans une campagne contre les cités grecques du Pont Euxin, qui étaient en bonnes relations avec les Scythes et échappaient à l’hégémonie macédonienne. Zopyrion traverse l’Istros et se dirige vers la riche cité d’Olbia du Pont aux bouches de l’Hypanis, qu’il assiège. Mais les Scythes et les Milésiens la ravitaillant par le fleuve en denrées, flèches et projectiles, et Zopyrion se retrouve à son tour encerclé par les Gètes (Thraces du nord) et les Scythes, qui anéantissent l’armée macédonienne : le général lui-même trouve la mort dans la bataille.

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

Ἐφελκυσάμην δὲ οὔτινα Μοῦσαν ὀθνεία.
Théocrite, Ep. XXII

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juin 2016 8:11 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 829
Bon finalement, après vérification, dans l'ouvrage de E. Will, il n'y rien apparemment sur ce sujet à cause des dates qui sortent du cadre du monde proprement hellénistique c'est-à-dire après la mort d'Alexandre. Wikipédia pourtant dans sa toute petite bibliographie ne mentionne que Will ( et un ouvrage en roumain, je suppose que vous ne lisez pas le roumain ??? :oops: :rool: ). Donc il n'y a pas d'autres sources (à part votre biographie par Droysen d'Alexandre je suppose). Du coup vous pourriez aller voir du côté de Pierre Briant dans sa ou ses biographies d'Alexandre.

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

Ἐφελκυσάμην δὲ οὔτινα Μοῦσαν ὀθνεία.
Théocrite, Ep. XXII

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juin 2016 9:29 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 26 Mai 2016 18:22
Message(s) : 12
J'ai lu la bio et le "Que sais-je?" de Pierre Briant.
Dans mes souvenirs, il n'est pas question de cette affaire !
Juste du soulèvement du stratège de Thrace en -331 (qui n'était pas Zopyrion) simultanément aux manoeuvres d'Agis III de Sparte dans le Péloponnèse.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Juin 2016 21:03 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Avr 2003 12:43
Message(s) : 2311
Localisation : Nantes
A priori seul Quinte-Curce (Inde, X,1, 43-45) en parle :
Quinte-Curce a écrit :
(43) C'est vers cette même époque qu'il reçut une lettre de Coenos sur les évènements qui s'étaient déroulés en Europe et en Asie pendant qu'il soumettait l'Inde. (44) Zopyrion, gouverneur de Thrace, avait péri avec toute son armée au cours d'une expédition contre les Gètes, dans une très violente tempête qui s'était déchaînée brutalement. (45) A la nouvelle de ce désastre, Suthès avait poussé les Odryses, ses compatriotes, à se révolter. la Thrace était presque perdue, pas même la Grèce [...]

La fin du texte de Quinte-Curce est perdue : on ne sait pas donc qu'elle fut la suite des évènements.

NB : ne vous limitez pas à la seule lecture de Droysen, corroborez avec d'autres biographies et surtout avec les textes antiques de base (Arrien, Diodore de Sicile, Plutarque, Quinte-Curce).

_________________
"Lisez, éclairez-vous, ce n'est que par la lecture qu'on fortifie son âme." - Voltaire
"Historia vero testis temporum, lux veritatis, vita memoriae, magistra vitae." De oratore - Cicéron


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Juin 2016 8:00 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 26 Mai 2016 18:22
Message(s) : 12
J'ai lu celles de Briant (qui parle d'une autre révolte en Thrace), ainsi que celle d'Hammond (qui n'aborde pas le sujet).
J'ai lu Plutarque qui n'en parle pas et Arrien, qui si mes souvenirs sont bons, non plus.

Il y a aussi le possible épisode et la possible extermination des "Brancchides" (là encore, quasiment personne n'en parle) où Alexandre fait appel aux combattants milésiens de son armée pour décider du sort de leurs lointains compatriotes. L'aurait-il fait si il avait eu vent d'une pareille défection de la part de Milet?

C'est malheureux que les événements "annexes" aient été très peu commenté par les anciens...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB