A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 14 Déc 2017 5:31

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 10 Août 2005 17:21 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 09 Août 2005 17:34
Message(s) : 3884
Localisation : Marseille
Pour contrebalancer les nombreuses "négligences" qui disqualifient l'ouvrage Alexandre le Grand Le Tombeau Perdu d'Andrew Michael CHUGG, je préconise, sur le sujet, les livres suivants (autrement plus sérieux!) :
- Alexandre le Grand (collectif) : Collection "Génies & Réalités" chez Hachette (1963).
- Alexandre le Grand ou le rêve dépassé de Benoist-Méchin (Librairie Académique Perrin, 1976).
- Alexandre le Grand, Histoire & Dictionnaire (sous la direction d'Olivier Battistini & Pascal Charvet ; Collection "Bouquins", Robert Laffont, 2004).
- Histoire de l'Hellénisme : histoire d'Alexandre le Grand, Les successeurs d'Alexandre, de Johann Gustav Droysen (traduit de l'allemand : Collection "Bouquins", Robert Laffont, 2003).
- D'Alexandre à Actium, du partage de l'Empire au triomphe de Rome, de Peter Green(traduit de l'anglais), présenté par Paul Veyne ; Collection "Bouquin", Robert Laffont, 1997.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Août 2005 3:00 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Avr 2004 13:34
Message(s) : 3
DESHAYS Yves-Marie a écrit :
Pour contrebalancer les nombreuses "négligences" qui disqualifient l'ouvrage Alexandre le Grand Le Tombeau Perdu d'Andrew Michael CHUGG, je préconise, sur le sujet, les livres suivants (autrement plus sérieux!) :
- Alexandre le Grand (collectif) : Collection "Génies & Réalités" chez Hachette (1963).
- Alexandre le Grand ou le rêve dépassé de Benoist-Méchin (Librairie Académique Perrin, 1976).
- Alexandre le Grand, Histoire & Dictionnaire (sous la direction d'Olivier Battistini & Pascal Charvet ; Collection "Bouquins", Robert Laffont, 2004).
- Histoire de l'Hellénisme : histoire d'Alexandre le Grand, Les successeurs d'Alexandre, de Johann Gustav Droysen (traduit de l'allemand : Collection "Bouquins", Robert Laffont, 2003).
- D'Alexandre à Actium, du partage de l'Empire au triomphe de Rome, de Peter Green(traduit de l'anglais), présenté par Paul Veyne ; Collection "Bouquin", Robert Laffont, 1997.


Cela me sera grandement utile, je me cherchais justement quelques écrits sur Alexandre le Grand.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Août 2005 8:01 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Août 2005 13:09
Message(s) : 423
Et il ne faut surtout pas oublier les sources ! Tout d'abord les deux principales :

- "Vie d'Alexandre", par Plutarque, plusieurs éditions disponibles (cf. les "Vies parallèles").
-"L'Anabase", d'Arrien, aux éditions de Minuit
puis
- "Bibliothèque historique, livres XVI et XVII", de Diodore de Sicile, aux Belles-Lettres (CUF).
- "Histoires", de Quinte Curce, aux Belles-Lettres (CUF).
- "Epitome de Trogue Pompée", par Justin, pas d'édition disponible.

Une collection de fragments d'oeuvres perdues relatives au conquérant a été publiée en version bilingue, toujours aux Belles-Lettres (collection "Fragments"), et intitulée "Historiens d'Alexandre".

Si quelques-uns sont intéressés par des titres anglais, qu'ils me le fassent savoir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Août 2005 12:07 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Déc 2004 20:16
Message(s) : 718
Localisation : Pordic, Côtes d'Armor, Bretagne
Tenez, encore mieux, je vous donne les liens vers des sites de traductions de ces sources pour que vous puissiez les lire sans devoir acheter quoi que ce soit ! :D

La Vie d'Alexandre de Plutarque: sur Remacle, Hodoi (ce site contient aussi le texte connexe de Plutarque, Sur la Fortune d'Alexandre), l'Université Catholique de Louvain (on n'y trouve que le traité sur Alexandre, pas la Vie), Lacus Curtius (ce site contient aussi Sur la Fortune d'Alexandre), E-classics et Perseus.
Les 3 premiers sites étant en français et les 3 derniers en anglais... :wink:

L'Anabase d'Arrien: sur Remacle et Hodoi (cliquer sur le livre désiré, puis sur "Lecture").

La Bibliothèque Historique de Diodore de Sicile (livres XVI et XVII): livre 16 uniquement sur Perseus;
livre 17 sur Remacle , Hodoi, l'Université Catholique de Louvain et Perseus .

L'Histoire d'Alexandre le Grand de Quinte-Curce: sur Itinera Electronica (cliquer sur le livre désiré, puis sur "Lecture"), Remacle et l'Université Catholique de Louvain (choisir les fichiers *.fr.txt pour le texte français, les autres sont en latin :wink:).

Enfin, l'Epitome de Trogue Pompée de Justin (livres XI et XII): livre 11 sur Remacle et l'Université Catholique de Louvain; livre 12 sur Remacle; les 2 ensemble sur l'Université Catholique de Louvain.
Le tome I et II sont également trouvables en format PDF sur Nimispauci.

Voilà ! J'espère que vous trouverez tout ce que vous cherchez sur Alexandre avec ça... :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Août 2005 12:10 
DESHAYS Yves-Marie a écrit :
Pour contrebalancer les nombreuses "négligences" qui disqualifient l'ouvrage Alexandre le Grand Le Tombeau Perdu d'Andrew Michael CHUGG, je préconise, sur le sujet, les livres suivants (autrement plus sérieux!) .


Pas d'accord. Inutile de répeter dans 10 posts que ce livre comporte des erreurs. Il n'est pas pour autant disqualifié et comporte un travail très important.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Août 2005 12:34 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Juil 2003 19:40
Message(s) : 316
Localisation : Augustobona Tricassium (Troyes)
Itarillë a écrit :
Cela me sera grandement utile, je me cherchais justement quelques écrits sur Alexandre le Grand.


Vous pouvez ajoutez à la liste le Alexandre le Grand d'Arthur Weigall, d'une lecture agréable et de très honnête facture, pouvant constituer une très bonne entrée en matière lorsqu'on souhaite s'intéresser de manière approfondie à ce personnage.

_________________
"Nous autres civilisations, nous savons maintenant que nous sommes mortelles". Paul Valéry

"C'était à Mégara, faubourg de Carthage, dans les jardins d'Hamilcar". Gustave Flaubert


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Août 2005 16:18 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Avr 2004 13:34
Message(s) : 3
Artaxerxès a écrit :
Itarillë a écrit :
Cela me sera grandement utile, je me cherchais justement quelques écrits sur Alexandre le Grand.


Vous pouvez ajoutez à la liste le Alexandre le Grand d'Arthur Weigall, d'une lecture agréable et de très honnête facture, pouvant constituer une très bonne entrée en matière lorsqu'on souhaite s'intéresser de manière approfondie à ce personnage.


Je vous en remercie, j'en prend note en souhaitant que ma bibliothèque le possède. En se moment je suis entrain de lire: Alexandre* le feu du ciel...je ne sais guère si ses écrits sont vraiment basés sur des fait véridictes mais l'histoire semble toute de même intéressante.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Août 2005 16:25 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Avr 2004 13:34
Message(s) : 3
Kevin_scaevola a écrit :
Tenez, encore mieux, je vous donne les liens vers des sites de traductions de ces sources pour que vous puissiez les lire sans devoir acheter quoi que ce soit ! :D

La Vie d'Alexandre de Plutarque: sur Remacle, Hodoi (ce site contient aussi le texte connexe de Plutarque, Sur la Fortune d'Alexandre), l'Université Catholique de Louvain (on n'y trouve que le traité sur Alexandre, pas la Vie), Lacus Curtius (ce site contient aussi Sur la Fortune d'Alexandre), E-classics et Perseus.
Les 3 premiers sites étant en français et les 3 derniers en anglais... :wink:

L'Anabase d'Arrien: sur Remacle et Hodoi (cliquer sur le livre désiré, puis sur "Lecture").

La Bibliothèque Historique de Diodore de Sicile (livres XVI et XVII): livre 16 uniquement sur Perseus;
livre 17 sur Remacle , Hodoi, l'Université Catholique de Louvain et Perseus .

L'Histoire d'Alexandre le Grand de Quinte-Curce: sur Itinera Electronica (cliquer sur le livre désiré, puis sur "Lecture"), Remacle et l'Université Catholique de Louvain (choisir les fichiers *.fr.txt pour le texte français, les autres sont en latin :wink:).

Enfin, l'Epitome de Trogue Pompée de Justin (livres XI et XII): livre 11 sur Remacle et l'Université Catholique de Louvain; livre 12 sur Remacle; les 2 ensemble sur l'Université Catholique de Louvain.
Le tome I et II sont également trouvables en format PDF sur Nimispauci.

Voilà ! J'espère que vous trouverez tout ce que vous cherchez sur Alexandre avec ça... :wink:


Que je suis gatée!
Merci mon cher pour ces liens qui sauront, j'en suis certaine, m'enrichir d'avantage sur se personnage de haute importance.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Août 2005 13:37 
Certains ne l'aiment pas mais j'ai beaucoup aimé le roman de Druon sur Alexandre le Grand.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Août 2005 15:23 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Avr 2005 23:00
Message(s) : 23
Localisation : Gattières (06)
"Alexandre le grand ou le rêve dépassé" par Benoist-Mechin, dans la série "Le rêve de plus long de l'histoire" (cad la fusion de l'orient et l'occident).

Je l'ai trouvé remarquable.

_________________
Plus j'ai cherché, Madame, et plus je cherche encor...
RACINE (Britannicus, acte II,scIII)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Jan 2009 0:55 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 11 Juin 2007 19:48
Message(s) : 2403
Zut, j'avais oublié que le sujet existait déjà...
En réponse à Kâli, j'avais préparé une rapide présentations des principales sources, histoire de savoir à quoi s'attendre. Je la présente tout de même, malgré quelques redites avec ce qui précède...

Kâlî a écrit :
Bonjour tout le monde.

Comme le titre l'annonce j'aimerais que vous puissez m'éclaircir sur des ouvrages de qualités sur Alexandre le Grand.
J'aimerais faire de ce topic une bibliographie plutôt complète avec les avis des lecteurs (ou auteurs s'il y en a présent sur ce forum) traitant sur:

1) La vie d'Alexandre.
2) Son règne (plus préçisement).
3) La postérité de son Empire.
4) La mixité culturelle dans son empire, et ses changements provoqués.

Je suis aussi intéressé par les témoignages d'époques des historiens ou toutes personnes ayant été proche de cet homme, qui sont parvenus jusqu'à nous.

D'avance merci,
Salutations!

On pourrait commencer par présenter les principales sources, dont je recommande comme toujours la lecture avant de se lancer dans des interprétations modernes de ces mêmes textes.

Arrien, qui nous a laissé l’Anabase en sept livre complété par l’Inde en un livre. De loin à mon goût le meilleur : s’il faut n’en lire qu’un, que ce soit lui.
Originaire de Nicomédie en Bithynie (v.95-v.175), il est disciple d’Epictète, et c’est par son intermédiaire que nous est parvenu le fameux Manuel… Esprit brillant, cultivé, écrivain prolifique. Mais bien plus que cela. C’est un soldat et un politique : consul de 121 à 124, légat impérial de Cappadoce de 131-137, il se distingue dans la lutte contre les Alains, et rédige des traités de tactique.
Il cumule donc deux avantages précieux :
1) en tant qu’historien, il a su choisir avec soin ses sources, principalement Ptolémée et Aristobule, tous deux contemporains et compagnons d’Alexandre, bien informés et assez fiables par rapport à leurs concurrents ; il les confronte systématiquement, rapporte les points où ils sont d’accord et commente et discute ses choix en cas de désaccord. Et lui même est un vrai historien, dans le sens où il s’efforce à l’objectivité, et a de l’expérience en ce domaine (Histoire de la Guerre des Parthes en 17 livres, Histoire de la Bithynie en 8 livres, Histoire de Timoléon, Histoire de l’affranchissement de Syracuse par Dion, etc. Quant à l’Inde, il a puisé abondamment dans les récits de Néarque, l’amiral en personne qui commandait la flotte macédonienne dans son périple de l’Indus à Babylone. Encore un très bon point pour Arrien !
2) En tant qu’homme d’action, il comprend ce qu’il lit, que ce soit les opérations militaires, les impératifs politiques, mais aussi les contraintes de la géographie etc. Qualité très rare, que ses « concurrents » Plutarque, Diodore, Quinte Curce ou Justin sont loin d’avoir, de sorte que ses récits sont à la fois vivants mais très clairs.
Bref, un must, relativement fiable bien qu’il rédige 450 ans après la mort du conquérant…
Autre avantage, il est le seul à donner une description circonstancier des évènements avant la campagne d’Asie, dans les années 336-335, et en particulier les évènements de Thraces et d’Illyrie, pourtant capitaux pour comprendre le personnage et primordiaux pour préparer la grande expédition asiatique (j’ai un petit faible pour cette première phase du règne très négligée par l’historiographie).

Diodore de Sicile, un compilateur très sympathique (mais sans le moindre génie, il faut bien l’avouer) contemporain de César. Il consacre son livre XVII (le plus épais de ceux conservés) à l’épopée d’Alexandre (les XVI est consacré en partie à son père, les XVIII-XIX-XX à l’histoire des Diadoques dont il reste notre principale source).
Il s’intéresse plus à l’homme Alexandre, qu’il cherche à mettre en valeur. Son grand intérêt, c’est qu’il n’utilise pas du tout les mêmes sources qu’Arrien : lui s’est davantage fier à Callisthène (l’historiographe officiel, disciple d’Aristote, qui finira mal… Bref l’histoire « officielle », sous forme de panégyrique à la gloire du héros) et Clitarque (un Alexandrin, qui n’a pas a priori un contemporain d’Alexandre, mais de la génération suivante, mais sans doute un rhéteur de talent, attiré par le fantastique et le merveilleux : les Amazones, la faune merveilleuse, accompagné de flatteries à l’égard de Ptolémée). Donc des sources non objectives, souvent peut fiables… mais qui transmettent aussi tout un tas d’anecdote originale issue de la tradition orale, les « vantardises de Macédoniens » comme dit Pline, colportés après la mort d’Alexandre par les vétérans rencontrés par Clitarque. Et surtout, deux sources indépendantes de celles utilisées par Arrien. Et il utilise aussi tout un tas d’autres auteurs (un poils plus tardifs, comme Douris de Samos, Hiéronymos de Cardia), donc des sources plus variées, parfois contradictoires, même si l’essentiel semble tiré de Clitarque. Bref, un agréable et précieux complément, mais à manier avec prudence.

Plutarque de Chéronée (46-125), moraliste de talent, esprit curieux passionné de lettres et de philosophie, nous a laissé une Vie d’Alexandre, mais aussi deux petits traités sur La Fortune d’Alexandre, et d’autres renseignements épars dans son œuvre colossale, dont les vies de certains Diadoques. Lui n’a pas vocation à faire œuvre d’historien, il ne s’intéresse donc pas aux évènements et à la chronologie. Ce qui l’intéresse, c’est les vices et les vertus des hommes, et avec Alexandre, il est servi : la légende dorée du conquérant vertueux contre la légende noire du despote dépravé… Il nous entraîne donc dans l’intimité d’un homme, les anecdotes drôles ou tristes, scandaleuses ou édifiantes foisonnent.
Il a puisé un peu partout, autant auprès des panégyristes que des détracteurs : les Ephémérides royales sont cités (mais sans doute par un intermédiaire), Charès de Mitylène (grand chambellan d’Alexandre, il a donc connu l’homme dans son intimité, et son œuvre semble fourmiller de détails sur sa vie quotidienne, ses goûts, Bucéphale, etc., mais aussi de la vie à la cour perso-macédonienne. Il devait être très intéressant… mais disparut lui aussi), Onésicrite (pilote de la flotte de Néarque, il se plaît surtout à raconter une belle histoire, quitte à tricher un peu : les Amazones, quelques exagérations par ci par là, mais bon, témoins malgré tout et a priori écrivain de talent), Marsyas de Pella (un des rares historiens macédoniens, compagnon d’Alexandre puis officier de Démétrios, auteur d’une histoire de la Macédoine depuis les origines), des plus les classiques Aristobule, Ptolémée, Clitarque, et une ribambelle d’inconnus (Polycleitos, Antigénès, Istros…). Il a donc beaucoup lu, du bon et du moins bon, des « amis » comme des « ennemis » d’Alexandre, mais toujours dans cette optique morale et anecdotique. Il rend le personnage humain, avec ses forces et ses faiblesses, mais semble fasciné par lui, et au final, regrette sa disparition. Plutarque nous offre donc là une œuvre à part, très intéressante… mais dont l’historicité est forcément très discutable, d’autant que ses sources ne sont pas présentées.

Quinte-Curce, contemporain de Claude. Il nous laisse une histoire d’Alexandre en 10 livres, mais les deux premiers sont perdus (snif). Lui aussi pioche un peu partout : Clitarque, Callisthène, Ptolémée, Aristobule (au moins indirectement), mais aussi Théophraste, Eratosthène, Timée ou Timagène, donc souvent des sources de seconde ou troisième mains, voir plus. Cet éclectisme se ressent nettement dans la forme du récit, plus littéraire qu’historique, où les tableaux héroïques fantasques côtoient les débauches les plus noires. Il n’apporte pas beaucoup de soin à retracer la vérité, préférant distraire son auditoire romain en montrant un prince décadent perverti par l’Orient. C’est sans doute lui qui s’écarte le plus du personnage historique, mais il reste un des récits quantitativement les plus complets… si ce n’est qu’il ne comprend pas grand chose à ce qu’il décrit… rien à voir avec un Arrien…

Accessoirement, on peut compléter ces principales sources par Justin, abréviateur confus de Trogue Pompée, et le roman d’Alexandre du Pseudo-Callisthène, roman médiévale en plusieurs versions s’inspirant plus ou moins du vrai Callisthène, mais je le connais mal, ne lui accordant que peu, très peu de confiance… Cela concerne plus le Mythe d’Alexandre qu’Alexandre lui-même.
Et puis les orateurs attiques comme Démosthène, des érudits comme Théophraste, Polybe, Athénée, Elien ou Aulu-Gelle, les géographes comme Strabon ou Pline fourmillent de renseignements souvent précieux. Faut un peu farfouiller… Quelques chroniques babyloniennes présentent succinctement une vision plus orientale, essentiellement chronologique, et laconiques. Et l’épigraphie bien entendu, mais là, je ne connais pas.

Beaucoup de sources donc, de qualité très variables… mais très très peu de contemporaines sont parvenues jusqu’à nous, d’où la nécessité absolu de se livrer à de patientes études de leurs sources et s’appuyer systématiquement sur des comparaisons entre les versions. La grande malédiction d’Alexandre : il n’a trouvé aucun historien à sa mesure et souffert plus que tout autre de son vivant même de la légende (parfois à son instigation, parfois à celle de ses ennemis).

Pour tous ces auteurs, la collection francophone de référence reste de très loin les Belles Lettres, qui les édite tous, en bilingue, avec intro et notes savantes. Un must, à un prix… élevé (Exagéré même souvent !).
Je signale aussi que dans leur collection Fragments, ils éditent les fragments des Historiens d’Alexandre. Intéressant car ils regroupent les fragments par auteurs, et donc permettent de se faire une bonne idée des œuvres perdues, mais pas capital si les principaux textes sont déjà en notre possessions, puisque les extraits sont essentiellement tirés de ces derniers : il ne faut pas s’attendre à des manuscrits inédits, à deux trois exceptions près sans grande importance.
Enfin, Remacle propose en ligne des traductions de pratiquement tous ces textes, pour une première approche gratuite. Mais les traductions anciennes ou récentes sont de qualités très variables, et souvent les anciennes éditions utilisent un système de numérotation qui n’est plus le même que celui employé de nos jours.

Pour la bibliographie contemporaine, dans le pire des cas je peux en proposer une, mais je n’ai lu aucun des Modernes, donc je cède la place aux lecteurs...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Jan 2009 20:42 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Jan 2009 20:05
Message(s) : 69
Ah, merci beaucoup d'avoir pris le temps pour cette description détaillée, j'en avais besoin!

Tu (si je puis me permettre) as justement cité les chroniques babyloniennes.
Pourrais-tu m'en dire plus à ce sujet, s'il y a des contemporains d'Alexandre, ou simplement des chroniqueurs plus tardifs, s'il existe des ouvrages, ou des sites à consulter à ta connaissance.

Encore merci et désolé d'avoir créer un sujet qui existait quelque peu déjà (je ne l'avais pas trouvé en recherche).

_________________
« Je ne crois ni à ce que je touche, ni à ce que je vois. Je ne crois qu’à ce que je ne vois pas et uniquement à ce que je sens. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Jan 2009 21:08 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 11 Juin 2007 19:48
Message(s) : 2403
Faut pas s'attendre à grand chose, elles sont (très) fragmentaires et (très) superficielles. En général contemporaines, mais sans certitude, à vérifier. En fait j'en sais rien. :oops:
Tu peux en consulter quelques unes sur cet excellent site en anglais, bibliographie et commentaire compris.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Jan 2009 20:07 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 29 Jan 2009 19:44
Message(s) : 43
Localisation : 92
j'ai une question sur Quinte-Curce:

son livre commence dans quelle période de la vie d'Alexandre? je l'ai et ça commence vers ses vingt ans si je ne me trompe pas. Il n'y a pas un bon ouvrage agréable à lire qui parle de son enfance en "détails"( ou presque).

J'aimerais aussi être guidée: Y a t-il un ouvrage qui approfondit ses relations avec son entourage comme Hephaestion, Roxane et les autres?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Oct 2013 19:42 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 31 Oct 2013 19:20
Message(s) : 22
Je commence celui-la : Alexandre le Grand, Histoire & Dictionnaire (sous la direction d'Olivier Battistini & Pascal Charvet ; Collection "Bouquins", Robert Laffont, 2004

Quelques pages déja. Et j'ai parcouru sa structure. J'aime pas trop. Je m'attendais à une biographie ou à de l'Histoire et des dates, des faits, du classique quoi, plus qu'à des récits de type antiques.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB