A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 16 Déc 2018 21:48

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 21 Fév 2018 10:11 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2008 9:32
Message(s) : 740
Le sujet de la fin de l'empire romain intéresse beaucoup ces dernières années. Quand j'étais étudiant, à part Marrou, Musset et Demougeot (dont je cherche à acquérir les ouvrages introuvables), personne ne travaillait sur ce thème.
Et voilà que je me retrouve avec au moins 4 ouvrages qui semblent présenter des conceptions différentes de la fin de l'Empire...
1)La chute de l'Empire Romain de Bertrand Lançon
2)Rome et les barbares de Peter Heather
3)La chute de Rome : Fin d'une civilisation de Bryan Ward-Perkins
4)Les derniers jours, la fin de l'empire romain d'Occident de Michel De Jaeghere (qui n'est pas un historien professionnel ?)

Est il pertinent de lire les 4 ? Peut on/doit on en éliminer dans cette liste et pourquoi ? Faut il s'en tenir aux classiques cités plus haut ou en ajouter d'autres ?

Cette histoire du déclin/décadence/chute de l'empire ou transition plus douce vers le moyen âge me passionne mais je n'arrive pas à m'y retrouver dans cette historiographie foisonnante


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Fév 2018 13:00 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5740
Localisation : Limoges
Vu les saillies idéologiques du dernier vous pouvez aisément en faire l'économie. Par contre pour bien comprendre le point de vue de l'historiographie anglaise sur le sujet il faut absolument ajouter du Peter Brown à vos lectures. En effet c'est l'historien majeur de la période qui a engagé une réflexion plutôt positive sur la fin de l'Empire romain et aujourd'hui les travaux de ses collègues se trouvent à un point d'ajustement visant à tempérer l'image qu'il avait façonné. En France les choses ont été moins impactée par cette dualité. Lançon fait un tour d'horizon sur cette fin d'Empire. J'en avais brièvement discuté avec lui mais je n'ai pas encore pris le temps de le lire.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Fév 2018 14:30 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2008 9:32
Message(s) : 740
Merci. Quel livre en particulier de Peter Brown ? il est adepte de la thèse selon laquelle il n'ya pas eu déclin de la romanité mais transformation civilisationnelle c'est ça ?

Et Paul Veyne ? j'ai lu des articles de lui sur la fin de l'Antiquité (il salue la thèse de Ward-perkins d'ailleurs) mais a t'il écrit sur la fin de l'empire d'occident ou le Ve siècle ?
j'ai lu l'introduction du livre de Lançon, et y ai perçu un sentiment de réaction face aux thèses développées par Ward-Perkins... il semble plutôt "évolutionniste" que "catastrophiste"...Plutôt contempteur des thèses venant réhabiliter l'idée d'une chute brutale de l'empire avec pour corollaire une quasi disparition de la civilisation romaine (bref retour vers Gibbons... )...

Et que penser de "428" de Giusto Traina ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Fév 2018 14:31 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 14 Sep 2014 20:36
Message(s) : 368
- Sur l'armée romaine tardive les travaux de Sylvain Janniard sont à suivre.

- Sur la cavalerie romaine tardive une thèse de 2014 est en ligne. Auteur Corentin Méa, La cavalerie romaine des Sévères à Théodose.
A noter des annexes très fournies, de nombreux tableaux, j'ai trouvé que ce travail apportait de la clarté.
http://www.theses.fr/2014BOR30027


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Fév 2018 16:00 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5740
Localisation : Limoges
Lançon est dans une position plus moyenne parce que l'historiographie anglaise a moins influencée la française. Peter Brown est vraiment dans l'évolution civilisationnelle et va dans quelques excès à tel point qu'on ne comprend plus des indices nets de disparition des structures romaines. Parmi ses ouvrages vous avez genèse de l'antiquité tardive et son dernier paru en France que je n'ai qu'effleuré, a travers un trou d'aiguille.

Je pense que devriez aussi lire Bruno Dumézil qui a la vertu de coupler son discours de sources archéologiques à la manière de Perkins.

Pour Paul Veyne je n'ai pas d'ouvrage en tête sur la période à part son Comment notre monde est devenu chrétient. Il me semble qu'il a néanmoins commis un article dans le catalogue de l'expo de Milan sur Rome et les barbares. A voir, je suis rouillé.

En tout cas la divergence actuelle porte plutôt sur les premiers siècles du Moyen Age et moins sur l'Empire. Elle a été très vive à propos des IIIe et IVe siècle, notamment sur les concepts liés à un decadentisme structurel et déterministe mais les espeits se sont plutôt appaisés. En France la divergeance se situait plutôt entre Christol et Carrié mais finalement sur des positions de nuance plus que de structure. Seul macMullen ou pratiquement aux USA chante encore la décadence.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Fév 2018 12:37 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2008 9:32
Message(s) : 740
Pour Dumézil j'ai les barbares, un dictionnaire et Brunehilde qui présente la fin de l'empire d'occident en intro, dont j'ai souvenir qu'il était plutôt "évolutionniste".


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Fév 2018 14:48 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5740
Localisation : Limoges
Oui, mais dans leur majorité les chercheurs sont plutôt évolutionniste.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Fév 2018 18:15 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 05 Sep 2010 13:22
Message(s) : 460
Localisation : Belsa
Sur la même problématique, mais sous un autre angle, vous pouvez aussi ajouter cet ouvrage :http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=3996 qui a l'avantage d'offrir une critique les différents courants historiographiques.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Fév 2018 19:18 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5740
Localisation : Limoges
Très bon oui, un autre qu'il faut que je lise...

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Fév 2018 7:57 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2008 9:32
Message(s) : 740
Oui merci, je ne le connaissais pas...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Fév 2018 19:15 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 11 Jan 2009 11:45
Message(s) : 30
Bonsoir,

un livre est sorti sur le sujet en 2015, aux Presses Universitaires de Rennes :

la fin de l'Empire romain d'Occident (Rome et les Wisigoths de 382 à 531) par Christine Delaplace.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Mars 2018 11:36 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2008 9:32
Message(s) : 740
Le sujet semble avoir le vent en poupe. J'ai cru comprendre que faute de sources écrites ( et encore des sources mal comprises par les copistes du haut moyen age) et sur la base de découvertes archéologiques mal interprétées, ce sujet de la fin de l'empire romain était largement appréhendé en fonction de l'époque à laquelle vivait les "historiens"... Gibbon en bon historien des lumières protestant mit en cause le christianisme, au XIXe on a mit en cause les "invasions " barbares ( les guerres de 1870 et 1914 on permis de bien enfoncer le clou des hordes germaniques), et enfin en pleine période de réconciliation franco allemande et de construction européenne on a parlé d’avantage d'une migration pacifique, d’ethnogenèse etc... Aujourd'hui, en période de mise en question des migrations vers l’Europe, du renouveau des nationalismes et autres mouvements de défense de l'identité nationale on revient sur le thème des invasions...

Je ne sais si mon interprétation est juste, mais une conférence de Bruno Dumézil vue sur youtube me conforte dans mon analyse du fait que ce sujet historiographique a particulièrement fait l'objet d'études plus orientées par des considérations contemporaines que par une analyse "objective" de sources indigentes et qu'au final on est sûr de pas grand chose.

la conférence en question s'intitule "Les invasions barbares : mythe ou réalité ?".


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB