Nous sommes actuellement le 18 Oct 2019 2:04

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 244 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 13, 14, 15, 16, 17  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 14 Mars 2019 22:42 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Déc 2011 12:34
Message(s) : 2038
Localisation : St Valery/Somme
Pédro a écrit :
Pas très fan ; catastrophisme et point de vue un poil orienté dans un sens que je n'aime pas beaucoup.

Préférez tout Peter Brown ou même Ward Perkins pour un point de vue opposé au premier.

merci Pédro :wink:
je commande celui-ci
Image

_________________
Lietz her heidine man. Obar seo lidan.
Thiot urancono. Manon sundiono.
(Il permit que les païens traversassent la mer, Pour rappeler aux Francs leurs péchés)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Mars 2019 22:53 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5232
Localisation : Limoges
C'est un ouvrage intéressant et stimulant, qui propose de montrer comment un édifice structuré et solide peu se défaire en peu de temps.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Mai 2019 15:04 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 24 Juil 2010 17:07
Message(s) : 66
Bonjour à tous,


Cela faisait très longtemps que je n'avais rien posté, mais me revoilà.

Autant par amour de la Rome antique que pour celui de l'Anglais, qui connaît un ou plusieurs bons livres en Anglais sur Rome depuis sa fondation jusqu'à l'avènement de la République ?

Ne connaissant en Français que le livre de Grandazzi sur cette question, je suppose que les Anglo-Saxons écrivent davantage sur ce sujet.

Merci à vous pour votre aide.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Mai 2019 21:14 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 12 Juil 2012 15:11
Message(s) : 231
PatteRit a écrit :
Autant par amour de la Rome antique que pour celui de l'Anglais, qui connaît un ou plusieurs bons livres en Anglais sur Rome depuis sa fondation jusqu'à l'avènement de la République ?
Ne connaissant en Français que le livre de Grandazzi sur cette question, je suppose que les Anglo-Saxons écrivent davantage sur ce sujet.


Mary Beard
SPQR: A History of Ancient Rome

Du mythe fondateur de Romulus et Remus (VIIIe av. J.-C.), à l'édit de l'empereur Caracalla offrant la citoyenneté romaine à tous les habitants libres de l'empire (IIIe siècle), Mary Beard retrace toute l'histoire de l'Urbs.

SPQR - Histoire de l'ancienne Rome
Simon Duran (Traducteur)
Perrin Paru le : 13/10/2016

Citer :
L'ancienne Rome était une métropole tentaculaire de plus d'un million d'habitants, un «mélange de luxe et de saleté, de liberté et d'exploitation, de fierté civique et de guerre civile meurtrière ». Mais comment ce qui n'était qu'un village insignifiant dans le centre de l'Italie est-il devenu le siège d'un empire dominant la méditerranée ? Mary Beard, historienne de renommée mondiale, raconte ici l'émergence puis la chute d'une culture sans précédent, qui a façonné nombre de nos concepts fondamentaux sur le pouvoir, la citoyenneté, la guerre, la violence politique, l'empire, le luxe ou la beauté. Du mythe fondateur de Romulus et Remus (VIIIe av.
J.-C.), à l'édit de l'empereur Caracalla offrant la citoyenneté romaine à tous les habitants libres de l'empire (IIIe siècle), Mary Beard retrace toute l'histoire de l'Urbs. Se faisant, elle conteste les perspectives historiques confortables en voguent depuis des siècles. Refusant l'admiration simpliste ou la condamnation systématique, elle montre que l'histoire romaine, loin d'être figée dans le marbre, est constamment révisée et réécrite, en fonction des nouvelles connaissances.
Ainsi des célèbres personnages - Cicéron, César, Cléopâtre, Auguste et Néron, entre autres – prennent une toute autre couleur, tandis que les acteurs négligés dans les histoires traditionnelles – les femmes, les esclaves et ex-esclaves, les conspirateurs et, globalement, ceux qui ne sont pas du côté des vainqueurs – retrouvent leur place dans l'éblouissante aventure romaine. Notre perception de la Rome antique a considérablement changé au cours des cinquante dernières années.
SPQR en fait la synthèse et façonnera probablement à son tour notre regard sur l'histoire de Rome pendant les décennies à venir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Juin 2019 13:13 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 999
Grâce a Zenishima, nouvellement inscrit sur ce forum, j'ai quasiment amorcé un sujet sur les Portraits du Fayoum en Égypte dans le sous-forum Présentation des nouveaux membres : je mets ici deux ou trois références supplémentaires sur ce sujet :

En plus de l'ouvrage : Les derniers visages des Dieux précédemment cité,

:arrow: Bérénice Geoffroy-Schneiter, Fayoum, Éditions Assouline


Image


:arrow: Marie-France Aubert, Roberta Cortopassi, PORTRAITS DE L'EGYPTE ROMAINE. Paris, musée du Louvre, 5 octobre 1998 -4 janvier 1999

Image


:arrow: Euphrosyne Doxiadis, Dorothy J. Thompson, Dennis Collins, Portraits du Fayoum,


Image


et enfin même si je ne l'ai pas lu :

:arrow: Jean-Claude Bailly, L'Apostrophe muette. Essai sur les Portraits du Fayoum

Image

Peut-être en marge de l'histoire mais il m'a paru intéressant de le citer. Si quelqu'un l' a lu..... :rool:

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Juin 2019 16:15 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 24 Juil 2010 17:07
Message(s) : 66
Arkoline a écrit :
PatteRit a écrit :
Autant par amour de la Rome antique que pour celui de l'Anglais, qui connaît un ou plusieurs bons livres en Anglais sur Rome depuis sa fondation jusqu'à l'avènement de la République ?
Ne connaissant en Français que le livre de Grandazzi sur cette question, je suppose que les Anglo-Saxons écrivent davantage sur ce sujet.


Mary Beard
SPQR: A History of Ancient Rome

Du mythe fondateur de Romulus et Remus (VIIIe av. J.-C.), à l'édit de l'empereur Caracalla offrant la citoyenneté romaine à tous les habitants libres de l'empire (IIIe siècle), Mary Beard retrace toute l'histoire de l'Urbs.

SPQR - Histoire de l'ancienne Rome
Simon Duran (Traducteur)
Perrin Paru le : 13/10/2016

Citer :
L'ancienne Rome était une métropole tentaculaire de plus d'un million d'habitants, un «mélange de luxe et de saleté, de liberté et d'exploitation, de fierté civique et de guerre civile meurtrière ». Mais comment ce qui n'était qu'un village insignifiant dans le centre de l'Italie est-il devenu le siège d'un empire dominant la méditerranée ? Mary Beard, historienne de renommée mondiale, raconte ici l'émergence puis la chute d'une culture sans précédent, qui a façonné nombre de nos concepts fondamentaux sur le pouvoir, la citoyenneté, la guerre, la violence politique, l'empire, le luxe ou la beauté. Du mythe fondateur de Romulus et Remus (VIIIe av.
J.-C.), à l'édit de l'empereur Caracalla offrant la citoyenneté romaine à tous les habitants libres de l'empire (IIIe siècle), Mary Beard retrace toute l'histoire de l'Urbs. Se faisant, elle conteste les perspectives historiques confortables en voguent depuis des siècles. Refusant l'admiration simpliste ou la condamnation systématique, elle montre que l'histoire romaine, loin d'être figée dans le marbre, est constamment révisée et réécrite, en fonction des nouvelles connaissances.
Ainsi des célèbres personnages - Cicéron, César, Cléopâtre, Auguste et Néron, entre autres – prennent une toute autre couleur, tandis que les acteurs négligés dans les histoires traditionnelles – les femmes, les esclaves et ex-esclaves, les conspirateurs et, globalement, ceux qui ne sont pas du côté des vainqueurs – retrouvent leur place dans l'éblouissante aventure romaine. Notre perception de la Rome antique a considérablement changé au cours des cinquante dernières années.
SPQR en fait la synthèse et façonnera probablement à son tour notre regard sur l'histoire de Rome pendant les décennies à venir.


Merci à vous, mais vous et les autres membres du forum ne connaissez aucun livre consacré à la période, qui donc s'arrête en -509 ou peu après ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Juin 2019 16:09 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 25 Août 2008 13:42
Message(s) : 221
Je ne sais trop que penser de Mary Bird, dans le doute je m'abstiendrais.

Sur la stricte période pré-républicaine, vous ne trouverez pas mieux que les chapitre de Dominique Briquel dans l’Histoire romaine, tome 1 dirigée par François Hisnard, qui vous donnera la bibliographie.

Il faut encore se reporter à la Cambridge Ancient History et, évidemment, à la Nouvelle Clio de Jacques Heurgon, Rome et la Méditerrannée occidentale, qui n'a toujours pas été remplacée.

De la fondation à la fin des guerres samnites (753-290 av. J.-C.)

Vous trouverez quelques faits dans les ouvrages consacrés aux Etrusques (Briquel, Thuillier notamment).

Il faut aussi voir Tite-Live, dans une édition annotée et commentée.

Pour l'histoire diplomatique, il faut voir Claudine Aulard, La diplomatie romaine, l'autre instrument de la conquête. De la fondation à la fin des guerres samnites (753-290 av. J.-C.) qui est touffu et difficile.

Et pour les plus courageux, la Religion romaine archaïque de Dumézil, et en général ses articles d'histoire romaine, assez dispercés.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Juin 2019 15:54 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Juin 2019 15:30
Message(s) : 43
Le SPQR de M. Beard est aussi savoureux et dévorant qu'un mille-feuilles... Les périodes et les thématiques s'empilent bien, le tout est pincé d'un humour d'aucun jugerait britannique, c'est pas mal illustré et les comparaisons entre la Rome ancienne et notre monde occidental (surtout anglo-américain) sont régulières. C'est une lecture testamentaire de notre héritage romain mais croustillante d'anecdotes : M.Beard cherche à nous montrer de quel Romain et de quelle Rome nous descendons et nous sommes faits. On peut regretter que c'est trop "simple", que c'est une histoire romaine allégée de tout appareil critique, de notes en bas de page. Or si ce n'est pas L'empire gréco-romain de P. Veyne, ce n'est pas non plus Empire de A.Angela qui verse trop dans la petite histoire, le récit à sensation ; au mieux on peut comparer le travail de M.Beard avec celui de C.Salles : vulgariser sans simplifier.
Au passage La République romaine de J.-M. David est un des meilleurs tomes de la collection '' Points'' du Seuil consacrée à l'histoire de l'antiquité (on enlève les détails institutionnels et techniques et c'est un polar...)

Pour les portraits du Fayoum, j'ai lu les livres cités sauf un. Le catalogue de l'expo du Louvre est le meilleur. Quant au dernier, L'apostrophe muette (un titre accrocheur), c'est une réflexion originale et très nourrie sur le sujet mais parfois son auteur produit plus de style que de réflexion... On en lit beaucoup pour en retenir peu sinon rien. Et de réflexion c'est parfois plus philosophique que historique mais dans les deux cas ça peut être très stimulant et pertinent - par exemple quand il aborde la mort tantôt chez les Grecs tantôt chez les Egyptiens puis finalement chez les Gréco-Egyptiens. Il m'a fallu le relire et décanter quelques passages alambiqués pour relever ma critique.
Pour changer des livres sur le Fayoum, on peut écouter cette belle intervention J.-E. Berger :
https://www.youtube.com/watch?v=Cakb-n98bFQ

_________________
« Comme les racines, les routes sont des métaphores du temps qui s’écoule. À la différence des racines, les routes sont un symbole de partage, d’échange et d’ouverture » Marc Bloch


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Juin 2019 7:55 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 25 Août 2008 13:42
Message(s) : 221
[quote="Zenishima"] au mieux on peut comparer le travail de M.Beard avec celui de C.Salles : vulgariser sans simplifier.


C'est bien ce que je craignais :rool:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Juil 2019 14:50 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 14 Fév 2019 13:44
Message(s) : 2
Bonjour à tous, je profite de ma 1ère intervention sur ce forum pour me présenter.
Je suis tombé par hasard sur ce site lors d'une journée d'ennui au travail et j'ai beaucoup accroché. (je passe mes journées dessus pour tout vous dire) :oops:
Etant amateur d'histoire je consacrai à ce hobby que de simples visionnages de vidéos youtube ou d'articles wikipédia.

Aussi je commence à tourner un peu en rond et j'ai beaucoup appris en lisant les différents sujets de chaque époque. Je voudrai donc entrer dans les détails de l'Histoire et je vous demande humblement de me diriger vers quelques recommandations pour débuter que ce soit sur internet ou bien sous format papier.

J'ai en soit un besoin de recommandations sur plein de périodes mais j'ai peur d'être sur le mauvais fil pour toutes les exprimer ici.
Je souhaiterai donc pour le moment, que vous me conseillez quelques lectures sur les guerres puniques.

J'ai envie de me mettre à lire de l'histoire mais j'ai peur de pas accrocher aux récits historiques, si vous avez de bons ouvrages pour débuter en tête, je vous serai gré de me les indiquer :)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Juil 2019 18:15 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 999
Su vous n'êtes pas habitué à lire des livres d'Histoire, sur les Guerres puniques, je ne saurai que vous conseiller ceci en 127 pages:

:arrow: Bernard Combet Farnoux, Les guerres puniques, Paris, Presses universitaires de France, 127 pages. C'est la collection Que-sais-je ?

Il doit y avoir une édition relativement récente. Cette collection est fiable pour commencer c'est ce qu'il vous faut B)


Pour votre présentation c'est plutôt ici : http://www.passion-histoire.net/viewtopic.php?f=108&t=41459&start=15

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Juil 2019 8:55 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 14 Fév 2019 13:44
Message(s) : 2
Je vous remercie pour votre réponse.

Je viens de commander ce livre, on va avoir un peu de lecture à la plage.

Je verrai pour me présenter à nouveau sur le fil prévu à cet effet.

Il y a plein d'autres époques auxquelles j'aimerai m'intéresser. Je voudrai cependant éviter de poster sur chaque période du forum pour ne pas le polluer. Y aurait-il un fil dédié aux recommandations littéraires?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Juil 2019 9:46 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 999
Citer :
poster sur chaque période du forum pour ne pas le polluer


Ce n'est pas gênant, ce forum étant un forum d'Histoire, l'organisation chronologique par périodes est normale. Vous pouvez poster dans les rubriques Bibliothèque de chaque forum (comme ici). Mais si vous préférez centraliser votre demande, peut-être pouvez vous créer un fil dans l'Agora ?

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Juil 2019 8:55 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 999
Vient de paraître en début d'année (apparemment) cet ouvrage en français, mais c'est une traduction sur la fin de l'empire romain.
Quelqu'un l'a t-il lu ? je mets le résumé proposé sur le site de vente. Sa thèse correspond je crois à ce que pense Pedro du moment de passage entre Antiquité tardive et Haut-Moyen-Âge (la peste justinienne). Lire les commentaires qui sont partagés (Commentaires en bas de page)

:arrow: Kyle HARPER, Comment l'Empire romain s'est effondré ? Paris , La découverte, janvier 2019 (traduit par Philippe Pignarre)


Image


Amazon a écrit :
Ce livre monumental propose un autre récit de la chute de Rome, faisant des puissances de la nature un acteur essentiel de son destin. Changements climatiques, éruptions et bactéries ont largement pesé dans la décimation de l'Empire, marquant la période qui s'étend du VIe au VIIe siècle, comme la plus grande régression de toute l'histoire de l'humanité en matière de population.
Comment Rome est-elle passée d'un million d'habitants à 20 000 (à peine de quoi remplir un angle du Colisée) ? Que s'est-il passé quand 350 000 habitants sur 500 000 sont morts de la peste bubonique à Constantinople ?
On ne peut plus désormais raconter l'histoire de la chute de Rome en faisant comme si l'environnement (climat, bacilles mortels) était resté stable. L'Empire tardif a été le moment d'un changement décisif : la fin de l'Optimum climatique romain qui, plus humide, avait été une bénédiction pour toute la région méditerranéenne. Les changements climatiques ont favorisé l'évolution des germes, comme Yersinia pestis, le bacille de la peste bubonique. Mais " les Romains ont été aussi les complices de la mise en place d'une écologie des maladies qui ont assuré leur perte ". Les bains publics étaient des bouillons de culture ; les égouts stagnaient sous les villes ; les greniers à blé étaient une bénédiction pour les rats ; les routes commerciales qui reliaient tout l'Empire ont permis la propagation des épidémies de la mer Caspienne au mur d'Hadrien avec une efficacité jusque-là inconnue. Le temps des pandémies était arrivé.
Face à ces catastrophes, les habitants de l'Empire ont cru la fin du monde arrivée. Les religions eschatologiques, le christianisme, puis l'islam, ont alors triomphé des religions païennes.

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Juil 2019 12:18 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5232
Localisation : Limoges
Je l'ai acheté mais pas encore lu, cependant j'ai déjà eu sous le nez des thèses semblables. L'idée de problèmes liés à la santé publique peut avoir son importance, cependant sortie des grandes pandémies je trouve que c'est plus mineur que d'autres problèmatiques. Enfin, j'essaierai de la lire d'ici peu

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 244 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 13, 14, 15, 16, 17  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB