A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 18 Nov 2017 12:54

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 36 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

D'après vous, que savait César du complot des ides de Mars 44 ?
Rien. Il a été complètement surpris et a eu la mort rapide et inattendue qu'il disait préférer 11%  11%  [ 3 ]
Il était au courant de nombreux conciliabules et complots, dont celui-ci précisément, mais pensait que les comploteurs ne passeraient pas à l'acte. 89%  89%  [ 25 ]
Il était au courant mais, désespérant de trouver une solution politique acceptée par la noblesse, il finit par accepter, à l'insu des conjurés, d'être assassiné, par découragement. 0%  0%  [ 0 ]
Nombre total de votes : 28
Auteur Message
Message Publié : 11 Déc 2004 11:10 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 17 Mars 2004 23:16
Message(s) : 1682
Voilà une question qui a été longuement débattue et a fait l'objet de tas d'hypothèses par les historiens. A votre avis, que savait César du complot qui l'emporta et s'il en savait quelque chose, quelle attitude adopta-t-il ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Déc 2004 13:15 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Juin 2004 0:00
Message(s) : 461
Localisation : Montréal
Cet assassinat ne fut qu'un suicide assisté.

César se sentant gravement atteint par la maladie, il a tout fait pour provoquer son assassinat. Il a même renvoyé sa garde personnelle et fait fi des avertissements de ses espions.

Son cadavre tenait un avertissement de ce complot, indiquant clairement que César marchait délibérement à la mort ...

_________________
Spartacus avait raison ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Déc 2004 13:23 
Un suicide assisté à l'insu des assistants, alors. :wink:

C'est en effet une des thèses qui circulent. Se sentait-il cependant si atteint par la maladie qu'il aurait renoncé à vivre ? Le 18 mars, il était censé partir pour conduire sa grande campagne contre les parthes.

Le renvoi de la garde espagnole peut aussi être interprété comme un signe d'apaisement, montrant qu'il n'entendait pas être un tyran.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Déc 2004 13:24 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 17 Mars 2004 23:16
Message(s) : 1682
C'était moi.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Déc 2004 16:04 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Juin 2004 23:25
Message(s) : 514
un suicide assisté? allons, allons... Comme le souligne Caesar Scipio, il voulait mener sa campagne contre les Parthes, et se faire élire roi; le peuple l'aimait beaucoup et Cesar se figurait que Brutus l'adorait. Le licenciement de sa garde espagnole montre qu'il ne craignait rien.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Déc 2004 16:47 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2004 1:48
Message(s) : 462
Localisation : Pas de Calais
Hérodote a écrit :
Cet assassinat ne fut qu'un suicide assisté.

César se sentant gravement atteint par la maladie, il a tout fait pour provoquer son assassinat. Il a même renvoyé sa garde personnelle et fait fi des avertissements de ses espions.

Son cadavre tenait un avertissement de ce complot, indiquant clairement que César marchait délibérement à la mort ...


Cette théorie me semble plus que fumeuse. Je tendrais à rejoindre l'analyse de Caesar Scipio et Charles Martel.

_________________
Victi, vincimus.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Déc 2004 18:03 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Juil 2002 10:44
Message(s) : 740
Localisation : N Belgique / Liège / Province de Liège / Wallonie
Il me semble plus que probable qu'il se doutait que se tramaient diverses conspirations, mais de là à se laisser assassiner, on n'a pas à faire à Cicéron non plus !
Surpris, certainement, mais point trop non plus, telle est ma conclusion.

_________________
"La culture de la pomme de terre est un témoin géographique de la découverte de l'Amérique, comme celle de la betterave est une conséquence du Blocus continental"
* L.-E. Halkin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Déc 2004 19:27 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Juin 2004 0:00
Message(s) : 461
Localisation : Montréal
Salvé,

je réitère ma conviction que César se suicida en se servant des Conjurés.

Plus de SOIXANTE Sénateurs connaissaient l'attentat qui se tramait. César en avait été prévenu, de nombreuses fois.

Non seulement n'a-t-il pas sévi contre les comploteurs, il a facilité leur tâche et les a provoqué à passer à l'acte, en remerciant ses gardes du corps espagnols et en annoncant son départ prochain pour l'Orient.

César souffrait de graves crises d'épilepsies, documentées, entre autres dans le Palais d'Alexandrie.

Il se voyait péricliter et planifia sa mort, en grand tacticien qu'il était, pour qu'elle serve sa légende et lui évite la souffrance d'une longue agonie et les flétrissures de la maladie.

Je rappèle que le cadavre de César tenait dans sa main un document dénoncant le complot et nommant les Conjurés, comme si, par-delà la mort, Jules César affirmait qu'il savait pertinement qu'il serait exécuté ce jour-là ...

_________________
Spartacus avait raison ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Déc 2004 19:55 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Juin 2004 23:25
Message(s) : 514
Concernant le document que Cesar tenait dans sa main: effectivement, un homme passa à un des porteurs de sa litière un message avertissant du complot, mais Cesar ne le lut pas. Il est vrai que Cesar avait eu pas mal de signes annonciateurs mais quoique grand Pontife il ne croyait pas vraiment aux dieux et aux présages: on peut noter les prophéties de l'haruspice lui demandant de faire attention aux Ides de Mars, ou le fait qu'un roitelet fut mis en pièces, ou les songes de sa femme. Enfin, un ami de Cesar fut retardé devant les portes du Senat par un complice.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Déc 2004 20:51 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Juin 2004 0:00
Message(s) : 461
Localisation : Montréal
Pourquoi, entre tous les messages qui lui furent remis, César conservait-il à la main, lors de son assassinat, précisément celui qui dénoncait le complot??? C'est donc qu'il en connaissait le contenu. Et qui indiquait que César allait volontairement à une mort souhaitée par lui.

Ce qui me fait songer au fait que le Grand Pontife César utilisa les prophéties des Livres Sybillins dont il avait la garde (ceux reconstitués après un incendie) et qui affirmaient que "Seul un Roi vaincra les Parthes", paroles divines dont il tira prétexte pour réclamer qu'on le couronnat Roi des Romains, dans le but de susciter des vocations tyrannicides chez ses Compatriotes, après avoir fait frapper monnaie à son effigie où il se proclamait Dictateur Perpétuel. (titre tellement impopulaire qu'une des premières mesures suggérées par Antoine après la mort de César, fut l'abolition de cette fonction.)

Rappelons que le futé Grand Pontife avait déjà abusé des Livres Sybillins pour rendre tabou aux Légions le sol d'Égypte ...

César a planifié l'entrée de son Étoile au Firmament et sa mort au sommet de sa gloire, avant que le mal dont il souffrait ne dégénère ...

_________________
Spartacus avait raison ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Déc 2004 20:55 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2004 1:48
Message(s) : 462
Localisation : Pas de Calais
J'aimerais connaître précisément les références des études sur lesquelles vous vous appuyez car je suis loin d'être convaincu.

_________________
Victi, vincimus.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Déc 2004 20:57 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Juin 2004 0:00
Message(s) : 461
Localisation : Montréal
Mihi loquerisne ?

_________________
Spartacus avait raison ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Déc 2004 21:50 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 17 Mars 2004 23:16
Message(s) : 1682
Je crois qu'il avait ce document en mains, non pas lorsqu'il fut poignardé mais avant. Ce document lui fut remis alors qu'il était en route pour la Curie. Or, s'il n'a pas pu le lire, c'est bien évidemment parce que tout au long du reste du chemin, il était assailli de salutations, de demandes diverses. On sait bien qu'il en est ainsi pour les chefs d'Etat dont les sorties publiques se transforment souvent en bains de foule.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 12 Déc 2004 15:41 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Juin 2004 0:00
Message(s) : 461
Localisation : Montréal
Voici ce que Suétone a écrit dans sa Vie des Douze Césars

LXXXVI. Son mépris de la vie. Sa sécurité

Quelques-uns des siens eurent l'impression que César ne voulait pas vivre davantage, et que cette indifférence, qui lui venait de sa mauvaise santé, lui avait fait mépriser les avertissements de la religion et les conseils de ses amis.


Je tiens cette possibilité, évoquée il y a 2,000 ans, comme la plus éclairante sur ces évènements ...

_________________
Spartacus avait raison ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Déc 2004 0:06 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 17 Mars 2004 23:16
Message(s) : 1682
C'est vrai mais ce n'est qu'une hypothèse, un "on dit".

Qui n'est toutefois pas complètement infondé puisque César aurait dit, en licenciant sa garde espagnole quelque chose du genre qu'il préférait affronter une fois pour toute le risque de mort que de de vivre en permanence dans la crainte de complots.

D'un autre côté, on a aussi Cicéron qui aurait dit, faisant référence aux projets de campagnes militaires orientales de César, dont certains étaient présentés comme démesurés, que les ides de Mars n'avaient servi de rien puisque César ne serait probablement pas rentré vivant de ses campagnes.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 36 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB