Nous sommes actuellement le 08 Août 2020 1:34

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 07 Juil 2020 13:42 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1741
Localisation : Lyon-Vénissieux
Bonjour !!
:mrgreen: :mrgreen:

Lors d'une discussion quelqu'un m'a dit que durant l'antiquité un général romain qui avait une armée ou les soldats se rebellaient l'avait fait volontairement battre par une autre armée, pour briser l'esprit de rébellion de ses hommes.
Il me semble que Machiavel mentionne également ce fait.
Auriez-vous des précisions sur ce général, notamment à quelle époque il vivait ?
Y a t-il eu d'autres exemples de ce stratagème dans l'Histoire ?

Si vous en savez plus....
Merci pour vos réponses

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvée dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Juil 2020 15:12 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 19 Fév 2011 17:03
Message(s) : 896
N'est-ce pas tout simplement la fameuse décimation?
On tue 1 légionnaire sur 10 de l'unité qui a péché par lâcheté.
J'imagine que l'on fait alors intervenir une autre unité, parce que sinon cela risque de peu marcher.
Pratique peu efficace dans une armée professionnelle, cela tombera donc en désuétude.

Cela n'est pas exactement la même chose que dans votre hypothèses, où, si je comprends bien, il s'agit de perdre volontairement contre un ennemi, mais cela me paraît plus réaliste.

Sinon, vous auriez parait-il d'après un autre fil de discussion, pour motiver les troupes, l'exemple de Roosevelt à Pearl Harbor >:) ... je suis déjà sorti :arrow:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Juil 2020 17:22 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6988
Vézère a écrit :
Sinon, vous auriez parait-il d'après un autre fil de discussion, pour motiver les troupes, l'exemple de Roosevelt à Pearl Harbor >:) ... je suis déjà sorti :arrow:

Nathan8, sors de ce corps !

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Juil 2020 15:36 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 13 Avr 2006 23:08
Message(s) : 381
Localisation : Haute-Vienne
Je n'ai pas connaissance d'un tel évènement, et ça paraît très étonnant.

Parce qu'on ne contrôle pas une défaite: l'armée du général en question peut être proprement décimé, et les conséquences peuvent être gravissimes pour lui, surtout à Rome.

Ca ressemble plus au genre d'anecdotes à grand spectacle qu'on entend souvent à propos de certaines périodes historiques mais qui ne reposent pas sur grand chose, mais je peux me tromper.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Juil 2020 20:14 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 08 Mai 2020 12:38
Message(s) : 318
Localisation : En Mayenne
Pouzet a écrit :
Lors d'une discussion quelqu'un m'a dit que durant l'antiquité un général romain qui avait une armée ou les soldats se rebellaient l'avait fait volontairement battre par une autre armée, pour briser l'esprit de rébellion de ses hommes.
Il me semble que Machiavel mentionne également ce fait.

Vous avez lu Machiavel trop vite et en diagonale.
Après avoir traité, dans le chapitre XII du Prince, de l'inconvénient de recourir à des soldats mercenaires, il expose au chapitre XIII, intitulé Des soldats auxiliaires, mixtes et propres les dangers qu'il y aurait également à recourir à une armée auxiliaire prêtée par un potentat voisin : " Car si on perd, on reste battu, et si on gagne, on demeure leur prisonnier".

Parmi les exemples qu'il cite à l'appui de ses assertions, il cite Hiéron de Syracuse : " Il fut donc (comme j'ai dit) fait capitaine par ceux de Syracuse. Or il reconnut aussitôt que cette milice mercenaire n'était pas utile, parce que les soldats en étaient faits comme les nôtres d'Italie ; et comme il voyait qu'il ne les pouvait ni retenir ni licencier, il les fit tous tailler en pièces ; et après il mena guerre avec ses propres forces et non pas avec celles d'autrui ".

Syracuse n'était alors pas encore possession romaine.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB