A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 25 Avr 2017 0:01

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 108 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 4, 5, 6, 7, 8
Auteur Message
Message Publié : 28 Avr 2015 11:51 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Jan 2006 10:21
Message(s) : 274
Localisation : oise
Yannick LE PAPE a écrit :
Changement de lieu, mais aussi d'époque et de point de vue, car c'est uniquement la présence de la figure de Cléopâtre dans les arts visuels à partir de la Renaissance qui est dès lors abordée. La Cléopâtre de Lavinia Fontana peint en 1585, toute de rouge vêtue, inaugure une déambulation qui fait immédiatement une large place aux différentes interprétations du suicide de Cléopâtre, dont la dramatique version signée Aschille Glisenti en 1878-1879. Une toile de Pompeo Batoni ( Cléopâtre montrant à Octave le buste de César, vers 1755) et une série d'éventails des XVIIIe, XIXe, et même XXe siècles (qui pouvaient eux mêmes s'inspirer de la peinture pompier) montrent cependant que d'autres moments de la vie furent abordés par les artistes. Avec la Cléopâtre de Mosè Bianchi, une huile sur toile de 1865, on comprend aussi que l'intérêt pour le nu féminin primait parfois sur l'évocation de l'Antiquité égyptienne. Dans le domaine du théâtre, de l'opéra et du cinéma, la figure de Cléopâtre stimula surtout l'imagination des créateurs de costumes, parmi lesquels Léon Bakst en 1909, pour une chorégraphie montée au théâtre du Châtelet, ou William Orlandi près de quatre-vingt ans plus tard, en 1985, pour son adaptation du Jules César de Haendel. Incontournable: le manteau porté par Elizabeth Taylor en 1963, lors du tournage de Mankiewicz, une pièce en tissus lamé de soie d'or que la Pinacothèque a réussi à faire venir à Paris avec d'autres costumes du film. Parallèlement, les audaces stylistiques des parures imaginées par Arnaldo Pomodoro en 1989, à l'occasion de la pièce la mort de Cléopâtre (Ahmad Sawqi), montrent bien que la réalité historique importe souvent moins que la puissance du mythe. Photographies et extraits de films complètent un ensemble que l'on pourra néanmoins juger trop fragmentaire et, surtout, un brin inégal en regard de la richesse du thème. En l'absence d'un véritable discours critique pouvant légitimer la sélection, les oeuvres présentées paraissent en effet satisfaire avant tout à une recherche de spectaculaire au détriment d'une éventuelle révision du sujet. Les panneaux de salle sur fond de fausse pierre montrent d'ailleurs de la menace de l'exotisme facile ne fut pas totalement déjouée. On appréciera en revanche la facilité d'accès du propos, servie par un découpage efficace du parcours et par une scénographie claire, parfois un peu rigide mais qui sait demeurer lisible en dépit de l'espace toujours aussi alambiqué de la Pinacothèque.

_________________
"N'allez pas où le chemin peut mener. Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace."

Ralph Waldo Emerson


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Juil 2016 17:21 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 830
Pour les amateurs de l'Egypte Ptolmeiauqe, s'est tenu en juillet un «séminaire» (ou un colloque) à l'Albert-Ludwig Üniversität Freiburg sur le thème : Comparing the Ptolemaic and Seleucid Empire. The Role of Local Elites and Populations..

En voici le programme, les textes ne sont malheureusement pas encore disponibles à ma connaissance. Il faudra attendre dans les Bibliothèques ou sur le net...

Thursday, June 30, 2016
14.00-14.15: Christelle Fischer-Bovet (USC) Sitta von Reden (Freiburg)
Introduction and Welcome

I. Communication and Exchange (Part I)
14.15-15.30: Rolf Strootman (Utrecht)Sitta von Reden (Freiburg)
Myth, Ceremony and Ritual in the Seleucid and Ptolemaic Courts and Capitals


16.00-17.00: Ralf von den Hoff (Freiburg)
The Visual Representation of Ptolemaic and Seleucid Kings: Media and Messages

17.00-18.30: Benjamin Wieland (Freiburg) Boris Chrubasik (Toronto)
Kings and Civic Elites in the Seleucid and Ptolemaic Empires

18.30-19.00: Dorothy Thompson
(Cambridge)
Response and Discussion

Friday, July 1, 2016

II. Integration and Settlements

9.15-10.45: Gilles Gorre (Rennes), Philippe Clancier (Paris 1)
The Integration of Indigenous Elites and the Development of Poleis in the Ptolemaic and Seleucid Empires

11.15-12.45: Rachel Mairs (Reading), Christelle Fischer-Bovet (USC)
Reassessing Settlement Policies in the Seleucid and Ptolemaic Empires


III. Communication and Exchange (Part II)

13.45-15.15: Stefan Pfeiffer (Halle), Hilmar Klinkott (Heidelberg)
Indigenous Priests and Kings in the Ptolemaic and Seleucid Empires: Traditions of Legitimation

15.45-17.15: Frédérique Duyrat (Paris), Andrew Meadows (Oxford)
Coinage, Communication and Exchange in the Ptolemaic and Seleucid Empires

17.15-18.15: Peter Eich (Freiburg)
Comparing the Hellenistic and Roman Empires


Saturday, July 2, 2016

IV. Collaboration and Resistance

9.15-10.45: Anne-Emmanuelle Veïsse (Paris 1), Sylvie Honigman (Tel Aviv)
The Interplay between Dynastic Conflicts and Tensions within Local Elites in the Seleucid and Ptolemaic Empires

11.15-12.45: Paul Kosmin (Harvard), Ian Moyer (Michigan)
Imperial and Indigenous Temporalities in the Ptolemaic and Seleucid Dynasties

13.30-14.45: Boris Dreyer (Nürnberg-Erlangen), François Gerardin (Yale)
Urban Elites in Western Asia Minor during the Roman-Seleucid War in 191/0 BCE

14.45-16.00: Patrick Sänger (Vienna), Ole Johansen (Freiburg)
Ethnic Conflicts in the Ptolemaic and Seleucid Empires

16.00-16.30: John Ma (Columbia)
Conclusions and Further Perspectiv


NB : j'ai laissé les horaires, par flemme de les enlever... lol :rool:

En voici maintenant la présentation (je ferai une traduction plus tard) :

Citer :
The Ptolemaic and Seleucid empires are usually studied separately, or otherwise in-cluded into broader studies of the Hellenistic World. The present conference proposes a more systematic comparison of the roles of local elites and local populations in the con-struction, negotiation, and adaptation of po-litical, economic, military and ideological power of these multi-ethnic empires. They are sufficiently similar to make comparisons valid, while in the process of comparing them differences should become more sali-ent and better explained. Regions that were successively included in the Ptolemaic and then Seleucid empires deserve particular at-tention, but can only be understood within a broader picture of the ruling strategies of both empires.

The papers are organized along three main lines of research for examining the role and the level of integration of the local popula-tions. The first line explores forms of com-munication as can be observed from coins, inscriptions and visual culture. The second explores the effects of settlement policies on the relationship between rulers, immigrants and local populations. The third assesses how local priestly elites collaborated with and resisted against the new ruling classes and immigrant populations. All three lines will shed different light on the development of communication, monarchic ideology, royal and dynastic cult, as well as on the me-diation between competing ruling coalitions

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

Ἐφελκυσάμην δὲ οὔτινα Μοῦσαν ὀθνεία.
Théocrite, Ep. XXII

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Sep 2016 12:13 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 830
Je viens de finir l'ouvrage sur Arsinoë. J'ai été emballé par l'ouvrage, car j'ai appris plein de petites choses sur l'époque ptolémaïque et l'époque hellenistique en particulier. Cet ouvrage fait partie d'une série sur les femmes dans l'Antiquité (Women in Antiquity). C'est le 4e volume, les autres étant :


- Duane W. Roller, Cleopatra. A biography

- Marilyn B. Skinner, Claudia Metelli. The tribune's sister

- Hagith Sivan, Galla Placidia. The Last Roman Empress


L'ouvrage se compose de 6 chapitres :
1- Milieu familial et jeunesse d'Arsinoé
2- Arsnioë femme de Lysimaque
3- Arsinoë et Ptolémée Keraunos
4- Retour d'Arsinoë en Égypte et mariage avec Ptolémée II
5- Arsinoé, femme de Ptolémée II (vers 275-270)
6- Arsinoë après sa mort


Sur la couverture, on trouve une belle photo d'une tête de reine ou de déesse (Museum of Fine Arts, Boston). Mais ce n'est pas apparemment celle d'Arsinoë II, comme nous l'indique la photo noir et blanc de la même tête au chapitre 6, p.117 où on nous indique que c'est potentiellement celle
d'Arsinoë I...

Image

Il y a un index, une chronologie de la vie d'Arsinoë II, des tableaux généalogiques qui peuvent être utiles quand on ne maîtrise pas parfaitement les mariages et remariages des Ptolémée. Les notes sont à la fin de l'ouvrage. Quelques photos noir et blanc (plutôt gris et blancs) viennent illustrer le dernier chapitre (monnaie, statuettes, tête en faïence etc...)

J'ai appris notamment que, avec Ptolémée Ier, Arsinoé II était la seule dont l'effigie apparaissait encore à la fin de la dynastie, au Ier siècle donc, sur des monnaies.(p.121).

On apprend ailleurs qu'Arsinoë était vraisemblablement la "patronne " de Théocrite, car elle était considérée comme la 10e des Muses, ce qui était relativement fréquent pour les femmes à l'époque hellénistique, beaucoup plus que pour les hommes.


Bien sûr, j'en recommande la lecture, même si c'est en anglais, un dico sur le net suffit amplement. Finalement, ce n'est pas très long à lire. Si des forumeurs ont des questions sur la vie (ou sa mort) d'Arsinoë, maintenant que je suis armé, je peux essayer de répondre avec cet outil biographique.

Bon week-end,

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

Ἐφελκυσάμην δὲ οὔτινα Μοῦσαν ὀθνεία.
Théocrite, Ep. XXII

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 108 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 4, 5, 6, 7, 8

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB