A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 14 Déc 2018 0:02

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 08 Août 2007 15:49 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1770
Localisation : Lyon-Vénissieux
Est ce qu'à l'époque des pharaons le climat en Egypte était aussi chaud qu'aujourd'hui ?

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Août 2007 7:21 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Juil 2004 12:47
Message(s) : 121
Localisation : Sur une petite planète peuplés d'individus à la mémoire courte du passé
Cela dépend des périodes. On sait qu'au début de l'egypte pharaonique, au sortir de la préhistoire, le climat était encore frais. Cela s'est réchauffé progressivement au fur et à mesure que l'on s'éloigne de la dernière ère glaciaire.

Le fait que les egyptiens se soient concentrés sur les rives du Nil ou dans les oasis montre bien qu'il y a déjà un désert à l'époque.

_________________
L'impossible est une vision de l'esprit

Il n'existe pas une histoire, mais des histoires qui font l'Histoire.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Août 2007 19:38 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 09 Août 2005 17:34
Message(s) : 3884
Localisation : Marseille
A l'heure actuelle, le climat de Haute-Egypte s'est modifié depuis la construction du grand barrage d'Assouan qui a induit un lac de retenue (le "Lac Nasser" qui a englouti une bonne partie de la Nubie) de quelque 500 km de long, avec l'évaporation et la nébulosité qui s'ensuivent.

_________________
"Le doute est le premier pas vers la conviction" (al-Ghazali, mort en 1111).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Août 2007 9:48 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2006 21:21
Message(s) : 1412
Localisation : Blois
Dans ouvrage sur l'histoire du climat, Emmanuel Leroy-Ladurie nous révèle qu'il y a eu un pic climatique il y a environ 5 000 ans, notamment au Moyen Orient, c'est-à-dire dans un secteur englobant l'Egypte pharaonnique. Il y aurait eu une phase climatique très chaude pendant quelques siècles. Je ne me souviens plus des détails, mais il suffit de consulter ce lire très facile à trouver.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Sep 2009 15:14 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 06 Août 2009 23:05
Message(s) : 50
Localisation : Sarreguemines
Pascal Acot donne des précisions dans son ouvrage "Histoire du climat".
En parlant du Sahara et de la bande Sahélienne (mais il ne cite pas l'Egypte stricto sensu), les contraintes naturelles de ces régions se seraient dessérrées il y a 8 000 ans permettant une "néolithisation" de ces régions.Le Sahara fourmille alors de lacs. Le lac Tchad mesure alors près de 700 km de long et est alimenté par des eaux en provenance du Hoggar. Dans le Hoggar, le Tassili n'Ajjer, le Tibesti poussent des tilleuls, ornes, chênes et noyers comme dans l'actuel Périgord. Plus au sud, on trouve une végétation digne de la Provence actuelle (pins, oliviers et genévriers). La céramique découverte permet de penser à une présence de la sédentarité.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Oct 2009 10:14 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Déc 2004 20:46
Message(s) : 1483
Localisation : France
Pour la région (désolé, j'ai laissé les mammouths contemporains des premiers pharaons :wink: ) :
Citer :
3000 av. J.-C. :
- réchauffement maximum (2001, Quid 2002, 76b)
- niveau des mers de + 1 à 2 m (2002, Civilisations englouties – Découvertes et mystères, 202)
- période chaude et humide (2001, L’histoire 257, 36)
- fin de la dernière période humide dans l’actuel désert de Libye et d’Égypte (1991, S&V 889, 82)

2800 av. J.-C. :
- niveau des mers plus haut qu’aujourd’hui (2002, Civilisations englouties – Découvertes et mystères, 202)
- sud du Bangladesh sous les eaux (2002, Civilisations englouties – Découvertes et mystères, 199)

2500 av. J.-C. :
- populations agricoles en Suède (climat chaud et sec) (1990, Quid 1991, 1087c)

Empire d’Akkad (Irak) :
- 2470 à 2283 av. J.-C. (2001, Quid 2002, 1125b)
- désertification (sécheresse de 300 ans provoquée par éruption volcanique) (2001, Quid 2002, 1125b)

2200 av. J.-C. :
- sécheresse au Moyen-Orient jusqu’en 1900 av. J.-C. (2000, S&A 638, 70)
- disparition de l’empire des Akkadiens de Mésopotamie (2000, S&A 638, 70)

2000 av. J.-C. :
- stabilisation du niveau des mers, mise en place du relief actuel des terres émergées (2002, Les Cahiers de Science & Vie 72, 69/73)
- niveau des mers de – 2,5 à 4 m (Internet)
- disparition du mammouth laineux (2001, Quid 2002, 198c)
- période de sécheresse sur 3 siècles au Kenya, série de catastrophes climatiques en Afrique et au Moyen-Orient, attestée par d’anciens textes égyptiens, peut-être à l’origine de la chute de l’Ancien Empire égyptien ou du royaume d’Akkad (Mésopotamie) (2002, S&A 670, 48)
- Sahara aride jusqu’à aujourd’hui (1991, S&A HS 82, 62)
- assèchement du Sarasvatî, cours d’eau le long duquel se répartissaient des sites de la civilisation Indus-Sarasvatî (2002, Civilisations englouties – Découvertes et mystères, 125)

1800 av. J.-C. :
- zone habitée ensevelie par le Vésuve (2005, La recherche 387, 18)
- environ, toute la région de l’actuelles Naples dévastée par le Vésuve, milliers d’empreintes de pas, allant toutes dans la même direction, squelettes d’un homme et d’une femme, d’un chien et de neuf chèvres enfermées dans une cage, vestiges de huttes, retombées probables jusqu’à 25 km du cratère, région inhabitée pendant plus de 200 ans ensuite (2006, S&A 710, 25)

1700 av. J.-C. :
- mammouth dans l’île de Wrangel (Europe) (2001, Quid 2002, 198b)

Éruption de Santorin :
- 1656 av. J.-C. gigantesque éruption du volcan Santorin (2001, [i]Quid 2002
, 1102a)
- 1626 av. J.-C. (2005, Le Point 1686, 30)
- 1600 av. J.-C. (1994, S&A 574, 12)
- entre 1550 et 1500 av. J.-C. (1972, L’archéologie mystérieuse, 97)
- 1500 av. J.-C. (1982, À la recherche du passé, 13 ; 1990, S&A 526, 82 ; M6, 20 h 50)
- 1475 av. J.-C. (2001, Quid 2002, 1102a)
- 1470 ou 1450 av. J.-C. (1985, Le grand atlas de l’archéologie, 68)
- débris éparpillés dans un rayon de 800 km (1982, À la recherche du passé, 13)
- explosion du cœur du volcan et invasion des 130 km² de cratère ainsi créé par la mer (1982, À la recherche du passé, 13)
- engendrement d’un tsunami de 100 m de hauteur ravageant le nord de la Crète et peut-être 2 plaies d’Égypte (« trois jours d’obscurité » = pluie de cendres et « fleuve de sang » = retombée sur l’eau de pierres ponces de couleur rose) + ouverture de la mer Rouge (retrait des eaux précédent le tsunami), etc.
- abandon des habitats de la Crête (1985, Le grand atlas de l’archéologie, 68)

1500 av. J.-C. :
- 1er tremblement de terre, destruction d’Akritori (Santorin) (1985, Le grand atlas de l’archéologie, 68)

1470 av. J.-C. :
- 2e tremblement de terre, destruction des habitats de la Crête (1985, Le grand atlas de l’archéologie, 68)

1000 av. J.-C. :
- brutal changement de climat (2001, S&A 658, 80)
- départ des pluies sahariennes vers d’autres régions, laissant intactes les nappes aquifères sous le Sahara (2001, S&A 658, 80)
- retour définitif de l’aridité au Sahara jusqu’en 1000 (2003, Le Point 1606, 89)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Oct 2009 17:13 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 12 Sep 2009 12:38
Message(s) : 264
Localisation : France
Durant la Préhistoire , le desert n'existait presque pas en Afrique , ni au Moyen-Orient.
Les montagnes de l'Atlas , sont les derniers vestiges de ce qu'était l'Afrique du nord il y a des milliers d'années..c'est à dire une région abondante , fleurissante , avec une faune diverises.

La fin de l'ère glacière , c'est enchainée par une vague de secheresse , un changement climatique catastrophique , les populations se déplacent énormement , les egyptiens ou proto-egyptiens faisaient surement partis de ces populations , qui se sont ensuite fixés sur à travers les oasis et les fleuves tel que le Nile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB