A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 11 Déc 2018 23:14

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message :
Message Publié : 22 Fév 2008 11:39 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Nov 2007 19:45
Message(s) : 27
Localisation : le Mans
Oui vous avez certainement raison malgré que certain historien peut-être pas en égyptologie au vue de la complexité, se spécialise pas dans un domaine en particulier mais touche à tout.
Certes je pense pareil que vous, car si je pourrai réussir dans cette voie, il est primordial de savoir très tôt dans quelle spécialité nous voulons travailler

________________

http://eternelleegypte.free.fr , le site d'une passion


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 02 Mars 2008 10:30 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 01 Sep 2006 8:43
Message(s) : 338
Salut !

Si on vous écoutait, aucun historien ne serait à même de pondre des synthèses sur l'ensemble d'une civilisation... pourtant, il y en a plein les bibliothèques... :lol:

En fait, oui, un historien, par sa thèse, est spécialisé dans un secteur particulier d'une civilisation, mais il se doit de connaitre l'ensemble (ou presque) de la bibliographie existante sur "sa" civilisation, et même plus si affinité. En fait, un égyptologue spécialisé par exemple dans la période amarnienne se verra dans l'obligation de manger de l'égyptologie au petit déjeuner, au déjeuner, au diner, et dans son sommeil. Et ce simplement pour pouvoir remettre en contexte son époque. Car qu'est-ce que ces synthèses si ce n'est des visions sur une civilisation à travers le prisme de nos spécialités....

Cordialement


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Mars 2008 18:08 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 14 Avr 2007 14:44
Message(s) : 74
Localisation : nordsud
L'avantage quand on connait, même un peu, l'ensemble on sait mieux où et comment chercher les détails. Et surtout on comprends mieux ces détails (parce que par exemple s'interesser à Akhenaton ou à la momification sans connaitre le contexte je ne comprends pas bien l'interet).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re:
Message Publié : 22 Mars 2008 23:36 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 25 Déc 2007 18:55
Message(s) : 24
Pascal a écrit :
Salut !

Si on vous écoutait, aucun historien ne serait à même de pondre des synthèses sur l'ensemble d'une civilisation... pourtant, il y en a plein les bibliothèques... :lol:

En fait, oui, un historien, par sa thèse, est spécialisé dans un secteur particulier d'une civilisation, mais il se doit de connaitre l'ensemble (ou presque) de la bibliographie existante sur "sa" civilisation, et même plus si affinité. En fait, un égyptologue spécialisé par exemple dans la période amarnienne se verra dans l'obligation de manger de l'égyptologie au petit déjeuner, au déjeuner, au diner, et dans son sommeil. Et ce simplement pour pouvoir remettre en contexte son époque. Car qu'est-ce que ces synthèses si ce n'est des visions sur une civilisation à travers le prisme de nos spécialités....

Cordialement


Salut!
Attention, vous avez dû mal me comprendre. Les égyptologues connaissent très bien la civilisation égyptienne. Je ne remets aucunement un doute ce fait.

Ce que je voulais soulever est qu'ils ne connaissent pas "tout" de cette civilisation. Je cite SETH: "Enfaite je voudrais tous savoir ".

Or cette quête est impossible car un égyptologue ne peut pas se concentrer sur tous les débats qui tournent sur l'Egypte ancienne. Il se concentre sur un nombre limité de questions auxquelles il essaie de répondre au mieux.
Exemple: un historien des religions poussera en profondeur certains concepts de la religion égyptienne qui ne concerne pas "directement" celui qui s'occupe de l'économie ou des armes de guerres et que celui-ci n'ira pas rechercher dans des ouvrages. Regardez un peu le nombre d'article qui sont écrits sur l'Egypte. Pensez-vous vraiment que les égyptologues les lisent tous?
Les ouvrages généraux de synthèse ne sont pas spécialisés et n'abordent pas en profondeur tous les concepts. Ce qui rend leur rédaction possible par un seul auteur.
Cette impossibilité de tout connaître est quand même compréhensible, non?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Avr 2008 11:06 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 11 Avr 2008 10:44
Message(s) : 1
Les débats qui tournent autour de l'Egypte antique sont ils tous hyper-spécialisés ou y a t'il des grands débats qui permettent de différencier des écoles historiques et ainsi d'y voir plus clair dans les bases de l'histoire égyptienne ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Nov 2008 10:02 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 18 Nov 2008 22:34
Message(s) : 665
Ceux qui sont membres d'une bibliothèque du réseau JSTOR ont accès a des centaines de revues scientifiques. Renseignez vous aussi sur les Prêts Inter-Bibliothèques (PIB).

Plusieurs revues mettent en ligne les numéros épuisés ou ayant quelques années : BIFAO, BSEG, JACF, Ostracon.
Articles gratuits :
http://repositories.cdlib.org/nelc/uee/
http://hal.ccsd.cnrs.fr/
Archives :
http://www.geocities.com/TimesSquare/Al ... cheef.html
Livres gratuits :
http://www.archive.org/index.php (La principale mine).
http://gallica.bnf.fr/ (livres et revues françaises)
http://www.etana.org/
http://www.gizapyramids.org/code/emuseu ... thors_list
http://www.mom.fr/-Publications-numerisees-.html
http://oi.uchicago.edu/research/pubs/catalog/
http://www.sacred-texts.com/egy/
http://www.lib.uchicago.edu/e/dl/proj/neh2/titles.html
http://edoc3.bibliothek.uni-halle.de/lepsius/
http://www.egyptology.ru/scarcebooks.htm

De nombreux livres anciens sont toujours des références. Les livres récents ne sont pas toujours de qualité.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Nov 2009 1:34 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 05 Nov 2009 1:06
Message(s) : 2
Bonjour,

je voudrais me pencher plus particulierement dans la religion dans l egypte antique. jai un mini memoire a faire et j ai comme problematique; quel est le poids de la religion pour les egyptiens?
Avez vous des livres a me conseiller qui parle de la religion ou des connaissances pour m orienter dans le plan de cette problematique :?:

Merci ;)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Jan 2010 11:56 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Jan 2010 20:06
Message(s) : 19
Localisation : Lille
lilou13 a écrit :
Bonjour,

je voudrais me pencher plus particulierement dans la religion dans l egypte antique. jai un mini memoire a faire et j ai comme problematique; quel est le poids de la religion pour les egyptiens?
Avez vous des livres a me conseiller qui parle de la religion ou des connaissances pour m orienter dans le plan de cette problematique :?:

Merci ;)


Bonjour,

Le poids de la religion chez les Egyptiens est un thème très vaste, il s'agit pour vous d'en connaître les principaux axes : La religion est étroitement liée à leur système religieux, puisque le pharaon est théoriquement le seul habilité à tout commerce avec les dieux, pouvoir qu'il est forcé de déléguer aux prêtres. La religion se base sur l'équilibre ou Maât, opposée au chaos et au désordre, Isfet. Le pharaon a donc la nécessité d'apporter la Maât à son pays, par les victoires militaires, le maintien de l'unité du Double-Pays, les offrandes aux dieux, etc. Ce qui explique l'importance et la politique du pays.
La religion, c'est aussi la momification, et donc les concepts dans lesquels baignent les Egyptiens : le besoin de s'assurer une vie dans l'autre monde, la Douat. C'est donc une influence dans la vie quotidienne.
Ce ne sont que des exemples, voici quelques livres que je vous conseille, dans l'ordre de facilité :
- C. Traunecker, Les dieux de l'Egypte, Que sais-je?
- J. Peyré, N. Guilhou, La Mythologie Egyptienne
- Erik Hornung, Les Dieux de l'Egypte, le Un et le multiple

Bon courage à vous !

_________________
Le temps est un grand maître. Le malheur, c'est qu'il tue ses élèves. - Hector Berlioz


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Jan 2010 14:56 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2006 13:39
Message(s) : 155
Localisation : Dans les faubours de la Capitale des Gaules
Pour aller plus loin, vous pouvez également lire Maât, l'Égypte pharaonique et l'idée de justice sociale et Mort et au-delà dans l'Égypte ancienne, de Jan Assmann.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Jan 2010 2:13 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Jan 2010 20:06
Message(s) : 19
Localisation : Lille
et je rajouterais encore Dieux et Hommes en Egypte, de Chr. Zivie-Coche.

_________________
Le temps est un grand maître. Le malheur, c'est qu'il tue ses élèves. - Hector Berlioz


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB