A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 25 Sep 2017 3:39

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rien publier ou éditer.  [ 128 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 5, 6, 7, 8, 9
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Couleur de la peau
Message Publié : 08 Fév 2011 13:06 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 07 Fév 2011 16:47
Message(s) : 13
Et qu'on me dise pas qu'africain cela peut être arabe ou autre non noir.
Quand Jean Leclant, professeur hémérite du collège de France, et Vercoutter parlent d'africain ils parlent de la même chose que quand Lepen parle de "ces Africains là !!!".
C'est vraiment une question qui ne trouvera pas de sitôt une réponse dans vos têtes car vous ne pouvez pas l'admettre.
Cela fait mal quelque part, ce qui prouve encore que le monde sans préjugé n'est pas encore pour demain.
Quand cela ne vous arrange pas vous traiter Champollion Le Jeune (découvreur des hièroglyphes !) d'ignorant, et Hérodote (Le père de l'histoire) comme illimuné et non méthodique.
Exactement la réaction de celui qui ne veut pas voir la vérité sous ses yeux.
"L'EGYPTE EST AFRICAINE DANS SA CULTURE, SON ECRITURE ET SA MANIÈRE DE PENSER " d'après VERCOUTTER au colloque du Caire.
Si VERCOUTTER n'a pas osé dire noire africaine c'est juste pour ne pas froisser les arabes égyptiens qui donnent les autorisations pour les fouilles archéologiques. Et en plus, pour lui ce serait accepter les notions de races. Mais nous non plus nous ne faisons pas de fixations sur la race, mais la culture est le fondement des peuples. Et Si l'unanimité est faite sur ce fait lors du colloque du Caire, il ne devrait plus y avoir de débat.
Quand il s'agit d'immigration, il y a unanimité sur le mot "Africain", mais quand il s'agit d'Egypte ancienne on regarde ailleurs !
C'est cela la vérité ici même.
Continuer dans votre aveuglement.
Vous ne vous mentez qu'à vous mêmes.
Je pensais avoir affaire à des gens objectifs à la recherche du savoir, pas de la pensée unique européenne (eurocentriste ?!).
On veux bien fantasmer sur l'Egypte ancienne quand dans son for intérieur on se dit que c'était des blancs et non des Africains comme ceux de Barbès et Chateaurouge à Paris.
L'européen a du mal a s'identifier à l'homme noir alors que l'inverse n'est pas vraie (Raison ?).
Mais les gens évolue, et ce qui s'est passé dans la musique avec la musique africaine américaine, se passera dans d'autres domaines. L'histoire est en marche et quand les écrits sont là, tétus, la vérité ne pourra qu'être accepté par vos descendants.
Taxaw, Africain par sa culture comme les Egyptiens.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Couleur de la peau
Message Publié : 08 Fév 2011 13:20 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 07 Fév 2011 16:47
Message(s) : 13
Une dernière citation pour Sauneron ;
Un égyptologue de la trempe de Serge Sauneron ne saurait écrire ce qui suit par distraction ou par complaisance : " Aussi les révélations d'Ogotemmêli, ou la philosophie bantoue" apportent-elles de précieux éléments qui nous aident à mieux comprendre certains aspects de la pensée religieuse égyptienne ; mais nous ne devrons rien attendre, dans ce domaine, ou fort peu de choses, de la lecture de Platon... . ". Sauneron, Les Prêtres de l'ancienne Egypte, Paris, Editions du Seuil, 1957, p.4. Coflect. Le Temps Qui Court, n'6.

Recherchez qui sont Serge Sauneron, Vercoutter, jean Leclant et leurs écrits et recherches sur l'Egypte anciennes.
Je ne vous donne pas des références africaines car je sais que d'office vous ne les lirez pas.
Aucun dictionnaire ni encyclopédie Française ne parle de Cheikh Anta Diop. La loi de l'Omerta quoi !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Couleur de la peau
Message Publié : 08 Fév 2011 13:22 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 11 Juin 2007 19:48
Message(s) : 2403
Eh, papillon, je ne parle pas de la lettre (où je ne vois vraiment rien qui attribue aux Egyptiens une peau noire), mais de ce long passage-ci. Prévient tes potes que l'auteur est, je cite, un "falsificateur"... lol
Taxaw a écrit :
CHAMPOLLiON à propos de tableaux égyptiens représentant les différents peuples connus à l'époque antique :
"Je me hâtai de chercher le tableau correspondant à celui-ci dans les autres tombes royales, et en le retrouvant en effet dans plusieurs, les variations que j'y observai me convainquirent pleinement qu'on a voulu figurer ici les habitants des quatre parties du monde, selon l'ancien système égyptien, savoir: 1e les habitants de l'Égypte, qui, à elle seule, formait une partie du monde, d'après le très-modeste usage des vieux peuples; 2e les Asiatiques; 3e les habitants propres de l'Afrique, les nègres; 4e enfin (et j'ai honte de le dire, puisque notre race est la dernière et la plus sauvage de la série) les Européens, qui à ces époques reculées, il faut être juste, ne faisaient pas une trop belle figure dans ce monde. Il faut entendre ici tous les peuples de race blonde et à peau blanche, habitant non-seulement l'Europe, mais encore l'Asie, leur point de départ.
Cette manière de considérer ces tableaux est d'autant plus la véritable que, dans les autres tombes, les mêmes noms génériques reparaissent et constamment dans le même ordre. On y trouve aussi les Égyptiens et les Africains représentés de la même manière, ce qui ne pouvait être autrement: mais les Namou (les Asiatiques) et lesTamhou (les races européennes) offrent d'importantes et curieuses variantes.
Au lieu de l'Arabe ou du Juif, si simplement vêtu dans le tombeau d'Ousireï, l'Asie a pour représentants dans d'autres tombeaux (ceux de Rhamsès-Meïamoun, etc.) trois individus toujours à teint basané, nez aquilin, oeil noir et barbe touffue, mais costumés avec une rare magnificence. Dans l'un, ce sont évidemment des Assyriens: leur costume, jusque dans les plus petits détails, est parfaitement semblable à celui des personnages gravés sur les cylindres assyriens: dans l'autre, les peuples Mèdes, ou habitants primitifs de quelque partie de la Perse, leur physionomie et costume se retrouvant en effet, trait pour trait, sur les monuments dits persépolitains. On représentait donc l'Asie par l'un des peuples qui l'habitaient, indifféremment. Il en est de même de nos bons vieux ancêtres les Tamhou, leur costume est quelquefois différent; leurs têtes sont plus ou moins chevelues et chargées d'ornements diversifiés; leur vêtement sauvage varie un peu dans sa forme; mais leur teint blanc, leurs yeux et leur barbe conservent tout le caractère d'une race à part. J'ai fait copier et colorier cette curieuse série ethnographique. Je ne m'attendais certainement pas, en arrivant à Biban-el-Molouk, d'y trouver des sculptures qui pourront servir de vignettes à l'histoire des habitants primitifs de l'Europe, si on a jamais le courage de l'entreprendre. Leur vue a toutefois quelque chose de flatteur et de consolant, puisqu'elle nous fait bien apprécier le chemin que nous avons parcouru depuis.


Mais qu'est ce qui m'a pris de vouloir répondre à un fanatique qui copie-colle des extraits de ses gourous d'Africamaat sans même chercher à les vérifier, ne disons pas les comprendre... J'envisageais de débattre sur le passage d'Hérodote, je laisse tomber, pour ce que ça servirait...

Edit
Taxaw a écrit :
Et qu'on me dise pas qu'africain cela peut être arabe ou autre non noir.
Quand Jean Leclant, professeur hémérite du collège de France, et Vercoutter parlent d'africain ils parlent de la même chose que quand Lepen parle de "ces Africains là !!!".

Ben voyons...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Couleur de la peau
Message Publié : 08 Fév 2011 14:30 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Juil 2005 22:07
Message(s) : 453
Localisation : Nantes
Quel est l'intérêt, au XXIe siècle, de débattre avec tant de passion de ce genre de question ? Cela fait un bout de temps qu'on a abandonné les théories raciales, que peut donc apporter la connaissance de la couleur de peau autrement que pour une vague curiosité ? Les origines culturelles de l'Egypte antique me semblent bien plus intéressantes, après, savoir quel était la pigmentation précise (si toutefois il en existait une) des constructeurs de pyramides, je n'en vois aucunement l'intérêt... du moins pas de quoi faire 9 pages de débat enflammé !

_________________
Yoda

On ne peut jamais se reposer sur l'amour - et c'est pourtant sur lui que tout repose. - Jean Rostand


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Couleur de la peau
Message Publié : 08 Fév 2011 14:38 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3642
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Yoda a écrit :
Les origines culturelles de l'Egypte antique me semblent bien plus intéressantes, après, savoir quel était la pigmentation précise (si toutefois il en existait une) des constructeurs de pyramides, je n'en vois aucunement l'intérêt... du moins pas de quoi faire 9 pages de débat enflammé !


Tout à fait ! Je vois pas l'intérêt historique de tout ça

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Couleur de la peau
Message Publié : 08 Fév 2011 14:58 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 11 Juin 2007 19:48
Message(s) : 2403
Ce genre de débat n'est pas historique, justement, mais identitaire, comme les 3/4 des sujets fleuves du forum, alimentés par copié-collés d'autres forums (afro-centristes ici, nationalistes ailleurs), selon un principe qui s'approche davantage de la propagande que du débat.

Il est incroyable de constater que finalement tout le monde est plus ou moins du même avis : les Egyptiens se considèrent comme brun, ni aussi clairs que les Libyens et Sémites, ni aussi sombres que les Nubiens. Même Taxaw semble d'accord sur le principe. Mais dans un monde fantasmé bicolore, brun n'existe pas, et les afro-centristes exigent qu'ils soient définis comme noir, clair si on veux, mais noir. Ce qui n'a pas grand sens ni grand intérêt, l'adjectif ne pouvant alors même plus s'appliquer à un peuple comme par exemple les Nubiens, dont on pourrait pourquoi pas mesurer les mouvements de peuplement à travers les siècles le long de la vallée du Nil ou d'ailleurs ; mais à partir du moment où devient noir tout ce qui n'est pas blanc d'ivoire.... Pour ces fanatiques (et je doit bien avouer que je pense pas en trouver beaucoup en Europe depuis le XIXe, pour l'Egyptologie) ou on est blanc, ou on est noir, c'est l'un ou l'autre, la demi-mesure n'existe pas. Reste à savoir quand le noir clair devient blanc sombre... lol L'Histoire n'est plus qu'un prétexte pour opposer un "nous" imprécis à "l'autre" pas plus clairement identifié, en général porté par un discours haineux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Couleur de la peau
Message Publié : 08 Fév 2011 15:57 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Avr 2003 12:43
Message(s) : 2339
Localisation : Nantes
Je vais boucler ce fil, justement parce qu'il n'a pas de sens historique. Ce genre de sujet n'intéresse que les afrocentristes qui régulièrement redécouvrent Diop et Obenga et viennent nous faire le prêche sur PH.

J'aurais pu virer les interventions du dernier en date, mais elles pourraient avoir un intérêt pédagogique. Si si... De même, le sujet passera après verrouillage du statut de post à celui d'annonce, comme cela on peut espérer que le futur afrocentriste qui voudrait nous remettre dans le droit chemin de la "vérité" le verra et passera son chemin (on peut toujours rêver :rool: ), cela nous évitera un nouveau trollage.
B)

_________________
"Lisez, éclairez-vous, ce n'est que par la lecture qu'on fortifie son âme." - Voltaire
"Historia vero testis temporum, lux veritatis, vita memoriae, magistra vitae." De oratore - Cicéron


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Couleur de la peau
Message Publié : 08 Fév 2011 15:57 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15378
Localisation : Alsace, Colmar
@ Taxaw : vous ne pouvez pas grouper vos interventions ? C'est un procédé de nombreux trolls que de multiplier les interventions dans le but de créer une cassure dans la discussion. Puisqu'il parait que de nombreux lecteurs de remontent pas trop en amont pour voir à quoi il est répondu.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rien publier ou éditer.  [ 128 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 5, 6, 7, 8, 9

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB