A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 14 Déc 2018 0:24

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Unification de l'Egypte antique
Message Publié : 28 Août 2010 18:49 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 02 Juil 2010 11:57
Message(s) : 44
Bonjour,

Pourriez vous m'indiquer de quelles facons a procédé l'unification des Tribus qui composaient le territoire d'Egypte?
Une d'entre elles aurait unis les autres sous sa domination ou ce sont elles Unies pacifiquement?
ou est-ce que la raison reste inconnue (je suppose que pour cette époque, il est plus probable que seule des hypothèses ont étés formulées, enfin, cette parenthèse est également une hypothèse )

Merci d'avance pour vos réponses

_________________
"Ceux qui voient loin derrière eux voient loin devant eux et aucun oculiste ne viendra me contredire"
-Winston Churchill


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Août 2010 19:09 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Mai 2010 13:59
Message(s) : 146
C'est impossible de répondre à cette question telle qu'elle est posée.

Vous voulez savoir comment s'est passée l'unification de l'Egypte à ses débuts ? Dans ce cas là, il faudra chercher du côté de Narmer.
Ou est-ce que vous parlez de l'unification de l'Egypte faisant suite à de grandes périodes de trouble (périodes intermédiaires) ? Et là, il faudrait encore préciser de quelle période il s'agit.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Août 2010 20:07 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 02 Juil 2010 11:57
Message(s) : 44
Je situerai ma question de l'Unification vers l'époque première,
à ces débuts ou l'Egypte devient une nation a part entière

_________________
"Ceux qui voient loin derrière eux voient loin devant eux et aucun oculiste ne viendra me contredire"
-Winston Churchill


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Août 2010 6:10 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 15 Déc 2008 12:00
Message(s) : 266
Il existe 2 thèses chez les égyptologues spécialisés dans le prédynastique: unification pacifique par acculturation ou unification par contrainte (guerre).
Les indices sont faibles, sujets à des interprétations différentes puisque nous sommes avant ou au tout début de l'écriture mais il semble que la majorité penche pour une unification progressive par la guerre commençant avec le roi Scorpion et se terminant avec Narmer.
Une synthèse en ligne
http://sisters-egypte.blogs-de-voyage.fr/


Bonnes références (une bibliographie plus complète se trouve à la fin de l'étude citée
B Midant-Reynes aux origines de l'Egypte
T Wilkinson Early Dynastic Egypt


J'ai mis le bon lien (merci Ethelbert) et supprimé les messages relatifs à ce petit soucis.
Narduccio


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Août 2010 9:35 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Juin 2010 15:31
Message(s) : 34
En faisant des recherches sur complètement autre chose, je suis tombée sur le livre de Karol Myśliwiec The Twilight of Ancient Egypt. Bien que le livre soit sur "le crépuscule de l'Égypte Antique", le premier chapitre nous parle du concept de dualité et nous ramène à une des explications possibles de l'unification de l'Égypte.
je vous mets ici la thèse favorisée par l'auteur:

Citer :
La division du pays en deux parties nord et sud était politique en nature, il faut rappeler que l'État Égyptien est né de l'unification de ces deux entités géographiques au début du troisième millénaire avant notre ère. Des recherches récentes semblent confirmer l'hypothèse selon laquelle l'unification a été accomplie par des tribus agressives de nomades et des chasseurs venus de la Haute-Égypte qui auraient apparemment dominés les tribus sédentaires vivant de l'agriculture dans le préhistorique delta du Nil.


Ce n'est cependant pas la seule hypothèse :wink:

_________________
"un prénom, ça ne s'invente pas, ça se ramasse autour du berceau, ça se prend dans l'air que l'enfant respire. [...] On ne peut quand même pas, un enfant qui naît, le timbrer pour l'exportation dès le début."
Bernard-Marie Koltès Le retour au désert


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Août 2010 11:38 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2006 13:39
Message(s) : 155
Localisation : Dans les faubours de la Capitale des Gaules
L'hypothèse de prédilection se situe quelque part entre la domination militaire et la domination économique, avec un zeste d'acculturation.
Sur le plan idéologique (du point de vue Égyptien, s'entend), ce fut bien sûr une conquête militaire, afin de mettre les choses en harmonie, selon le concept de Maât.
Sur le plan archéologique, les témoins matériels indiquent qu'il y eut davantage des échanges commerciaux que des conflits militaires - même si ces derniers ont certainement existé.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Août 2010 17:36 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Déc 2003 23:28
Message(s) : 3214
Il a sans doute fallu une conquête militaire décisive pour mettre en place cette unification, qui se joue entre plus de deux centres de pouvoirs. Au moins trois villes sites peuvent avoir été des capitales de royaumes : Hierakonpolis, Nagada, This, plus d'autres sites notables au nord comme Bouto. Selon Wilkinson, c'est un roi de This qui a probablement unifié les régions d'Égypte, avant la mise en place du modèle idéologique des "Deux Terres". Mais la réalité de l'extension du contrôle du territoire égyptien par ces premiers rois est complexe à déterminer si je ne me trompe.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Août 2010 18:21 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 13 Avr 2009 10:31
Message(s) : 213
Zunkir a écrit :
Mais la réalité de l'extension du contrôle du territoire égyptien par ces premiers rois est complexe à déterminer si je ne me trompe.
Pour commencer l'identité du premier roi dynastique, Menès, est toujours en discussion.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Août 2010 19:00 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 15 Déc 2008 12:00
Message(s) : 266
je crois que cela ne pose plus de problèmes, il faut que je retrouve la référence exacte, B Menu a écrit un article qui remet les chose en place, en particulier la confusion sur la signification du signe men (désolé je ne pratique pas les hiéroglyphes)qui a pu faire croire à l'existence d'un Menès alors que le fondateur de la 1e dynastie est bien Narmer.
Pour revenir à ce que dit Zunkir, qu'appelles-tu extension, en Egypte ou à l'extérieur?
On a retrouvé des poteries avec le serekh de Narmer au sud de la Palestine vers Gaza, après l'unification, l'Egypte a dû établir des comptoirs (des garnisons??) dans cette région. Il me semble qu'on en a aussi retrouvé récemment en Israel bien plus au nord. A mon (humble) avis, mais les évidences sont rares, la basse Egypte était passée sous l'autorité d'Abydos (This) sous le règne de Narmer, certains égyptologues pensent que le vaincu sur la palette de Narmer représente Buto, peut-être la dernière cité qui était restée indépendante.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Août 2010 19:53 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Mai 2010 13:59
Message(s) : 146
Quant au vainqueur et au vaincu...

Les Egyptiens eux-mêmes désignaient l'unification de l'Egypte comme la victoire du sud sur le nord. Cependant, l'analyse des structures de la société ainsi mise en place montre clairement l'influence du vaincu : le Nord. Donc, soyons prudent à ce niveau là...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Août 2010 20:54 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 15 Déc 2008 12:00
Message(s) : 266
pouvez-vous préciser? je ne vois pas trop ce que vous entendez par influence du nord sur le sud dans les structures de la société. Dans quel domaine?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Août 2010 21:04 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 13 Avr 2009 10:31
Message(s) : 213
Montou a écrit :
je crois que cela ne pose plus de problèmes, il faut que je retrouve la référence exacte, B Menu a écrit un article qui remet les chose en place, en particulier la confusion sur la signification du signe men (désolé je ne pratique pas les hiéroglyphes)qui a pu faire croire à l'existence d'un Menès alors que le fondateur de la 1e dynastie est bien Narmer.
Ménès est la traduction grec de Meny qui figure dans plusieurs textes du Nouvel Empire (Table d'Abydos par exemple). Ménès est surtout connu par les récits des auteurs classiques : Hérodote, Manéthon, Diodore de Sicile, Plutarque et Elien. Elle a peut-être raison, mais cela fait beaucoup d'auteurs anciens et d'égyptologues qui ont lu Ménès/Meny.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Août 2010 21:33 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 13 Avr 2009 10:31
Message(s) : 213
Derfla a écrit :
Pourriez vous m'indiquer de quelles facons a procédé l'unification des Tribus qui composaient le territoire d'Egypte?
Je ne suis pas assez dans l'Egypte pour faire une synthèse correcte et comme Montou, je ne lis pas l'egyptien. Par contre, ma suggestion pour vous faire une idée serait de vous procurer des livres comme :
A. Moret : From tribe to Empire (bonne chance si vous trouvez l'original en français)
D. Valbelle : Histoire de l'Etat pharaonique
M-A. Bonhême / A. Forgeau : Pharaon les Secrets du Pouvoir.

Ce dernier livre résume bien (p.59) la situation : Plus que pour d'autres civilisations écrites, la tâche historique est ici malaisée. Nous ne disposons pas d'exposé synthétique présentant l'essentiel des faits. Si pour nous, l'Egypte est dans l'histoire, il est cependant patent que "l'Egypte n'est pas de ce monde " pour les anciens Egyptiens.

A la liste ci-dessus j'ajouterai bien le livre de Donald Redford, Pharaonic King-Lists, Annals and Day-Books dont le sous-titre A contribution to the Study of the Egyptian Sense of History résume bien les difficultés que doivent affronter les égyptologues.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Août 2010 5:02 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 15 Déc 2008 12:00
Message(s) : 266
comme dit dans l'extrait cité par nbbourbaki, il n'y a aucune donnée précise et les egyptologues ne peuvent que faire des hypothèses ou échafauder des théories.
Une approche prisée par les anglo saxons se retrouve dans plusieurs ouvrages: en se basant sur des études anthropologiques, ils ont théorisé le passage des bandes aux tribus aux cités-états puis aux états. Certains l'appliquent à l'Egypte.
Pour en revenir à Menès, n'étant pas dans mon bureau je ne l'ai pas sous la main, mais l'étiquette découverte par Dreyer à Umm el qab donne la liste des premiers souverains dans l'ordre et commence à Narmer, il n'y a aucune référence à Menès. On n'a pas non plus trouvé de poterie ou autre avec un serekh de Menès alors que ceux de Narmer sont très nombreux.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Août 2010 7:05 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 15 Déc 2008 12:00
Message(s) : 266
'ai retrouvé l'article de B Menu, publié sur le site Clio (pas celui du forum mais l'association!) en 2002 "l'émergence des structues étatiques dans l'Egypte du IVe millénaire". Voici l'extrait correspondant à Menès:

D'après les annales de la royauté et les listes de rois compilées par les anciens Égyptiens, le fondateur de la première dynastie, et par conséquent de l'État pharaonique, s'appelait Mény – Ménès chez les commentateurs grecs, notamment Diodore de Sicile qui en fait le premier législateur de l'Égypte pharaonique. Qui était Mény ? Toutes sortes d'hypothèses ont été émises à son sujet. Retenons les plus intéressantes, selon lesquelles Mény serait tout simplement « quelqu'un » – racine mn – ou bien représenterait un personnage mythique associé plus tard, sous la XVIIIe dynastie, aux dieux Min et Amon qui comportent tous deux la racine mn dans leur nom. Bien entendu, on a aussi proposé d'identifier Mény à l'un des pharaons de la première dynastie dont l'ordre de succession est désormais incontestable grâce à la récente et importante trouvaille, sur le site d'Abydos, d'empreintes de sceaux qui enregistrent la séquence des rois : Nârmer, Âha, Djer, Djet, Den, Méry (t) neith – régente – Âdjib, Sémerkhet, Qaâ. La doctrine s'est longtemps demandé si Mény correspondait à Nârmer ou à Âha qui, sur une petite étiquette en ivoire datée de son règne, porte comme « nom des Deux-Maîtresses » celui de Mény ; cependant, outre qu'il n'est plus possible de contester le fait que le premier roi de la première dynastie est bien Nârmer – et non Âha – sur l'une de ses empreintes de sceaux publiée naguère par Petrie, Nârmer est qualifié lui aussi de l'épithète mn (y). Or, mény signifie précisément : « Celui qui établit », en l'occurrence les structures étatiques. On peut conclure de ces données que les deux premiers rois de la première dynastie ont été considérés par les anciens Égyptiens comme les fondateurs de l'État, Âha parachevant l'œuvre de son prédécesseur, Nârmer. On sait par exemple qu'il a réorganisé la fiscalité en procédant à des prélèvements non plus occasionnels mais réguliers. La liste royale désignée sous le nom de « Canon de Turin » (Nouvel Empire), en faisant allusion par la forme grammaticale du duel aux « Deux-Mény », confirme cette proposition.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB